Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLes "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9313
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 956

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Ahmed » 11/07/20, 21:42

Je te remercie pour ces sources. J'ignorais ce détail et je n'avait jamais établi de lien entre Gilles Lemieux et Jean Pain. J'ai rencontré plusieurs fois brièvement le professeur Lemieux lors de séjours en France, mais j'avais retenu que le BRF était né de l'observation de branchages (ou résidus de) sur lesquels poussait des fraisiers, observation de laquelle va découlé un processus de recherche à l'université de Laval...
J'ai aussi bien connu Etienne Bonvallet qui continua, sur de nouvelles bases, les idées de Jean Pain, décédé à cette époque.
J'ai également expérimenté le compostage façon "Jean Pain", modifié Bonvallet et c'était à la fois très gourmand en eau et pas simple à humidifier... ceci dit, le résultat reste intéressant, mais ce n'est définitivement pas pour un paresseux.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 11/07/20, 23:10

Ahmed a écrit :Je te remercie pour ces sources. J'ignorais ce détail et je n'avait jamais établi de lien entre Gilles Lemieux et Jean Pain. J'ai rencontré plusieurs fois brièvement le professeur Lemieux lors de séjours en France, mais j'avais retenu que le BRF était né de l'observation de branchages (ou résidus de) sur lesquels poussait des fraisiers, observation de laquelle va découlé un processus de recherche à l'université de Laval...
J'ai aussi bien connu Etienne Bonvallet qui continua, sur de nouvelles bases, les idées de Jean Pain, décédé à cette époque.
J'ai également expérimenté le compostage façon "Jean Pain", modifié Bonvallet et c'était à la fois très gourmand en eau et pas simple à humidifier... ceci dit, le résultat reste intéressant, mais ce n'est définitivement pas pour un paresseux.


Ah ok.
Oui Lemieux a popularisé et perfectionné le système Jean Pain malheureusement décédé trop tôt.
Dommage car c'était réellement un grand précurseur.
Il a de ces putains d'aubergines je ne sais pas d'où elle viennent mais je n'en ai jamais vu de pareilles.
Peut-être était-ce juste une variété de l'époque ou était-ce son mode de culture en tous les cas de sacrés plants de plus de 1m de haut...

Nul doute qu'il aurait évolué s'il avait vécu mais d'autres s'en sont chargés pour lui avec succès.

Je ne sais pas si Lemieux dans ses ouvrages fait référence à cette visite sans doute capitale au moins pour constater l'efficacité du principe du compost de brouissailles

Après c'est sur c'était du boulot.
C'est mieux le foin Image
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 12/07/20, 01:39

Ahmed a écrit : je n'ai jamais constaté de gros soucis car je respecte les dates d'emploi du vrai BRF et je ne l'incorpore pas.
En l'incorporant à moins de 10 cm de profondeur, il y a plus d'interaction entre le BRF (qui reste humide l'hiver ) et la partie aérobie du sol.
En surface, l'interaction n'est que partielle et il faut donc plus longtemps pour que l'humus se forme, c'est logique.

C'est comme ça qu'il a pu quantifier ses résultats sur sol Wallon https://jardinierdumonde.be/download/fi ... 1594509473
Sur d'autres sols et par d'autres climats, le temps d'agradation et l'intensité de la faim d'azote est forcément différente.
il a prouvé aussi que le compostage en surface, moins de 10 cm, donnait environ deux fois plus d'humus qu'un compostage type Jean Pain, tout en boostant la vie du sol
Ce qu'avait aussi constaté Konrad et Mulet.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9313
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 956

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Ahmed » 12/07/20, 09:21

@ Izy: oui, je suis d'accord, mais d'une part je ne suis pas pressé* 8) et d'autre part je suis attaché à l'aspect "sol recouvert"...

* Comme il y a longtemps que je pratique, je ne suis pas en situation d'urgence.

@ Adrien: le système Jean Pain, dans sa version actuelle présente l'intérêt théorique de s'accommoder de toutes les essences d'arbres et de toutes les dimensions, ce qui démultiplie les ressources. En effet, le pré-compostage rompt les chaînes polymérisées qui sont bien plus courtes dans le jeune bois du BRF et, dans ce dernier cas directement accessible aux champignons saprophytes.

Je pense que le question de la ressource en BRF doit s'apprécier relativement à la pratique actuelle du compostage de déchetterie, par lequel la matière est drastiquement réduite en volume, comme en qualité.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 12/07/20, 10:49

Ahmed a écrit :@ Izy: oui, je suis d'accord, mais d'une part je ne suis pas pressé* 8) et d'autre part je suis attaché à l'aspect "sol recouvert"...

* Comme il y a longtemps que je pratique, je ne suis pas en situation d'urgence.

@ Adrien: le système Jean Pain, dans sa version actuelle présente l'intérêt théorique de s'accommoder de toutes les essences d'arbres et de toutes les dimensions, ce qui démultiplie les ressources. En effet, le pré-compostage rompt les chaînes polymérisées qui sont bien plus courtes dans le jeune bois du BRF et, dans ce dernier cas directement accessible aux champignons saprophytes.

Je pense que le question de la ressource en BRF doit s'apprécier relativement à la pratique actuelle du compostage de déchetterie, par lequel la matière est drastiquement réduite en volume, comme en qualité.


Ok je pige.

Eh à l'époque fallait faire feu de tous bois si je puis dire.

Un jour si je vais à la déchet' et qu'il y a le tas de bois je prendrai une photo....

Mais du coup je me demande s'il ne le font pas composter sur place... pour rien.
Je sais que le gestionnaire m'avait dit que je pouvais me servir comme je voulais mais c'était assez grossier et j'étais un peu réticent... et puis faut tout se faire à la pelle.

Mais qui sait pour coloniser de nouvelles surfaces...
Tu le déposes à quel moment toi?
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9313
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 956

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Ahmed » 12/07/20, 12:20

À l'automne pour le BRF (évidemment) et tout le long de la saison pour ce qui est du ligneux fin et en feuille...

Ce serait bien d'avoir une photo, j'ai du mal à comprendre de quoi il s'agit véritablement: logiquement les bennes des déchetteries vont sur une plate-forme de compostage...

PS: j'ai dis que je n'incorporais pas le BRF, mais il finit souvent par être un peu incorporé, comme par exemple lors de la récolte de patates, même s'il n'y a pas vraiment besoin de tout retourner...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 12/07/20, 15:12

Ahmed a écrit :À l'automne pour le BRF (évidemment) et tout le long de la saison pour ce qui est du ligneux fin et en feuille...

Ce serait bien d'avoir une photo, j'ai du mal à comprendre de quoi il s'agit véritablement: logiquement les bennes des déchetteries vont sur une plate-forme de compostage...

PS: j'ai dis que je n'incorporais pas le BRF, mais il finit souvent par être un peu incorporé, comme par exemple lors de la récolte de patates, même s'il n'y a pas vraiment besoin de tout retourner...


Ok dès que j'y retourne je prends les photos
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 13/07/20, 01:01

Adrien (ex-nico239) a écrit :Mais du coup je me demande s'il ne le font pas composter sur place... pour rien.
Je sais que le gestionnaire m'avait dit que je pouvais me servir comme je voulais mais c'était assez grossier et j'étais un peu réticent... et puis faut tout se faire à la pelle.
C'est documenté http://www.lombric.com/traiter-recycler ... compostage, ils le font pour réduire les volumes.

Chaque fois que je me rends à la déchetterie avec ma petite remorque d'un demi metre cube, je la rempli avec une pelle à neige. Quand ils le mettent à disposition après analyse, le compost est souvent sec et léger, ça va vite.
C'est vrai que c'est assez grossier. J'ai une terre plutôt hydromorphe, du vrai béton. Elle devient de plus en plus meuble depuis que j'incorpore en surface, ce genre de compost et celui que je fait avec du broyat que je fait. On ne peut pas appeler ça BRF, il y a pas mal de branches mortes aussi.
Un coups de grelinette grossier tout les 30 cm, un coups de croc pour casser les grosses mottes et enlever les racines d'ortie, chiendent, liseron et de moins en moins de renoncules rampantes.
Cette année, j'ai fait ça au printemps en incorporant en même temps 6 l d'urine au metre carré. Je n'ai pas remarqué de faim d'azote.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 14/07/20, 15:56

Bonjour, à
Une étude comparative de trois types d'agriculture, trois modes de fertilisation différentes de 1981 à 2002 : https://www.researchgate.net/publicatio ... mic_issues

- Conventionnelle avec engrais de synthèse
- Bio avec fumier animal
- Bio avec fertilisation végétale par engrais verts, légumineuses
Résultat :
Image

La suite ici
Pendant près de 40 ans, nous avons collecté des données mesurant les différences dans la santé des sols, les rendements des cultures, l'efficacité énergétique, l'utilisation et la contamination de l'eau, et la densité nutritive des cultures cultivées dans des systèmes biologiques et conventionnels gérés avec différents niveaux de travail du sol. https://rodaleinstitute.org/science/far ... tems-trial
Dernière édition par izentrop le 14/07/20, 16:07, édité 1 fois.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 14/07/20, 16:04

izentrop a écrit :Bonjour, à
Une étude comparative de trois types d'agriculture, trois modes de fertilisation différentes de 1981 à 2002 : https://www.researchgate.net/publicatio ... mic_issues

- Conventionnelle avec engrais de synthèse
- Bio avec fumier animal
- Bio avec fertilisation végétale par engrais verts, légumineuses



Ton graphique illustre quoi?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités