Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2731
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 413

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar sicetaitsimple » 15/12/18, 16:24

RIAZ a écrit :C'est étonnant de dire qu'un truc est faux sans fournir d'argument tout en donnant la raison pour laquelle c'est vrai : il suffit effectivement de se mettre d'accord sur le prix !

Quand EDF (RTE) DOIT vendre son courant, il est forcément offreur au prix le plus bas et il trouve forcément preneur sans mettre un pistolet sur la tempe de quiconque.
Michel


Et pourquoi donc EDF (pas RTE qui ne vend pas d'électricité, il la transporte) DEVRAIT être "forcément" offreur quel qu'en soit le prix?
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2731
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 413

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar sicetaitsimple » 15/12/18, 17:19

RIAZ a écrit :C'est étonnant de dire qu'un truc est faux sans fournir d'argument tout en donnant la raison pour laquelle c'est vrai


En relisant, j'avoue être un peu perturbé par cet énoncé! On ne fournit pas d'argument tout en donnant la raison pour laquelle c'est vrai?????????

Euh, ça va devenir compliqué pour ma petite tête…..
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5920

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar Did67 » 15/12/18, 17:42

Pour ma part, deux débats se croisent, même si cela n'est pas toujours clairement dit :

a) la VE et les nouveau besoins d'électricité qu'elle génère

b) sortir - ou du moins limiter - le nucléaire...

Si on s'en fiche du nucléaire, voire si on est pour parce qu'on trouve cela formidable, alors, en effet, il y a une marge de manœuvre considérable, car, en effet, il est envisageable de "programmer" une bonne part de la recharge sur les heures creuses. Et puis la VE sera un marché avec un accroissement de la demande d'électricité justifiant quelques EPR de plus. Et même si au jour d'aujourd'hui, la nécessité de programmer la recharge sur des moments de creux n'est pas nécessairement présente à l'esprit - j'ai peur que la majorité des propriétaires actuels rentrent à 19 h et branchent leur VE, en même temps qu'ils remontent le chauffage, mettent le rôti au four et lancent le lave-vaisselle... Aucun problème.

Si on pense que le nucléaire pose quelques problèmes, et si éthiquement, comme je l'ai expliqué ailleurs, on est contre, alors l'équation est plus ardue. Même avec une installation PV, on aura beaucoup de contraintes : production insuffisante en hiver, déplacements, production le jour alors que la VE risque d'être parckée ailleurs... Le risque de recourir à des énergies fossiles, donc de plomber le bilan C, est réel. Et, hélas, beaucoup de tenants de la VE sont aussi des anti-nucléaires et militent contre le réchauffement climatique. Aïe aïe aïe !!! Et voilà, hormis le fait que je n'ai toujours pas gagné au loto, je n'ai toujours pas de VE.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5920

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar Did67 » 15/12/18, 17:46

sicetaitsimple a écrit :
Et pourquoi donc EDF (pas RTE qui ne vend pas d'électricité, il la transporte) DEVRAIT être "forcément" offreur quel qu'en soit le prix?


Parce que parfois, il y a des excédents, occasionnels, qu'on ne peut détruire - d'où, sur des quantités infimes, parfois des prix... négatifs ! Le producteur paye pour qu'on le débarrasse de l'électricité. Attention : c'est les marchés "spots", à la marge. Le gros des échanges est contractuel, donc négocié à l'avance.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49098
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 744

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar Christophe » 15/12/18, 17:53

La même chose existe en création monétaire: cela s'appelle les intérêts bancaires négatifs!

Le monde est fou!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5920

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar Did67 » 15/12/18, 18:39

Oui, c'est comparable : tu as fabriqué trop de monnaie, dont tu ne sais que faire ; tu prêtes à un taux d'intérêt négatif (en somme, tu payes pour qu'on te la garde au chaud).

Mais nuance considérable : c'est le taux d'intérêt, donc le loyer, qui est négatif. Tu rembourses l'intégralité du capital !
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 428
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 149

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar bardal » 15/12/18, 19:13

Did67 a écrit :Pour ma part, deux débats se croisent, même si cela n'est pas toujours clairement dit :

a) la VE et les nouveau besoins d'électricité qu'elle génère

b) sortir - ou du moins limiter - le nucléaire...

Si on s'en fiche du nucléaire, voire si on est pour parce qu'on trouve cela formidable, alors, en effet, il y a une marge de manœuvre considérable, car, en effet, il est envisageable de "programmer" une bonne part de la recharge sur les heures creuses. Et puis la VE sera un marché avec un accroissement de la demande d'électricité justifiant quelques EPR de plus. Et même si au jour d'aujourd'hui, la nécessité de programmer la recharge sur des moments de creux n'est pas nécessairement présente à l'esprit - j'ai peur que la majorité des propriétaires actuels rentrent à 19 h et branchent leur VE, en même temps qu'ils remontent le chauffage, mettent le rôti au four et lancent le lave-vaisselle... Aucun problème.

Si on pense que le nucléaire pose quelques problèmes, et si éthiquement, comme je l'ai expliqué ailleurs, on est contre, alors l'équation est plus ardue. Même avec une installation PV, on aura beaucoup de contraintes : production insuffisante en hiver, déplacements, production le jour alors que la VE risque d'être parckée ailleurs... Le risque de recourir à des énergies fossiles, donc de plomber le bilan C, est réel. Et, hélas, beaucoup de tenants de la VE sont aussi des anti-nucléaires et militent contre le réchauffement climatique. Aïe aïe aïe !!! Et voilà, hormis le fait que je n'ai toujours pas gagné au loto, je n'ai toujours pas de VE.


Oui, c'est assez bien problématisé... C'est même foncièrement le choix qui se présente à l'humanité... pas seulement sur la question des moyens de transport... Mais ce n'est pas, à l'échelle mondiale, une simple alternative nucléaire/ENR, de multiples combinaisons pouvant être élaborées...

Juste un point cependant: en matière de véhicules, la substitution du pétrole par de l'électrique constitue ipso facto une diminution importante de l'énergie finale consommée, d'un facteur 4 environ... Et sur ce point, pas de choix alternatif...
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2731
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 413

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar sicetaitsimple » 15/12/18, 19:16

Did67 a écrit :Pour ma part, deux débats se croisent, même si cela n'est pas toujours clairement dit :

a) la VE et les nouveau besoins d'électricité qu'elle génère

b) sortir - ou du moins limiter - le nucléaire...



Tu as parfaitement raison, mais d'aucuns soutiennent que le développement du VE en France serait "neutre" (voire nuisible?) du point de vue CO2 car nos voisins seraient obligés de compenser une baisse d'imports "nucléaires" depuis la France par des émissions "charbon". Ce qui est faux, au moins sur l'année.

Par ailleurs, le débat me parait prématuré...D'ici que les VE fassent 10% des ventes il faudra à mon avis 5 à 10 ans et d'ici qu'ils fassent10% du parc roulant au moins 10 ans de plus. D'ici là les parcs de production électrique européens auront bien changé!
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2731
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 413

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar sicetaitsimple » 15/12/18, 19:26

Did67 a écrit :
sicetaitsimple a écrit :
Et pourquoi donc EDF (pas RTE qui ne vend pas d'électricité, il la transporte) DEVRAIT être "forcément" offreur quel qu'en soit le prix?


Parce que parfois, il y a des excédents, occasionnels, qu'on ne peut détruire - d'où, sur des quantités infimes, parfois des prix... négatifs ! Le producteur paye pour qu'on le débarrasse de l'électricité. Attention : c'est les marchés "spots", à la marge. Le gros des échanges est contractuel, donc négocié à l'avance.


Il y a parfois des excédents "locaux", oui, notamment éoliens dans le Nord de l'Allemagne qui produisent la quasi totalité des épisodes de prix négatifs en Europe.

Quand nos amis allemands auront résolu ce problème via d'une part la fermeture de leur nucléaire et par ailleurs la finalisation du renforcement de leur réseau THT du nord vers le sud, les deux arrivant vers 2022, on ne parlera plus de prix négatifs.

Les prix négatifs, c'est une aberration uniquement liée à une mauvaise programmation. On ne renforce pas massivement les capacités de production dans une zone sans prévoir des capacités de transport qui vont avec.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15597
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5920

Re: QUE CHOISIR? Problème de calculette avec la voiture électrique

Message non lupar Did67 » 15/12/18, 19:46

sicetaitsimple a écrit :Par ailleurs, le débat me parait prématuré...D'ici que les VE fassent 10% des ventes il faudra à mon avis 5 à 10 ans et d'ici qu'ils fassent10% du parc roulant au moins 10 ans de plus. D'ici là les parcs de production électrique européens auront bien changé!


J'aime bien, dès le "lancement" d'une idée, surtout si elle se veut "géniale", vérifier que d'une part elle est durable (on y songe souvent), mais aussi généralisable (quelque chose qui est généralement occulté : par ex, la fertilisation organique des cultures labellisées "bio", à partir notamment de "déchets divers" - fientes de volaille, lisier, poils, plumes, corne broyée - ne pose pas de problème quand cela représenté grosso modo 5 % de la production agricole ; cela est complètement irréaliste, aux doses actuelles, quand ce sera 100 %).

Donc oui, c'est pas demain que les VE feront 10 % du parc. Et donc pendant longtemps encore, ce sera juste une "niche", qui ne pose aucun problème - pour déconner, on peut dire qu'il "suffit" que tout le monde ne laisse pas le congèle ouvert trop longtemps pour rien !
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité