Page 1 sur 13

Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 13/05/19, 08:27
par bardal
Voici:

https://www.challenges.fr/energie-et-en ... skYmVIZTG4

Je n'en dis pas plus, mais je n'en pense pas moins...

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 13/05/19, 08:35
par izentrop
C'est tout le problème de cette société qui réagis plus sur l'émotionnel que sur les faits ... et entraînent les autres pays Européens dans la même pente glissante, direct dans le mur. Les Belges sont dans le même caca.

Faut espérer qu'après eux, la France reverra son PPE, Macron avait promis https://www.sauvonsleclimat.org/fr/base ... matologues
Dans sa lettre, le Président confirme sa détermination à lutter contre le réchauffement climatique et l’importance du nucléaire pour garantir un niveau d’émission de gaz à effet de serre le plus bas possible. Cette détermination jouera sans doute un rôle essentiel pour que la PPE mette la lutte contre le réchauffement climatique au premier rang de ses objectifs plutôt que dans le développement des productions d’électricité renouvelable Intermittente dont la Cour des Comptes a récemment démontré l’inefficacité pour la réduction des émissions de CO2.

Sauvons Le Climat salue le courage politique du Président dont la démarche pragmatique et raisonnable va à l'encontre de ceux qui ont fait le choix de lutter contre le nucléaire plutôt que contre le réchauffement climatique.


Dans la même veine Eolien + solaire - nucléaire = + de charbon et + de gaz https://www.lopinion.fr/edition/politiq ... nds-180710

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 13/05/19, 17:01
par janic
https://www.challenges.fr/energie-et-en ... skYmVIZTG4

Je n'en dis pas plus, mais je n'en pense pas moins...
vaut mieux pas!

Et cet article annexe :
A Cherbourg, les antinucléaires ont célébré le 20ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. S’ils ont eu lieu, les moments de recueillement en souvenir des victimes ont été bien discrets puisque les médias n’en ont pas rendu compte. Là, comme dans de multiples articles de presse ou émissions de radio et de télévision, la surenchère sur le nombre de victimes fait florès. Jusqu’où ira-t-on dans cette compétition macabre ? Quand se lassera-t-on d’instrumentaliser les victimes dans un but purement idéologique ? Quand cessera-t-on de se réjouir de voir croître le nombre annoncé des victimes pour mieux s’en servir ? Et quand cessera-t-on de diaboliser la radioactivité même à très faible dose, semant la peur et détournant les populations des applications tellement bénéfiques de la radioactivité dans les domaines médicaux et de l’énergie ? « Sauvons le Climat » choisit sans état d’âme le camp de ceux qui soignent et ont soigné les victimes, en particulier les enfants souffrant de cancers de la thyroïde, le camp de ceux qui cherchent à expliquer et répondre aux questions légitimes de nos concitoyens, plutôt que celui de leurs détracteurs haineux et diffamants.
https://www.sauvonsleclimat.org/fr/base ... -le-climat

En fait « sauvons le climat » n’est qu’un paravent de l’industrie nucléaire, sans plus, le climat n’étant qu’un prétexte façon fille de petite vertu voulant se faire passer pour une pucelle.
Et celle là qui ne manque pas de culot, à moins qu’ils soient atteints d’Elsheimer ?
« Sauvons le Climat » choisit sans état d’âme le camp de ceux qui soignent et ont soigné les victimes, en particulier les enfants souffrant de cancers de la thyroïde, le camp de ceux qui cherchent à expliquer et répondre aux questions légitimes de nos concitoyens, plutôt que celui de leurs détracteurs haineux et diffamants.
Ouarf, ouarf, ouarf ! Des états d'âme chez les nuks? Première nouvelle! Et où étaient-ils lorsque les victimes ont eut besoin de soins?

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 13/05/19, 20:40
par sen-no-sen
janic a écrit :Ouarf, ouarf, ouarf ! Des états d'âme chez les nuks? Première nouvelle! Et où étaient-ils lorsque les victimes ont eut besoin de soins?

