Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Réseau de surveillance Radioactivité

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 22/06/10, 12:33

dedeleco a écrit :Votre détecteur ne mesure pas avec précision les quelques becquerels de la nourriture à la limite de détection, mais non négligeables dans note corps !!

Je ne pense pas qu'il détectera une poussière de un micron ou moins de plutonium de Tchernobyl très dangereuse localement dans les poumons !!!


Tchernobil n'a émis que très peu d'éléments comme le plutonium...faut arrêter de se fixer uniquement sur Tchernobil car c'était rien du tout à côté des 521 (y compris 1 essai caché d'Israël dans l'océan indien au large de l'Afrique du Sud) essais nucléaires athmosphériques de 1945 à 1980 qui ont émis 100X plus de radionucléides qui ont été envoyés dans le monde entier via la haute athmosphère...Dans les années 60 on s'en est pris plein les nazeaux notamment avec la bombe Tsar (57Mt) de 1961 qui a développé un champignon de 64km de haut...
0 x




Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 22/06/10, 12:45

+1 oiseautempete
Lors des essais nucléaire atmosphérique dans le Pacifique, ils se sont rendu compte en suivant les nuages que ses derniers en à peine une semaine survolaient... la Norvège (jet stream oblige).

Après concernant la radioactivité, il ne faut pas oublier que dans certaine régions du monde le taux de radioactivité naturel et aussi important qu'a Tchernobyl (comme à Ramsar en Iran ou Guarapari au Brésil par exemple).
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 3
Contact :

Message non lupar dedeleco » 22/06/10, 15:48

Le mode de dispersion est très différent entre une bombe puissante à des milliers de degrés qui disperse tout en vapeurs beaucoup plus finement et un réacteur qui en brulant, disperse des particules solides denses certainement plus grosses, car moins violent !!

Il semble difficile d'être certain que les effets sont similaires.

Les malchanceux qui se paieront dans les poumons ou l'intestin une particule radioactive de quelques microns (plutonium ou autre à vie courte), indétectable, mourront sans jamais savoir la cause, alors que le risque avec un seul atome est bien plus faible !!!

Je ne retrouve plus un site qui expliquait cela mieux que moi !!
Enfin, sur google c'est très clair, le lobby nucléaire paye pour surcliquer sur les sites favorables au nucléaire et ainsi rendre difficiles à trouver les autres sites, une véritable désinformation !!!


info :
http://pagesperso-orange.fr/meteoclimat ... ocolat.pdf


Comme pour la marée noire de Louisiane, avec le pétrole qui ne cesse pas à grand flots d'un petit pétrolier par jour, il sera trop tard, lors du prochain Tchernobyl, pour découvrir qu'on nous a menti en nous déclarant que Tchernobyl n'est rien à côté des essais nucléaires ou de la radioactivité d'un volcan !!

On est fin prêt à l'accident grave nucléaire comme pour les inondations et à évacuer (sur le papier) !!!!!
Gestion post-accident nucléaire en France :
http://www.dissident-media.org/infonucl ... dirpa.html

Volcan radioactif :
http://energie.lexpansion.com/climat/-l ... -4448.html
Mais cette radioactivité naturelle bien dispersée ne comporte que des éléments à radioactivité de très longue durée ayant l'age de la terre!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4531
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 14

Message non lupar Capt_Maloche » 23/03/11, 00:16

un petit "UP" malheureusement d'actualité...
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité