Page 1 sur 1

Dopage à l'eau et présentation

Publié : 24/06/18, 11:52
par Windy24
Bonjour,

28 ans, Toulonnais en Alsace (ça arrive), curieux, et passionné de mécanique (anciennes).

Après de nombreuses nuits à consulter des articles divers et variés sur la baisse des émissions polluantes et de la consommation de carburant (ça passe aussi par le portefeuille), je me suis lancé dans la fabrication d'un kit de dopage à l'eau avec de la récup'.

=> Cobaye : Mercedes 300D W124 340 000km (autoroutiers et en partie restaurée)

=> Matériel : un porte filtre cartouche pour l'eau potable, durites, cuivre, colliers de serrage inox, tissu coton.

=> Montage :
- Cuivre diamètre 10 long 40cm monté en contact le long de l'échappement et maintenu par les colliers.
- Une durite de refroidissement diamètre 20mm dans le porte filtre avec un disque en plastique autour de la durite et du diamètre légèrement inférieur au porte filtre, pour maintenir un tissu en coton (effet anti gouttes d'eau).
- Raccordement durite silicone diamètre 12mm.
- Connexion "Y" sur le reniflard d'huile.

=> Fonctionnement (atypique), sens de circulation de l'air humidifié : l'air est aspiré par le tube en cuivre chauffé par l'échappement, l'air chaud arrive au bulleur lequel monte en température favorisant l'évaporation de l'eau. Ensuite cet air chaud humide est aspiré par dépression d'admission par le reniflard. SIMPLE.


=> Comportement moteur :
- Bullage à partir de 2300 t/min (en 5ème 2500 = 110 km/h, 3000 = 130 km/h ainsi de suite jusqu'a 210 km/h GPS).
- Souplesse à chaud
- Meilleure reprise
- Moins de fumée sur le régime de bullage.
- Consommation sur le même trajet en Allemagne
* 160/170 km/h demi réservoir pour 370km sans le système.
* IDEM avec la clim et le système 425km.
Soit environ 15% de plus.
NB : Mon record est 480km à 130/140 km/h.

Tout est au "pifomètre"

Au plaisir de vous lire,
Bien à vous.

Re: Dopage à l'eau et présentation

Publié : 24/06/18, 23:18
par Flytox
Bonjour Windy24,Bienvenue au club.

Windy24 a écrit :Bonjour,

=> Matériel : un porte filtre cartouche pour l'eau potable, durites, cuivre, colliers de serrage inox, tissu coton.

=> Montage :
- Cuivre diamètre 10 long 40cm monté en contact le long de l'échappement et maintenu par les colliers.
- Une durite de refroidissement diamètre 20mm dans le porte filtre avec un disque en plastique autour de la durite et du diamètre légèrement inférieur au porte filtre, pour maintenir un tissu en coton (effet anti gouttes d'eau).
- Raccordement durite silicone diamètre 12mm.
- Connexion "Y" sur le reniflard d'huile.



=> Fonctionnement (atypique), sens de circulation de l'air humidifié : l'air est aspiré par le tube en cuivre chauffé par l'échappement, l'air chaud arrive au bulleur lequel monte en température favorisant l'évaporation de l'eau. Ensuite cet air chaud humide est aspiré par dépression d'admission par le reniflard. SIMPLE.

Je ne comprends pas très bien tes explications, tu aurai pas quelques photos et ou un schéma de principe, tout deviendrai plus clair. :P

Windy24 a écrit :=> Comportement moteur :
- Bullage à partir de 2300 t/min (en 5ème 2500 = 110 km/h, 3000 = 130 km/h ainsi de suite jusqu'a 210 km/h GPS).
- Souplesse à chaud
- Meilleure reprise
- Moins de fumée sur le régime de bullage.
- Consommation sur le même trajet en Allemagne
* 160/170 km/h demi réservoir pour 370km sans le système.
* IDEM avec la clim et le système 425km.
Soit environ 15% de plus.
NB : Mon record est 480km à 130/140 km/h.

Normalement la "Pantonisation , c'est fait pour faire des économies de carburant et de pollution....tes 160 / 170 km/h chui pas sûr que tu sois sur le bon site......içi on parle d'économie, de sobriété..... :cry:

Windy24 a écrit :Tout est au "pifomètre"

Cela permet il d'avancer ???????????????

Re: Dopage à l'eau et présentation

Publié : 01/07/18, 20:13
par Windy24
Bonjour,

Je publierai une photo dės mon retour de vacances ;)

Concernant la vitesse, étant autodidacte en mécanique et pour en avoir longuement discuté avec un ingénieur, certains moteurs doivent fonctionner à un certain régime car la combustion est plus complète.
À savoir que sur mon moteur en particulier la plage d'utilisation de régime stationnaire à chaud est de 3400-4200 t/min.

En pleine charge si l'on sollicite un moteur diesel alors qu'il tourne à bas régime il va énormément fumer et générer ainsi beaucoup de particules, tandis qu'à haut régime sans appuyer à fond sur la pédale, un moteur de ce type à grande inertie consomme moins par rapport à la puissance rendue et pollue moins. C'est un style de conduite.

D'ailleurs depuis que j'ai augmenté mon régime d'utilisation, j'ai noté que mon huile de vidange était moins "chargée"

Au regard de la pantonisation, je pense sincèrement que je vais pouvoir baisser mon régime d'utilisation, je n'en suis qu'à mes premiers essais. Afin d'établir mes résultats il a fallut que je compare dans les mêmes conditions d'utilisation.

Pour le pifomètre, je parle de mon installation. J'ai choisi et pensé le matériel un peu au hasard en estimant les installations trouvées sur le web et en espérant avoir suffisamment de dépression à l'admission pour le bullage.

Bien à vous.

Re: Dopage à l'eau et présentation

Publié : 09/07/18, 17:32
par Windy24
Voilà les photos de l'installation

Re: Dopage à l'eau et présentation

Publié : 09/07/18, 23:24
par Flytox
Tu pourrai nous faire le schéma, on ne voit pas ou aboutissent les différents tuyaux etc...
Bon bricolage.

Re: Dopage à l'eau et présentation

Publié : 08/07/19, 15:00
par denis
bonjour pour moi ton montage deja ne prends pas la chaleur a l interieur de la pipe , le réacteur avec entrefer de 1mm doit etre interne , tu aura deja de bon resultat .. . . , voir toute les experience d andré , sur le meme moteur je crois