Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe potager du paresseux Breton

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Carl
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 09/08/17, 08:03
Localisation : Bretagne
x 7

Le potager du paresseux Breton

Message non lupar Carl » 05/09/17, 23:51

Bonjour à tous,

"Breton paresseux cherche potager demandant peu d'entretien."
Je cherche à obtenir une réponse à cette annonce... :lol:

Suite à la découverte des vidéos Youtube de Did67, j'ai la chance de connaitre quelqu'un qui va me permettre d'utiliser son terrain non constructible de 900m2, en bord de mer (la manche).

Je souhaiterais si possible, connaitre vos avis, sur les sujets suivant :

1. Que pensez-vous de commencer par 300 ou 400m2 pour commencer ? (on évite un découragement potentiel)

2. Je cherche à déterminer la nature du sol dans un premier temps et je cherche également plus d'information sur la phénoculture sur ces différents types de sol.
Pour le déterminer, j'ai tenté le test du bocal : https://www.youtube.com/watch?v=qozbuabbqY4
Mais voici leurs démarcations :
Image
Et voici une photo de mon résultat...
Image
J'ai du mal à placer les différentes couches....

3. Pour terminer, deux questions pour Didier qui me semble importantes mais pour lesquelles, je n'ai pas encore de réponse :
Combien d'heure par semaine passes-tu dans ton potager ? et combien de temps pourrais-tu y passer, si tu cherchais à le réduire au maximum ?

Merci par avance ;-)
0 x
Adepte de la paresse et sensible à la qualité de ce que ma famille consomme, je souhaite faire un potager du paresseux !

jpg43
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 101
Inscription : 28/08/15, 15:56
x 28

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar jpg43 » 06/09/17, 08:22

Bonjour, 300 ou 400m2 pour commencer et éviter le découragement? A mon avis peut être un peu trop. Mais si on arrive à recouvrir cette surface avec l'épaisseur suffisante de foin dés maintenant on peut envisager dés le printemps ou fin d'hiver de commencer à planter surtout en bord de mer et puis on met en culture progressivement suivant ces possibilités.
la partie couverte et non cultivée peut attendre et être mise en culture suivant ses besoins et possibilités. Il faut cependant arracher les adventices qui auraient réussi à survivre et notamment le liseron qui lui survivra toujours.

JP
0 x
olivier75
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 486
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 86

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar olivier75 » 06/09/17, 12:09

Bonjour,
Si tu n'es pas encore jardinier, 200 à 300 m2 devrai être idéal, le temps d'intégrer la. Ulture de chaque légumes, d'appréhender tes besoins, tes envies, le temps de cuisine.
Tu peux aussi simplement commencer par la surface que tu peux recouvrir avec le foin du reste.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar Did67 » 06/09/17, 18:54

Carl a écrit :
2. Je cherche à déterminer la nature du sol dans un premier temps et je cherche également plus d'information sur la phénoculture sur ces différents types de sol.
Pour le déterminer, j'ai tenté le test du bocal : https://www.youtube.com/watch?v=qozbuabbqY4
Mais voici leurs démarcations :
Image
Et voici une photo de mon résultat...
Image
J'ai du mal à placer les différentes couches....



Cette méthode n'est pas satisfaisante. Curieux. La vidéo est très bien faite. Mais techniquement, c'est très très approximatif.

1) On ne fait la texture que sur les particules fines : cela commence par un tamisage à travers un tamis de maille 2 mm (sinon, le triangle de texture est faussé).

2) Il faut ensuite traiter à l'eau oxygéné, pour détruire les liens que peut former la matière organique... Le principe est basé sur la vitesse de sédimentation, donc la taille des particules. Quelques particules de limons collées ensemble par des substances humiques passent dans la catégorie des sables.

3) Il faut disperser les argiles. Dans le temps, le calgon était constitué du dispersant utilisé par les labos : l'hexamétaphosphate de sodium. Ce n'est plus le cas. J'ai regardé différentes formules dans les supermarchés. Et je ne sais pas si les nouveaux Calgon conviennent.

Plutôt que de différencier les couches, on marque en fonction d'un chrono - je ne me souviens plus des durées normées...

Mais tu sais qu'une approche au toucher permet déjà d'en savoir beaucoup, par rapport à ce dont a besoin :

a) quand le sol est humide, peut on former des petits boudins qu'on peut tordre en "bretzel" ? Si oui, le caractère des argiles domine.

b) est-ce que cela crisse sous les doigts et écrasant et frottant : alors le sable donne son caractère.

c) dans une vielle passoire, tu remplis, tu verses de l'eau : est-ce qu'elle passe, et repasse, et repasse... Ou très vite, cela se tasse et l'eau stagne ?
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 315

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar sicetaitsimple » 06/09/17, 18:58

Bonjour et bienvenue,
tout-à-fait d'accord avec les deux opinions précédentes, si tu débutes en jardinage potager ce que l'on comprend sans que tu ne précises vraiment, 300 à 400m2 la première année c'est peut-être beaucoup.
Maintenant ça dépend de toi et du temps que tu as à y consacrer, et surtout (cf. des échanges récents mais je ne sais plus si c'est sur le fil principal ou un fil parallèle) de tes objectifs..
Un point aussi: si c'est un terrain que l'on te prête, peut-être n'est-il pas directement à coté de chez toi? Je pense ( je dis je pense car personnellement je ne suis dans mon jardin que les WE et pas tous) que la proximité et donc la capacité à passer sans contrainte de trajet 1/4h, 1/2h ou une heure par jour régulièrement en saison (ne serait-ce que pour récolter!) doit aider pas mal si on commence à avoir une surface significative.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar Did67 » 06/09/17, 19:02

Carl a écrit :
3. Pour terminer, deux questions pour Didier qui me semble importantes mais pour lesquelles, je n'ai pas encore de réponse :
Combien d'heure par semaine passes-tu dans ton potager ? et combien de temps pourrais-tu y passer, si tu cherchais à le réduire au maximum ?

Merci par avance ;-)


Très variable. Au moment des semis, des plantations, c'est parfois un ou deux jours de suite...

En "routine" : un tour le matin, un le soir. Pour respirer et sentir. Armer un piège. Remplir un piège à bière.

Il y a eu la dizaine de jours de chasses aux limaces, le soir, la nuit - 15 mn tous les soirs, une dizaine de jours étalés sur une quinzaine

Parfois récolter : en ce moment, une bassine de tomates, cela prend un peu de temps... Les fraises, je ne te dis pas. Ou les framboises !

Cet été, il s'est passé plusieurs semaines sans y avoir été autrement que pour cueillir ! (travaux sur la douche, voyage)

Je réduis au maximum, donc pour en faire le minimum. D'où des coins qui parfois partent en ce qui ressemble à des friches...mais que je rattrape quand j'en ai besoin, avec un rouleau de foin ! Cela ne me stresse pas.

Mais planter, semer, faire des godets, et maintenant, de temps en temps, brancher le goutte-à-goutte dans la serre et le tunnel, cela prend un peu de temps... Il y a des incompressibles...
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 315

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar sicetaitsimple » 06/09/17, 19:45

Attention!

Didier dit souvent qu'il est "un très mauvais maraîcher" ou quelque chose comme ça! Laissons lui cette opinion!

Mais malgré tout, certaines vidéos le montrent, des années de jardinage y compris en conventionnel font qu'il maîtrise bien le sujet et que ça "dépote" quand il s'agit de bosser, semis, repiquages, etc...

Donc attention, quand on débute on est un peu moins efficace! En résultat d'une part, car il faut bien apprendre et il est rare qu'on fasse "tout bien" du premier coup, mais aussi en temps passé.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Carl
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 09/08/17, 08:03
Localisation : Bretagne
x 7

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar Carl » 06/09/17, 22:05

Bonjour à tous et un grand merci pour ces retours enrichissants !

Je n'ai pas une grande expérience pour le moment et elle est conventionnelle (mocultrice même! arf l'horreur :oops:). Un potager en plein air de 15m2 suivi d'une serre de 12m2 le tout sur une durée de 4ans...

Effectivement, pour avoir vu les 38 premières vidéos de Didier, le travail le plus conséquent semble être les semis en pot et les repiquages... Je mets un peu de côté les récoltes qui, même si elles prennent du temps, représentent les moments les plus plaisant.

Le terrain en question n'est pas tout proche de chez moi, mais pas loin non plus (<10mn de voiture). Cependant, cela signifie qu'en hiver, il me sera difficile de passer en semaine.

Mon estimation raisonnable :
- 30/45mn les mardis et jeudis d'avril à octobre
- 4h par weekend d'avril à octobre
- 2h par weekend de novembre à mars

Ce terrain de 900m2 n'est pas grillagé et j'y ai trouvé des crottes de lapin. Je ne vais donc pas pouvoir me passer d'une pose de grillage.

A la vue de vos conseils, je pense donc cloturer 500m2 et en utiliser que la moitié pour commencer. Le reste restant enherbé et tondu de temps en temps.

Concernant le type de sol, la proximité du terrain avec la mer (env. 200m) m'a fait croire à une terre très sableuse. Mais lorsqu'elle était encore humide, j'ai pu faire un boudin avec qui ne s'est pas cassé directement. Sans pouvoir faire un bretzel pour autant (argileux). Je pense qu'elle est donc assez limoneuse.
Voici ce à quoi elle ressemble, une fois sêche : https://www.youtube.com/watch?v=EVOY0ZcBEvw
Et voici le terrain en question :
En images :
Image

Image


Ou en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=l_i-ycf3FcM
0 x
Adepte de la paresse et sensible à la qualité de ce que ma famille consomme, je souhaite faire un potager du paresseux !
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 315

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar sicetaitsimple » 06/09/17, 22:49

Carl a écrit :A la vue de vos conseils, je pense donc cloturer 500m2 et en utiliser que la moitié pour commencer. Le reste restant enherbé et tondu de temps en temps.

C


Très bonne résolution! Et si vers Juin/Juillet tu te sens à l'étroit, rien ne t’empêchera d'étendre ponctuellement tes 250m2!

Mais bon, d'abord réfléchir à tes objectifs! C'est de mon point de vue vraiment le plus important.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11392
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3438

Re: Le potager du paresseux Breton

Message non lupar Did67 » 07/09/17, 08:58

sicetaitsimple a écrit :
Didier dit souvent qu'il est "un très mauvais maraîcher" ou quelque chose comme ça! Laissons lui cette opinion!
.


Je me contente de me décrire comme "médiocre" !

Et tu as raison, mes gestes techniques sont bons. Appris très jeunes. Mon père était un jardinier professionnel, formé par les allemands, producteur de plants (de felurs, de légumes) qu'il vendait dans les villages alentours. J'ai donc baigné dedans.

Je suis ironiquement un bêcheur exceptionnel. Si je n'avais si mal au dos, je pourrais gagner des concours tant le résultat est nickel...

Ma médiocrité concerne entre autres certains légumes, la connaissances des variétés, les dates, les bouillies, etc...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Julienmos, wittes et 7 invités

Recherches populaires