Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 10/12/17, 13:55

https://www.rts.ch/info/sciences-tech/8 ... -2017.html


Le prix du lithium devrait poursuivre sa folle croissance en 2017

Alors que le prix du lithium a augmenté de près de 60% l'an dernier, il devrait poursuivre sa folle croissance en 2017, selon les conclusions de récentes études sur la question.

Le prix du lithium est en progression constante depuis 2011. Une telle évolution s'explique par une demande qui ne cesse de croître.

De nos jours, le lithium est partout: téléphones portables, montres ou cuisinières, voire dans certains médicaments psychiatriques. Si le principal consommateur reste l'industrie lourde, le potentiel est le plus grand dans d'autres domaines, comme l'a expliqué mardi dans le Journal du matin de la RTS Dominique Casaï, fondateur d'URAM SA, société experte en matières premières:

"Près de 40% de la demande est liée aux batteries avec encore une composante de batteries essentiellement électroniques et donc le marché des batteries pour les véhicules est en train de croître de l'ordre de 30% par an mais c'est encore une minorité de la demande de lithium".
Quatre firmes sur le marché

Du côté de l'offre, quatre firmes seulement se partagent la quasi-totalité de la production mondiale. Principalement chiliennes, américaines et chinoises - elles ont longtemps profité de ce marché qui s'organise de gré à gré. Le lithium est un produit qui s'échange directement. Les prix ne sont donc pas officiellement fixés.

Mais l'offre est également en pleine évolution, selon Dominique Casaï : "L'explosion de prix paraît en 2016 exagérée par rapport à une demande qui croît d'environ 9% par an. Il faut savoir que le lithium n'est pas spécialement rare dans l'écorce terrestre".

Et même abondant par endroit: la région de l'Altiplano en Bolivie posséderait 20% du lithium mondial.

La récente exploitation de gisements en Argentine et aux Etats-Unis, ainsi que l'arrivée de nouveaux exploitants sur le marché, devrait permettre à terme de réguler le prix du lithium.

Sarah Clément/lan
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 10/12/17, 13:57

Du Lithium au Quebec, et c'est déjà quasi industriel :

Première importante pour Nemaska Lithium

Francis Halin | Agence QMI | Publié le 5 décembre 2017

Le Québec sera bientôt un leader mondial en lithium pour batteries de voitures électriques, prédit Nemaska Lithium après avoir produit sa première tonne et demie de produits finis de sa mine Whabouchi, au nord de Chibougamau, à son usine de Shawinigan.

«C’est une première au niveau mondial d’avoir converti du minerai de lithium en hydroxyde de qualité batterie par un procédé électrochimique... c’est un événement assez majeur», s’enthousiasme Guy Bourassa, PDG de Nemaska Lithium, valorisée à plus de 820 millions $. La société, dont le siège social est à Québec, vise des revenus de 400 millions $ US par année.

Le projet s’élève à plus d’un demi-milliard $. L’usine de Nemaska Lithium, située à l’ancien emplacement de Produits forestiers Résolu, à Grand-Mère, à Shawinigan, a coûté 300 millions $ et la mine, 200 millions $. La production doit commencer fin 2018.

S’ouvrir au monde
Guy Bourassa estime par ailleurs qu’il faut s’ouvrir au monde et regarder d’autres marchés de batteries au lithium aussi lucratifs, sinon plus encore, que Tesla, souvent citée en exemple.

http://www.tvanouvelles.ca/2017/12/05/p ... -lithium-1


.....

Image

L’hydroxyde de lithium que livre Nemaska Lithium est dérivé d’un concentré de spodumène d’une teneur de 6,3 % Li2O produit à partir d’un échantillon en vrac prélevé à la mine Whabouchi au cours de l’année 2017. Environ 1 100 tonnes de concentré ont été produites et ce concentré sera converti au cours des prochains mois en échantillons d’hydroxyde de lithium pour permettre à des clients à travers le monde, d’entreprendre la qualification des produits de Nemaska Lithium.
........


https://www.commercemonde.com/2017/12/h ... e-lithium/
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 10/12/17, 13:57

Top Lithium-Producing Countries
Here's a look at the world's top lithium-producing countries from 2015, as per the US Geological Survey.


November 2, 2016

The lithium market continues to grow at a rapid pace, and 2015 was no exception for the top lithium-producing countries. While prices for many other metals and energy commodities felt significant pressure last year, lithium prices have been on a tear.

Continued developments from Tesla Motors stoked further interest in the mineral, although that’s not the only reason for lithium’s success.

Despite accounting for only a fraction of lithium demand worldwide, Tesla has contributed to plenty of excitement in the junior lithium space, encouraging more and more junior mining companies to switch to lithium.

Given the growing importance of energy metals and lithium-ion batteries, securing a consistent supply of lithium is a top priority for technology companies around the world. Lithium’s uses extend far beyond rechargeable batteries, but many predict that this application will dominate demand for the metal in coming years.

Here’s a look at the top lithium-producing countries, as per 2015 data reported by the US Geological Survey (USGS).

1. Australia
Mine production: 13,400 MT


First on the top lithium-producing countries is Australia. In 2015, Australian mines delivered 13,400 metric tons (MT) of lithium, an increase of 100 tons from the year prior. The country is home to the Greenbushes lithium project, which is owned and operated by Talison Li thium, a subsidiary jointly owned by China’s Tianqi Group and US based Albemarle.

Greenbushes is the world’s largest known single lithium reserve, and has been operational for over 25 years. The location is a boon to lithium producers, as it provides relatively easy access for Asian electronics companies, which are the world’s top lithium consumers.

Australia holds roughly 1.5 million MT of lithium reserves, according to the USGS. It’s worth noting that much of Australia’s mined production is exported to China in the form of hard-rock spodumene, where it is then further processed into end products such as lithium carbonate and lithium hydroxide.

2. Chile
Mine production: 12,900 MT


Chile provided the second-highest amount of lithium last year, upping its production from 11,500 MT in 2014 to 11,700 MT last year. Overall, Chilean mines feature the largest confirmed lithium reserves in the world, with over 7,500,000 MT of lithium. By that estimate, the country hosts roughly five times more lithium than Australia, which features the second-largest reserves.

In particular, the Atacama salt flat is the most significant source of Chile’s massive lithium production. BBC News reported that one project alone encompasses approximately 20 percent of the world’s total lithium. While Australia extracts lithium from traditional hard-rock mines, Chile’s lithium is found in brines below the surface of salt flats.

These brines are collected and treated in order to separate the lithium from wastewater. The region is extremely arid, making it conducive to lithium extraction via evaporation ponds.


3. Argentina
Mine production: 3,800 MT


Argentina increased its lithium production by 600 MT in 2015 to overtake China as the world’s third largest lithium-producing country. Of note, Bolivia, Argentina and Chile comprise the “lithium triangle.” Argentina benefits from the same geological conditions that created the lithium-rich salt flats that fuel Chilean lithium production.

The most important salt flat in Argentina is the Salar del Hombre Muerto. While the high lithium content of this area is well documented, projects are still in development.

Meanwhile, the election of Mauricio Macri in Argentina has brought a political shift that is expected to be a win for the mining industry in the country.


4. China
Mine production: 2,200 MT


Fourth on the top lithium-producing countries is China, although it trailed behind in terms of mined production. In 2015, China put out just 2,300 MT of lithium. That represents a drop of 100 MT of production from 2015.

The country’s massive electronics manufacturing industry means that China is also the world’s largest consumer of lithium. However, China’s lithium industry has yet to fully ramp up lithium extraction. The majority of Chinese lithium has come from the Chang Tang plain in Western Tibet.

That said, the country is rushing to develop its lithium production capacity, and has plenty of room to grow. The USGS pegs the country’s lithium reserves at 3,500,000 tons.

For now, China gets much of its raw lithium supply from Australia. That system is working well so far; Chinese companies Sichuan Tianqi Lithium and Jiangxi Ganfeng Lithium are two of the top producers of lithium products worldwide.


5. Zimbabwe
Mine production: 900 MT


Zimbabwe’s lithium output held steady from 2014, with the country putting out 900 MT of the mineral in 2015. Privately-held Bikita Minerals controls nearly all of the country’s lithium mining.


6. Portugal
Mine production: 300 MT


While Portugal put out significantly less lithium than the other countries on this list, it remains a major player in the lithium industry. Overall, the country produced 300 tons of lithium last year.

The majority of the country’s known lithium stores are centrally located in the Goncalo aplite-pegmatite field. There are other areas of the country that may contain large amounts of lithium, but further exploration will be required to determine whether these deposits could be developed economically.


7. Brazil
Mine production: 160 MT


Similarly, Brazil contributed 160 tons of lithium to global output in both 2014 and 2015. The country has deposits of the mineral in a few northern areas, including Minas Gerais and Ceara However, Brazil’s known lithium reserves remain relatively small.


8. United States
Mine production: undisclosed


Rounding out the top lithium-producing countries for 2015 is the United States. The US is home to a single lithium mine controlled by Rockwood Holdings, which was acquired by Albemarle in 2015. The brine operation is located in Nevada, and accounts for all of the country’s lithium output. The US Geological Survey does not release national production numbers to protect the company’s trade secrets.

Nevada has become a hot spot for lithium, and in particular the Clayton Valley, more of which can be read here.

http://investingnews.com/daily/resource ... countries/
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 16/12/17, 14:12

Encore du lithium au CANADA, prés de la Baie James :

20 ans de durée de vie pour une mine de lithium à l’est d’Eastmain

Patrick Rodrigue le 15 décembre 2017

Près de 41 millions de tonnes de minerai d’oxyde de lithium pourraient être extraites du gisement de classe mondiale James Bay, à une centaine de kilomètres à l’est de la communauté crie d’Eastmain.

La société australienne Galaxy Resources a récemment procédé à une mise à jour des ressources de ce projet localisé à proximité du Relais routier du kilomètre 381 sur la Route de la Baie-James et qu’elle compte exploiter à ciel ouvert pendant au moins 20 ans.

Alors que la précédente évaluation de ce gisement découvert dans les années 1960 évoquait un potentiel de 11,8 millions de tonnes de minerai en ressources indiquées et de 10,5 millions de tonnes de minerai en ressources présumées, celui-ci totalise maintenant 40,8 millions de tonnes de minerai, essentiellement en ressources indiquées.

Par voie de communiqué, le directeur général de Galaxy Resources, Anthony Tse, a déclaré que cet accroissement des ressources, qui ont pratiquement doublé, confirme le statut de gisement de lithium de classe mondiale du projet James Bay.

«Grâce à sa teneur élevée de 1,40 % en oxyde de lithium, de l’étendue du dépôt, de son faible ratio roche-minerai et de sa localisation géographique avantageuse, notre projet sera l’un des projets de lithium les moins coûteux à opérer du monde», a-t-il fait valoir.

Évaluation environnementale

Après analyse du dossier, l’Agence canadienne d’évaluation environnementale a statué que le projet James Bay devra faire l’objet d’une évaluation publique. La population a jusqu’au 19 janvier 2018 pour lui faire parvenir par écrit ses commentaires à propos des composantes environnementales sur lesquels le projet est susceptible d’entraîner des impacts et sur les éléments à examiner durant l’évaluation.

https://www.lechoabitibien.ca/actualite ... tmain.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 04/02/18, 14:35

Énorme projet de Lithium en Chine, investissement de 770 millions de $.

Chine : un site de production de batteries au lithium dans la province chinoise du Qinghai

french.china.org.cn  le 03-02-2018

La construction d'un site de production de carbonate de lithium, matière première nécessaire à la fabrication de batteries au lithium, devrait commencer en mars au Qinghai, province chinoise riche en lithium.

Le projet, qui prévoit une production annuelle de 30.000 tonnes et qui nécessite un investissement de 4,85 milliards de yuans (770 millions de dollars), est mené par une joint-venture entre le leader chinois de la construction de véhicules à énergies nouvelles BYD, le Qinghai Salt Lake Industry Group Co. Ltd. et une société d'investissement basée à Shenzhen.

Le président de BYD, Wang Chuanfu, a indiqué samedi que BYD maîtrisait les techniques d'extraction du lithium du lac salé.

Une nouvelle usine de batteries de BYD au Qinghuai commencera sa production en juin. Avec un investissement de quatre milliards de yuans, l'usine située à Xining, capitale du Qinghai, disposera d'une capacité de production annuelle de 10 GWh de batteries au lithium.

Le Qinghai, dans le nord-ouest de la Chine, a créé une chaîne industrielle complète de véhicules à énergies nouvelles allant de l'extraction du lithium à la production de batteries au lithium et de véhicules à énergies nouvelles.

Le lac salé Qairhan, couvrant plus de 5.800 kilomètres carrés au Qinghai, abrite des gisements de plus de 60 milliards de tonnes de ressources diverses, dont le potassium, le sodium, le magnésium et le lithium.


http://french.china.org.cn/business/txt ... 402183.htm

La page Wikipedia sur ce lac qui est 8 fois plus grand que le lac Léman. C'est le plus grand lac de la Chine.
https://en.wikipedia.org/wiki/Qinghai_Lake
Ce lac à 3200 m d'altitude se réduit par manque d' apport d'eau.
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 18/05/18, 23:01

Lithium – Tesla sécurise ses approvisionnements en Australie

Michaël TORREGROSSA 18 Mai 2018

La compagnie australienne Kidman Resources a annoncé ce jeudi 17 mai qu'elle fournirait du lithium pour Tesla.

« L’entente est conclue pour une durée initiale de trois ans, à prix fixe, à partir de la livraison du premier produit, et contient deux options à terme de trois ans » précise le communiqué de Kidman Resources, sans donner davantage de détails quant aux termes de l’accord conclu avec le groupe californien.

Pour Kidman, l’accord intervient moins de 15 jours après l’annonce d’un nouveau site de traitement de lithium. Situé à Kwinana, en Australie-Occidentale, celui-ci sera exploité par Western Australia Lithium, une joint-venture détenue à parts égales par Kidman Resources et son partenaire chilien Sociedad Quimica y Minera de Chile (SQM).

Western Australia Lithium prévoit de mettre en service la raffinerie en 2021, avec une capacité initiale d’environ 44.000 tonnes d’hydroxyde de lithium ou de 37.000 tonnes de carbonate de lithium.

Pour Tesla, cette nouvelle opération permet d’anticiper la montée en puissance de sa Gigafactory 1, dans le Nevada, et s’inscrit dans une large série de transactions destinées à sécuriser ses approvisionnements en terres rares.

http://www.automobile-propre.com/breves ... australie/
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 19/05/18, 13:21

Namibie : Desert Lion construira une usine de lithium d’un coût de 7 millions de dollars canadiens

Agence Ecofin 17 mai 2018

Le producteur de lithium Desert Lion Energy a annoncé mercredi, la fin de l’estimation par Tulela Processing Solutions, du coût de l’usine de flottation de la phase 1 de son projet Desert Lion Energy, en Namibie. L’installation, d’une capacité annuelle de traitement de 350 000 à 400 000 tonnes, devrait coûter à la société, environ 7 millions de dollars canadiens (70 millions de dollars namibiens).

«L'usine de flottation de la Phase 1 est un élément essentiel de notre stratégie d'exécution, nous permettant de continuer à générer des liquidités et à réduire systématiquement les risques liés au projet. Le faible coût estimé démontre davantage, les avantages spécifiques liés aux actifs du projet Desert Lion Energy.», a commenté Tim Johnston (photo), PDG de la compagnie.

Le projet Desert Lion Energy sera développé en trois phases. Au cours de la première, la compagnie traitera les minerais provenant des stocks historiques tout-venant des mines Rubicon et Helikon. La deuxième phase portera sur une exploitation minière à grande échelle et la production à partir de matériaux in situ, d’un total de 250 000 à 300 000 tonnes par an de concentré de lithium. Quant à la dernière phase, elle verra la société produire à Walvis Bay 25 000 tonnes/an de carbonate de lithium.

https://www.agenceecofin.com/metaux/170 ... -canadiens
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 27/05/18, 15:32

suite de ce post du 10 dec 2017 : http://www.oleocene.org/phpBB3/viewtopi ... 8#p2263358

Le minier Nemaska Lithium léve 280 millions de $ Canadien pour le développement de la mine de Lithium de Whabouchi .

Nemaska closes $280M to develop Whabouchi lithium mine

Michael Allan McCrae mining.com May 23, 2018

Quebec-based Nemaska Lithium announced on Tuesday it had raised Can$280M to help bring its lithium mine to production.

Nemaska sold off on the news, declining 15% today to 98 cents a share. The 52-week high for Nemaska was $2.44 a share.

"Today marks a big day in the life of Nemaska Lithium, as we are announcing the last piece of financing required to start the commercial development of the Whabouchi lithium mine project," said Guy Bourassa, President and CEO of Nemaska Lithium, in a news release.

The Whabouchi property is located about 300 km from Chibougamau. The company's feasibility study outlines a combined open pit and underground mine. During the first 20 years, production will be derived from an open-pit developed to a maximum depth of 190 meters and with an average strip ratio of 2.2 to 1. The open pit will be mined using a standard fleet of off-road mining trucks and hydraulic excavators at a rate of 2,740 tonnes of ore per day. Mine life is 33 years.

"This project financing package, which covers capital expenditures of both the Whabouchi mine and Shawinigan electrochemical plant, project contingencies, working capital requirements and financing costs will ensure the future of Nemaska Lithium," says Bourassa.

"This will also allow the Corporation to stay on target to initiate the commissioning of the Whabouchi mine by second half of calendar year 2019 and start commissioning the Shawinigan electrochemical plant during the first half of calendar year 2020”.

Co-lead underwriters of the financing were National Bank Financial, BMO Capital Markets and Cantor Fitzgerald Canada.

http://www.mining.com/nemaska-closes-28 ... hium-mine/
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 14/06/18, 20:52

Les Etats-Unis relancent la course au lithium

Par Claire Fages RFI 14 juin 2018

Parce qu'il entre dans la composition des batteries des véhicules électriques, le lithium vient d'être inscrit sur la liste des métaux stratégiques par les Etats-Unis. Les projets d'exploitation du lithium se multiplient sur le sol américain.


Les Etats-Unis relancent la course au lithium jusque sur leur propre sol. Ils n'avaient plus qu'une seule mine de lithium encore en activité, dans le Nevada, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle Tesla, le constructeur de voitures électriques, y avait installé sa première « gigafactory », son usine de batteries électriques, parce qu'elles ont besoin de ce métal blanc.

Du Nevada à la Caroline du Nord

Mais depuis quelques mois, les projets de mines de lithium fleurissent à nouveau. Au Nevada, le groupe Lithium Americas Corp envisage de développer un gisement de 6 millions de tonnes de réserves, il serait un des plus grands au monde. Le groupe américain Albermarle, le géant mondial du lithium, jusqu'à présent plus actif hors des frontières américaines, veut rouvrir une mine fermée il y a 25 ans en Caroline du Nord. Dans le même Etat, une plus petite société minière Piedmont Lithium a même été approchée pour un autre projet minier par les constructeurs automobiles américains...

L’Australie nouveau géant mondial

Les Etats-Unis ne redeviendront certainement pas le premier producteur mondial qu'ils étaient encore dans les années 90, quand le Chili s'est mis à exploiter ses lacs salés, les salars, où il suffisait de laisser l'évaporation faire le travail. Mais le triplement des prix du lithium depuis un peu plus de trois ans (de 5000 dollars la tonne en 2014 à plus de 15000 dollars fin 2017) a redonné à l'extraction rocheuse du lithium une certaine rentabilité. D'autant que le Chili, la Bolivie et l'Argentine, les pays à bas coût du lithium ont jusqu'à présent limité leur production.

La Chine prend le contrôle du lithium chilien

Au point que l'Australie est devenue l'an dernier le premier pays producteur de lithium au monde, devant le Chili. Des projets sont également en cours au Zimbabwe. Et donc aux Etats-Unis.

Attention tout de même à un événement récent qui pourrait tout remettre en cause : la Chine a tordu le bras du Chili pour qu'il lui cède 24% de son champion du lithium, Sociedad quimica y minera ou SQM. Or l'objectif affiché du groupe chinois, c'est doubler la production du salar d'Atacama d'ici la fin de l'année prochaine, la quadrupler en sept ans. Ce qui pourrait calmer les prix et doucher l'enthousiasme pour les nouveaux projets miniers nord-américains.

http://www.rfi.fr/emission/20180614-eta ... -sqm-chine
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3815
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 340

Re: LITHIUM , assez de ressources pour toutes les véhicules électriques ?

Message non lupar moinsdewatt » 16/09/18, 23:26

Du lithium au Portugal


Le Portugal se prépare à une ruée sur le lithium, le nouvel "or blanc"


Par AFP, publié le 13/09/2018
Boticas (Portugal)

"Plus on creuse, plus on en trouve", se réjouit David Archer au pied d'une grue de forage qui, dans un bruit assourdissant, perfore la roche granitique des monts reculés du nord du Portugal afin d'en mesurer la teneur en lithium, devenu un "or blanc" depuis que la demande de batteries électriques explose.
La société minière britannique qu'il dirige, Savannah Resources, espère ouvrir en 2020 "la première mine importante de lithium en Europe", déclare-t-il à l'AFP sur les hauteurs de Boticas, dans la région de Vila Real.

Lundi encore, Savannah a annoncé avoir revu l'estimation des gisements de Mina do Barroso en hausse de 44%, à 20,1 millions de tonnes de minerai d'une teneur en lithium de 1,04%.

A 25 kilomètres de là, dans la commune voisine de Montalegre, la société portugaise Lusorecursos prétend elle aussi être assise sur "le plus important gisement de lithium en Europe", soit 30 millions de tonnes de minerai d'une teneur de 1,09% qu'elle compte commencer à extraire en 2020 également, selon son directeur financier Ricardo Pinheiro.

"L'explosion de la filière de la batterie a provoqué un véritable engouement pour le lithium" et sa valeur marchande a triplé en trois ans, explique Lucas Bednarski, directeur de l'entreprise d'études de marché spécialisée Lithium Today.

- Réduire la dépendance européenne -

Ce métal de couleur blanche argentée, qui sert déjà à fabriquer les batteries lithium-ion utilisés dans les téléphones et ordinateurs portables, sera de plus en plus recherché en raison du développement de la voiture électrique, qui a besoin de batteries bien plus puissantes.

"Le lithium pourrait valoir de l'or pour le Portugal, puisque nous estimons qu'en 2025 le marché européen des batteries vaudra 250 milliards d'euros par an", fait valoir le vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie, Maros Sefcovic.

Le commissaire slovaque porte depuis près d'un an un projet de filière capable de construire au sein de l'UE une nouvelle génération de batteries électriques "vertes", recyclables et réutilisables.

Première étape: réduire la dépendance en composants. Or l'Europe importe 86% du lithium qu'elle consomme, produit pour l'essentiel au Chili et en Australie.

Le Portugal est déjà le principal producteur européen, avec une part de marché de 11%, mais sa production sert entièrement à la céramique et à la verrerie.

"Nous savons que le Portugal possède les plus importants gisements en Europe. La question est de savoir si c'est économiquement viable de l'extraire, car il s'agit d'un marché mondial très compétitif", souligne Lucas Bednarski.

D'après ses estimations, la production de lithium extrait de la roche granitique portugaise coûte environ 2,5 fois plus cher que celui produit à partir des gisements de saumure chiliens.

- Appel d'offres international -

"On assiste à une ruée vers l'or blanc dans plusieurs régions du monde. Pour l'Europe et son secteur automobile, l'idée d'une chaîne d'approvisionnement allant du minerai à la voiture électrique est très attrayante", relève Howard Klein, du cabinet de conseil en investissement new-yorkais RK Equity.

Au Portugal, la course est déjà lancée avec les projets de Boticas et Montalegre, qui espèrent obtenir dans les prochains mois le feu-vert définitif des investisseurs et des autorités.

Et, d'ici la fin de l'année, le gouvernement lancera un appel d'offres international pour attribuer les droits de prospection d'une dizaine d'autres gisements potentiels afin de répondre au "grand appétit des investisseurs" qui ont formulé une quarantaine de demandes depuis 2016, a indiqué à l'AFP le secrétaire d'Etat à l'Energie, Jorge Seguro Sanches.

Mais l'Etat portugais ne veut plus se limiter à recevoir les royalties de l'activité d'extraction. "Nous voulons saisir l'occasion de développer des secteurs industriels liés à la transformation du minerai, à la fabrication de batteries, au secteur automobile ou aux énergies renouvelables", a précisé M. Seguro Sanches.

A Mina do Barroso, Savannah Resources compte produire un concentré de minerai riche en lithium pour l'exporter.

Le projet de Lusorecursos à Montalegre est plus ambitieux puisqu'elle entend construire une usine capable de transformer ce minerai avant de le vendre à la filière de la batterie.



https://www.google.fr/amp/s/lexpansion. ... 8.amp.html
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité