Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsLes "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 17:50

Et au fait au début elle dit qu'il y a un auditeur dans les AHP....

C'était toi Guy j'en suis sur... tu es un Végan qui s'ignore Image
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4711
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 675

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar sicetaitsimple » 09/07/20, 17:53

Adrien (ex-nico239) a écrit :Je ne vois pas en quoi on exploite un cheval ou une poule en récupérant leur fumier.


Cépabien picétou.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 17:55

Image Le pov garçon il est «ébahi» par quelqu'un qui cultive les palmiers en montagne....

Il doit parler de nous... alors Image

Il ignore que les palmiers sont très résistants au froid pfff comme les arums d'ailleurs.

Après quand il cite «Bull»-Holzer en exemple il ferait mieux de se taire car c'est vraiment pas un modèle.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 09/07/20, 22:27

Monsieur vénère est peut-être jaloux des mécènes et de toutes les associations qui suivent Benoît Noël dans son projet, au lieu de lui souhaiter bonne chance.

Je pense sincèrement qu'il va réussir et je sais qu'il a pour habitude de faire des études sérieuses qui donnent des résultats utiles et exploitables comme ses études sur le BRF http://agriculture-de-conservation.com/ ... ticle=1193
sicetaitsimple a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :Je ne vois pas en quoi on exploite un cheval ou une poule en récupérant leur fumier.
Cépabien picétou.
C'est la possibilité de fertiliser sans apport animaux qui est intéressant.
Dommage qu'ils n'intègrent pas les toilettes sèches, mais ça viendra peut-être, les tabous sont faits pour être levés.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
phil12
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 520
Inscription : 05/10/09, 13:58
Localisation : Occitanie
x 148

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar phil12 » 09/07/20, 23:14

Capture d’écran 2020-07-09 à 23.13.51.png
Capture d’écran 2020-07-09 à 23.13.51.png (316.87 Kio) Consulté 453 fois
0 x
Conseil en énergie durable de la construction
http://www.philippeservices.net/

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6531
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 939

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar GuyGadebois » 09/07/20, 23:19

izentrop a écrit :C'est la possibilité de fertiliser sans apport animaux qui est intéressant.
Dommage qu'ils n'intègrent pas les toilettes sèches, mais ça viendra peut-être, les tabous sont faits pour être levés.

Les toilettes sèches ne sont donc pas des "apports animaux" à mettre du côté du crottin de cheval, des bouses, des différentes fientes ou autres guanos. Bien, je le note.
(Bon sang mais c'est bien sûr, nous ne sommes pas des animaux... où avais-je la tète ?) :mrgreen:
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 09/07/20, 23:55

izentrop a écrit :Monsieur vénère est peut-être jaloux des mécènes et de toutes les associations qui suivent Benoît Noël dans son projet, au lieu de lui souhaiter bonne chance.

Je pense sincèrement qu'il va réussir et je sais qu'il a pour habitude de faire des études sérieuses qui donnent des résultats utiles et exploitables comme ses études sur le BRF http://agriculture-de-conservation.com/ ... ticle=1193
sicetaitsimple a écrit :
Adrien (ex-nico239) a écrit :Je ne vois pas en quoi on exploite un cheval ou une poule en récupérant leur fumier.
Cépabien picétou.
C'est la possibilité de fertiliser sans apport animaux qui est intéressant.
Dommage qu'ils n'intègrent pas les toilettes sèches, mais ça viendra peut-être, les tabous sont faits pour être levés.


Vénère?
Tu parles pour moi?
Oh la pas du tout quelle idée.

Ce sont les multiples contradictions du propos qui m'amusent.

Souvent ce genre d'initiative croit bon de s'entourer de sortes de garanties de courant de pensée.
Feraient mieux de dire les choses cash au lieu de parler d'agriculture vegan....

On va faire de l'agriculture avec exclusivement des apports d'origine végétale.
En gros (sur le papier) du potager du paresseux à moyenne échelle.
M'étonne qu'il n'ait pas cité Didier d'ailleurs car (sauf erreur) c'est pile dans la cible.

Et à priori sans travail du sol ... même si après avoir vu les tracteurs en action on reste un peu dubitatifs.

Au lieu de cela il s'empêtre dans tout un fatras d'idées et de concepts.... qui alourdissent considérablement son propos.
Comme si sa démarche, dans sa plus simple expression : agriculture avec fertilisation végétale ne se suffisait pas à elle même.
Ce qui à mon sens serait beaucoup plus percutant que son truc en plumes

Au passage il oublie que l'homme est un animal et que l'urine humaine est une fertilisation animale.
Pour moi il n'y a pas de différence à faire bosser un anécique pour ses galeries et ses déjections fertilisantes (ou les limaces) en le nourrissant comme il faut, qu'un cheval ou des poules considérés comme des animaux de complément.
Tous sont des animaux
Ils ont un peu une vision à géométrie variable de l'animal.

Et puis la dame il faut qu'elle cesse de dire des bêtises sur les animaux.... de grande taille

Tiens les chèvres espiègles d'un pote à moi qui s'amusent dans ma remorque...
Et ce sont juste des chèvres de compagnie.
Comme quoi on peut avoir des animaux soi disant d'élevage sans les bouffer ou les exploiter

chevres_espiègles_3.jpg
chevres_espiègles_3.jpg (82 Kio) Consulté 432 fois


chevres_espiègles_2.jpg
chevres_espiègles_2.jpg (83.92 Kio) Consulté 432 fois


chevres_espiègles_1.jpg
chevres_espiègles_1.jpg (240.67 Kio) Consulté 432 fois



Mais bon rassure toi je lui souhaite bonne chance de tout coeur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6066
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 481
Contact :

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar izentrop » 10/07/20, 10:25

Je ne doute pas que tes maguettes soient heureuses comme des poissons dans l'eau mais là n'est pas la question.
Je trouve ce projet techniquement intéressant et vous, tout ce qui vous vient à l'esprit c'est railleries et jugement.

Selon des affirmations de Greenpeace « 71% des terres agricoles européennes servent à nourrir le bétail », il est intéressant de pouvoir prouver qu'on peut produire végétal sans apport animal et sans perte de fertilité du sol, même en faisant abstraction des idéologies bio et vegan.

Les bios ne veulent que des pesticides "naturels", les vegan ne veulent pas qu'il y ait exploitation animale pour leur nourriture. Benoît tient compte de tout ça sans tabou.
Mais il est clair que le système envisagé comporte des carences à la longue et l'apport ne serait-ce que les urines humaines pourraient compenser cela. C'est le mot de la fin de la vidéo.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6945
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1254

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Adrien (ex-nico239) » 10/07/20, 10:56

izentrop a écrit :Je ne doute pas que tes maguettes soient heureuses comme des poissons dans l'eau mais là n'est pas la question.
Je trouve ce projet techniquement intéressant et vous, tout ce qui vous vient à l'esprit c'est railleries et jugement.

Selon des affirmations de Greenpeace « 71% des terres agricoles européennes servent à nourrir le bétail », il est intéressant de pouvoir prouver qu'on peut produire végétal sans apport animal et sans perte de fertilité du sol, même en faisant abstraction des idéologies bio et vegan.

Les bios ne veulent que des pesticides "naturels", les vegan ne veulent pas qu'il y ait exploitation animale pour leur nourriture. Benoît tient compte de tout ça sans tabou.
Mais il est clair que le système envisagé comporte des carences à la longue et l'apport ne serait-ce que les urines humaines pourraient compenser cela. C'est le mot de la fin de la vidéo.


Décidément quel que soit le sujet tu ne sais pas lire....

Je t'ai dit que le projet était peu ou prou du Didier... (au moins sur le papier... à voir ensuite dans les faits)

Donc nulle moquerie sur le plan agronomique qui est nettement l'essentiel non?

Pour le reste c'est évident qu'il n'a nul besoin de justifications alambiquées et plus ou moins contradictoires pour faire du Didier.

Didier n'a nul besoin de se revendiquer vegan pour inventer dans un premier temps puis diffuser la phénologie.

Comme je le disais précédemment c'est curieux qu'il n'ait pas cité Didier d'ailleurs car ça il est intéressant de pouvoir prouver qu'on peut produire végétal sans apport animal et sans perte de fertilité du sol, même en faisant abstraction des idéologies bio et vegan. ça ressemble diablement au potager du paresseux

Et c'est donc diablement passionnant et encore plus sans «colifichets» à mon sens plus néfastes que profitables.
0 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4385
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 737

Re: Les "jardins-forêts" sont-ils l'avenir de nos potagers ?

Message non lupar Moindreffor » 10/07/20, 16:02

je pense qu'on est au niveau du fennage thermique passif et comme Adrien c'est ce que je déplore
le titre est agriculture végétale et lui dès le début il parle d'agriculture vegan
c'est un mélange des genres pour moi racoleur, pourquoi se sentir obligé d'ajouter cette coloration vegan? son propos en a-t-il vraiment besoin? je serai tenté de penser que lui doit douter pour se sentir obligé de le faire et c'est dommage de douter d'une belle au point de la corrompre...

le potager du paresseux aurait pu avoir pour titre le potager vegan et plus que bio
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 21 invités