Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions...Expérience de la voiture électrique

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes

Message non lupar nlc » 08/07/06, 23:31

Je devie un peu du sujet, mais aujourd'hui j'ai fait l'experience du vélo electrique : génial !!!

Voir mon résumé ici
0 x

AVEVA
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 67
Inscription : 15/12/05, 17:53
Localisation : Yvelines (france)

Les nouveaux transports

Message non lupar AVEVA » 05/09/06, 23:13

Recharger une batterie consiste à opérer une réaction chimique qui il y a encore peu durée 10 heures, non pas pour une raison de puissance ou de courant, mais simplement pour que le passage du courant ne déforme pas les plaques, que la température ne s'élève pas excessivement.
Les batteries actuelles acceptent une charges en 6 heures, mais est-ce que ce n'est pas un argument commerciale avancé au détriment de leur durée de vie.
Quant à recharger en une minute, peut-être, mais à combien de la capacité et combien de fois?
Qu'en pensent les spécialistes?
0 x
frl
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 58
Inscription : 24/02/06, 11:43
Localisation : Bretagne

Message non lupar frl » 06/09/06, 12:08

Sur Wikipedia on peut lire quelques information intéressantes sur la durée de vie d'une batterie lithium. Apparemment la rapidité de recharchge de la batterie ne joue pas. Ce qui impacte la durée de vie ça serait plutôt la profondeur de décharge. Il vaut mieux éviter de descendre en dessous de 20% de la capacité nominale. Ce facteur peut être pris en compte par l'éléctronique.

Sinon la durée de vie d'une batterie lithium est donnée de l'ordre de 2, 3 ans quel que soit le nombre de cycles. Ca me paraît bien court. Les constructeurs de véhicules électriques (SVE et Batscap) annoncent 200 000 km de durée de vie. Si c'est sur 2 ans, il faut rouler !

Pour en revenir à la recharge, je pense qu'il faut aborder le problème différemment. C'est un peut comme si la station service était à la maison. Du coup on dispose de la nuit pour recharger la batterie (12 heures en gros). Ca donne une autonomie de 200 km (220 volts/ 16 ampères). Pour aller plus loin, il faut une batterie avec une plus grosse capacité.

Imaginons (soyons fous !) qu'il existe une batterie donnant 1000 km d'autonomie. On ne sait plus la recharger en une nuit ! Donc ça ne sert à rien ! Pas du tout...

Fait-on 1000 km tous les jours (si oui, faut prendre le train) ? On peut charger chaque nuit l'équivalent de 200 km. Si on roule chaque jour 50 km, il reste 150 km avant la recharge de la nuit suivante. Au matin, on arrive à 350 km d'autonomie. etc. Au bout d'une semaine, on a nos 1000 km d'autonomie. Petit WE à 600 km (1000 km +1 nuit à 200 km) et le dimanche soir on rentre repart à 0 (c'est pas bon pour la batterie, ok).

Ces chiffres sont pour l'exemple simplement pour expliquer qu'il faut avoir un nouveau mode de "remplissage" du réservoir sous forme de batterie.

Soyons carrément délirants ...
Imaginons qu'EDF (ou un autre) propose du courant "vert" (éolienne, vagues, courant marins...) Par définition il n'est pas disponible 100% du temps. Par contre si on dispose d'une semaine pour charger sa batterie, on peut se dispenser de la charger durant les périodes sans vent, marée étale ou autre.

Il faut savoir qu'une éolienne par exemple ne fonctionne qu'à 20% de sa capacité de production, car le vent ne souffle pas toujours au moment où on a besoin d'électricité et qu'il est facile de mettre une éolienne en girouette au moment où on n'a plus besoin de l'électricité qu'elle produit.

Les batteries permettraient de stocker ainsi l'électricité qui n'est pas produite actuellement alors que l'énergie correspondante est disponible (vent, marée ...)

Bon, fini le délire, je prends mes médicaments et je me calme !
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 06/09/06, 14:50

frl a écrit :Bon, fini le délire, je prends mes médicaments et je me calme !


Ca me semble pas si délirant que ça.

Le problème souvent évoqué avec les ENR, c'est leur variabilité dans le temps. D'où un problème de stockage.

Or, on le sais tous, l'électricité se stocke mal.

D'aucun proposent d'utiliser les ENR, lors qu'elles produisent en période de sous-consomation, pour produire de l'hydrogène qu'on pourra ensuite utiliser dans des centrales ou des véhicules.

On pourrait par exemple imaginer une installation de particulier avec une éolienne et des panneaux photovoltaïques qui alimenteraient une partie des installations domestiques et, lors des periodes creuses, fabriqueraient de façon simple (par électrolyse de l'eau) de l'hydrogène pour la voiture (qui deviendrait ainsi une voiture "électrique").
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 06/09/06, 22:42

Avec l'autonomie et le temps de charge actuels ou prévisibles pour un futur proche, la VE reste quand même cantonnée à la 2eme voiture de la famille. La voiture de madame, quoi (même si c'est monsieur qui s'en sert) :lol:
La voiture principale sera au mieux hybride.

En ce qui concerne les prolongateurs d'autonomie, lorsqu'on arrive à la réserve d'essence, on refait le plein en 10mn. si c'est électrique on compte en heures, autant dire que refaire le plein en chemin est impossible. c'est pourquoi le petit groupe électrogène est un must.
0 x

frl
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 58
Inscription : 24/02/06, 11:43
Localisation : Bretagne

Message non lupar frl » 08/09/06, 16:02

Dans un proche avenir (2008), on pourrait disposer de véhicules ayant 200 km d'autonomie pour un prix "raisonnable".

Il faudra alors se poser la question d'acheter une voiture avec prolongateur (plus lourde, plus chère, plus complexe, avec plus d'entretien...) qui n'utilisera le prolongateur qu'une fois tous les six mois (suivant l'usage évidemment) ou alors de louer une voiture taditionnelle pour le temps de l'usage. WE ou semaine à la neige par exemple.

Plus l'autonomie des VE augmentera, plus cette question sera pertinente et plus la réponse sera VE+location si nécessaire.

Pour rassurer Targol, je ne prends pas de médicaments !
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 08/09/06, 16:36

frl a écrit :(...) et plus la réponse sera VE+location si nécessaire.


Voire, transports en commun + location.

frl a écrit :Pour rassurer Targol, je ne prends pas de médicaments !


Quoiqu'en Bretagne, on fabrique un médicament sympathique : le Chouchen.
Breizh Atao !!!!
:mrgreen:
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1540
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 08/09/06, 23:18

Si maintenir les batteries rechargées ne les bousille pas, ce sera déjà un gros progrès. quand j'avais voulu acheter une saxo élec, ils voulaient seulement louer les batteries, et à 750 francs par mois. du coup je suis reparti la queue entre les jambes.

Pour VE+location , ça fait un sacré changement de mentalités.
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1569
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 08/09/06, 23:26

J'ai déjà proposé la remorque électrogène en plusieurs endroits et sur plusieurs forums.

Pour faire une longue distance, on loue une remorque avec un groupe électrogène (marchant à l'huile par exemple), on l'accroche à l'arrière de notre VE (Véhicule Electrique) et arrivé à destination, on le redépose à une succursale de la société de location, d'où il pourra repartir vers une autre destination...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 1

Message non lupar Bucheron » 29/11/06, 21:57

Une courte nouvelle d'Auto-Innovations sur l'évolution constante de la technologie des batteries.

Ceci m'amène à me poser des questions.
On considère aujourd'hui qu'une batterie plomb/acide, c'est 30 à 40 Wh/kg et 120 W/kg...

Une batterie de 2,5 kg à la place de 15 à 20 kg, ça veut dire multiplier ces capacités par 6 à 8, soit 180 à 320 Wh/kg et 720 à 960 W/kg...

Ca veut dire alimenter un véhicule de gamme moyenne (80 kw) avec seulement 100 kg de batteries dans le meilleur des cas, pour une autonomie de 160 km (conso de 200 Wh au km) !

C'est plus de deux fois mieux que les meilleures Li-Ion existant actuellement !
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités