Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutionsCoup de gueule contre la biodynamie

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
edith4278
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 30/06/17, 08:17
x 1

Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar edith4278 » 30/06/17, 08:24

Chers tous,

je suis un nouvelle sur ce forum mais je le lis depuis pas mal de temps sur certaines thématiques agricoles ou santé. Je passe le cap aujourd’hui en m’inscrivant et lançant sur un sujet qui me tracasse (on va dire ça comme ça :cheesy: ) depuis un moment : ça concerne certains écolos en agriculture.

Pour me présenter rapidement, je suis vegan depuis trois ans environ et petit soutien financier de L214 depuis un an. J’ai bien sûr orienté mes achats vers le bio mais le retour sur terre a été quelque peu brutal dernièrement. En m’intéressant à la production bio, j’ai découvert les méthodes de l’agriculture biodynamique et l’utilisation à grande échelle de cornes et sang d’animaux destinés à servir d’engrais à la culture des champs. Un véritable massacre animal ! :evil:

Pourtant, dans leurs discours, les promoteurs de la biodynamie nous parlent de respect de la nature, de pratiques respectueuses, mais en fait, c’est du fanatisme. Je pense vraiment que la VRAIE agriculture biologique peut se passer de ces gens-là. Le problème est qu’ils ont une certaine célébrité et que la publicité qui en est faite porte un tort à ceux qui veulent vraiment faire bouger les consciences pour un monde plus durable.

Si certains d’entre vous ont des éléments sur les pratiques de la biodynamie, je suis preneuse afin de continuer à me documenter sur la question.

voilà pour ce coup de gueule !
Bonne journée à tous !
Edith
1 x

olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 151

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar olivier75 » 30/06/17, 08:52

Bonjour edith4278,
Bienvenue sur ce forum.
L'agriculture biologique est une grande avancée par rapport à l'agriculture dite conventionnelle, on ne peu le nier. Ceci dit elle n'est qu'une amélioration qui est ce ce préserver le sol et éventuellement notre santé, ce qui est loin d'être complètement réussi, notamment à cause des dérivés de cuivre.
Ici la phenoculture plus que bio voit les choses sous un angle trop différent pour être accepté et appliqué rapidement et à grande échelle. En nous lisant tu auras remarqué que peu utilisé des sous produits animaux, et encore moins minier, mais par inutilité plus que par principe.
J'utilise moi même du crotin de poney de loisir, ayant une source très proche et inutilisé.
Il faut rappeler qu'aujourd'hui comme avant, les produits de carcasse, dont tu veux te passer, sont existants, et sans cette valorisation serais perdus, amplifiant, à mon sens, la "tristesse" de tuer un animal.
Les choses avancent doucement, le moindre essai en agriculture prend au moins un an, et avec beaucoup de façon de voir, de buts différents.
Pour moi, le problème n'est pas de porter une veste en cuir ou de mettre la corne sous un arbre, mais d'élever trop, et trop mal,de viande de bouche. Je suis pour une réduction (drastique?) de la consommation et une utilisation maximale des sous produits.
L'homme s'est developé avec l'exploration de l'animal, et éradiquer la viande m'a l'air utopique, mais chaque consommacteur fait évoluer l'ensemble de l'offre.
Olivier.
0 x
olivier75
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 764
Inscription : 20/11/16, 18:23
Localisation : aube, champagne.
x 151

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar olivier75 » 30/06/17, 09:11

Pour la biodynamie, elle n'oblige pas non plus l'utilisation des sous produits animaux, même si des "recettes" en contiennent, et les sensibilités sont multiples. Je ne pense pas qu'il y ai plus de fanatisme que dans le Vegan, sachant que n'étant ni un ni l'autre j'ai eu l'occasion d'être sensibilisé aux deux.
Olivier.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15610
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5974

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar Did67 » 30/06/17, 09:40

Cela pose toujours le même problème : raisonner en "méthode", en "recette" plutôt que d'analyser un "système".

Un touareg peut-il être végan. Ou un eskimo. Ou un Masaï...

La réponse est non.

Ces "tribus" ont besoin d'animaux collecteurs de biomasse éparse, que l'homme ne peut consommer brut : les maigres herbes des zones désertiques ou le plancton des mers froids...

L'utilisation de l'animal s'accompagne généralement par une "sacralisation" de ces animaux. Ces tribus savent très bien qu'elles en vivent, qu'elles leur doive la survie... Les animaux sont alors au cœur de divers rites, tout ne étant la base de l'alimentation.

C'est cela qu'il faut voir : la désacralisation de l'animal à travers "l'élevage moderne" dans nos sociétés. Mais le rejet de tout usage de l'animal n'est pour moi qu'une création, compréhensible mais dont je doute des fondements. Une nouvelle "religion" ?
1 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7536
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar janic » 30/06/17, 11:21

Edith bonjour
je suis un nouvelle sur ce forum mais je le lis depuis pas mal de temps sur certaines thématiques agricoles ou santé. Je passe le cap aujourd’hui en m’inscrivant et lançant sur un sujet qui me tracasse (on va dire ça comme ça ) depuis un moment : ça concerne certains écolos en agriculture.

Pour me présenter rapidement, je suis vegan depuis trois ans environ et petit soutien financier de L214 depuis un an. J’ai bien sûr orienté mes achats vers le bio mais le retour sur terre a été quelque peu brutal dernièrement. En m’intéressant à la production bio, j’ai découvert les méthodes de l’agriculture biodynamique et l’utilisation à grande échelle de cornes et sang d’animaux destinés à servir d’engrais à la culture des champs. Un véritable massacre animal !

voilà pour ce coup de gueule !
Bonne journée à tous !

Edith
Bonjour
La biodynamie n’est pas de type VGR, ou VGL, mais bio uniquement, même si Rudolf Steiner était plutôt favorable au VGR comme beaucoup de « penseurs » sur la vie. De fait tout ce qui est organique devient un élément qui peut favoriser une meilleure fertilité des sols et donc se substituer aux engrais et traitements chimiques. C’est une approche qui convient à certains et pas à d’autres, tout simplement.
L'anthroposophie se présente à la fois comme une spiritualité et une tentative d'aborder la nature humaine et les grandes questions qui animèrent de tous temps les religions par une nouvelle science des phénomènes de l'esprit. Elle fut principalement développée par Rudolf Steiner.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthroposophie

Pour le fanatisme le veganisme est considéré par certains comme en étant! Tout n’est donc que point de vue personnel.
Mais là encore il y a le Veganisme et les vegans comme il y a des religions et leurs doctrines et à coté les plus ou moins pratiquants et leurs différences de point de vue et de pratique.

Personnellement, mais cela n’engage que moi, hormis supprimer ce qui est animal (c’est déjà pas si mal) ce que j’ai remarqué dans leurs forums, c’est que la santé, le BIO, les produits chimiques ou pas, ça leur passe au dessus de la tête (pas tous heureusement, mais c’est une minorité) et leur « fanatisme » vis-à-vis de leur B12 est déplorable en terme de vrai santé. Mais chacun fait ce qu’il veut dans un pays de liberté (relative) de choix de vie.

Did bonjour
Un touareg peut-il être végan. Ou un eskimo. Ou un Masaï...
La réponse est non.
Ces "tribus" ont besoin d'animaux collecteurs de biomasse éparse, que l'homme ne peut consommer brut : les maigres herbes des zones désertiques ou le plancton des mers froides...

C’est prendre une partie très minoritaire de la population pour en faire une référence contre le VG. La question, déjà posée, est : la consommation animale est-elle utile et nécessaire pour la majorité du reste de la population ? Réponse , non ! Puisqu’il ne s’agit que d’une culture alimentaire (qui diffère d’un pays à un autre) et dont l’origine de survie s’est perdue au fil des millénaires pour ne plus être qu’une habitude.
C'est cela qu'il faut voir : la désacralisation de l'animal à travers "l'élevage moderne" dans nos sociétés. Mais le rejet de tout usage de l'animal n'est pour moi qu'une création, compréhensible mais dont je doute des fondements. Une nouvelle "religion" ?

Une nouvelle religion ? Bien entendu au sens latin et grec du terme c'est-à-dire relier entre eux des éléments qui ne tiennent pas seulement compte des habitudes, mais aussi des connaissances acquises (il faut bien que les sciences dites exactes servent à quelque chose !) par notre ère moderne et donc pratiquer au quotidien comme tu le fais en phénoculture, par exemple!
Or, cette sacralisation s’est déportée et reportée vers un mode d’expression de réussite sociale, les riches peuvent manger de la viande, les pauvres non (ou trop peu aux yeux des « éleveurs modernes ») et les églises se sont vidées au profit des temples de la consommation et des maladies dites de civilisation.
Or le VG est un moyen, parmi d’autres, de se « religarer » à ce qui a plus ou moins été perdu par le modernisme en question et que l’on va retrouver dans ces » retours en arrière de nos aïeux », comme l’AB, les médecines douces, les vêtements non synthétiques (dont la soie, la laine, qui gène Edith, ou le chanvre et autres fibres végétales), la marche active en air non pollué, etc…
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

Avatar de l’utilisateur
nico239
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4013
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 405

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar nico239 » 30/06/17, 17:55

edith4278 a écrit :En m’intéressant à la production bio, j’ai découvert les méthodes de l’agriculture biodynamique et l’utilisation à grande échelle de cornes et sang d’animaux destinés à servir d’engrais à la culture des champs. Un véritable massacre animal ! :evil:


Strictement par rapport ta question ET à ta façon à toit de voir les choses ben dans ce cas faut veiller à vérifier, si tu le peux, que ce que tu consommes a été cultivé ou pas avec des «déchets» d'animaux.

Ironie du sort tu découvriras peut-être que les bio utilisent des «déchets» d'animaux et que les conventionnels n'en utilisent pas...

Reste à trouver des bios qui n'en utilisent pas.

Cela pose le vaste problème de la traçabilité.

À mon sens c'est impossible.
Ne reste plus qu'à faire confiance
Tu viens d'en découvrir les limites
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7536
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar janic » 30/06/17, 18:49

edith4278 a écrit :
En m’intéressant à la production bio, j’ai découvert les méthodes de l’agriculture biodynamique et l’utilisation à grande échelle de cornes et sang d’animaux destinés à servir d’engrais à la culture des champs.

Un véritable massacre animal !Strictement par rapport ta question ET à ta façon à toit de voir les choses ben dans ce cas faut veiller à vérifier, si tu le peux, que ce que tu consommes a été cultivé ou pas avec des «déchets» d'animaux.
Ironie du sort tu découvriras peut-être que les bio utilisent des «déchets» d'animaux et que les conventionnels n'en utilisent pas...
Reste à trouver des bios qui n'en utilisent pas.
Cela pose le vaste problème de la traçabilité.
À mon sens c'est impossible.
Ne reste plus qu'à faire confiance
Tu viens d'en découvrir les limites


Edith pourra donner son avis, mais la question posée est autre et porte sur le massacre des animaux et de fait l’utilisation de leurs déchets, l’un et l’autre étant liés.
Ensuite, les produits utilisés perdent leur spécificité initiale par la transformation qu’opère le végétal (lorsque tu manges un produit cultivé avec des déchets organiques liés aux défécations des animaux, tu ne consommes pas de la merde pour autant.) De fait un légume poussé avec du sang ou de la corne n’en est pas plus contenant sous sa forme initiale.
Maintenant, il est un état de fait que la biodynamie n’est pas classique pour autant, y compris avec ses préparations qui sortent de l’ordinaire et elle se distingue des autres modes de culture BIO.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7737
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 630

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar Ahmed » 30/06/17, 19:15

J'ai connu quelqu'un qui pratiquait la biodynamie avec enthousiasme et je me suis longtemps intéressé, quoique d'assez loin, à ces pratiques. Il est sûr que certaines orientations sont positives et que les résultats soient parfois surprenants. Depuis le début dubitatif quant à certains de ses concepts un peu fumeux, je conçois volontiers que l'extrême attention portée au sol et aux plantes ne soit pas indifférente à ses succès.

Je ne réprouve pas l'aspect fantaisiste, mais ce dernier gagnerait à ne pas contaminer la façon d'appréhender le fonctionnement du sol et de ses habitants, et à se cantonner simplement dans un "style de vie" assumé.

Comme l'a dit précédemment Olivier75, le fait d'avoir recourt à des produits animaux ne change pas la donne globale, mais comme ceux-ci ne sont pas strictement utiles pour la phénoculture, il est tout à fait possible de rendre compatible convictions personnelles et jardinage "paresseux". 8)
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2768
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 421

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar sicetaitsimple » 30/06/17, 19:55

Ahmed a écrit : Depuis le début dubitatif quant à certains de ses concepts un peu fumeux....


Avec mes lourdes bottes en plus ce soir un peu crottées ( il est tombé pas mal de pluie chez moi, tant mieux, pas seulement pour moi mais surtout pour les jeunes mais de la région qui commençaient à avoir soif), j'avoue ne pas bien comprendre et ne pas accrocher à la biodynamie...Ca me parait juste farfelu..C'est juste culturel, je ne pense pas changer, il me faut un minimum d'explications rationnelles pour accrocher à quelque chose.

Maintenant, sur l'utilisation de sous-produits animaux ( corne, sang, plumes,...) en agriculture "bio" pour généraliser, je suis totalement pour! Faut arrêter d'être hypocrite et de faire comme si l'élevage n'existait pas....L'élevage existe, ça nourrit les hommes, ce qu'il produit y compris les sous-produits doit être utilisé.

Après, manger moins de viande, avoir des élevages plus respectueux de la condition animale,... sont d'autres questions, de vraies questions.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7536
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Re: Coup de gueule contre la biodynamie

Message non lupar janic » 30/06/17, 19:58

Ahmed bonjour
Je ne réprouve pas l'aspect fantaisiste, mais ce dernier gagnerait à ne pas contaminer la façon d'appréhender le fonctionnement du sol et de ses habitants, et à se cantonner simplement dans un "style de vie" assumé
ce n'est pas très clair! :?:
Pour autant la biodynamie est si particulière puisqu'elle se rattache à une philosophie spirituelle particulière et qui dénote avec la conception "classique" de l'agriculture du fait de son influence orientale. On y retrouve diverses philosophies qui rebutent les néophytes.
Très particulière aussi sa méthode de cristallisation sensible qui se rapproche des travaux de Emoto sur l'eau,( porteuse d'information), et du même coup, par d'autres cheminements , aux dilutions homéopathiques dynamiques, à la mémoire cellulaire, à la mémoire de l'eau, etc...
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : bernard13, Jérôme et 5 invités