Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Voiture et transports électriques, le fil des news

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3184
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 09/09/17, 12:16

Voitures électriques: Nissan présente sa nouvelle Leaf

AFP le 06/09/2017

Nissan a sorti mercredi le grand jeu pour présenter la nouvelle version de sa citadine électrique Leaf, dotée d'une plus grand autonomie, au moment où il est bousculé par la concurrence sur un segment dont il était le pionnier.

Ecrans géants, jeux de lumière et parterre de 1.000 invités, dont des médias du monde entier: le constructeur d'automobiles japonais, partenaire du français Renault, n'a pas lésiné sur les moyens pour faire la promotion de son véhicule dans un centre d'exposition de la préfecture de Chiba, en banlieue de Tokyo, loin des débuts discrets de la première version en 2010.

C'est que la donne a changé: seul sur ce créneau à l'époque, Nissan doit désormais affronter la concurrence des américains General Motors (Chevrolet Bolt) et Tesla (Model 3) ou encore le Groupe PSA (Opel Ampera-e) dans cette catégorie de milieu de gamme.

Plus largement, la plupart des fabricants s'orientent vers le tout-électrique alors que, de la Chine à l'Europe, les autorités brandissent leurs ambitions écologiques et que les normes environnementales se durcissent.

- Autonomie en question -

Nissan, qui a écoulé seulement 280.000 Leaf à ce jour, espère accélérer la cadence avec cette deuxième génération.

Objectif: "au minimum doubler les ventes, voire les tripler", a assuré le PDG du groupe, Hiroto Saikawa, qui a succédé en avril à Carlos Ghosn, père de la Leaf. Elles se sont élevées à près de 48.000 unités sur l'exercice 2016/17 (dont quelque 12.500 au Japon et 14.000 aux Etats-Unis).

Image

"La première Leaf n'a pas eu le succès espéré, elle a joué un rôle de pionnier", bravant le scepticisme de l'industrie, a souligné le dirigeant. La seconde, qui sera lancée en octobre au Japon avant les Etats-Unis, le Canada et l'Europe en janvier, "se positionne comme un produit central de notre gamme, ce n'est plus une niche".

Pour convaincre les automobilistes réticents, Nissan met en avant une autonomie théorique de 400 km entre deux recharges, comparée à 250 km pour la plus récente variante de la précédente Leaf, selon des critères japonais plus généreux qu'en Europe et aux Etats-Unis. En réalité, le conducteur ne pourra pas parcourir une distance aussi longue, ce qui laisse Nissan derrière Tesla.

Face aux critiques, M. Saikawa a jugé "la capacité de batterie actuelle (40 kWh) plus que suffisante pour le Japon et la plupart des pays européens". "La compétition se joue aussi sur le coût de la voiture", a-t-il estimé: Nissan affiche un prix de 3,15 millions de yens au Japon (environ 24.000 euros au cours actuel).

Et pour les clients plus fortunés, Nissan promet pour 2018 un véhicule doté d'une autonomie de plus de 480 km, avant d'enrichir encore sa gamme dans les futures années.

Il met aussi en avant l'argument technologique: la Leaf version 2 propose des fonctionnalités de conduite semi-autonome, avec le système ProPILOT qui permet au véhicule de se maintenir dans la même file sur autoroute ou encore de se garer sur une place de parking sans intervention de l'automobiliste.

- 'Processus inéluctable' -

"Avec sa première Leaf, Nissan avait sous-estimé l'anxiété des consommateurs vis-à-vis de l'autonomie", relève Christopher Richter, analyste du secteur au sein de la société de courtage CLSA. "Depuis, les batteries lithium-ion sont devenues bien meilleur marché, ce qui lui permet de quasiment doubler l'autonomie" et donc de viser un public plus large.

Certes, "il doit composer avec l'arrivée de nombreux rivaux proposant des véhicules similaires", mais le marché reste embryonnaire et la marge de croissance énorme.

"Les jours sont comptés pour les automobiles à moteur traditionnel. Avec un prix des modèles électriques en baisse et des régulations plus strictes, le processus apparaît inéluctable", souligne l'expert.

Pour le PDG de Nissan, il s'agit d'une affaire de quelques années seulement: "au-delà de 2025, la majorité des produits proposés par les constructeurs seront électrifiés", prédit-il, en tenant compte des modèles hybrides ou à pile à combustible.


http://www.boursorama.com/actualites/vo ... c1b28dcca9
1 x

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8097
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 83
Contact :

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Remundo » 09/09/17, 22:27

encore une autonomie complètement fantaisiste... 400 km, mon oeil !

avec 40 kWh, la Nissan Leaf dépassera difficilement les 250 km, et sera même dans les 200 km "en vrai" (à savoir route pas parfaite, vitesse un peu rapide, un peu de clim/phares...)
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar sen-no-sen » 09/09/17, 22:57

Pour le PDG de Nissan, il s'agit d'une affaire de quelques années seulement: "au-delà de 2025, la majorité des produits proposés par les constructeurs seront électrifiés", prédit-il, en tenant compte des modèles hybrides ou à pile à combustible.


C'est bien beau comme annonce,mais d’où va provenir l'électricité nécessaire à la propulsion de ses véhicules?
2025 C'est la date annoncé (2020/2030) pour le pic pétrolier(conventionnel/non conventionnel réunis),hors je ne pense qu'en si peu de temps les pays industrialisé puissent parvenir à transformer leurs mode de production.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar lilian07 » 10/09/17, 05:24

encore une autonomie complètement fantaisiste... 400 km, mon oeil


qu'on le veuille où non l'autonomie de 400 km arrivera plus rapidement que ce que la plupart des automobiliste "thermique" où "hybride" le pense.
Il faut à peine 10 kwh pour faire 100 km (model 100D qui à parcouru plus de 1000 km sur route normale mais à 40 km/h de moyenne sanq clim sur 24 heure non stop par des gens normaux) dans de bonne condition mais nous sommes actuellement plutôt à 15 kwh soit 1,5 euros les 100 km qui dit mieux....

Il y a des marges de progrès sur la voiture pour venir sur les 10 kwh avec clim/chauffage (les pneus, l'aérodynamisme, le poids, l'utilisation des pompes à chaleur et récupérateur de chaleur généré par les batteries, l'isolation de l'habitacle, l’autopilote....)

C'est bien beau comme annonce,mais d’où va provenir l'électricité nécessaire à la propulsion de ses véhicules?


De la production électrique classique, chez nous 75% nucléaire et même si tout le monde passe à l'électrique et bien on peut réduire certaine centrales à charbon et même jusqu'à 4 tranches nucléaires car nous sommes dans un système de transport à énergie électrique stockable.

Ce stockage permet à tous les producteurs d'énergie d'optimiser leur coût de production en offrant un tarif optimum au pic de leur production (midi pour les producteur solaire, l'hiver pour les producteurs éolien, la nuit et l'été pour les nucléaires, l'hiver pour l'hydraulique....ce qui ne gêne aucunement le client....

La gestion global de l'énergie RTE devrait nous donner un tarif variable dans la journée avec probablement un tarif réduit la journée si on continue dans le renouvelable et si on poursuit dans le transport électrique qui va favoriser les EnR au détriment des fossiles.
Le coût de production des EnR aujourd'hui compétitif face au nucléaire devrait rapidement le supplanter avec ce moyen de déplacement qui est un stockage d'électricité.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2393
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 116
Contact :

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar izentrop » 10/09/17, 08:01

Bonjour,
La généralisation des véhicules électriques dépend fortement d'aimants permanents à base de terres rares qui sont très coûteuses et dont l'approvisionnement est limité. Une initiative de l'UE a présenté des moteurs n'utilisant pas ce type d'aimants. http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=16574
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8097
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 83
Contact :

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Remundo » 10/09/17, 09:44

ces histoires de terres rares comme indispensables au VE sont des foutaises. ça fait des années qu'on nous bassine avec ça.

Oui les terres rares peuvent être utiles pour avoir des aimants puissants

Non, les aimants ne sont pas nécessaires pour avoir un moteur électrique ! Des enroulements de cuivre suffisent... Même une machine à courant continu peut se passer d'aimant permanent.

Et actuellement, les moteurs de traction sur les VE sont presque toujours des machines à courant alternatif.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Did67 » 10/09/17, 09:59

Et pour info, la dernière version de la Zoé, désormais motorisée en France, n'utilise pas de moteur "brushless" (sans balais, donc à aimants permanents), mais un moteur conventionnel à balais et bobinage...

Le vrai problème est et reste la production de toute cette électricité, et donc le prix d'un "kit" complet "VE + équipement PV capable de le recharger". Le vrai problème, c'est que cela risque, chez nous, de relancer la filière nucléaire. Ailleurs, les filières à "carbone fossile" (gaz, charbon, lignite...).
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar lilian07 » 10/09/17, 11:32

Le vrai problème, c'est que cela risque, chez nous, de relancer la filière nucléaire.

Did67 AMHA je ne pense pas ni pour le nucléaire, ni pour la filière fossile car d'une part le transport électrique ne nécéssite pas de surcapacité comme montré mathématiquement plus haut et d'autre part c'est un vrai appel d'air aux EnR qui sont par voient leur seul talon d'agile tomber, l'intermittence de leur production.
Comme aujourd'hui les EnR sont compétitives face au fossile elles seront plus pertinente avec cette capacité de stockage.

ces histoires de terres rares comme indispensables au VE sont des foutaises

Je te rejoins Remondo car aujourd'hui le seul moteur à autorisé 1 000 000 de km sans entretien avec un rendement de 92% est le moteur asynchrone à cage d'écureuil sans terre rare. L'avantage du moteur à CC est dans l'économie de l'onduleur qui est certainement le point faible du VE (hors discution sur les batterie qui sont plus fiable que l'onduleur aujourd'hui mais pas suffisamment autonome).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 11364
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 3408

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar Did67 » 10/09/17, 11:48

lilian07 a écrit :Did67 AMHA je ne pense pas ni pour le nucléaire, ni pour la filière fossile car d'une part le transport électrique ne nécéssite pas de surcapacité comme montré mathématiquement plus haut et d'autre part c'est un vrai appel d'air aux EnR qui sont par voient leur seul talon d'agile tomber, l'intermittence de leur production.
Comme aujourd'hui les EnR sont compétitives face au fossile elles seront plus pertinente avec cette capacité de stockage.


Il y a deux raisonnements à conduire de paire :

a) les capacités (ou puissances)

On peut imaginer que les consommateurs se disciplinent et ne "tirent" que sur les heures creuses... La capacité suffit.

Le comportement des cons somateurs m'ayant cependant souvent surpris en ce qui concerne leur rationalité, on peut aussi exprimer un doute. Il branchera quand il aura peur d'être à plat - notamment en plein dans la journée, le soir en rentrant. Et il accentuera les pics. Ce que je fais - exprimer un doute.

b) l'énergie...

Car un barrage sur lequel on "tire" sans cesse la puissance maximale sera bien vite vide...

Et les EnR sont pour une part importante de l'hydraulique...

Alors les jours gris, sans beaucoup de vent, comment on remplira un parc de 20 millions de VE, je pense que la question reste posée... Et j'ai peur qu'EdF ne se frotte les mains, en attendant le jour béni où on lui demandera de produire plus à tout moment...

Un simple avis. Comme toujours.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3184
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: Voiture et transports électriques, le fil des news

Message non lupar moinsdewatt » 10/09/17, 12:39

98 kWh dans la Tesla Model X 100 D !

Tesla Model X 100 D : aussi polyvalent qu'un hybride

Par Nicolas Meunier le 10.09.2017

...................
la grosse nouveauté concerne la batterie de notre exemplaire d'essai. Grosse n'est pas un euphémisme, puisqu'elle ne pèse pas moins de 600 kg et peut emmagasiner 100 kWh d'énergie. Voilà qui en fait la plus conséquente du marché automobile, avec une autonomie annoncée sur le cycle NEDC de 565 km. Dans la réalité, les chiffres sont évidemment moins flatteurs : en moyenne, il nous a été possible de compter sur un rayon d'action batterie complètement chargée de 345 km, avec une capacité utile de la batterie de 98 kWh. C'est guère plus que les 310 km que nous avions mesurés il y a deux ans avec une Model S P85D, plus puissante et à la batterie plus petite. La faute en revient à la consommation élevée de ce SUV, supérieure à celle de la berline dont il dérive. En cause : l'aérodynamique. Si les deux partagent un excellent coefficient de trainée de 0,24, la surface frontale du Model X n'a rien à voir. Son SCx est donc de 0,62 m², contre 0,50 m² environ pour la Model S.

Le Tesla Model X consomme plus que la Model S

En moyenne donc, nous avons relevé une consommation de 28,4 kWh/100 km, sur un parcours comportant une grande part d'autoroute, à comparer aux 24,5 kWh/100 km de la Model S P 85 D, qui ne disposait pas des dernières mises à jour logicielles permettant d'améliorer l'efficacité énergétique. Sur autoroute, la consommation a varié entre 27,8 kWh/100 km et 31,7 kWh/100 km. Si cet écart apparaît assez inexplicable à première vue, étant donné que nous avons toujours roulé aux allures légales avec un trafic assez fluide, il s'explique par une particularité du Model X.
............................

https://www.challenges.fr/automobile/es ... nte_483305
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires