Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Voiture et transports électriques, le fil des news

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 06/03/19, 08:16

Efeft d' annonce au salon de Genéve :

Une start-up de voiture électrique germano-suisse lancera demain 5 mars 2019 une nouvelle voiture dotée de batteries pouvant se recharger à 80%en seulement cinq minutes.

05 mars 2019 // Par A Delapalisse

Image

La Piëch Mark Zero, lancée au Salon de l'automobile de Genève le 5 mars 2019, utilise un nouveau type de batterie développé par le fournisseur chinois DESTEN et l'infrastructure de charge de Qingdao TGOOD Electric pour permettre une charge rapide pour une autonomie de 500 km.

Piëch Automotive, basé à Zurich et à Munich, a pour objectif de lancer une famille de produits au cours des trois prochaines années en utilisant une architecture de véhicule flexible et ouverte, qui permet d'utiliser divers systèmes de transmission qui seront disponibles pour d'autres constructeurs automobiles.

La nouvelle cellule de batterie développée par DESTEN prend en charge un courant plus élevé avec un échauffement minimal pendant les phases de charge et de décharge, présente un taux de récupération élevé et peut être chargée à 80% en 4 minutes 40 avec un simple refroidissement par air. Cela signifie que le chargement rapide ne prend que légèrement plus de temps que le plein d'essence avec une voiture conventionnelle et contribue à une réduction de poids globale d'environ 200 kg à moins de 1 800 kg.

Les batteries sont placées différemment, l'une dans le tunnel central et l'autre sur l'essieu arrière plutôt que dans le châssis lui même, ce qui signifie que la répartition du poids et la maniabilité devraient être similaires à celles d'une voiture de sport classique. Sur l’essieu avant, un moteur asynchrone fournit 150 kW, tandis que sur l’arrière, deux moteurs synchrones produisent 150 kW chacun.

Le véhicule prend en charge la charge CSC conventionnelle, mais les chargeurs TGOOD permettent une charge ultra-rapide. Le groupe Qingdao TGOOD Electric basé à Qingdao et à Hong Kong, a été fondé en 2004 par des ingénieurs chinois et allemands et exploite 210 000 bornes de recharge dans plus de 300 villes.

"Nous sommes fiers d'avoir pu trouver deux partenaires aussi performants et innovants. Ensemble, nous sommes ouverts à la coopération, qu'il s'agisse de notre nouvelle architecture de véhicule modulaire, des cellules de batterie innovantes ou de l'infrastructure de charge", a déclaré Toni Piëch. , Co-CEO et Chief Marketing Officer de Piëch Automotive.

L'architecture modulaire à la fois matérielle et logicielle permet de mettre à jour ou de remplacer les batteries selon les besoins. À l’étape suivante, cette structure modulaire doit également être proposée à d’autres fabricants B2B.

Trois variantes de véhicules sont en cours de planification: une deux places, une quatre places et un SUV. D'autres concepts tels que les cabriolets ou les pick-ups sont également à l'étude. La décision concernant les partenaires de fabrication sera annoncée ultérieurement.

https://www.electronique-eci.com/news/r ... -seulement
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 10/03/19, 20:23

Peugeot 208 : la version électrique représentera environ 15 % des ventes

Michaël TORREGROSSA / 6 Mar 2019

En charge du projet Peugeot 208, Guillaume Clerc revient avec Automobile-Propre sur l’arrivée de la version électrique et les objectifs du constructeur.

Après s’être longuement contenté d’une offre électrique limitée à la seule Peugeot iOn, le lion affûte ses griffes. Plus anguleuse, plus agressive… la nouvelle 208 arrivera en fin d’année et introduira une inédite version électrique : la e-208.

« On a commencé à travailler sur ce nouveau programme 208 il y a plus de cinq ans et on s’est assez rapidement rendu compte qu’il était impératif de pouvoir proposer cette nouvelle 208 en version électrique. On voulait que cette 208 soit super sexy. Avec un design très désirable et un côté un peu irrésistible. On voulait aussi pouvoir donner le choix à nos clients d’avoir une voiture belle et électrique » introduit Guillaume Clerc, en charge du projet 208.

Subtils détails
Si certaines marques jouent la carte de la différenciation avec des modèles « zero émission » au design spécifique, seul un œil bien affûté pourra distinguer cette version électrique de ses cousines thermiques. En dehors du silence de fonctionnement et de l’absence de pot d’échappement, les détails esthétiques sont subtils. « On est allé proposer une calandre qui aura la couleur caisse sur sa face avant mais aussi des lions avec une couleur dichroïque qui va passer du bleu au vert. On est vraiment sur des points de détails » commente notre interviewé.

Image

Une voiture électrique présentée comme un modèle « sans compromis ». Animée par un moteur de 100 kW (136 chevaux) et alimentée par une batterie de 50 kWh, la e-208 annonce 340 kilomètres d’autonomie en cycle WLTP avec une habitabilité identique aux autres motorisations.

« Le coffre a la même capacité qu’un thermique (…) Pour l’habitacle on a la même habitabilité aux places avant et aux places arrière que sur le reste de la gamme » précise Guillaume Clerc.

Gamme complète
De l’Active à la GT en passant par la finition Allure, la Peugeot e-208 sera déclinée en plusieurs niveaux de finitions. Spécifique à cette e-208, la GT est aujourd’hui la seule version disponible. En pré-réservation, le modèle est annoncé à 299 euros par mois hors apport. « Elle va proposer des équipements particuliers avec une sellerie faite d’Alcantara et de mailles 3D. Des éléments très nouveaux car on veut mettre un coup de projecteur sur cette nouvelle motorisation » détaille Guillaume Clerc.

Quant aux autres finitions, le constructeur ne fera pas de concession sur les performances. « Il n’y aura aucun compromis technique sur la finition » rassure notre interlocuteur. « Pompe à chaleur, refroidissement par eau de la batterie etc… On est vraiment sur quelque chose de très attractif dès l’entrée de gamme ».

Pour l’heure limitées au salon de Genève, les pré-réservations intégreront dans les prochains jorus le site internet du constructeur. Une procédure qui précède l’ouverture officielle des commandes, en juin, et le début des livraisons clients, prévu en fin d’année.

Pas de location batterie
Sur la question de la location batterie, la réponse du constructeur est sans équivoque. « Nous sommes avec un système où on achète la batterie. On veut faire les choses simples, pas compliquées. C’est une voiture complète. Les batteries sont garanties 8 ans ou 160000 kilomètres jusqu’à 70 % de la charge. On veut vraiment simplifier la vie de nos clients et éviter de noyer le poisson » résume Guillaume Clerc.

Une simplification de l’électrique qui passe également par la création d’un nouvel écosystème. « On va proposer un ensemble de services pour pouvoir démocratiser l’électricité. On proposera des services pour pouvoir recharger sa voiture plus rapidement et plus facilement sur l’ensemble des bornes disponibles. Il y aura également des services pour pouvoir louer une voiture, le temps d’un week-end par exemple, pour pouvoir partir un peu plus loin que ce que l’autonomie de la voiture électrique propose » liste notre interviewé.

Production flexible
Sans donner de détails quant aux volumes escomptés, Guillaume Clerc table sur un mix de ventes « aux alentours de 15 % » sur la e-208 . Deuxième voiture la plus vendue en France, juste derrière la Renault Clio, la Peugeot 208 a totalisé l’an dernier un peu plus de 100.000 immatriculations dans l’Hexagone. Si l’on se réfère aux projections de Guillaume Clerc, on peut alors tabler sur 15.000 Peugeot e-208 en 2020 voire même plus compte tenu du succès que devrait générer cette nouvelle version de la citadine star de la marque.

Cette e-208 sera produite sur les mêmes lignes de production que ses cousines thermiques. « Si on a fait ce choix d’avoir l’électrique sur la même base que le thermique c’est que nous voulions pouvoir avoir cette capacité d’ajustement. On est à un moment de transition énergétique. Cette transition elle peut prendre un an, trois ans… il nous fallait pouvoir avoir cette flexibilité. Cela nous donne cette liberté d’ajustement et on pourra augmenter notre mix électrique si le marché nous suit… » justifie le responsable de Peugeot.


https://www.automobile-propre.com/peuge ... es-ventes/
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 17/03/19, 19:16

DS 3 Crossback e-tense : quel prix pour quelle finition ?

11 mars 2019

Française et électrique ! La DS 3 Crossback e-tense est la troisième voiture 100% électrique de série conçue en France et la quatrième à être assemblée sur le territoire national après la Renault Zoé, Peugeot e-208 et Smart ED. Un crossover compact basé sur la plateforme e-CMP dédiée aux véhicules électriques lancée par le groupe PSA.

Il bénéficie de la même technologie que la Peugeot e-208 : un moteur de 136 chevaux (100 kW), 260 Nm de couple et une batterie de 50 kWh. La DS3 Crossback e-tense est donnée avec une autonomie WLTP de plus de 300 km. Le véhicule est en théorie capable de charger jusqu’à 80% en 30 minutes sur une borne rapide de 100 kW. Sur une wallbox en courant alternatif la puissance est limitée à 11 kW, soit 5h pour une charge complète.

Image
.....

https://www.automobile-propre.com/ds-3- ... ition/amp/
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 23/03/19, 22:22

Orléans Métropole : le réseau de bus Tao 100% électrique d’ici à 2024

Le 21 mars 2019

Image

Afin de tendre vers son objectif de territoire neutre en carbone d’ici à 2050, Orléans engage la transition énergétique de son territoire et les expérimentations de véhicules électriques se multiplient, en 2019. Bus articulés, minibus et véhicule dédié au transport à la demande sont en test, entre le 19 mars 2019 et le 6 mai, sur le réseau Tao qui sera, d’ici à 2024, 100% électrique. Une première en France.

Dans la perspective d’une conversion totale de la flotte de bus du réseau tao au tout électrique d’ici à 2024, Orléans Métropole et Keolis Metropole Orléans expérimentent, depuis 2017, des véhicules pour se positionner comme le premier réseau de France à n’utiliser que cette technologie. Empreinte carbone réduite, absence de nuisances sonores et de vibrations permettant de rendre plus agréable le quotidien des usagers, des riverains et des agents de conduite, innovation technologique, investissement et transformation du métier de maintenance des bus : ce choix énergétique répond à une véritable ambition pour notre territoire de demain.

........

......



http://www.enerzine.com/orleans-metropo ... 019-03/amp
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 30/03/19, 11:44

Indra Automobile Recycling se prépare à l'arrivée des voitures électriques hors d'usage

26 mars 2019

Le spécialiste du recyclage automobile, Indra Automobile Recycling, voit son activité croître régulièrement depuis une dizaine d’années, rationalisation de ses process industriels oblige. Alors que la dernière prime à la conversion a boosté le nombre de véhicules hors d’usage (VHU) qu’il a traité en 2018, le recycleur loir-et-chérien est dans les starting-blocks pour l’arrivée des voitures électriques en fin de vie.

Avec le démontage et la dépollution de plus de 500.000 véhicules – essentiellement thermiques – par an, l’entreprise Indra Automobile Recycling (58,4 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018), accompagnée de son réseau de 370 concessionnaires agréés, se présente comme « le premier acteur du recyclage automobile en France ». Depuis son site de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher), où elle a organisé, le 25 mars dernier, une journée « portes ouvertes » à laquelle ont participé près de 300 personnes, l’entreprise solognote cherche à créer une filière de recyclage automobile digne de ce nom dans l’Hexagone. « Notre usine de Romorantin est un site-pilote pour la déconstruction des véhicules hors d’usage (VHU). En seulement 2 heures, nos équipes sont capables de démonter l’intégralité d’un véhicule selon un process semi-industriel », indique Olivier Gaudau, directeur de l’ingénierie d’Indra Automobile Recycling.

Pour ce faire, l’entreprise, dirigée aujourd’hui par Loïc Bey-Rozet, a décidé, à la fin des années 2000, de rationaliser ses lignes de démontage pour extraire toujours plus de pièces (une trentaine par véhicule en moyenne) et de matières (polypropylène, cuivre, pneus, pare-brise, etc.) des « carcasses » des 5.500 VHU entrant sur son site chaque année. Résultats ? « Le taux moyen de valorisation des voitures que nous et notre réseau traitons atteint plus de 95 %, c’est-à-dire qu’il dépasse le taux imposé par le droit européen de l’environnement », tient à faire savoir le directeur général d’Indra Automobile Recycling. A Romorantin-Lanthenay, sur le site même où était située, quelques années auparavant, une usine du groupe Matra Automobile, une partie de l’équipe d’Indra est dédiée à la R&D. Ses objectifs ? Accroître davantage le taux de valorisation des VHU, tout en optimisant les process de démontage – en mettant au point des robots ergonomiques sur-mesure, par exemple.

« La problématique du recyclage n’est plus technique, elle est économique »

« La problématique du recyclage n’est plus technique, elle est économique », résume Olivier Gaudau. Si le cuivre ou le polypropylène font partie des matériaux extraits préférentiellement par le recycleur, certains plastiques et la mousse d’assise des sièges ne sont pas valorisés, faute de rentabilité. « La voiture électrique, qui constituera une part de plus en plus importante de notre gisement dans les années à venir, n’offre pas nécessairement de meilleures opportunités de valorisation », avance le directeur de l’ingénierie. Avant de préciser : « Cela dit, le recyclage des batteries de traction, tout comme leur seconde vie via le stockage stationnaire de l’électricité, n’est plus un problème. Les filières existent ! » Et Olivier Gaudau de citer les entreprises spécialisées Snam (groupe Floridienne), dans l’Aveyron, et Euro Dieuze Industrie (groupe Veolia), en Moselle.

Lors de la journée « portes ouvertes » d’Indra Automobile Recycling, un atelier technique était spécialement consacré à la déconstruction et à la dépollution des véhicules électriques. Des process qui demeurent complexes car risqués et qui, pour être diffusés dans le réseau d’Indra et au-delà, devront encore faire appel à l’expérience et aux compétences de l’équipe R&D de l’entreprise ainsi qu’à son centre de formation « unique dans la filière des VHU ». « Pour dépolluer le moteur d’une voiture thermique, il faut une vingtaine de minutes à une seule personne, alors qu’il faut 2 h environ à 2 personnes pour traiter la batterie d’un véhicule électrique », illustre Nicolas Paquet, responsable méthodes et centre de formation d’Indra. Si le chemin du recyclage intégral – et rentable – des voitures électriques est encore sinueux, l’éco-conception des véhicules de demain peut s’avérer une « voie de secours » vertueuse. « Nous y travaillons, notamment avec le groupe Renault, pour lequel nous étudions quelques-uns des prototypes d’un point de vue environnemental... », confie Loïc Bey-Rozet.



https://www.environnement-magazine.fr/r ... hors-usage
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 04/04/19, 08:59

Ford sortira une version électrique de l’utilitaire Transit en 2021

Sylvain Arnulf le 03/04/2019

Images Lors de l’évenement GoElectric à Amsterdam, Ford a présenté quelques-uns des futurs modèles électrifiés de sa gamme. Comme l’utilitaire Transit 100% électrique dont la production débutera en 2021.

Dans les actuelles et futures zones à faibles émissions des métropoles européennes, les camions à motorisation thermiques dédiés à la livraison pourraient être les premiers à être bannis, avant les véhicules polluants des particuliers. Les constructeurs l’anticipent et planchent sur des modèles à zéro émission de leur gamme d’utilitaires.

Le 2 mars à Amsterdam, lors de l’évenement "Go Further", Ford a développé le prototype d’une version 100% électrique de son grand utilitaire Transit. Sa production devrait débuter en 2021. Ford n’a pas donné de détails sur ses caractéristiques techniques (notamment son autonomie) et s’est contenté d’indiquer que le modèle serait décliné en plusieurs carrosseries.

..................



https://www.usinenouvelle.com/article/f ... 21.N826575
0 x
jean.caissepas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 138
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 1

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar jean.caissepas » 07/04/19, 11:33

Encore une annonce de batterie révolutionnaire 1000kwh/kg

https://www.clubic.com/energie-renouvel ... 00-km.html
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,
car l'avenir ne doit pas mourir.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3808
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 07/04/19, 22:56

jean.caissepas a écrit :Encore une annonce de batterie révolutionnaire 1000kwh/kg

https://www.clubic.com/energie-renouvel ... 00-km.html

:idea:
1000 Wh par kg, ça suffira.
0 x
jean.caissepas
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 138
Inscription : 01/12/09, 00:20
Localisation : R.alpes
x 1

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar jean.caissepas » 08/04/19, 11:39

jean.caissepas a écrit :Encore une annonce de batterie révolutionnaire 1000wh/kg

https://www.clubic.com/energie-renouvel ... 00-km.html


Valeur corrigée :cheesy:

Plus d'info ici (55000 cycles !) : http://www.enerzine.com/bientot-1-000-k ... 57-2019-04
0 x
Les habitudes du passé doivent changer,

car l'avenir ne doit pas mourir.
Eric DUPONT
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 370
Inscription : 13/10/07, 23:11
x 11

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Eric DUPONT » 08/04/19, 16:30

A mon avis c'est une fausse information. l'avenir est a l'azote liquide pas au lithium.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité