Page 1 sur 98

Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Publié : 03/03/06, 06:44
par vtajmb
à l'ordre du jour dans mon sancerrois natal, je ne sais que pense entre le pour le contre et le "ché po" souvent émis par des ignorants ou des anti éoliennes...
- énergie renouvelable
- effet sur le paysage (esthétique)
- nuisance aux ondes (téléphone GSM et télé) ???
- surdité ???
- autres ?

Ce qui est sur, c'est qu'entre la centrale nucléaire de Belleville sur Loire (à 30 km) et un champ d'éoliennes à 1km de chez moi, je préfère cette dernière solution, eu égard aux déchets de production des centrales, que nos descendants auront à gérer

Publié : 03/03/06, 14:19
par ex-océano
(sujet déplacé)

Pour !

J'irai plus loin en facilitant les éoliennes individuelles ou en favorisant des circuits court, afin d'éviter les pertes en lignes entre la production et la consommation.

En ce qui concerne les oiseaux, toutes les gigantesques éolienne que j'ai vu avait une vitesse de rotation du rotor relativement faible et tout oiseau possède assez de réflexes pour éviter une pale. S'il peut pas, c'est qu'il a un problème grave et il pourrait tout aussi bien se taper un poteau, une maison,...

Pour le bruit, je ne le trouve pas gênant du tout, car quand il y a pas mal de vent, il y a un bruit ambiant provoqué par les obstacles qui est assez élevé. J'invite toute personne à se rendre à proximité d'une éolienne pour s'en rendre compte.

Publié : 03/03/06, 15:30
par Christophe
Pour et je rejoins l'avis d'océano.

J'ajouterais en outre que je suis plutot pour des projets à taille "humaine" ( pas de surpuissance ), autofinancés ( investissement + benefices ) par les acteurs locaux ( association locale, comunes...c'est à dire comme au Danemark ou quelques projet en cours en Bretagne ) et rentables sans rachat ni intermédiaires ( vente directe de l'electricité ).
Par exemple, des mega projets financés par Spiff, filiale d'Edf, ne sont guere econologique à mon sens.

J'ai explicité la chose ici : https://www.econologie.com/eolien-energie-vent/

Publié : 03/03/06, 17:55
par Andre
Bonjour
Avant d'implanter une éolienne ou un parc éolien il faut faire une étude de vent voir dans une année si la moyene de vent est favorable, plusieurs études ont été faite au québec et encore une fois les sites favorable de trouve assez haut au nord mais trés interessant puisque il ne sont pas loin des grands barrages, et que les ligne éléctriques sont déja posé, cela permetterait de laisser monter le niveau de l'eau , car un barrage a bas niveau consome plus pour faire la même énergie, l'éolien et une industrie prometteur pour les régions ou il ya du vent La carte des vent est déja établie.
Pour les oiseaux la migrations et aussi bien déterminé il y des cartes qui nous sont fourni tous les ans pour les aviateurs,
en géneral les oiseaux migrateurs suivent les mêmes chemins.

André

Publié : 03/03/06, 20:38
par nlc
Moi j'suis pour aussi !

Et au niveau esthetique, moi je trouve cela plutot joli et distrayant, ca ne me generait pas d'en avoir une devant chez moi !

Publié : 04/03/06, 09:24
par vtajmb
Le fond du problème est : nous voulons avoir une énergie suffisante en quantité pas trop polluante, que ce soient les déchets, l'évolution climatique, pollution visuelle, sonore ou autre, santé spécialement, et en plus pas chère ! Quels enfants gâtés capricieux sommes nous (je me mets dans le sac aussi, bien sur !) !!!

La raréfaction du pétrole et le cul de sac de l'atome vont nous contraindre à penser et agir autrement. Aussi, même si nous réduisons fortement notre dépense énergétique, il est temps, avant de sauter dans le vide, de se poser les vraies questions sur les nuisances... Ne faisons pas comme le pétrole : aux débuts, qui a élevé sa voix contre les risques de la consommation effrénée de cette énergie ? Ne faisons pas comme pour l'atome : personne n'a su ou voulu voir pendant longtemps la nuisibilité très durable de la radioactivité, ni le problème du traitement des déchets... Et quid de ces nuages radioactifs tchernobyliens qui s'arrêtent aux frontières de notre pays ?

Moralité, regardons de près, de très près, les conséquences des "champs d'éoliennes industrielles... Peut être, comme dit Christophe, que l'atomisation en petites éloiennes pour petits groupes est une solution. Pour compenser l'effet du vent, pourquoi ne pas jouer l'accumulation hydraulique ? à savoir pomper de l'eau vers un réservoir supérieur les jours de grand vent, et utiliser la houille blanche les jours sans ?

Et le bruit ? Un mien ami est allé en Suède. On y aurait observé des cas de surdité liés à aux basses fréquences du bruit du vent dans les pales et les pylones... Mythe ou réalité ? Et la préservation de sites magnifiques ?

Tout ceci n'est pas un tir à balles réelles contre ce que je considère être le moindre mal, mais une volonté de savoir et de prévenir, avant qu'il ne soit trop tard...

Publié : 04/03/06, 11:44
par gegyx
Le gigantisme n'apportera rien de bon.
Il peut être envisagé dans des lieux isolés, inhabités (en reste-t-il encore ?), mais ce sera au dépend du paysage, et de la faune locale… Pour le bonheur de grands groupes industriels.
Pas question de gigantisme, près des populations.
De plus petites structures, à échelle humaine sont envisageables… Mais, l'éolienne, genre tripale, de diamètre moindre, devra tourner plus vite, et engendrer du bruit. Conséquent…
Le bruit est le fléau moderne… Il s'insinue et s'impose partout dans notre vie…Prenons en conscience !

Publié : 04/03/06, 12:21
par Mike.be
vtajmb a écrit :Le fond du problème est : nous voulons avoir une énergie suffisante en quantité pas trop polluante, que ce soient les déchets, l'évolution climatique, pollution visuelle, sonore ou autre, santé spécialement, et en plus pas chère ! Quels enfants gâtés capricieux sommes nous (je me mets dans le sac aussi, bien sur !) !!!



D'accord avec toi ,il faut se battre pour diminuer la consommation d'énergie tout en améliorant le bien-être et cela dans tous les domaines. Jusqu'à mon dernier souffle de vie je me battrai pour cela, l'avenir de mes petits enfants en dépend.

Cependant, comme le dit Christophe, je suis également pour des éoliennes à taille humaine.

J' ai entendu parler de tours éoliennes quelqu'un a-t-il des informations, exsiste-t-il un site sur le sujet?

Bon week end et à bientôt

Publié : 04/03/06, 15:09
par ex-océano
Ce qui cause du bruit sont entre autre les turbulences en extrémité des pales. Sur les éoliennes à axe vertical, ces turbulences sont plus réduites et selon le dire des constructeurs, elle sont moins bruyantes.

De même, toute la pignonnerie qui sert à accélérer la vitesse de rotation du générateur par rapport à la vitesse du rotor est une source de bruits, comme le bruit d'une boite de vitesse...

Plus l'éolienne sera petite, plus l'intensité sera faible et moins il y aura de pertes en lignes.

Publié : 04/03/06, 15:29
par zac
ex-océano a écrit :Ce qui cause du bruit sont entre autre les turbulences en extrémité des pales. Sur les éoliennes à axe vertical, ces turbulences sont plus réduites et selon le dire des constructeurs, elle sont moins bruyantes.


salut
J'ai passé une grande partie de ma vie sur des voiliers;pendant longtemps avec des éoliénnes.
Classique c'est invivable (ça vibre tout le temps et la coque fait caisse de résonnance et quand on fait un montage en l'air on perd énormément en rendement);à axe vertical (à surface allaire équivalente) ça produit que dalle.
Aujourd'hui j'ai 2 panneaux photovoltaïques hauts de games et un hydrogenérateur; mais surtout j'ai fait la chasse à la consomation.j'arrive à un bilan positif en navigation et presque à équilibrer au mouillage.
@+
zac