Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Thomas AL
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 09/08/21, 18:12
x 1

Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux




par Thomas AL » 09/08/21, 18:45

2020, deux évènements importants notre déménagement en Touraine et la lecture du livre le Potager du paresseux.
Arrivant sur un nouveau terrain exempt de toute culture depuis 10 ans j'ai décidé d'y implanter un potager du paresseux sans travail du sol et sans apport. Mais ne sachant pas ou implanter le potager dans le terrain (6000 m2) j'ai donc créé deux potagers d'essai

Le potager du haut : La terre est composé d'un mélange de tuffeau et de sable, elle donc est particulièrement drainée et calcaire mais elle est facile à travailler. la végétation qui y pousse naturellement est plutôt maigre

Le potager du bas : La terre reste constamment humide car elle reçoit toute l'eau de ruissellement (surtout cette année) elle est constitué de la même terre que le potager du haut mais avec une bande d'argile. Argile + Sable + Humidité = la terre est donc compacte comme un béton, lourde en motte et toujours humide. La végétation naturelle qui y pousse est beaucoup plus abondante (saule, fétuque, chardons, noisetiers)

Après une première année de culture sur et sous foin j'obtiens dans les deux potagers d'essai de piètres résultats

Dans le potager du haut les légumes sont malingres et je n'ai même pas réussi à obtenir des haricots qui ont germé mais les plants sont restés jaunes et poussifs, les tomates s'en sortent mieux, les courgettes sont desséchées, la bourrache est jaune, les blettes sont palichones et leurs tiges fines

Dans le potager du bas, succès pour les pommes de terre, pour le reste la maladie (terre trop humide), les limaces et les chardons se sont acharné à faire pourrir les haricots, développer les pieds de tomate et de courgettes sans produire un seul fruit, par contre un grand succès sur le liseron qui a sans doute profité d'un apport d'azote pour croitre et se multiplier.

Je viens d'essayer le repiquage de poireaux et de choux. Dans le potager du haut l'opération est possible mais je crois peu au résultat car la terre ne convient pas (trop pauvre). dans le potager du bas j'ai tordu un plantoir et réussi à introduire les plants de poireaux et de choux avec beaucoup de difficulté entre les mottes de terre, je doute que les plants puissent prendre correctement.

Quel est votre avis / Faut-il que j'essaye d'améliorer le potager du haut par un apport de fumier et compost ou faut-il que je persiste sur le potager du bas qui a une terre plus fertile mais tellement compacte ???? Que feriez vous à ma place ?

La solution intermédiaire n'est pas possible le terrain du milieu est construit et beaucoup trop à l'ombre des arbres et des maisons.

Merci, merci pour vos conseils, je m'apprête à tout recommencer mais comment ?
1 x

Avatar de l’utilisateur
Doris
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1383
Inscription : 15/11/19, 17:58
Localisation : Landes
x 346

Re: Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux




par Doris » 10/08/21, 08:13

Salut, compliqué de te répondre. Tout d'abord je pense qu'en première année c'est normal que les résultats soit mitigés. Tu le dis toi-même, que dans le potager du haut la végétation naturelle est pauvre, donc une année de foin ne va pas changer fondamentalement la situation. Je ne sais pas, quelles sont tes disponibilités et projets pour ton terrain, mais pourquoi pas garder les deux potagers, et découvrir progressivement les cultures qui se plaisent dans l'un ou l'autre ? Apport de fumier ou de compost pour le potager du haut: moi ici en sol sableux j'apporte tout ce que je peux, en dehors de déchets verts je dispose de fumier de lapin et de fientes de poules. Tout ça je le mets directement sur mon sol, pas de compost pour moi. Je commence à avoir des résultats très sympa, mais ça fait que deux ans et demi, donc il y a encore du chemin à faire. Bon courage à toi
0 x
"N'entre qu'avec ton cœur, n'apporte rien du monde.
Et ne raconte pas ce que disent les gens"
Edmond Rostand
Avatar de l’utilisateur
pi-r
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 140
Inscription : 28/11/20, 13:00
Localisation : "cassoulet" Occitanie
x 30

Re: Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux




par pi-r » 10/08/21, 10:58

je "plussoie" au commentaire de Doris : un an c'est trop court pour avoir une idée exacte de la situation !
de plus je m'autorise à penser que d'avoir 2 situations différentes du point de vue textures/structure,RFU, exposition, etc... doit être un atout ...s'il est possible de garder les 2 sites !
1 x
jft78
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 41
Inscription : 16/04/19, 21:10
Localisation : Yvelines
x 6

Re: Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux




par jft78 » 10/08/21, 12:03

Je me permets de partager ma faible expérience de "débutant".
Moi aussi, je suis à ma deuxième saison de culture sous foin. Et je crois que le maître mot est "patience". Il faut attendre que tout le système s'équilibre.
Aussi, nous n'avons pas eu beaucoup de chance avec la météo : très sèche l'an dernier et très humide et frais cette année. Pas simple, pour débuter, de s'y retrouver.
Pour le moment, je vois mon potager comme une zone d'expérimentation : est-ce que j'arrive à cultiver tel ou tel légume ou telle ou telle variété ou étaler les semis pour voir comment ça se comporte, etc... Et comme on ne fait plus que planter et récolter, ça laisse plus de temps pour expérimenter et observer ce qu'il se passe.
Courage !
1 x
Moindreffor
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5736
Inscription : 27/05/17, 22:20
Localisation : limite entre le Nord et l'Aisne
x 939

Re: Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux




par Moindreffor » 10/08/21, 14:53

que rajouter de plus, j'en suis à ma vraie 3ème année il me semble, l'ensemble du potager progresse, j'ai forcé sur certaines zones et je vois la fertilité jouer son rôle

donc, faire des apports de ce que tu trouves, le foin par dessus pour éviter les adventices, si tu n'aimes pas trop la jungle comme moi

ne pas tirer de conclusions trop hâtives, comme dit plus haut une année trop sèche, le foin ne minéralise pas ça ne pousse pas, une année trop humide ça minéralise mais il fait trop froid ça ne pousse pas, donc le seul point commun "ça ne pousse pas" :mrgreen: sauf que l'an dernier les choux zéro et cette année c'est l'inverse, les tomates l'an dernier super et cette année zéro

donc essayer, essayer, et essayer et prendre ce qui vient :mrgreen:

bon courage
0 x
"Ceux qui ont les plus grandes oreilles ne sont pas ceux qui entendent le mieux"
(de Moi)

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6716
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 1011

Re: Besoin de conseil pour démarrer un Potager du paresseux




par sicetaitsimple » 10/08/21, 15:23

Il serait bien prétentieux de te dire fait ci ou fait ça!
Néanmoins, je ne peux que te conseiller notamment pour le potager "du haut", dont tu dis qu'il est composé majoritairement de tuffeau, de faire une mesure de pH ( petits kits en jardinerie à qq euros) voire une analyse de sol si tu veux y mettre plus et y voir plus clair.
Parce que si tu as un pH très élevé du fait d'une grosse quantité de calcaire, il n'y a pas grand chose à faire, sauf y cultiver des plantes qui le supportent. Donc adapter les cultures au sol plutôt que de vouloir adapter le sol aux cultures.
C'est plus facile dans l'autre sens, quand le pH est bas, on peut le remonter avec quelques apports.
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 58 invités