Page 1 sur 27

Pellets et granulés de bois: quel avenir pour les prix ?

Publié : 21/01/08, 11:14
par Christophe
Suite à une reflexion sur ce sujet: https://www.econologie.com/forums/achat-de-p ... t4681.html
je pense qu'il est intéressant de créer un nouveau sujet concernant la stabilité des prix des pellets.

L'étude des courbes des dernières années est plutôt favorable à cette énergie. Ces courbes sont en isoénergie, c'est à dire en Euros pour une même quantité d'énergie, autrement dit, par exemple: 250€/T de pellets correspond au même prix rapporté à l'énergie qu'un fuel à 50 cts d'€...

Voici une courbe de prix pour l'allemagne TTC livré (50km) pour 5 tonnes et mise à jour tous les mois: http://www.carmen-ev.de/dt/energie/pell ... reise.html

Légende:
- vert, holzpellets = granulés de bois
- rouge, heizöl = mazout
- jaune, erdgaz = gaz naturel

Image

Et voici la comparaison avec l'électricié francaise: en direct et via Pompe à chaleur de COPA de 3

Image

Mais comme ils sont très à la "mode" beaucoup de gens s'équipent mais l'avenir est-il si beau ? Nous avons quelques doutes...

Quelques pistes de reflexion sur l'instabilité des prix des granulés de bois:

a) Augmentation de la demande donc des prix

b) Gisements de sciures limités et déjà assez bien valorisée (agglomérés...) donc tension sur les prix de la matière première

c) Pas de régulation des prix (pour le moment) contrairement au fioul ou gaz, autrement dit: n'importe qui vend à n'importe quel prix.

d) Qualité et le pouvoir calorifique sont-ils vraiment normalisés et garantis? Autant j'ai confiance dans la normalisation allemande autant pour les futurs usines en France j'ai des doutes...

e) Quels sont les tests qualités réalisés précisément et combien de fois par jour?

f) L'augmentation des prix va faire venir sur le marché des requins qui n'hésiteront pas à vendre de la merde (pellets faits, en partie, à partir de déchets de bois laqué, ajout de petites doses de plastiques pour améliorer le PCI par exemple...) en trompant les tests qualités.

g) Impossibilité de bruler du bois dans un poele à pellets, une chaudière est adaptable pour des copeaux ou bois déchiqueté mais pas un poele

h) Combustion des agropellets (rares mais tout de même existant) problématique dans les petites puissance (< 50 kW)

En savoir plus:

Pollution des granulés ou pellets de bois?

Analyse de la combustion de chaudières à biomasse

Publié : 21/01/08, 22:28
par arthur
Les prix sont plutôt stables chez moi, j'ai visité l'installation d'un utilisateur qui a payé en 2007 190€/T contre 200€ en 2006 pour 6T en vrac.

Augmentation de la demande donc des prix

Une usine de fabrication a ouvert il y a 3 mois à 10 km de chez moi. Je sais, c'est pas le cas de tout le monde, mais la production augmente aussi

Gisements de sciures limités et déjà assez bien valorisée (agglomérés...) donc tension sur les prix de la matière première

je pense que le jour où on manquera de sciure, on en trouvera sans trop de problèmes localement

Qualité et le pouvoir calorifique sont-ils vraiment normalisés et garantis? Autant j'ai confiance dans la normalisation allemande autant pour les futurs usines en France j'ai des doutes...

L'usine à côté de chez moi produit des granulés conformes à la norme DIN 51731-HP5 (ÖNORM M 7135 – HP1). Je ne sais pas dans le détail ce que ça vaut mais ce n'est pas de "la merde"

Je suis d'accord avec toi sur le fait que les prix vont monter et qu'il y aura toujours des producteurs peu scrupuleux, mais il faut arrêter de psychoter. Il y a aussi des gens sérieux et compétents.

Publié : 21/01/08, 23:56
par Christophe
On psychote pas, on met en "garde"...nuance :mrgreen: mais le débat reste ouvert et merci pour tes précisions!

Re: Pellets et granulés de bois: quel avenir pour les prix ?

Publié : 23/01/08, 15:07
par Did67
Christophe a écrit :En effet, comme ils sont très à la "mode" beaucoup de gens s'équipent mais l'avenir est-il si beau que les vendeurs veulent le faire croire? Nous avons quelques doutes...


Oui, mais est-ce que la mode ne serait pas en train de passer ? Voir la multiplication d'articles et reportages relatifs à la nocivité de la combustion du bois !

En Allemagne, on note les premières faillites de fabricants de chaudières à pellets ayant vu trop grand !

Publié : 23/01/08, 15:46
par Christophe
Mmm j'étais pas au courant de ce ralentissement mais je pense que les difficulté des fabricants sont aussi lié justement à l'approvisonnement...

C'est exactement comme si un constructeur automobile vendait des voitures dans un pays ou il n'y aurait que très peu de stations service...

ps: les pompes à chaleur, elles, explosent (voir JT FR2 aujourd'hui)...vivement les nouvelles centrales nucléaires... :mrgreen:

Publié : 23/01/08, 16:07
par Christine
Je crois aussi que les fabricants/revendeurs de chaudières et poels à pellets n'insistent pas assez sur le grand avantage de ce système, c'est à dire la tranquilité pour l'usager.

Car enfin un des charmes du fioul et du gaz (sans parler du gaz de ville, encore plus simple) c'est qu'il suffit de remplir sa cuve et d'appuyer sur le bouton "on", avec à la limite un petit règlage de thermostat au printemps et en automne. A comparer avec le chauffage au bois par les bûches, que même si on l'achète coupé il faut empiler et puis déempiler et puis porter et puis rallumer et puis nettoyer les crasses, puis sortir les cendres etc.

Avec les pellets, tout est régulé, constant, propre, pour un travail minimal: la facilité du fioul avec les avantages du bois. C'est-y pas beau ?

Publié : 23/01/08, 16:16
par Christophe
Certes mais à quel prix est la tranquilité? A prix de l'énergie UTILE équivalent, désolé, mais la majorité des gens garderont leur fuel...et ils auront raison!!

Enfin on repette...mais bon...le sujet des prix du bois est important, c'est ce qui conditonnera son développement (ou non) réel à l'avenir...

Publié : 23/01/08, 16:41
par Christine
Christophe a écrit :Certes mais à quel prix est la tranquilité? A prix de l'énergie UTILE équivalent, désolé, mais la majorité des gens garderont leur fuel...et ils auront raison!!

Enfin on repette...mais bon...le sujet des prix du bois est important, c'est ce qui conditonnera son développement (ou non) réel à l'avenir...

heu.. c'était quoi ton but en lancant ce sujet alors ? de démontrer que tout le monde doit rester au fioul ?

Publié : 23/01/08, 17:41
par jean63
Christophe a écrit :Certes mais à quel prix est la tranquilité? A prix de l'énergie UTILE équivalent, désolé, mais la majorité des gens garderont leur fuel...et ils auront raison!!

Enfin on repette...mais bon...le sujet des prix du bois est important, c'est ce qui conditonnera son développement (ou non) réel à l'avenir...


Tu as vu dans le reportage du JT de FR2 que, d'après le témoignage, les gens vont vers les PAC ( soi-disant un ancien utilisateur consommait pour 2000 à 5000 euros par an et en passant à une pAC air-...... il a baisssé considérablement sa facture). C'est pe bien une "pub" mensongère déguisée ?

Tu le récupère le reportage ?

Publié : 23/01/08, 20:46
par Did67
Christophe a écrit :Certes mais à quel prix est la tranquilité? A prix de l'énergie UTILE équivalent, désolé, mais la majorité des gens garderont leur fuel...et ils auront raison!!

Enfin on repette...mais bon...le sujet des prix du bois est important, c'est ce qui conditonnera son développement (ou non) réel à l'avenir...


Non, non... Je viens d'écrire ailleurs que c'était lamentable d'essayer de s'assommer sur les forums à coup d'arguments massus... Je me retiens donc.

Quand tu parles de l'énergie UTILE, c'est pas clair. C'est quoi ?

La fabrication des pellets, leur transport, a bien sûr un coût énergétique, pour partie en pétrole.

Mais n'oublions pas :

1) qu'au départ, il y a un déchet : la sciure
2) qu'en général, on est sur des circuits très courts (comparé au pétrole !); la source de mes pellets est la Forêt-Noire, à une centaine de kilomètres
3) le séchage est en général fait à partir de biomasse : mauvaises sciures, écorces, pellets de 2ème choix, palettes en fin de vie, déchets de scierie, etc...

Selon des études suisses, le contenu en énergie fossile dans les pellets est faible. Je crois me souvenir de 5 % environ. Je recherche cela et complèterai. Ce ne sera évidemment pas la même chose pour Paris, ou Toulouse...

Mais surtout, il ne faut pas oublier que le pétrole vient de beaucoup, beaucoup plus loin.

Ensuite, tu connais le coût énergétique d'une raffinerie ? Puis celui de la distribution ? Tu penses que les camions de Total qui sillonent les routes et autoroutes consomment moins de pétrole que les camions de nos fabricants de pellets ? Tu penses que la raffinerie est en moyenne plus près que l'usine à pellets ?

Je serais surpris que le coût énergétique du mazout soit inférieur à celui des pellets, si on prend l'ensemble des filières.

Je t'épargne le coup de l'Erika et de l'Exon Valdes... Un camion de pellets qui se latte, cela fait un peu de sciure dans la nature. Les saprophytes (végétaux qui se nourrissent de matières organiques) se régaleront...

Je t'épargne le coup de l'émir qui s epaye un A 380, avec des poignées en or. Il voulait mettre une piscine dedans, avant que les ingénieurs d'Airbus ne le raisonne.

Tu fais la promotion du mazout si tu veux. Et tu assumes.
Tu "dénigres" les pellets. Peut-être ce n'est pas ton option, pour une raison qui m'échappe, tant les arguments ressemblent à de la mauvaise foi (ce que d'autres appelleraient de la "désinformation").

Les autres, réfechissez deux minutes avec moi :

- une filière courte
- qui "consomme" de la biomasse
- et, c'est vrai, un peu de fuel
- qui crée de l'emploi local
- qui est neutre en CO² (donc du point du réchauffement de la planète)
- qui fonctionne entièrement automatiquement comme le fuel
- avec un rendement chaudière de 90 à 100 %
- avec un coût de fonctionnement presque moitié de celle du fuel
- au prix d'un investissement grosso modo double
- mais dont vous récupérez la moitié (en France) sous forme de crédit d'impôts

... je n'en connais qu'une : les chaudières à pellets

Maintenant, ne faites les cons. Si vous y mettez tous, les prix des pellets vont flamber, je vais avoir l'air d'un con... Alors optez pour le fuel ou le gaz. Vous me rendrez service. Pendant que vous êtes, dissuadez vos amis !