Nuke ou anti-nuke telle est la question! :lol:

Je pense qu'il est vraiment temps de dépasser les clivages idéologiques.
La question n'est donc pas d'être pro ou anti-nucléaire,pétrole,gaz,charbon,bois,mais de définir quelles sont les ressources que l'on peut exploiter dans un contexte écologique,économique et géostratégique donné.
Quelles que soient les tergiversations des uns et des autres bien peu de personnes sont capable de se séparer de leur cuisinière,frigo et autres laves linges.Il faut donc à minima une source d'approvisionnement,et force est de constater que dans la France de 2019 la séparation d'avec l'atome n'est pas envisageable a court terme surtout à la veille d'une déplétion pétrolière majeure.

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 14/05/19, 01:12
par izentrop
Elle n'est pas envisageable mais envisagée, au mépris des accords de Paris ... Ok c'était pas le même parti politique aux commandes, mais on oublie les générations futures en négligeant le CO2, c'est effectivement pas simple.
Les éoliennes ne résolvent rien du tout, car en plus leur entretien, maintenance demande des coûts exorbitants. Janco l'a dit récemment, en matière d'énergie, rien ne vaut la centralisation.

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 14/05/19, 01:46
par izentrop

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 14/05/19, 12:30
par sen-no-sen
izentrop a écrit :Elle n'est pas envisageable mais envisagée, au mépris des accords de Paris ... Ok c'était pas le même parti politique aux commandes, mais on oublie les générations futures en négligeant le CO2, c'est effectivement pas simple.


L’argument qui voudrait que l'on garde l'atome pour des raisons climatique ne tiens pas.les émissions de C02 de la France sont insignifiante à l'échelle mondiale(1% du total),à la même façon que la production mondiale d'énergie d'origine nucléaire qui est tout aussi anecdotique(5%du bilan énergétique mondiale).
Ça n'est donc pas avec des centrales à fission que l'on va endiguer le réchauffement climatique,d'ailleurs aucun scénarios sérieux n'est envisager de cette façon...
Le maintient de la production électro-nucléaire dans notre pays est avant tout une histoire de logique,nous ne disposons que de très peu de ressources fossiles,notre potentiel hydraulique est largement exploité,et le couple éolien et solaire n'ont pas une efficacité suffisante,reste donc l'atome.
L'argument de la considération écologique est juste un moyen de se rassurer.


Janco l'a dit récemment, en matière d'énergie, rien ne vaut la centralisation.

C'est juste dans le cas d'une société hautement industrialisé,beaucoup moins pour d'autre,encore une affaire de mécanique statistique (r/K)!

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 14/05/19, 12:46
par Ahmed
...nous ne disposons que de très peu de ressources fossiles...

Mais, pas de beaucoup plus d'uranium...

"C'est juste dans le cas d'une société hautement industrialisée...": remarque très pertinente, la centralisation affecte la résilience globale. De plus, la solution atomique est un piège en cas d'effondrement sociétal: il ne suffira pas d'afficher "le dernier sorti est prié de fermer la porte".

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 14/05/19, 13:07
par sen-no-sen
Ahmed a écrit :
...nous ne disposons que de très peu de ressources fossiles...

Mais, pas de beaucoup plus d'uranium...


Disons que la disponibilité de la ressource en Uranium est quelque peu plus aisé et moins sujette à une explosion(sic!) des prix que le pétrole.

De plus, la solution atomique est un piège en cas d'effondrement sociétal: il ne suffira pas d'afficher "le dernier sorti est prié de fermer la porte".


Si à condition de rajouter:après fermeture de la porte,courir très vite! :lol:

Re: Entre rêves et réalités d'Allemagne

Publié : 14/05/19, 13:29
par izentrop
Vous oubliez qu'en France, on retraite les déchets.
Les REP n'exploitant que 0.7% de l'énergie de l'uranium, les EPR sont capable de fonctionner uniquement avec du MOX et du plutonium, en attendant la génération des surgénérateurs, on a de quoi voir venir de façon sécurisée, n'en déplaise à sortirdunucléaire ou greenpeace ... Je ne mets pas de majuscule, parce qu'ils n'en sont pas digne.

On n'avait vraiment pas besoin des éoliennes qui coûtent un bras en entretien, comme le fait justement remarquer, Janco :wink: