Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLe niveau des nappes phréatiques

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2937
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 299

Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar nico239 » 21/06/17, 00:18

Le niveau des nappes phréatiques au 1er juin 2017
source Plein Champs

Les deux tiers (70%) des nappes phréatiques de France affichent un niveau modérément bas à très bas, faute de recharge hivernale suffisante, indique lundi le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) dans son bilan au 1er juin.

Seuls de rares secteurs, notamment au sud du Bassin parisien et en Occitanie, ont pu bénéficier d'une recharge normale et présentent des niveaux autour de la moyenne. A l'approche de l'été, deux tiers des points sont déjà orientés à la baisse, seuls 10% étant encore en hausse. La pluviométrie du mois de mai a été très irrégulière, après un hiver globalement déficitaire et des précipitations ayant tardé jusqu'en février. Au cours du printemps, les pluies ont été bénéfiques pour la végétation mais peu efficaces pour recharger les nappes.

En mai, une partie du pays a été traversé jusqu'au 20 par des passages pluvieux, mais les rivages de la Méditerranée, la Corse ainsi que les régions frontalières du nord ont plutôt connu un temps sec. Des conditions anticycloniques se sont ensuite installées sur toute la France.

Parmi les nappes présentant les situations les plus favorables, avec des niveaux proches de la moyenne, le BRGM cite les aquifères karstiques des régions de Nîmes et Montpellier, la nappe de la craie de Bourgogne et du Gatinais (sud du Bassin parisien), les nappes alluviales de Corse (est de l'île). En revanche, la nappe de la craie champenoise, toutes les nappes du bassin Adour-Garonne, les aquifères de la vallée du Rhône (amont et aval), la nappe des calcaires jurassiques de Lorraine, sont en situation bien moins favorable.

Image
1 x

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1554
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 86

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar grelinette » 21/06/17, 10:23

Bonjour,

Dans ma région PACA, le sujet du déficit en eau des nappes phréatiques revient chaque année avec semble-t-il le constat que les nappes perdent chaque fois plus de leur niveau en eau et la cause en serait une baisse de la pluviométrie .

Pourtant, à mon niveau je constate depuis quelques années des changements qui ne viennent pas corroborer cette cause !

Il y a chez moi de nombreuses cuves de récupération d'eau de pluie pour chacune des toitures de l'ensemble des 3 habitations voisines, dont une très grande réserve d'eau de 200 m3 qui collecte les eaux pluviales d'une grande toiture d'une surface de 220 m² environ.
2014-02-11_13-26-15_882.jpg


Habituellement cette grande réserve d'eau ne se remplit jamais complètement au cours de l'année, mais depuis environ 3-4 ans cette réserve déborde régulièrement, soit au cours de l'automne, soit de l'hiver, ou même du printemps !
Les années passées, en ce mois de juin cette réserve est habituellement remplie à moins de son quart, voire quasiment vide, alors que cette année elle est encore au 3/4 pleine.

De même, il y a des cuves cubiques de 1000 litres pour chacune des petites toitures de 15 à 25 m² des autres bâtiments et je suis surpris de constater que ces cuves de 1000 litres se remplissent et débordent en une seule grosse pluie par exemple au cours d'une seule nuit de pluie, ce qui n'était pas le cas avant.

Mon impression (hors mesure précise), est donc que la pluviométrie est chaque année plus importante mais très irrégulière : plus de quantité d'eau mais avec moins d'épisodes de pluie, et des pluies très abondantes sur de très courtes durées.

Par ailleurs, j'ai assisté il y a quelques années à une réunion de présentation du Plan de Prévention des Risques d'Inondation sur une commune de la vallée de la Durance vers Manosque dans les Alpes de Haute Provence ; la Durance est une rivière qui traverse la région PACA et elle est soumise à des crues impressionnantes: son niveau peut monter de plusieurs mètres en quelques heures.

Jusqu'à aujourd'hui on parlait d'une Crue Centenaire de la Durance qui était exceptionnelle, or maintenant cette crue exceptionnelle est Décennale et même encore plus fréquente.
Les experts l'expliquent ces changements par le fait que :
1°) l'urbanisation très rapide étanchéifie les sols produisant un ruissellement des eaux pluviales jusqu'aux rivières des fonds des vallées,
2°) la déforestation anarchique des zones de forêts fait que l'eau pluviale n'est plus retenue par la végétation naturelle et ruisselle en surface sans pénétrer le sol.

Ces 2 causes cumulées expliquent en partie que les eaux pluviales ne passent plus dans la nappe phréatique malgré des quantités d'eau peut être plus abondantes.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar Christophe » 21/06/17, 11:06

Bon sujet merci!

Hé oui le réchauffement climatique commence sérieusement à toucher...le cycle de l'eau...

Certains lient les canicules et le niveau bas des nappes phréatiques...qui sont aujourd'hui assez similaires à 1976 et 2005 (mais pas 2003??)

Et AMHA, globalement cela ne va pas s'arranger...mais ce n'est visiblement pas assez pour que l'écologie passe avant (ou au moins au même niveau) que l'économie pour nos chers dirigeants (a)dorés... :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2937
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 299

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar nico239 » 21/06/17, 11:30

Sacré bassin que tu as....

Pour le reste de mémoire la Durance n'est plus jamais sortie de son lit depuis les aménagements hydrauliques effectués sur son cours....

Pour la déforestation ou plutôt le déboisement c'est sur que c'est une cata.

Mais ça ne date pas d'hier....

Image
http://www.persee.fr/doc/geo_0003-4010_ ... _237_10533

Nos ainés des siècles derniers ont géré la forêt n'importe comment jusqu'à ce que le signal d'alarme soit tiré et que la loi de 1882 sur la restauration des terrains de montagne soit promulgée.

Et encore si tu lis un peu tu verras que c'était loin de faire l'unanimité puisque certains croyaient que les sols et la sécheresse avaient de tous temps empêché la forêt de pousser dans ces coins ... ce qui était évidemment une ânerie...

Mais ces bonnes dispositions sont un peu oubliées par les jeunes générations.

Pour l'éleveur à qui je prête une partie de mon terrain la forêt du versant d'en face ne sert à rien :cheesy: et ce serait bien plus utile de la couper pour (sous entendu) y faire brouter des quadrupèdes...

D'ailleurs avant que le sujet ne soit sous surveillance certains propriétaires-agris qui n'en avaient rien à faire ont joyeusement coupé les arbres : avec les résultats qu'on connait : dégradation des sols, érosion ... etc
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1554
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 86

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar grelinette » 21/06/17, 12:24

nico239 a écrit :Pour le reste de mémoire la Durance n'est plus jamais sortie de son lit depuis les aménagements hydrauliques effectués sur son cours....

C'est un autre sujet, mais j'ai connu des crues impressionnantes de la Durance relativement récentes. D'ailleurs en 2003 suite à une crue, les zones inondables de chaque côté de la Durance ont été élargies : j'avais une entreprise qui accueillait du public installée dans une de ces zones et j'ai du déménager en raison des risques étendus d'inondation.

Une des raisons de ces crues, malgré des aménagements hydrauliques, est que lorsqu'il y a de fortes pluies les barrages sont obligés de délester de grosses quantités d'eau provoquant une crue en aval.
Il y a même eu un cas où lors du délestage du trop plein d'eau, des branches et des troncs sont venus bloquer les vannes qui n'ont pu se refermer ce qui a provoqué une inondation inattendue.

Il y a un autre phénomène peu connu qui provoquerait des inondations par des crues de débordement, en particulier de la Durance, et c'est d'ailleurs lors de la réunion de présentation du PPR qu'un vieux paysan a expliqué qu'anciennement les populations locales utilisaient beaucoup les galets pour construire des murets et des maisons ce qui effectuait un curage régulier du lit de la rivière. Maintenant ce prélèvement de galets est interdit et le lit de la rivière serait plus haut de plusieurs mètres par rapport à ce qu'il était il y a plusieurs décennies, de fait, même avec moins d'eau la rivière déborde plus vite !
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2937
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 299

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar nico239 » 21/06/17, 13:58

Je ne suis pas assez informé pour dire que délestages EDF à Serre Ponçon ou Château Arnous et fortes pluies sont liés, de même je ne sais pas quelle est la politique de nettoyage des lacs de barrage sus-cités.

Pas non plus d'infos sur l'utilisation des galets pour construire des gabions et l'influence de cela sur la hauteur du cours de la rivière.

Je n'ai pas l'impression - purement visuelle que depuis 50 ans que je la fréquente tous les jours son lit ait pris beaucoup d'embonpoint mais c'est juste à vue d'oeil.

Ce qui est sur c'est que le barrage de Château Arnoux est rapidement passé de lac de baignade et d'initiation à la voile à vaste marécage...
À l'époque on promettait aux habitants une station balnéaire (j'exagère :mrgreen: )

Et sur ce sujet pas sur non plus que les zones de Pertuis et St Maurice de Manosque ne soient pas en zones innondables...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar Christophe » 14/11/18, 09:52

Un dessin intéressant: je n'avais jamais pensé à ce que l'épuration industrielles empêche le rechargement des nappes!

nappes_eaux.jpg
nappes_eaux.jpg (87.03 Kio) Consulté 390 fois


Par contre je savais bien, et depuis longtemps, que le TOUT à l’égout (= mélanger eaux pluviales, claire, et noires et grise) était une escroquerie aquifère !!

Les sociétés des eaux sont bel et bien les nouvelles mafias...
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48577
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 642

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar Christophe » 14/11/18, 10:06

Christophe a écrit :Les sociétés des eaux sont bel et bien les nouvelles mafias...


eau-pompage-filtration/l-eau-que-nous-sommes-de-juliette-duquesne-et-pierre-rabhi-t15841.html#p348062

Selon Juliette Duquesne, les mesures de prévention contre la pollution pourraient coûter 87 fois moins cher que le traitement de l'eau polluée


CQFD !!
0 x
Ce forum vous a aidé? Soutenez le site en faisant un petit don ou partagez vos meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
être chafoin
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 667
Inscription : 20/05/18, 23:11
Localisation : Gironde
x 34

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar être chafoin » 17/11/18, 08:19

Je ne comprends pas bien le schéma : pourquoi il n'y a aucune infiltration ? L'eau de pluie ne s'infiltre pas sur les sols artificiels où elle s'évapore à nouveau peut-être et/ou s'écoule plus loin pour s'infiltrer au final vers les nappes... Les eaux usées traitées relachées dans les cours d'eau retournent bien dans les nappes...

Concernant les nappes,reste à voir aussi le problème de la pollution par les pesticides et les nitrates qui sont toujours aussi présents grâce aux agriculteurs !
https://www.actu-environnement.com/ae/news/alsace-nappe-phreatique-pollution-pesticides-nitrates-30293.php4
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1793
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 312

Re: Le niveau des nappes phréatiques

Message non lupar Moindreffor » 18/11/18, 17:28

le niveau des nappes dépend principalement du type de nappe
chez moi c’est calcaire fracturé, donc la nappe se recharge très vite, mais se vide aussi très vite dans les cours d'eau
donc gros risque avec la pollution, mais si pollution, elle est vite évacuée

le second problème avec les nappes, c'est leur surexploitation, si vous avez 2 pompages trop proches, leur proximité peut faire apparaître un faux déficit, le premier pompage, prenant l'eau du second

chez moi, une ville moyenne est venue pomper dans la nappe de la ville voisine, mais avec l'augmentation de la consommation, cette dernière est venu installer un pompage dans ma commune, en remontant de plus en plus vers la source du cours d'eau, la ville moyenne n'ayant elle pas de cours d'eau

donc un pompage peut-être à sec, mais pas la nappe...

à savoir qu'on mesure souvent le niveau des nappes aux lieux de pompage
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 2 invités