Attelage hippomobile électrique !!!

Voitures, bus, vélos, avions électrique: tous les moyens de transport électriques qui existent. Conversion, moteurs et propulsions électriques pour les transports...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 242




par chatelot16 » 18/01/09, 17:49

2 moteur ca regle tres bien le probleme du differentiel

ca aide aussi le controle de puissance : on peut se passer de variateur et se contenter d'un commutateur qui met le 2 moteur en serie pour la fainle puissance , et en parralele pour la forte puissance

pour la recuperation d'energie il faut au moins que ca soit automatique dans les descente : que le cheval ne se fatigue jamais a retenir la charette

eviter les moteur electrique a aimant permanent car il perdent de l'energie dès que ca tourne meme si il ne poussent pas : il faudrait les debrayer

je prefere les moteur a courant continu a exitation separé : quand il n'y pas d'exitation , il n'y a aucune perte : debrayage inutile

les moteur de demarreur ou de camion sont ma solution preferé : mais il faut les modifier completement pour les monter sur roulement : d'origine c'est tous des paliers

pour etre autonome , compter uniquement sur les descente pour charger ne suffira pas , il faudra marcher en dynamo sur le plat aussi , et il n'est pas sur que ca soit plus rentable qu'une charrette simple et un cheval a 4 patte de plus

le systeme electrique est beaucoup plus interressant si il est rechargé systematiquement a l'arret
0 x

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 18/01/09, 19:48

:arrow: Ce sujet est très intéressant. :mrgreen:
Beaucoup de bonnes choses ont été dites.
Je me permet de donner mon humble avis sur quelques points.
- Je ne pense pas que des moteurs de démareur soient prévus pour fonctionner plus de quelques secondes, ils sont notamment dépourvus de système d'évacuation de la chaleur...

- Je pense qu'il existe des essieux complets disponibles. Les 4x4 sont certainement surdimensionnés même un essieu de panda 4x4 doit être un peu excessif...
Peut-être que les essieux de "golf carts" conviendraient... ils sont fabriqués en grande séries et existent d'origine avec des motorisations électriques.
En voici un dépourvu de son moteur électrique:
Image
Je pense qu'il vaut mieux oublier les transmisions par chaînes, nécessitant trop d'entretien et "sales".
Le moteur roue est également une solution envisageable.
Vous trouverez des modèles intéressants avec les caractéristiques détaillées chez golden motor.
Il me semble que certains membres du forum ont déjà commandé chez eux...

Dernier point; les voitures à cheval d'origine sont TRES BIEN conçues et sont LA base idéale à utiliser pour cet usage. AMHA.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 242




par chatelot16 » 18/01/09, 22:28

je suis bien d'accord que la transmission par chaine n'est pas idéale mais elle est pratique pour la mise au point : il suffit de changer de pignon pour changer de rapport de transmission

ca rend le changement de moteur tres facile , pour essayer un plus gros ou plus petit

bien sur pour une fabrication industrielle des engrenages dans un carter etanche seront mieux
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 242




par chatelot16 » 18/01/09, 22:33

j'ai bien dit moteur de demarreur modifié

il faut y mettre des roulement et assurer une ventilation , mais le pincipal est tres solide !
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 10




par citro » 18/01/09, 22:46

chatelot16 a écrit :j'ai bien dit moteur de demarreur modifié

il faut y mettre des roulement et assurer une ventilation , mais le pincipal est tres solide !
Ben, je ne pense pas...
Les charbons par exemple ne tiendront que quelques heures par exemple, et le collecteur, guère plus...
Je dis cela après avoir eu un démarreur de diesel qui a tourné à peine une demi heure à un régime "soutenu"... :?
Balais, portes balais étaient pulvérisés... :|

Les modifs devraient donc également concerner ces éléments, en plus de l'usinage de vraies cages à roulements...
La circulation d'air forcée pour le refroidissement ne s'improvise pas...
Bref au final, je pense qu'il vaut mieux utiliser du matériel adéquat avec des courbes de rendement connues qui permettront de choisir le produit idéal...
Le temps gagné, les bidouillages évités, l'argent économisé, cela ne devrait pas être plus cher pour un résultat "sans surprises". 8)
0 x

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1943
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 227




par grelinette » 18/01/09, 23:24

Une idée de dernière minute pour l'essieu : un essieu de tondeuse autoportée, de micro-tracteur (sûrement plus solide), ou pourquoi pas de motoculteur.

Je n'ai pas réfléchi davantage à cette piste, mais dans le milieu agricole beaucoup de matériels ont un essieu solide avec une mécanique plus simple qu'une voiture.
Un autre avantage, peut-être : les mécanos qui réparent le matériel agricole ont une compétence et un sens pratique peut-être plus adaptée à ce type de bricolage et peuvent donc être de meilleur conseil qu'un mécano auto.
Image

Avec un essieu de matériel agricole, il faudra prolonger les axes, éventuellement par des axes avec cardans d'où une possibilité intéressante de déporter le moteur électrique et le placer à un endroit plus commode sous l'attelage.

Un essieu de grosse tondeuse autoportée est léger, avec un réservoir d'huile donc lubrifié. Les matériels agricoles sont en général solides pas fait pour aller vite, un attelage non plus.
Ca devrait coller ! :P


Image
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1943
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 227




par grelinette » 19/01/09, 11:38

Une nouvelle idée intéressante pour la recharge des batteries en continue sans effort supplémentaire pour le cheval. Regardez les croquis suivants montrant le fonctionnant de cette pièce maîtresse pour la traction animal : le palonnier.
Le palonnier est une pièce mobile en fer ou en bois, fixée par un axe central à l'avant de la voiture. On y attache les traits. Il suit le mouvement des épaules du cheval et peut donc éviter de le blesser par un jeu exagéré du collier et de la bricole. Il limite les oscillations latérales de la voiture. Il doit être fort pour ne pas casser dans les secousses.
Image

(source : http://attelagepeda.info/voiture-palonnier.html - auteur Laurence Grard Guenard , que je remercie pour son autorisation)


Donc, dès la marche du cheval cette pièce effectue un mouvement de balancier qui pourrait être utilement récupéré pour recharger les batteries. Récupérer cette force et d'autant plus intéressant qu'il y a un effet levier important, et que cela permettrait par la même occasion d'amortir les à-coups de traction lorsque le cheval avance, d'où un confort accru pour le cheval et les passagers.

Avec toutes les informations et tous les points déjà abordés sur ce sujet, il serait bon maintenant de synthétiser et de valider certaines propositions pour ne garder que les solutions à priori les plus cohérentes et simples à réaliser :

1. Moteur électrique :
- moteur-roue (intégrés aux roues)
- si moteur hors roue : 1 central ou 1 sur chaque roue ?
- quel type de moteur électrique : démarreur camion, voiture électrique, engin de levage, …
- puissance du moteur (pour propulser jusqu'à plus de 500 kg)
- poids du moteur

2. Batteries :
- nombre, puissance,...
- poids supplémentaire embarqué

3. Essieu :
- garder l'essieu d'origine ou le changer par un essieu de véhicule (voiture, microtracteur, tondeuse, motoculteur…)
- si 2.ème essieu en parallèle de l'essieu d'origine , quel mode de transmission : chaine, pignon, courroie, …

4. système de recharge de batteries :
sur roue(s), transmission, palonnier,… ?

5. Automatisation de la recharge des batteries :
- automatique ou manuelle
- permanent ou qu'en descente ?

6. Mise en marche du moteur électrique auxiliaire :
- Mise en marche automatique ou manuelle ou les 2 ?
- Si automatique : sur détection de la puissance de traction fournie par le cheval ?

etc…

Voyez-vous d'autres questions techniques importantes ?

(je rajoute une dernière remarque : dans le cas du projet qui nous préoccupe, il y a aussi un aspect juridique qu'il faudra étudier. Actuellement en matière d'attelage hippomobile roulant sur la voie publique, il n'y a pas de règlementation précise à part bien sûr respecter le code de la route. Il y a un vide juridique mais il semble qu'un projet de loi vienne préciser tout ça, en particulier au sujet du véhicule : feux stop, clignotant, passage aux mines peut-être ?...
A titre d'infos, comment les vélos électriques sont-ils considérés ? )
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 67




par dirk pitt » 19/01/09, 13:29

Je voudrais juste mettre l'accent sur un point de théorie incontournable déjà évoqué et qui vient en contradiction avec la phrase suivante:

grelinette a écrit :Une nouvelle idée intéressante pour la recharge des batteries en continue sans effort supplémentaire pour le cheval.


une erreur classique est d'assimilier mouvement et énergie qu'on peut tirer du mouvement.
Ce n'est pas parce que telle ou telle piece bouge qu'on va pouvoir en tirer une energie significative. peut-etre que cette piece bouge avec une énergie très faible et que tenter d'en récupérer à ce niveau va la bloquer très vite.
une éolienne en papier faite par votre gosse tourne très vite dans le jardin et pourtant on ne peut esperer en tirer beaucoup d'énergie.

de plus, toute énergie que l'on tirera du travail du cheval pour l'aider à un autre moment aura un solde global négatif. cependant, il ne faut pas forcement l'exclure. Cela peut-etre un moyen de lisser les pics de puissance necessaires en côte.

je voudrais également encore mettre en garde sur les moteurs-roues issus de kits de vélo électrique ou de scooters qui ne sont, je pense, pas adaptés car la vitesse de croisiere de la voiture a cheval est de l'ordre de 7 à 10km/h (moins en côte)et le rendement de tels moteurs à ces vitesses est minable.
il faut absolument prévoir une démultiplication.
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1943
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 227




par grelinette » 19/01/09, 13:43

Râlâlâ ! je pensais avoir eu un trait de génie (sans jeu de mot) avec cette idée de palonnier producteur d'énergie !

Je pense quand même qu'il reste encore des idées intéressantes à trouver. Je retourne plancher le sujet ....
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1




par lejustemilieu » 19/01/09, 14:03

Bonjour,
Parfois il faut laisser parler son intuition..
La mienne: suivre la pensée de Dirk pit..
Une autre pensée...pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.
Une autre vue: je vois des chevaux tirer des arbres entiers dans les forets...quelle énergie!!!
Pourquoi ajouter des batteries????
C'est bien de penser au bien etre des animaux, mais il ne faut pas sous estimer leur force...
La coccinelle a été crée pour manger les pucerons, le cheval de trait a été fabriqué par l'homme pour travailler, pas pour se reposer :D
Rien de tel que la pratique; il y a beaucoup d'associations sur internet d'amis des chevaux; propose ton idée, demande un attelage à preter, et fais un essais de manière conventionnelle!
Tu verra bien si tu as besoin de top technique, ou bien d'un ballot de paille ....Image de toute façon, ha!, une petite histoire:
Dans mon village, il y a deux ramasseurs de ferraille, un avec un petit camion, un autre, avec un petit cheval; à ton avis, à qui je donne mes déchets de métal :D
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)


Revenir vers « Transports électriques: voitures, vélos, transports collectifs, avions... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités