Page 1 sur 2

Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 21/01/19, 10:05
par newstarnord
Bonjour,

J'envisage de nouvelles solutions afin d'économiser le fioul dans notre logement; isolation, etc, etc...

Je me pose une question concernant le chauffage. J'étudie la possibilité de mettre une chaudière bois bûches en série avec notre chaudière fioul qui est une basse température Viessmann Vitola Biferale. De cette façon, la plupart des jours (mais pas constamment car certains jours nous oublierons ou nous serions absents), nous ferions une flambée pour chauffer un ballon de 1000 l d'eau à 90°.

Le logement a une superficie potentielle de 160 m2 mais seuls 100 m2 sont exploités à l'heure actuelle.

Le problème, c'est qu'en présence d'une température d'eau de 90° comment va se comporter la régulation de la chaudière fuel ?

Ensuite, avec le régulateur à chaînette de la chaudière bois (qui serait une chaudière assez basique), peut-on fixer une température d'eau précise ?

Déjà est-ce que le corps de chauffe de la chaudière fioul peut supporter 90° ?

Merci par avance,

Xavier

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 21/01/19, 11:20
par Christophe
Salut et bienvenue ici.

Le chauffage en chaudière bois est contraignant, c'est intéressant uniquement si tu peux avoir du bois à bon marché (= tu le fais toi même...). Personnellement j'ai tenté 2 ans mais j'ai vite abandonné, surtout à cause de l'ECS...fallait charger en bois à 6h du mat pour prendre une douche à 8h...J'avais une deom 15 kW avec régulation à tirette également.

Pourquoi penses tu à un montage en série?

Je ferais plutôt un montage en parallèle plutôt qu'en série...il faut juste ne pas oublier les clapets aux bons endroits.

Voici un sujet qui montre un montage bois + mazout en parallèle: chauffage-isolation/couplage-chaudiere-bois-et-fuel-plan-et-schema-t8843.html

Mon montage (basse température aussi) c'était celui là: chauffage-isolation/chaudiere-bois-nouveau-schema-installation-ecs-et-pcs-t4589.html, depuis j'ai remplacé à la chaudière Deom bois buche par un poêle chaudière pellets que j'ai amélioré avec quelques petits trucs perso: chauffage-isolation/thermorossi-h20-34-erreur-no-temp-resis-ameliorer-la-combustion-au-foyer-t15658.html mais le schéma hydraulique reste exactement le même!

Pour répondre à tes questions:

newstarnord a écrit :Le problème, c'est qu'en présence d'une température d'eau de 90° comment va se comporter la régulation de la chaudière fuel ?


Elle ne démarrera pas! :cheesy:

Mais il faut voir le schéma que tu as en tête pour répondre précisément!

newstarnord a écrit :Ensuite, avec le régulateur à chaînette de la chaudière bois (qui serait une chaudière assez basique), peut-on fixer une température d'eau précise ?


Non, n'y compte pas! Mais tu peux mettre une régulation sur le circulateur de la chaudière bois.

newstarnord a écrit :Déjà est-ce que le corps de chauffe de la chaudière fioul peut supporter 90° ?


Oui et heureusement!

N'hésite pas à utiliser le moteur de recherche des forums: search.php

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 21/01/19, 11:27
par Christophe

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 21/01/19, 13:20
par newstarnord
Merci pour les réponses, je vais lire et compiler tout ça, histoire de me faire une idée plus précise du projet.

Pourquoi je pense à une connexion en série de la chaudière ? Parce que si l'on veut que l'eau circule dans les deux chaudières en parrallèle, il faut une boucle de Tickelman si j'ai bien compris; hors ma deuxième chaudière (celle au bois) serait connectée loin de la première.

Pour l'ECS, ce serait géré par la chaudière fioul ou la chaudière bois, mais c'est vrai qu'il faudrait prévoir autre chose pour commander le circulateur d'ECS que la régulation de la chaudière fioul, puisque quand la chaudière bois est active il faut que le circulateur d'ECS se déclenche sans déclencher le brûleur fioul (bien sûr si la température du ballon est trop basse). A moins que la chaudière fioul gère cela indépendamment du brûleur, mais je ne crois pas car elle doit passer temporairement en "haute température" pour réchauffer l'ECS.

A part ça il y aurait des problèmes de tirage, en effet, la cheminée serait une cheminée de 10m de longueur environ, il faudrait donc un régulateur de tirage ? Et un tubage souple double peau ça convient à priori ?

Tout cela c'est pour me faire une idée des coûts engendrés.

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 21/01/19, 19:33
par Did67
Pour une chaudière buches, la régulation par le tirage est une catastrophe écologique. On dépasse tout ce qu'on peut imaginer et les poids-lourds dans la vallée de l'Arve, c'est de la rigolade... J'exagère un peu...

http://www.bois-energie.ofme.org/docume ... 7_2007.pdf

Pour que cela soit supportable, il faut maintenir une combustion vive, sans étouffer le feu, à défaut de combustion pilotée (sur des chaudières haut-de-gamme, la combustion est pilotée par de l'électronique). Ainsi, à haute température, les émissions sont contenues. A condition que le bois soit sec !

Et pour cela il faut un ballon-tampon : on ne chauffe pas directement la maison ; on chauffe un gros volume d'eau, dans lequel ensuite une régulation viendra prendre juste ce qu'il faut...

Cela permet aussi de se libérer pas mal de la contrainte de recharger la chaudière. Ce n'est plus la chaudière qui vous commande. Mais c'est vous qui remettez une couche de calories, quand cela baisse. Bine calculé, le tampon permet de chauffer la nuit. Et d'avoir de l'eau chaude (par un ballon immergé).

Mais cela a un coût.

etude_ademe_emission_atmo6_07_2007.pdf
(91.14 Kio) Téléchargé 10 fois

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 21/01/19, 20:17
par Christophe
Oui tu as raison mais je crois avoir encore vu des régulation par "tirette" il n'y a pas si longtemps en chaudière bois buche neuve!

Il est, à mon avis, très difficile de réguler la combustion de bûches électroniquement efficacement*: tout simplement car ni la qualité ni la quantité de combustible dans la chambre de combustion sont connue!

Après on peut toujours fonctionner en excès d'air (forcé donc) mais cela fera des Nox à défaut de suies...

L'idéal c'est ce que tu dis: une bonne flambée et tamponnage (mais cela induit des pertes...)

* autant pour le rendement que pour la pollution...

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 22/01/19, 09:03
par newstarnord
Oui, j'envisage la solution du ballon tampon effectivement.

Après je ne comprends pas bien, il y a possibilité de réguler le feu autrement qu'en agissant sur le tirage (c'est à dire l'entrée d'air) ?
Il faut bien une régulation du tirage, sinon la température sera "illimitée" ?

Si j'ai bien compris, on règle ce régulateur à chaînette sur 85°, et au moment où la température de l'eau de chaudière atteind cette valeur, ce qui signifie que le ballon tampon a atteind sa température cible, le feu diminue progressivement pour être ensuite complètement étouffé.

Maintenant c'est sûr que sans sonde lambda et électronique ad-hoc la régulation d'air est moins précise donc plus de polution ?
Mais quel est le coût d'une chaudière avec sonde lambda ?

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 22/01/19, 11:15
par Did67
Il faut déterminer respectivement tampon (capacité) et chaudière (puissance) pour que l'ensemble d'une charge puisse bruler à vive allure, sans que la régulation intervienne par "réduction du tirage"...

Bien sûr, il y a une "certaine" régulation, par le dimensionnement des foyers et des arrivées d'air.

Je parle "d'étouffement du feu". C'est que ce fait la régulation par "tirette". Bien sûr, la température chaudière ne doit pas dépasser 85/90°, sinon, cela se met à bouillir. C'est là que les paramètres tels que vitesse du circulateur interviennent.

S'il y a "étouffement", deux choses extrêmement nuisibles se passent :

a) des "gaz" (des COV - composés organiques volatiles ) s'échappent alors sans avoir été brulés, par manque d'oxygène ; c'est doublement nuisible : le rendement baisse et cela fait des émissions polluantes (COV et particules - les fameuses suies)

b) la température du feu baisse et donc certains composés, plus difficiles à bruler, ne le sont qu'incomplètement ; même conséquences.

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 22/01/19, 11:19
par Christophe
Did67 a écrit :Il faut déterminer respectivement tampon (capacité) et chaudière (puissance) pour que l'ensemble d'une charge puisse bruler à vive allure, sans que la régulation intervienne par "réduction du tirage"...


Ce sujet peut aider à ceci: chauffage-isolation/bois-energie-calcul-volume-d-un-ballon-tampon-thermique-t4267.html

Re: Chaudière bois en série avec chaudière fioul basse température

Publié : 23/01/19, 19:32
par Philippe Schutt
En vrac:
La chaudière bois n'est jamais directement en série avec la fioul, c'est incompatible avec la vanne thermique contre les retours froids.
Nous avons pris l'habitude de mettre un contact thermostatique réglé vers 40° au tiers bas du ballon, qui allume un voyant près du poêle. Ainsi les gens savent qu'il faut arrêter de charger, sinon ils continuent jusqu'à la surchauffe même avec 1000 L !
La seule façon d'avoir une combustion correcte sur une longue période est la flamme inversée. 4h de flamme est une chose courante pour ces chaudières. Le rendement est réellement dans les 85% et les émissions sont faibles.
Pour l'ECS, j'utilise un échangeur à plaque qui prélève un peu de chaleur coté chaudière, le coté ballon tourne en thermosiphon. Simple, et ça permet de chauffer n'importe quel ballon.
Pour le dimensionnement, il faut connaitre le besoin de la maison.