Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesProjet Solar fire : centrale solaire à faire soi-même.

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 17/05/11, 00:38

Alors moi j' ai pense a un truc :

L' autre jour je regardais une emission qui parlait de l' histoire des sciences et a un moment, il y etait decrit la fameuse experience de Lavoisier.
La décomposition de l' eau en hydrogène et oxygène sans électrolyse dans un tube chauffe au rouge par des braises.
L' oxygène de la vapeur d'eau se combine avec le fer chauffé et produit de l' oxyde de fer, il ne reste plus que l' hydrogène.

1) Est-il possible de faire la même chose en grand a l' aide du four solaire justement ?
Vu la temperature de 900 °C , l' expérience devrait être concluante non ?
Alors, ensuite on pourrait stocker l' hydrogène produit ainsi et l' utiliser dans un groupe electrogène Stirling ou autre plus tard ou quand il n' y a pas de soleil pour produire de l' electricité !

2)Le rendement serait-il meilleur que si on se contente juste de chauffer de l' eau et que la vapeur fait tourner une machine a vapeur ?

3)Quelle temperature atteint un tube de fer dans un pot d'echappement ?
Est-il a une temperature assez elevee pour realiser la dissociation de Lavoisier ?
Si c'est le cas, hop on met un reservoir d' eau de pluie, on demarre le moteur du groupe avec au choix un peu d' hydrogène ou de l' essence, on attend que la temperature s' eleve et la combustion continue uniquement avec de l' eau !
Et voila le moteur a eau réinventé !
:mrgreen:
0 x

Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 17/05/11, 00:44

Bien sûr! C'est une variante de Désertec, autant que je me souvienne (avec cette techno ou une autre d'ailleurs...).

Je ne connais pas le rendement, d'une telle catalyse... Mais ça peut-être une solution intéressante pour sortir du nucléaire! Car l'hydrogène peut alors se stocker et remplir la condition tellement indispensable «d'indépendance énergétique». Mais il faut une ligne de chemin de fer ou réaliser le transport par bâteau...

Autre chose, l'hydrogène ça pète non? o_O :cheesy: Toyota va sortir ce type de véhicule à hydrogène dans deux ou trois ans déjà...
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 17/05/11, 01:47

Mais il faut recycler le fer en oxyde de fer et pour cela la métallurgie de base consomme beaucoup de charbon en faisant plein de CO2 !

on peut faire cela avec des métaux très réactifs dans l'eau, sodium, potassium, aluminium avec le problème identique de recyclage.

De toute manière à partir d'une certaine température entre 1500 et 2000°c de mémoire, l'eau se décompose spontanément comme tout corps décomposé par agitation thermique, plus facilement avec les bons catalyseurs et si refroidi très très vite, le gaz reste décomposé !!

Une solution nouvelle pour recycler le CO2 :
à la fois photoélectrique pour électrolyse et thermique solaire vers 800°C pour dissocier CO2 en C ou CO
Solar-powered process could decrease carbon dioxide to pre-industrial levels in 10 years
http://www.physorg.com/news199005915.html


Le nombre de réactions chimiques utiles à haute température avec le solaire est infini en utilisant des sels fondus ou des catalyseurs qui sont des réactions chimiques avec recyclage spontané.
0 x
netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 17/05/11, 04:44

Intéressant !
Qui a dit que le solaire n' avait pas d' avenir déjà ?
Ah oui, Sarkozy and co....

Mais il faut recycler le fer en oxyde de fer et pour cela la métallurgie de base consomme beaucoup de charbon en faisant plein de CO2 !


Euh, je croyais que la réaction de base de Lavoisier justement c'est l' oxydation du fer par l' oxygène de la vapeur d'eau à température élevée ( 800 ° C environ ) pour libérer l' hydrogène ...
Donc je ne comprends pas vraiment ton propos, en ce point de la conversation ...
A quoi fais tu référence ?
Tu veux pas plutôt dire : il faut recycler l' oxyde de fer en fer ?
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 17/05/11, 10:44

Intéressant?

Il faut avant tout être pragmatique! Car ce qu'il y aurait d'intéressant ce serait de connaître le «bilan énergétique» des deux solutions, soit:
— si il vaut mieux produire directement de l'électricité, et se cantonner exclusivement à ça, puis l'acheminer par lignes à haute tension.
— si la production d'hydrogène en vaut la chandelle, avec un rendement un peu moins bon, mais de l'envisager parce que ça offre la possibilité de stocker.
— si il faut abandonner cette idée au profit d'une autre qui sera plus prometteuse....

Quid du coût/rendement réel de la production/stockage d'hydrogène VS le coût/rendement réel du nucléaire (si on inclu le coût réel de l'extraction/enrichissement payée au juste prix, idem pour le stockage des déchets, la location des terrains et salaires du personnel y relatifs, décès dûs aux accidents nucléaires et perte également économique que ça représante, inclus la sécurité militaire+civil que cela implique)?
0 x

netshaman
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 532
Inscription : 15/11/08, 12:57
x 1

Message non lupar netshaman » 17/05/11, 13:04

Quid du coût/rendement réel de la production/stockage d'hydrogène VS le coût/rendement réel du nucléaire

A mon humble avis, le choix serait vite fait !
Pas de déchets dont on ne sait que faire, pas d'extraction destructive, pas de décès d' irradiation etc...
Même si le rendement est moins bon, l' hydrogène est préférable à rien !
Et puis n' oublions pas que la technologie hydro n' en est qu' a ses balbutiements et donc est susceptible d'évoluer !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités