Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Voiture et transports électriques, le fil des news

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2785
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 170

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar GuyGadebois » 29/10/19, 19:16

"Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain".
La voiture électrique "en l'état" est une absurdité d'aujourd'hui et sans changements technologiques drastiques, une absurdité de demain.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.” (J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet"
(Tryphon)

enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 249
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 58

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar enerc » 29/10/19, 20:25

La voiture électrique "en l'état" est une absurdité d'aujourd'hui et sans changements technologiques drastiques, une absurdité de demain.

On est presque à 100 millions de baril de pétrole consommé par jour, dont plus de 60% dans les transports.
Cela fait 10 milliards de litres engloutis par jour .... quand même ....

Je suis d'accord que la voiture électrique est plus polluante qu'un vélo, mais les batteries se recyclent pas si mal que ça. On va avoir une grosse pollution pour extraire les métaux au départ, mais ensuite le bilan est favorable surtout si on charge avec des renouvelables.

Pour l'instant la technologie des batteries limite la charge à 2C, ce qui fait qu'en pratique il faut 60 kWh de batteries pour rouler normalement. A 2C et 60kWh, on récupère 600 km par heure de charge, ou 300 km en 30 minutes lors de la pause toutes les 2 heures.
Les batteries évoluent rapidement et on devrait passer rapidement à une charge plus rapide: on à déjà des voitures qui chargent à 250 kW, soit 1400 km de repris par heure de charge.
Si on charge plus vite, on peut réduire la taille de la batterie. (on parcours rarement plus de 200 km d'une traite dans la vraie vie)

La production des batteries se verdit également: procédés moins énergivores (par exemple la technologie Maxwell qui évite un long séchage dans des fours), usines de avec énergie renouvelable, ...

On devrait assez rapidement passer sous les 10 tonnes de CO2 pour la production d'une batterie de VE. C'est moins ce que rejette chaque français par an.
Et donc une voiture électrique utilisée pendant 10 ans par 2 personnes a nécessité 500kg de CO2 par an pour sa construction. Bien moins que l'utilisation d'un smartphone.

Si les voitures électriques étaient chargées aux renouvelables et qu'il ne restait que la voiture dans notre bilan carbone, on serait sous la tonne de CO2 émise par habitant, et donc dans une solution réellement durable.

Pour rappel: 7 panneaux solaires de 300W compensent 13 000 km par an en VE - annuellement.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 01/11/19, 19:58

Seat Mii Electric, une vraie électrique 4 places à 16 000 €

Jeu 31/10/2019

Image

On a souvent entendu que les voitures électriques étaient chères. Et ce fut vrai. On a même cru qu'un véhicule électrique abordable ne pourrait être qu'une voiturette. Cette époque est révolue, voici la Seat Mii Electric. C'est une vraie voiture, une 4 places répondant à toutes les définitions d'une automobile, et ce n'est pas une électrique au rabais. Avec une batterie d'une capacité utile de 32,3 kWh, l'autonomie WLTP est de 260 km. Emmené par un moteur de 61 kW (83 ch), qui donne aussi 212 Nm de couple, les performances sont plus que correctes pour une petite auto.

Le meilleur est donc le prix. 21 920 € pour la voiture complète, avec sa batterie, et un équipement de série qui n'est pas ridicule puisqu'il comprend la recharge rapide (on rappelle que c'est une option sur la Renault Zoé), la climatisation automatique, l'aide au démarrage en côte, l'avertisseur de franchissement de ligne, une radio DAB. Et ce tarif est bonus non déduit ! Ce dernier étant limité à 27 % du prix total, il serait de 5918 €, pour ramener le tarif net à 16 002 €. Personne ne fait mieux !


https://www.moteurnature.com/30092-seat ... 6000-euros
1 x
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1915
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 51

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Forhorse » 01/11/19, 21:34

L'aide au démarrage en côte sur une voiture électrique ? ils sont sérieux ? ça va c'est une option qui ne leur coute pas bien cher et qui allonge la liste des "équipements"... Moi direct j'ai l'impression qu'on me prend pour un con et je vais voir ailleurs.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 05/11/19, 00:54

[En images] Volkswagen lance la production de sa voiture compacte électrique ID.3

SYLVAIN ARNULF Usine Nouvelel 10/09/2019

IMAGES [ACTUALISÉ] Volkswagen lance la production de l'ID.3 lundi 4 novembre. Révélée au Salon de Francfort, la berline électrique sera commercialisée à moins de 30 000 euros dès 2020.

Image

Volkswagen lance officiellement lundi 4 novembre la production de sa berline électrique ID.3. Une première voiture sortira des lignes de l’usine de Zwickau (en Allemagne) à l’occasion d’une cérémonie en présence de la chancelière allemande Angela Merkel et du PDG de Volkswagen Herbert Diess. L'ID.3 doit être commercialisée en Europe à partir de l’été 2020 à moins de 30 000 euros. Le groupe allemand a investi 1,2 milliard d’euros pour convertir le site de Zwickau à la mobilité électrique. À partir de 2021, 330 000 voitures électriques devraient sortir chaque année de l’usine pour qu’elle devienne le plus gros site de production européen dans les véhicules électriques.

Elle se veut le symbole de la renaissance de Volkswagen après le scandale du dieselgate. La marque allemande mise tout (ou presque) sur sa nouvelle gamme de véhicules électrique ID, dont l’ID.3 est la tête de gondole. Sa version non camouflée a été dévoilée à la veille de l’ouverture des journées presse du salon de Francfort. Pour Volkswagen, ce véhicule ouvre une troisième page de l’histoire de la marque, après la Coccinelle et la Golf. Rien de moins.

L’ID.3, fabriquée dans l’usine de Zwickau (Allemagne), est le premier de la trentaine de futurs véhicules à adopter la plate-forme modulaire électrique (MEB) du groupe Volkswagen. La marque l’a dotée d’un design plus moderne que ses véhicules actuels, afin de bien la différencier, même si son gabarit est comparable à la Golf.
...............

La batterie est intégrée dans le soubassement. L’ID3 sera d’ailleurs disponible au lancement avec trois tailles de batterie (intégrée dans le soubassement). Pour la version de base, la batterie de 45 kWh permet une autonomie électrique jusqu’à 330 km (norme WLTP. Suivent des versions 58 kW (420 km d’autonomie) et 77 (550 km). 30 minutes de recharge rapide (avec une puissance de 100 kW) assureront une autonomie d’un peu moins de 300 kilomètres. La marque offrira une garantie de huit ans et 160 000 kilomètres sur les batteries du véhicule.

https://www.usinenouvelle.com/article/e ... -3.N882685
1 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 11/11/19, 10:55

Pour la sortie de l'ID3 la généralissime des panzer divisions electriques s'est déplacée !

Angela Merkel pour soutenir la Volkswagen ID.3

Mar 05/11/2019

Image

Qui se rappelle celui qui fut le premier à recevoir une Renault Zoé ? Ceux qui l'ont oublié auront la réponse ici, il s'agissait du ministre du redressement productif. En Allemagne, pour soutenir la grande offensive de Volkswagen vers la mobilité électrique, le pouvoir politique a fait bien plus. La mise en production d'un nouveau modèle n'est pas normalement un évènement qui fait la une des médias, mais c'est le cas ici avec l'ID.3, puisque Angela Merkel, la chancelière fédérale, avait fait le déplacement. Voilà qui rappelle à tous l'importance de la grande industrie en Allemagne. Mais il est vrai que ce projet est énorme. L'usine Volkswagen de Zwickau va devenir la plus grande usine dédiée à l'électro-mobilité en Europe et, aussi l'une des plus grandes du monde. Il est prévu d'y fabriquer 100 000 voitures l'année prochaine, et 330 000 en 2021.

Image

Angela Merkel était là pour saluer l'énorme investissement de Volkswagen, et annoncer qu'elle entend l'accompagner, puisque le gouvernement allemand devrait prochainement accroître les primes à l'acquisition d'une voiture électrique, ou hybride rechargeable. Les écologistes noteront aussi avec joie que la production de l'ID.3 est totalement neutre en carbone. C'est une première mondiale pour une usine de cette taille !



https://www.moteurnature.com/30097-ange ... swagen-id3
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 11/11/19, 10:56

Et en France la part de l'électrique monte lentement mais sûrement.

Voitures électriques et hybrides : les immatriculations d’octobre en détails

Michaël TORREGROSSA/8 Nov 2019

Grâce aux chiffres communiqués par l’AVERE France, Automobile-Propre revient sur les chiffres d’immatriculations de voitures électriques et hybrides rechargeables réalisées sur le mois d’octobre.

