Stocker de l'énergie thermique avec de l'huile de palme ? Matériau à Changement de Phase (MCP) Naturel

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
highfly-addict
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 757
Inscription : 05/03/08, 12:07
Localisation : Pyrénées, 43 ans
x 7




par highfly-addict » 17/04/09, 01:10

Bucheron a écrit :
highflyaddict a écrit :[...]Même si je dois couper une ou deux stères de plus, j'achète pas d'huile de palme pour tamponner mon installation solaire.
[...]
J'aimerais bien avoir un comparatif sur l'impact environnemental de "deux stères de bois" en plus par an pendant la durée de vie de l'huile de palme, et la production de cette même huile de palme permettant d'économiser ces deux stères.


Mon pifometre te répond : y a pas photo !

Bois : ressource locale, pas de destruction d'écosystème.

Alors que ici ou ... Je vous laisse juge.
0 x
"Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes" BOSSUET
"On voit ce que l'on croit" Dennis MEADOWS
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4559
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 42




par Capt_Maloche » 17/04/09, 09:21

La production d'un produit à partir de végétaux n'est pas mauvaise en soit, ce sont les excès qui le sont

ça ne va pas dans le bon sens tout ça

certes je suppose que ces palmiers consomment pas mal de CO2 pour pouvoir grandir en 4 ans, ce serait intéressant de connaître la différence d'absorption entre un champs de palmiers et une forêt dense

mais c'est plutôt l'appauvrissement de la terre qui me préoccupe
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79591
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11167




par Christophe » 17/04/09, 09:40

Ton pifomètre me fait marrer...tu as apparment été bien lobbysé sur ce dossier...

Alors j'aimerais bien que ceux qui s'insurgent contre l'huile de Palme (un peu comme on s'insurge contre l'unique méchant CO2) nous trouvent:
a) la répartition géographique des exportation (quel pays consomme combien)
b) la nature de l'utilisation

Ne vous trompez pas de cible: les coupables sont les utilisateurs de l'huile, pas les producteurs qui ne font que répondre à une demande!

Après on rediscute...encore que ca n'a rien du débat ici...

Quant à parler de "catastrophe planétaire", Futura Science fait encore dans le sensationnalisme...

Si ils avaient vu les défirchages massifs effectués en France au Moyen Age pour nourir la population je pense qu'ils auraient également parlé de catastrophe planétaire...franchement?

Alors l'huile de palme c'est surement une catastrophe pour la biodiversité locale mais c'est tout, alors arrétez de nous les briser...

Bon Maloche, pendant qu'ils gueulent et qu'ils fendent leur stères, je propose qu'on avance concrètement...

J'ai édité le 1er message, j'espère que ca conviendra à tous: https://www.econologie.com/forums/stocker-de ... t7421.html
0 x
lolosoph
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 06/01/09, 12:14
Localisation : Alsace




par lolosoph » 17/04/09, 15:55

Bonjour,

petite remarque de visiteur :
La production d'un produit à partir de végétaux n'est pas mauvaise en soit, ce sont les excès qui le sont
+1

Comme le sont les excès de colère et le ton non contrôlé sur un forum.

Donc, je pense qu'il serait sympa de poursuivre en revenant au sujet initial, en évitant de laisser la colère prendre le dessus, ce qui doit être possible si chacun essaye de comprendre le point de vue de l'autre.

Merci à vous tous.

Et pour ceux qui aime la prose :

Je ne suis pas intervenu souvent sur ce forum, mais le parcours très souvent, car généralement très intéressant.

Je poursuis dans le hors-sujet, car je ne comprends absolument pas pourquoi Christophe s'en prend aux "écolos" ? Surtout avec autant de véhémence, d'autant que les remarques sur la surexploitation de l'huile de palme ont été mis en avant sans aucune méchanceté me semble-t-il.

Quelques remarques :
- au Moyen-Âge, on ne parlait pas encore de catastrophes écologiques, de disparition d'espèces, ni de surexploitation des ressources de pays pauvres au profit des industrialisés. Par ailleurs, il n'y avait pas 65 millions de "consommateurs" en France, ni 6,7 Milliard d'hommes sur terre. Donc, comparons ce qui est comparable (par ex: la scie à main et la hâche du Moye-Âge vs bulldozer : l'impact n'est pas du tout le même)
- la surexploitation industriel du bois en France n'a pas grand'chose à envier à celle du cocotier en termes de conséquences sur les sols, notamment par l'utilisation d'engins démesurés.
- il me semble qu'avec tous les excès que nous avons connus depuis l'émergence de l'ère industrielle, qu'il est nécessaire, quelle que soit la solution que l'on envisage dans n'importe quel domaine, que l'on se pose effectivement la question de l'impact environnemental de cette solution, sans pour autant crier systématiquement tout rouge de colère "à cause des écolo, on revient à l'âge de pierre". (Pour mémoire, les premiers à promouvoir le solaire thermique dans les années 70, tandis que le pétrole coulait à flot, étaient bien étiquetés "écolo nuisibles").
- les producteurs qui augmentent leur production et donc rendent leur produit économiquement plus concurrentiel sont tout aussi fautifs que les utilisateurs incriminés.
- si des sites commes Econologie.com sont visités, je pense que c'est un peu grâce à la fibre écolo qui vibre un tant soit peu dans chacun des visiteurs et des intervenants ...
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79591
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11167




par Christophe » 17/04/09, 16:07

Y a pas de colère, seulement quand on (me) fait un procès d'intention sans savoir précisement de quoi on parle juste en bondissant sur "un mot" (palme en l'occurence), j'appelle ceci du fanatisme...

Donc oui je me bats contre ces fanatiques écolos sans colère ni méchanceté mais avec fermetée!

Pour moi la polémique est finie: j'ai mis un "additif" en vert sur le 1er post:

Edit: suite à de nombreuses protestations assez virulentes (et venant de personnes qui n'ont pas fait l'effort de lire le sujet) quant à l'utilisation de l'huile de Palme dont les méthodes de production nuisent à la biodiversité locale, 2 points sont à préciser:

a) l'huile de palme est prise en exemple: tout corps naturel dont la T° de fusion se situe entre 35 et 45°C pourrait convenir! Nous cherchons à trouver un corps naturel, pour éviter d'utiliser des MCP chimiques ou synthétiques dont le coût éconologique serait bien plus élevé!

b) l'huile n'est pas consommée! Alors si 200 kg d'huile utilisés en tampon thermique pendant 30 ans permettent d'économiser des dizaines de tonnes de bois ou de mazout, le bilan environnement est surement bien plus que positif, même avec de l'huile de palme...


Oui concentrons nous sur la "suite" !

Hopla !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 20/04/09, 13:32

highflyaddict a écrit :
Bucheron a écrit :
highflyaddict a écrit :[...]Même si je dois couper une ou deux stères de plus, j'achète pas d'huile de palme pour tamponner mon installation solaire.
[...]
J'aimerais bien avoir un comparatif sur l'impact environnemental de "deux stères de bois" en plus par an pendant la durée de vie de l'huile de palme, et la production de cette même huile de palme permettant d'économiser ces deux stères.


Mon pifometre te répond : y a pas photo !

Bois : ressource locale, pas de destruction d'écosystème.[...]
Je pense que ce type d'instrument de mesure n'est pas suffisamment bien étalonné pour des comparaisons de ce type. J'aimerais avoir des données moins nasales...

Base de comparaison :
- impact environnemental de la production de 200 litres d'huile de palme (surface déboisée, consommation d'eau et d'autres intrants), etc...
- impact environnemental de la production (débit, transport) et de la combustion (dans quel type de poêle ?) de deux stères de bois pendant 30 ans, etc...
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79591
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11167




par Christophe » 20/04/09, 13:59

+1 Bucheron sauf que les 2 stères de bois viennent aussi du pifomètre... :mrgreen:

En fait, après "reflexion", cette technique du tamponnage par l'huile ne pourrait pas s'appliquer sur la plupart des systemes solaires existants, puisque (si l'installateur a bien fait son boulot) le tampon est déjà dimensionné par rapport au nombre de capteurs solaires installé pour une région donnée. Tamponner mieux n'apportera pas grand chose si il n'y a pas de source thermique derrière.

Par contre en ajoutant des capteurs et de l'huile dans le ballon tampon, on peut espérer doubler les performances de l'installation (coef. 2.2) et donc améliorer sa rentabilité financière (car c'est ca que les gens regarde non?)

Bon on gagnera aussi sur les deperdition des balons tampons mais ca représente pas grand chose...

ps: Tigrou est intéressé par le sujet, il postera surement bientôt!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4559
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 42




par Capt_Maloche » 22/04/09, 22:22

Salut Lolosoph, nom évocateur :D

Christophe a écrit :Bon Maloche, pendant qu'ils gueulent et qu'ils fendent leur stères, je propose qu'on avance concrètement...

J'ai édité le 1er message, j'espère que ca conviendra à tous: https://www.econologie.com/forums/stocker-de ... t7421.html


oui, ce qui compte c'est d'avancer sur cette idée de stocker l'énergie sous forme latente, pour l'instant l'huile de palme est le premier prétendant, il doit y en avoir d'autres.

Ce qui compte aussi, c'est que ce stockage soit LE stockage idéal pour les équipements solaires basses températures.

j'y vois de formidables applications
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
lolosoph
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 06/01/09, 12:14
Localisation : Alsace




par lolosoph » 23/04/09, 09:58

Salut Capt_Maloche,

j'y vois de formidables applications


moi aussi, c'est bien pour cela que je suis ce post avec beaucoup d'intérêt, car je rêve depuis longtemps à du stockage intersaisonnier, suffisamment "rentable" pour être applicable à la majorité. Surtout pour les orientaux comme moi qui ont souvent les températures estivales tout comme les besoins hivernaux parmi les plus élevées de l'Héxagone. Et qui en plus habitent sur la plus grande nappe phréatique d'Europe, donc pas de stockage sur tunnel à galets.

Pour aider au smilblick, même si cela est assez éloigné de la chaleur latente de l'huile de palme, j'avais trouvé ceci il y a quelques jours, un des vainqueurs du Energy Globe Awards, catégorie "Jeunesse" :
http://www.energyglobe.com/en/energy-gl ... -09/youth/

Applicant: HTL Braunau
Project title: Latent heat buffer
Country of implementation: Austria

En dehors d'avoir compris qu'il s'agissait à priori d'une mesure comparative de sels fondus, je n'ai pas trouvé plus d'info, ni sur le site de l'Université, ni sur celui de la société qui aurait mis en application les résultats de ces étudiants-chercheurs.

Pour en revenir à l'huile de palme, comme cela a déjà été dit, j'ai un peu peur de la dégradation des molécules carbonnées complexes après plusieurs cycles "chaud-froid". Mais, évidemment, rien ne vaut une bonne expérimentation ...

Enfin, et sans volonté de pub hein, j'ai dévoré le dossier de mai 2009 de Sciences et Vie "Energie Solaire : pourquoi peut-on enfin y croire". Malheureusement, le solaire thermique n'est que très peu évoqué... sauf en temps qu'énergie primaire pour produire de l'électricité !!

A+.

PS : attention à bien prononcer mon pseudo, car on peut effectivement se prendre à rêver :cheesy: , alors qu'il ne résulte en fait que de la contraction de 2 prénoms, rien à voir avec un "magasin mammaire" :mrgreen: :mrgreen: ...
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79591
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11167




par Christophe » 23/04/09, 11:09

Magasin mamaire? C'était pas lolofera(ri) plutot ? On voit où ca l'a conduit à vouloir "toujours plus"...(ah 2 prénom? Tu vois Delnoram, j'avais raison...)

S&V je m'en mefie comme de la peste depuis un moment...

A priori, le stockage par l'huile végétale est bien meilleur éconologiquement que toutes les autres solutions...surtout quand elles n'existent pas...

Mais c'est pas Science&Pipos qui en parlerait car eux, au dessus de tout, ne parlent que des choses "politiquement" correctes, celles qui ne font surtout pas trop de mal "au systeme"...Y a qu'a compter leurs pubs pour savoir qui contrôle S&Pipos... :mrgreen:

Imaginez si 100% des foyers chauffés au fioul réduisaient de 30% leur consommation énergétique? Rien à voir avec l'impact des quelques panneaux solaires surfacturés actuellement et montés pour le moment à 99% des cas sur l'ECS (grosso modo: 5% des consommations d'une maison sur l'année)...normal que leur rentabilité soit incertaine!

On se fout vraiment de notre gueule! :evil:

Le salut du solaire thermique en tant que chauffage réside dans la capacité de tamponner à moindre coût et là on vient de dénicher une piste qu'on peut qualifier de "sérieuse!

J'espere que ca constituera une des 1ere publication de la future association econo !

ps: en parlant de chauffage, notre maison peut être considérée comme "passive" depuis fin mars si on "néglige la consommation de la pompe solaire". Autrement dit: il n'y a plus de bois qui est brûlé ni de circulateur qui tourne...Pourtant les nuit sont encore assez fraiches (5°C je pense). On peut donc qualifier notre maison de 1/2 passive...
Dernière édition par Christophe le 24/04/09, 22:52, édité 1 fois.
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 106 invités