Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLes "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6235
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 491
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 14/07/20, 16:13

Adrien (ex-nico239) a écrit :Ton graphique illustre quoi?
L'azote cumulé Cumulative nitrate-nitrogen leached, The Rodale Institute Farming Systems Trial 1991-2002. , ce n'est pas très clair, faut voir le reste.

En fait je vient de voir sur le site que les types de culture ne sont pas les mêmes. L’agriculture sans engrais ni élevage s'en sort quand même bien. https://rodaleinstitute.org/science/far ... tems-trial
Dernière édition par izentrop le 14/07/20, 16:21, édité 1 fois.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4515
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 770

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Moindreffor » 14/07/20, 16:18

à mon avis sa illustre le fait que de fertiliser avec du légume, c'est mieux qu'avec de l'animal ou du synthèse, non?
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4922
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 697

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar sicetaitsimple » 14/07/20, 16:21

C'est plutôt l'azote "lessivé" sur une période de 10 ans (voir le document)
Ceci dit, les différences ne sont pas énormes....
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6235
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 491
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 14/07/20, 16:23

Moindreffort : Légumineuses, pas légumes :wink:
L'animal surpasse en humus et rendement, mais pas en protéine, mais est-ce vraiment comparable ?

Il faut supposer que tout est pris en compte dans l'étude, car il faut lui consacrer une surface à l'animal.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7501
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1388

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 14/07/20, 16:37

izentrop a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :Ton graphique illustre quoi?
ce n'est pas très clair, faut voir le reste.


On est d'accord
0 x

Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4515
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 770

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Moindreffor » 14/07/20, 17:32

izentrop a écrit :Il faut supposer que tout est pris en compte dans l'étude, car il faut lui consacrer une surface à l'animal.

c'est vrai, mais l'animal, il ne subit pas trop les aléas climatiques, il résiste par exemple à une averse de grêles :mrgreen: ou à un coup de gelée tardif
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6235
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 491
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 15/07/20, 09:12

Moindreffor a écrit :
izentrop a écrit :Il faut supposer que tout est pris en compte dans l'étude, car il faut lui consacrer une surface à l'animal.
c'est vrai, mais l'animal, il ne subit pas trop les aléas climatiques, il résiste par exemple à une averse de grêles :mrgreen: ou à un coup de gelée tardif
Heureusement, les catastrophes climatiques ne sont pas partout pareil (enfin jusqu'alors) donc de la protéine, qu'elle soit végétale ou animale, on en aura toujours.

Ma réflexion suite à la vidéo des "vegans" est au niveau maintien d'un sol productif de nourriture humaine par entretien de l'humus et de la vie du sol.
Savoir quelle surface annexe il faut lui consacrer, qu'elle soit d'origine végétales uniquement sans apport de déjections animales.

Les jardiniers trouvent facilement du fumier de cheval ou du foin pour la phénoculture, qui même si ça a peu de valeur aujourd'hui, utilise une surface de prairie souvent abandonnée suite à l'arrêt progressif de l'élevage dans nos campagnes.
Surfaces de loisir (chevaux, chèvres) qui au fil du temps devient constructible ou transformé en terre labourée. Les haies sont rasées supprimant du même coups une part importante de biodiversité. (certains ici préfère mettre ça sur le dos des pesticides de synthèse, ce qui est suicidaire, qu'ils ne viennent pas se plaindre d'être envahis d'altises par exemple... restons dans le sujet SVP).

J'aimerai savoir, quelle surface totale est exploitée, nourriture de l'animal comprise, pour maintenir un taux d'humus d'environ 4 %, comme dans l'exemple, pour la production de nourriture humaine, dans le même type de sol et de climat. Surface qui augmentera inexorablement avec le réchauffement climatique.
Image
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités