Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesMontage chauffage solaire sanicube rotex 538 ?

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
harley58
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 21/01/09, 12:03
Localisation : nièvre

Montage chauffage solaire sanicube rotex 538 ?

Message non lupar harley58 » 21/01/09, 20:13

Bonsoir,
Je viens de faire installer un sanicube solaris rotex 538/16/0 et 5 panneaux en complément de ma chaudière à fuel chappé, basse température, avec sonde extérieure et module d'ambiance.

En regardant la notice d'utilisation et d'installation du sanicube solaris rotex, je suis tombé sur un paragraphe(5.3.7) qui traite sur le blocage du fonctionnement du bruleur ou autre dispositif externe de production de chaleur par le biais d' un contact. J'ai examiné mon installation et constaté que la liason par cable entre le module de gestion du sanicube et la chaudière était inexsistante.J'ai contacté mon installateur et celui çi m'a dit que cela n'était pas necessaireImage.

Quand pensez vous? Est ce que quelqu'un pourrais me donner plus ample informations ou m'apporter son expérience sur ce sujet
Si cette fonction ,existe, il y a des raisons

Voici une documentation Sanicube: https://www.econologie.com/rotex-sanicub ... -4072.html

merci à tous
0 x

Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 21/01/09, 22:43

Bonsoir,
Ce sujet m'inquiétait aussi, voici le texte:

Ma question sur le Forum:
""Bonjour,
Le matériel a été livré (chaudière, vis, ballon rotex, les 5 panneaux sont posés en toiture, le silo! reste la trémie)
J'ai fouillé et trouvé les manuels Okofen (utilisateur et installateur).
Je me suis plongé dedans pour comprendre avant la venue de l'installateur et du technicien (fin janvier). les forums m'aident bien (régul. TEM).
J'ai une question peut-être idiote:
La chaudière et sa régulation peuvent gérer le solaire (niveau 7) mais le ballon Rotex combiné SSC 538/16/16 a sa propre régul. La quelle va être utilisée ?
Ce ballon doit-il être considéré comme un accumulateur combiné ou comme un ballon ECS?
A la page 16 de la régul. TEM La sonde TPO notée sonde ballon p15 est dessinée dans la chaudière...
Bien cordialement.

Réponse: Post 111927 du Forum:
vu que c'est un système solaire drain-back, je suis pas sur qu'il soit judicieux de le faire gérer par la chaudière.
je préfèrerai le laisser se gérer tout seul. il y a par contre un cable avec coupure de contact sec pour interdire la chaudière de démarrer si le ballon est assez chaud. A mon avis, ça fait double emploi avec la sonde de la régu.l chaudière qui est déportée dans le ballon et qui voit bien qu'il est assez chaud. donc je ne cablerais pas ce contact non plus.
a noter que la doc. solaris a plutot l'air de préconiser l'inverse; c'est a dire que la chaudière n'a pas de sonde qui la renseigne sur la temp. du ballon mais que c'est le ballon qui informe par le contact quand le ballon est chaud.
on doit quand même pouvoir rentrer une sonde chaudiere dans le doigt de gant du ballon ce serait mieux (sonde ECS TBO)

je pense qu'il faut le gérer comme un ballon ECS et non un tampon.
d'abord, la chaudière modulante okofen n'a pas besoin d'un tampon et il ne faut pas perdre de vue qu'un tampon est un palliatif au problème des chaudières non modulantes comme les bois-buches. le fait d'accumuler de la chaluer pour la redistribuer plus tard n'est pas énergétiquement idéale car il y a des pertes. Il vaut mieux "fabriquer" la chaleur à la demande. De plus, ce ballon est de petite dimensions. Même utilisé en ballon ECS, il y a quand même la cerise sur le gateau avec le réchauffeur de retour qui peut, a l'occasion, ajouter quelques calories solaires supplémentaires (si disponibles)
par contre je comprends pas l'utilité du 2eme échangeur dans ta version 16/16 au lieu de 16/0 ???

pour la sonde TPO, lorsqu'il n'y a pas de ballon tampon, cette sonde est placée sur le haut du corps de chauffe et voit la température chaudière. normal, donc.""


En attendant que peut-être d'autres réponses vous éclaireront.
Cordialement.

JC
_________________
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48998
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 21/01/09, 23:07

Manet tu devrais citer le sujet que tu cites car c'est dur à comprendre la.

Je ne connaissais pas le systeme ROTEX (j'ai trouvé un .pdf) mais c'est, par principe, ce que j'avais expérimenté avec notre chaudière bois (ECS qui passe dans l'échangeur) et ca ne marchait pas terrible (voir cette page si ca vous intéresse: https://www.econologie.com/forums/photos-et- ... t4368.html ) .

Evidement c'était pas étudié pour mais je me pose quand meme la question: n'avez vous pas des variation de température avec un rotex?

A priori, l'eau devrait être plus chaude au démarrage non?

Dans leur documentation Rotex Sanicube il y a marqué:

Capacité calorifique disponible kWh/24h: 1,4


Ce qui doit être éronné car une seule douche (50 L à chauffer de 30°C en hiver) c'est grosso modo 2 kWh (ordre de grandeur)... :?: :?:
Dernière édition par Christophe le 09/04/09, 16:03, édité 2 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
harley58
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 21/01/09, 12:03
Localisation : nièvre

Message non lupar harley58 » 21/01/09, 23:11

bonsoir,

merci pour ces réponses.
Je voudrais aussi parler d'un autre point qui me chagrine également, c'est que mon installateur a raccorder les retours des radiateurs sur la sortie de l'échangeur appoint chauffage et non sur l'entrée. De mème, l'on utilise plus le ballon d'eau chaude de la chaudière pour fabriquer et stocker l'eau chaude sanitaire, mais on réchauffe directement le sanicube.

Merci pour toutes réponses que vous pourriez m'apporter
0 x
Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 22/01/09, 13:01

Bonjour,
Désolé, pas spécialiste de la communication..
Je ne sais pas comment citer le tropic.
Dès maintenant je vais me poser le problème pour ne plus être pris en faute..
Cordialement.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48998
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 22/01/09, 13:28

Il suffit de copier l'url (surligner puis bouton droit souris copier ou CRTL+C) et de la coller ou tu veux (bouton droit ou CRTL+V)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 22/01/09, 16:00

beaucoup de questions avec ce ballon rotex.

le systeme de chauffe "instantanée" de l'ECS: pourquoi pas si les échanges thermiques entre le serpentin d'ECS et l'eau "morte" du ballon sont suffisant pour transférer la chaleur necessaire.
effectivement, Christophe, l'eau qui est déjà dans le serpentin est plus chaude que celle qui sort apres mais sur l'installation de chaboum (qui me semble correcte du point de vue hydraulique) il y a une vanne thermostatique en sortie qui assure le mélange avec de l'eau froide réseau pour faire une ECSà à température constante.

harley58,
il faut une liaison entre la chaudiere et le ballon mais elle peut etre faite de deux façon:
-soit la chaudiere est "basique" style ancienne chaudiere fioul et on utilise le fameux contact de la regul Rotex pour forcer le bruleur a marcher tant que l'eau du Rotex n'est pas a température.
-soit la chaudiere sait gérer un ballon ECS (ce qui est le cas de la tienne a priori) et on déporte le capteur de temperature ECS de la chaudiere dans le doigt de gant du Rotex.
dans ce cas, la chaudiere sait si il faut chauffer ou non le ballon.

pour le branchement: le retour radiateur doit aller sur l'entrée bleu centrale et la sortie rouge centrale (réchauffée) doit retourner a la chaudiere apres s'etre reliée avec la sortie bleu de l'échangeur de charge ECS.

Image

le fait que l'ancien ballon de la chaudiere n'est plus utilisé n'est pas critique en soi. il faudrait voir comment il etait relié hydrauliquement. je suppose qu'il n'est plus chauffé, du coup? .
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48998
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 22/01/09, 16:08

OK pour la vanne, par contre je comprends toujours pas la ligne du .pdf:

Capacité calorifique disponible kWh/24h: 1,4
(1.4 kWh c'est vraiment pas beaucoup en énergie disponible pour 24h)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 22/01/09, 16:39

surement une erreur de traduction car plus bas, il est dit que sans apport de chaleur, on peut tirer 220L à 40° avec une eau froide à 10°. ça doit faire dans les 7kwh de capacité.
je sais pas a quoi correspond le 1.4kwh/24h, peut-etre la perte thermique du ballon??
0 x
Image

cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48998
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 22/01/09, 16:48

Ah oui bien vu! Sacrée erreur de traduction dis donc!

Mais 220L à 40°C avec une élevation de 30°C ca donne : 220 * 4.18 * 30/3600 = 7.7 kWh.

Dans un autre sujet ( https://www.econologie.com/forums/a-quelle-t ... t6544.html ) je ne sais plus qui a dit que la perte "normalisée" en 24h devait être au max de 10%...or 1.4/7.7 = près de 20% là...

Mystère donc!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité