Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 19/02/18, 19:42

Ahmed a écrit :... des graminées qui, du fait de leur capacité de tallage, sont très gourmandes en eau et nutriments et également des plantes exubérantes qui viendront dominer les légumes qui sont pratiquement tous moins robustes que les adventices. Reste tout de même les oxalis, le mouron, la véronique de Perse, le pourpier et autres plantes basses peu gênantes...


J'avais pas vu. Ou alors on a posté en même temps ?

Les graminées m'inquiètent moins que toi, apparemment (sauf la digitaire, j'ai une zone infestée, qui elle est classée dans les nuisibles que j'arrache - difficile, je coupe au couteau ; elle vient tout de suite sur les lignes de semis, par exemple, entre le foin).

Le reste, d'accord.

IL faut voir comment évolue votre flore spontanée... Chez moi, oxalis, mouron, véronique de Perse (mais pas de pourpier) explosent d'une année sur l'autre...

A noter, cela peut poser problème avec ... des légumes bas. Une partie de ma mâche, venue spontanément dans une planche restée nue toute l'année 2017, s'est bien fait dominée. J'en ai glané un peu par ci par là. Au passage, je "pique" la véronique ou le mouron - ce sont des tapissantes tout de même très commodes, car elles font des tapis en partant d'un point... Donc tu en "piques" une et très vite tu dégages une plaque de la taille d'une main...(voire plus pour le mouron).
1 x

gek
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 75
Inscription : 19/11/16, 09:40
Localisation : Holtzheim (67810)
x 18

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar gek » 19/02/18, 20:40

phil53 a écrit :La tu as trouvé un intégriste de la permaculture!
J en côtoie des tendres et grâce à tes conseils je n essaie plus de convaincre. Je laisse dire et je fais selon mes possibilités.


Il s'agit surtout d'un intégriste de ce qu'il pense être la permaculture. Aucune des actions qu'il ne cite n'est obligatoire en "vraie" permaculture (celle du fondateur Mollisson) car cette dernière ne connait aucun dogme.

Je suis curieux de savoir ce qu'il pense par "connexion avec l'environnement"? S'agit-il des piquets pour faire de l’électro culture, du mandala pour faire entrer en résonance les légumes, de l'absence du nombre d'or dans le potager de Didier...
1 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 19/02/18, 21:09

Did67 a écrit :Mais bon, je suis rassuré, je ne fais pas de permaculture. C'est ça qui m'importe ! Hier, dans mon salon, j'étais pas clair, j'étais dans le doute même !


En plus, tu as supprimé avec ta clôture électrique le "corridor écologique" de tes sangliers et chevreuils (ou biches?), là franchement tu es impardonnable....Une preuve de plus.
2 x
Avatar de l’utilisateur
Stef72
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 229
Inscription : 22/08/16, 15:43
Localisation : Sarthe
x 82

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Stef72 » 19/02/18, 21:55

salut didier,

moi quand on me demande ce que je fais, ça dépend de mes interlocuteurs. Si ce sont des "jeunes", je dis que c'est de la permaculture, dans le sens ou je paille le sol, je ne travaille pas le sol et que je prend le temps de regarder comment c'est beau quand ça pousse tout seul ! En revanche si je l'explique à ma grand mère, je lui explique que c'est du jardinage avec couverts de foins elle comprend ça très bien et ne trouve pas ça con, au contraire !

en fait ceux qui vont te tomber dessus comme l'autre guignol ne sont pas forcément très avertis en jardinage tout court... et devrait aussi chercher un peu d'humilité et plus de coopération du coté de la permaculture humaine !
3 x
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1517
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 161

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar nico239 » 19/02/18, 22:34

Did67 a écrit :Ah, cela commence un peu à réagir sur le sujet de la permaculture !

Screen Shot 02-19-18 commentaire perma.PNG
Je rebondis sur la notion de Permaculture, sans avoir vu la dernière vidéo, mais en réaction à une parution de Rustica.

Je n'ai strictement rien contre le journal, c'est juste pour dire que le TERME Permaculture est à la mode et que comme toute mode elle fait l'objet de conflits stériles entre les grands anciens détenteurs du savoir et les cohortes de néo.

Cela aboutit au genre de réflexions comme celle ci-dessus dont au final, en ce qui me concerne je me contrefiche, comme de la permaculture et comme de la ... phénoculture pratiquée comme des rites.

Chacun-s'adapte-et-essaye-de-faire-pour-le-mieux....culture

C'est le meilleurs moyen de rester groupés au lieu de faire au plus vite deux groupes de deux parce que l'un sème le 6 avril et l'autre le 7 avril... Image

Bref je préfère, et de loin le joyeux bordel de Didier à toutes les conventions, les associations et les corridors de toutes origines et pourquoi pas les miradors tant qu'on y est Image
2 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 12612
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 4219

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Did67 » 20/02/18, 09:55

Je suis ravi de me trouver entre gens qui s'en fichent !

Mais qui découvrent mille merveilles - le plaisir de découvrir / faire / observer / produire et manger... Que vouloir de plus ? Une religion pour s'abrutir derrière un gourou ? Une grande inquisition contre les non-orthodoxes ?
1 x
Avatar de l’utilisateur
stylo67
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 25
Inscription : 19/05/17, 08:48
Localisation : alsace franche comté
x 13

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar stylo67 » 20/02/18, 13:59

Bonjour j'interviens juste quelques minutes non pas pour parler de permaculture mais de météo oui car je vois que certain s'interroge sur le moment de semer je peux vous dire néanmoins que la semaine prochaine d'après les cartes de projection hivernale même au sud de grosses chutes de neige sont prévues dans une semaine alors pour le jardinage je pense qu'il faudra encore attendre mais ce n'est qu'une prévision qui peut ne pas se réaliser mais....
0 x
Avatar de l’utilisateur
bobbysolo67
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 57
Inscription : 23/07/16, 15:29
Localisation : Alsace
x 25

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar bobbysolo67 » 20/02/18, 14:08

stylo67 a écrit :Bonjour j'interviens juste quelques minutes non pas pour parler de permaculture mais de météo oui car je vois que certain s'interroge sur le moment de semer je peux vous dire néanmoins que la semaine prochaine d'après les cartes de projection hivernale même au sud de grosses chutes de neige sont prévues dans une semaine alors pour le jardinage je pense qu'il faudra encore attendre mais ce n'est qu'une prévision qui peut ne pas se réaliser mais....


Un dicton anglais, que je connais en alsacien, nous apprend de ne commencer à semer ou à planter en pleine terre qu'à partir du moment où l'on peut s'asseoir cul nu par terre... (Photo interdite)
1 x
Moindreffor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 881
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 215

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar Moindreffor » 20/02/18, 14:12

je vais aller regarder la vidéo, mais je tenais à réagir avant
autant définir la phénoculture comme nous la décrit Didier est relativement facile, je dis bien relativement, car quand on pense que la crainte des débuts de Didier c'était que ce fil se meurt très vite, il est tellement moribond qu'on ne peut se permettre de faire une pause de plus de 48h sans être drôlement en retard
pour la permaculture, vraiment, depuis que j'en entends parler je ne sais toujours pas ce que c'est et en quoi ça consiste vraiment, la seule chose dont je sois certain c'est que c'est un truc "à la mode" et à voir la tronche de ceux qui en font la promotion, ou le langage qu'ils tiennent, ben pour moi la permaculture et à mettre sur le même pied d'égalité que l'écologie,
Didier est un ancien agronome et il nous présente la phénoculture
un bon écologue nous présenterait aussi sa vision de la bonne gestion de la nature, là on a droit à des permaculteurs et des écologistes, donc des gens qui savent sans avoir étudié

donc je suis content que Didier ne soit pas reconnu comme faisant de la permaculture, je pense qu'il faut qu'il prenne cela comme un très bon compliment, et donc du fait je n'en fais pas non plus :mrgreen:
1 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2048
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 335

Re: Le Potager du Paresseux : Jardiner plus que Bio sans fatigue

Message non lupar sicetaitsimple » 20/02/18, 14:40

Une petite question (bête?) quand même à Didier à propos de la dernière vidéo.

Je pense avoir reconnu à qui tu fais allusion quand tu parles de bois mort dans les buttes.

Il est vrai que quand tu nous feras une vidéo sur le déroulage du foin en slip et pieds nus on pourra commencer à douter de ta santé mentale, mais passons....

Ceci dit, si on a du bois mort à disposition (il ne s'agit pas d'aller piller les forêts, entendons nous bien), le "saupoudrer" sur le potager après l'avoir broyé ne peut pas faire de mal, non? Je parle bien d'apports minimes par unité de surface en complément du reste, simplement dans le but d'utiliser au mieux la matière organique que nous pouvons avoir à disposition.
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités