Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsCrise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Re: Crise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Message non lupar chatelot16 » 27/02/16, 00:06

Christophe a écrit :Oui Ahmed: un bon prix de vente c'est un prix de vente qui satisfait autant le vendeur que l'acheteur!

Mais ce prix de base doit être fixé par le "vendeur" par rapport à ses charges (avec des marges de négociation dans la limite de l'acceptable) et non par l'acheteur...or actuellement dans l'agriculture française il me semble que c'est bien les acheteurs (coopérative ou grande distribution) qui ont les marges de négociation en main...et non les vendeurs!

Comme tu dis: au détriment du plus faible...C'est tout à fait ce qu'il se passe!


coopérative ? c'est un grand problème ! les coopérative ont été inventé pour regrouper les agriculteur et leur donner la force qu'il faut pour défendre leurs intérêt ... hélas ça a complètement déraillé ! les coopérative sont devenue des grosses société qui n'ont aucun but de défendre les agriculteur et les exploitent comme n'importe quelle centrale d'achat de super marché
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48780
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 683

Re: Crise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Message non lupar Christophe » 27/02/16, 00:19

Sauf les coopératives...encore coopératives, c'est à dire genre gérées par les agriculteurs eux mêmes! Genre statut SCOP: https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A ... ticipative

Cela existe encore (ou de nouveau?) mais pas sur qu'Auchamps (hihihihi) ou LeClair travaillent avec...

ps: bonnes interventions de Did67 !
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14715
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5108

Re: Crise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Message non lupar Did67 » 27/02/16, 09:20

Dans le domaine agricole, il exsite pas mal de "grosses coopératives" (Yoplait par ex, est la marque de SODIMA, une marque coopérative). Qui sont toujours, juridiquement, des coopératives. Un homme, une voix. Et tout et tout. Que ce soit dans le lait ou la viande.

Le problème, hélas, c'est qu'une fois devenu des "grosses unités", elles sont soumises aux lois du marché, comme l'industriel privé juste à coté. Même technologies. Même marché final (les centrales d'achat), donc même prix de vente... Donc même prix d'achat à l'agriculteur.

Il y a là de quoi méditer une antienne d'éconologie : ces "méchants capitalistes" qui seraient la cause de tout le mal. C'est à l'évidence un peu court. C'est un système, une société où chacun préfère acheter des chinoiseries plutôt que de payer la bonne nourriture au juste prix.

Ces "technostructures" échappent à la démocratie, qui existe (une AG chaque année) mais qui devient toute théorique. Les coopérateurs votent masivement les décisions que leur soumet la "direction"... Il ya là un petit coté soviétique. Et on pourrait creuser pourquoi !

Et c'est ainsi qu'on a vu, dans les années 80, durant les premières violentes grève du lait, des coopérateurs s'en prendre à ... leur coopérative et les occuper !

Un des gros "players" sur le marché du porc en Bretagne est, à coté de Charal, une coopérative de transformation bretonne. Qui spécule les prix du porc à ... la baisse. S'ils achètent plus cher, ils ne vendent plus leurs produits !

Les coopératives n'ont qu'un avantage : le bénéfice est redistribué. Quand il y en a !

Mais on voit bien que cela représente au mieux, à productivité égale, quelques %. Pas de quoi résoudre la "crise".

Et en fait, les bénéfices passent généralement dans quelques "pertes" : là où un industriel privé ne collectera pas tel agriculteur situé à l'écart, ou tel petit agriculteur ayant des volumes faibles, la coopérative le fera. Et cela errode les 3 % de marge...

Aujourd'hui, on assiste à une renaissance de l'esprit coopératif dans de petites structures de proximité, tel des magasins collectifs où un groupe de producteur fait de la vente directe, sans avoir à être tous immobilisés toute la journée. Ce que plus haut, j'ai appelé des marchés de niche (pour l'instant). Là, c'est tout à fait autre chose : si on récupère les marges de tous les intermédiaires, là, on change la donne !
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7470
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 576

Re: Crise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Message non lupar Ahmed » 27/02/16, 11:43

Que les producteurs s'organisent en coopératives, en scop ou soient actionnaires, comme tu le souhaites, chatelot, ne changera rien à l'écosystème (si l'on peut dire!) dans lequel tout cela évoluera et, comme le dit justement Did, c'est l'ensemble qui est bloqué.
Quant aux marchés de niche, bien sûr, il est possible de "gratter" quelques points par ces astuces qui permettent de répartir la pénurie et de s'en accommoder quelques temps, mais rien qui soit de nature à changer substantiellement la donne.

Une citation, qui me semble assez éclairante, de Robert Kurz tirée de son livre, "Vie et mort du capitalisme":
« Ce qui ‘‘ s’effondre ’’ à travers les formes d’évolution de la crise, c’est la capacité du capital à se reproduire socialement. Mais ce qui ne s’écroule pas de soi-même, ce sont les formes de conscience constituées par le capital ou ‘‘ formes objectives de pensée ’’ (Marx). Dans la mesure où la limite historique du capitalisme est atteinte, on voit naître une très forte tension entre l’absence de possibilité de poursuivre la valorisation réelle et la conscience générale qui a intériorisé les conditions d’existence capitalistes et qui ne peut (ou ne veut) s’imaginer autre chose que de vivre dans ces formes. Notre tâche, difficile, c’est de dissoudre cette tension dans le processus de résistance à la gestion de la crise, si nous ne voulons pas que le capitalisme s’achève par une catastrophe mondiale »
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 14715
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5108

Re: Crise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Message non lupar Did67 » 27/02/16, 14:50

Ahmed a écrit :... mais rien qui soit de nature à changer substantiellement la donne.


Par définition d'une niche !

Sauf pour les quelques klebs qui y trouvent refuge !
0 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7470
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 576

Re: Crise agricole du lait et de la viande en France: quelles solutions?

Message non lupar Ahmed » 27/02/16, 18:36

Note "culturelle": les mots klebs et clébards ont la même origine, la langue arabe. الكلب le chien, se prononce el kelb et se lit de droite à gauche.
La viabilité d'une niche est assujettie à celle de l'ensemble: la partie ne durera pas plus que le tout. Ce qui complique l'analyse de la situation c'est qu'il existe de nombreux secteurs prospères (hors de portée de nos agriculteurs) qui semblent démentir les difficultés générales. Simplement, les rapports de force présents dans l'univers économique font qu'il existent des ententes, des monopoles qui s'octroient par ces biais une plus grande part du gâteau, au détriment de ceux qui n'en ont pas la possibilité.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 3 invités