Electrique : ventes record pour la Renault ZOE
Alors que la Tesla Model 3 se contente de 178 immatriculations après un mois de septembre au-delà des 1000 unités, la Renault ZOE réalise sa meilleure performance de l’année avec 1939 exemplaires écoulés tandis que la la Smart Fortwo Electric Drive créée la surprise en s’octroyant la seconde place. Avec 491 unités écoulées, la micro-citadine électrique allemande devance la Nissan Leaf (363) et le Kia e-Niro (253). Dans la constance, la BMW i3 s’octroie la cinquième place avec 240 unités écoulées.

Ce mois d’octobre est également marqué par l’arrivée des premiers exemplaires de la nouvelle offre électrique de PSA. La DS 3 électrique cumule 110 immatriculations et la Peugeot e208 50 tout pile.

Sur l’ensemble du mois d’octobre, 4382 voitures électriques ont été immatriculées en France. Cela représente 2,32% des véhicules neufs vendus sur la période.

Au cumul annuel, les ventes totales de voitures électriques dans l’Hexagone frôlent désormais les 35.000 unités, soit une augmentation de 50 % par rapport aux dix premiers mois de l’année 2018.

Image

Hybride rechargeable
..........


https://www.automobile-propre.com/voitu ... n-details/
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 13/11/19, 02:14

La méga usine Tesla en Europe sera en Allemagne, annonce Elon Musk

AFP parue le 12 nov. 2019

Le constructeur de véhicules électriques haut de gamme Tesla va ouvrir une usine géante en banlieue de Berlin, a annoncé son patron Elon Musk mardi, la quatrième après celles du Nevada, de New York et de Shanghai en Chine.

"J'ai une annonce qui sera probablement bien reçue", a-t-il déclaré sur scène après avoir reçu le "Volant d'or" décerné par le journal Bild.

"Tout le monde sait que l'ingénierie allemande est extraordinaire, et cela fait partie des raisons pour lesquelles nous allons implanter notre méga usine européenne en Allemagne", a-t-il détaillé.

En juillet dernier, Elon Musk avait expliqué aux investisseurs que son entreprise accélérait ses efforts concernant son usine géante de batteries en Europe.

Il a précisé mardi que l'usine allemande comprendrait aussi un centre d'ingénierie et de design, parce que "Berlin a certaines des meilleures oeuvres d'art au monde".

Tesla représente 30% du marché européen de voitures électriques à batteries, d'après Matthias Schmidt, un analyste spécialiste de l'industrie automobile.

Interrogé sur le retard de l'Allemagne en matière de véhicules électriques, Elon Musk a répondu: "Je ne pense pas que l'Allemagne soit très en retard."

"C'est toujours plus difficile quand il y a encore beaucoup de dynamisme et infrastructures en place autour d'une vieille technologie", a-t-il continué. "Quand nous avons commencé chez Tesla, tout le monde pensait que nous étions complètement fous".

Le constructeur américain a récemment retrouvé la rentabilité, après deux trimestres dans le rouge, et son patron s'est dit "pleinement confiant" dans la capacité de son groupe à tenir sa promesse de livrer entre 360.000 et 400.000 voitures neuves en tout cette année.

Il s'est aussi félicité des tests de production effectués dans la nouvelle usine géante de Shanghai (environ 865.000 mètres carrés), construite en dix mois et d'une capacité de production annuelle d'au moins 500.000 voitures.

Cette usine "a été près de 65% moins chère (...) à construire que tout notre système de production du Model 3 aux Etats-Unis", a expliqué le groupe, dont les objectifs sont de continuer à augmenter ses volumes de ventes et de contrôler ses coûts pour être durablement rentable.

L'usine européenne sera située près du "nouvel aéroport", a indiqué Elon Musk, suscitant quelques rires dans le public, car le "Berlin-Brandenbourg" aurait dû être inauguré en 2012, mais son ouverture a été repoussée sine die à cause d'une multitude de malfaçons, notamment en termes de sécurité incendie.

"Nous devons définitivement avancer plus vite que l'aéroport", a admis le patron milliardaire.



https://www.connaissancedesenergies.org ... usk-191112
1 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8709
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Remundo » 13/11/19, 20:13

certains disent que Mumusk veut défier les Allemands sur leur propre terre.

la main d'oeuvre y est chère,

wait and see
0 x
ImageImageImage
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4347
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 434

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 14/11/19, 01:03

L'arrivée de Tesla pourrait renforcer la pression sur l'automobile allemande

AFP parue le 13 nov. 2019

L'arrivée de Tesla en Allemagne avec la construction de sa première usine européenne prévue au sud de Berlin pourrait servir de catalyseur au virage électrique des constructeurs traditionnels allemands, que le nouveau-venu américain met d'ores et déjà sous pression.

Premier constructeur étranger à s'installer dans le pays "depuis des décennies", l'arrivée de l'entreprise d'Elon Musk est "symbolique pour le nouveau monde de l'automobile", a jugé Stefan Brazel, directeur du Center of Automotive Management.

Le ministre allemand de l'Économie, Peter Almaier, a salué mercredi une "preuve de l'attractivité" du pays pour le secteur automobile et qualifié l'arrivée du projet, qui devrait créer quelque 7 000 emplois en Allemagne, de "fantastique succès". "Il y avait ces derniers mois une compétition assez intense entre plusieurs pays européens" a-t-il ajouté au lendemain de l'annonce par le patron du constructeur américain devant plusieurs dirigeants du monde automobile allemand réunis à Berlin.

Tesla construira sur ce futur site "des batteries, de la motorisation et des véhicules", a précisé Elon Musk, avec un début de production prévu au plus tôt en 2021. "Je trouve ça bien, ça crée des emplois !", lance à l'AFP Mathias Wirth, habitant de Grünheide, ville de 8.000 habitants qui accueillera le méga-projet. "C'est une grande chance pour les jeunes qui habitent ici", juge de son côté Iris Siebmann devant l'entrée de la mairie.

« Accélérer l'électromobilité »

Tesla représente aujourd'hui 30% du marché électrique en Europe de l'Ouest, selon l'analyste Mathias Schmidt, même si "les ventes en Allemagne restent décevantes". Au niveau mondial, le "Model 3" se vend par contre déjà mieux que la "Série 3" de BMW.

Pour l'instant, les ventes de modèles électriques en Allemagne sont en dessous des ambitions et le gouvernement mise un million de véhicules sur les routes d'ici 2022, soit deux ans plus tard que prévu.

"La décision d'Elon Musk va accélérer l'électromobilité en Allemagne", a commenté Ferdinand Dudenhöffer, directeur du centre de recherche automobile de l'université de Duisbourg Essen. Surtout, la firme de M. Musk "met la pression sur les Européens et les Allemands", note Christoph Schalast, professeur à la Frankfurt School of Finance and Management.

Face aux strictes normes européennes d'émissions de CO2, les constructeurs Volkswagen, Daimler et BMW sont engagés dans une course à l'électrique mobilisant des dizaines de milliards d'euros, mais ils ont accumulé du retard. Et si l'arrivée de Tesla ne va "pas donner des nuits blanches" aux patrons de l'automobile allemands, "le danger est qu'ils perdent en crédibilité s'ils attendent trop longtemps avec leur propre offre électrique", abonde M. Schmidt auprès de l'AFP.

Si l'arrivée du concurrent pourrait effectivement accélérer la transition électrique, les constructeurs n'ont pas peur du nouveau voisin, selon deux sources industrielles interrogées par l'AFP.

« Made in Germany »

"Tesla bénéficiera du badge 'Made in Germany', apprécié dans le monde", note M. Schmidt, et "le choix de localisation" à 35 km au sud de la capitale "est un coup de génie": le constructeur pourra bénéficier de la proximité de Berlin pour attirer "les hipsters spécialisés en informatique" tout en ayant "de la place pour une expansion" et un niveau de salaires plus bas dans ce Land de l'ex-Allemagne de l'est.

Sur scène mardi, M. Musk a cité l'"extraordinaire" ingénierie allemande comme l'une des raisons de son choix. "Berlin a aussi le cachet qui va bien avec une marque haut de gamme", ajoute M. Dudenhöffer. Avec un bémol majeur : "l'enfer bureaucratique" et l'histoire malheureuse du nouvel aéroport "Berlin-Brandenbourg", à proximité du site retenu par Tesla, qui aurait dû être inauguré en 2010, rappelle M. Schmidt.

L'ouverture du "BER", gouffre financier et objet de railleries dans le pays, a été repoussée sine die à cause d'une multitude de malfaçons. Alors que l'usine chinoise de Tesla a vu le jour en moins d'un an, "nous devons définitivement avancer plus vite que l'aéroport", a martelé le patron milliardaire Elon Musk.

Les travaux débuteront au premier trimestre 2020 pour un montant d'investissements de plusieurs milliards d'euros, selon le ministre de l'Economie du Land de Brandebourg, cité par DPA.



https://www.connaissancedesenergies.org ... nde-191113
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités