Solaire photovoltaïque: électricité solaireSolaire photovoltaïque: PV intégré mais pourquoi faire?

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53609
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1430

Solaire photovoltaïque: PV intégré mais pourquoi faire?

Message non lupar Christophe » 05/08/09, 11:24

La France a décidé de mieux subventionné les projets photovoltaïques intégrés.

Je me demande pkoi une telle mesure car le PV intégré me semble ne poser que des inconvénient et hormis en construction neuve, il resprésente un surcout important...

Inconvénients du PV intégré:

a) surcout en rénovation: on casse un toit étanche pour y mettre des panneaux dont la durée de vie est, on le sait, limité et qui dans 20 à 30 seront supprimé (gardez vos tuiles les mecs!!)

b) risque de défaut d'étanchéité

c) surcout de l'étanchéité sous panneau

d) manque de ventillation donc surchauffe plus importante et baisse des performance (un panneau perd 0.4 à 0.5% de sa puissance par °C par rapport à son point NOCT (Normal Operating Condition and Temp) et il n'est pas rare qu'un panneau mal ventillé monte à 70-80°C...voir plus...

Voici un extrait d'un datasheet d'un panneau Solar Fabrik :

Image

Il perd donc 0.47% de puissance par °C au dela de 45°C, ainsi si il monte à 90°C, il perd 21% de sa puissance "nominale"! 21% cela plombe lourdement tout calcul de rentabilité !!

Vous trouverez, pour comparaison, d'autres datasheet ici: https://www.econologie.com/energie-solai ... -3914.html

Avantages du PV intégré, je n'en vois que 2 pour le moment:

a) le "look" (hum hum!)
b) l'incitation à intégrer du PV en construction neuve

L'intégration du PV est une spécificité franco francaise, à ma connaissance, aucun autre pays en Europe ne "demande" l'intégration...comme le fait la France.

Parce qu'au final qu'est ce qui compte? Qu'on fasse le plus de kWh "verts" pour le coût le plus faible possible, non? L'intégration ne va pas dans ce sens...à mon avis...(il serait intéressant de calculer l'énergie grise de la même surface en intégré et non intégré)...
0 x

Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1570
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 05/08/09, 12:09

En été c'est mieux de ne pas avoir de PV intégré car l'INSOL qui se trouve à l'ombre correspond aux tuiles et donc le toit chauffe moins. En plus une ventilation naturelle va se créer dans l'espace entre les PV et les tuiles rafraîchissant d'autant le toit.

En fait si on fait du PV intégré c'est sûrement pour faire plus high tech...
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53609
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1430

Message non lupar Christophe » 05/08/09, 12:14

ex-océano a écrit :En fait si on fait du PV intégré c'est sûrement pour faire plus high tech...


J'aurais une autre hypothèse mais on va encore me traiter de parano... :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6

Message non lupar elephant » 05/08/09, 12:15

Il faut dire qu'effectivement, les règles urbanistiques française sont nettement plus sévères qu'ailleurs, probablement à cause de la vocation touristique du pays ( 1ere ou 2 eme industrie de France, je crois)

Ton calcul de 21 % me semble exagéré: la différence de température d'un panneau intégré par rapport à un panneau rapporté est de 10 à 20°, donc 5 à 10 % de rendement relatif en moins.

Ce qui m'effraie le plus dans l'intégré est ceci: quelle garantie avons nous de trouver un panneau de rechange de même aspect et de même dimension dans 10 ans ?

Ceci dit, il existe des panneaux " éléments de couverture" ( ces panneaux n'ont pas de cadre et ont une fixation comparable à celle des ardoises) et des tuiles et ardoises solaires
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53609
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1430

Message non lupar Christophe » 05/08/09, 12:23

elephant a écrit :Ton calcul de 21 % me semble exagéré: la différence de température d'un panneau intégré par rapport à un panneau rapporté est de 10 à 20°, donc 5 à 10 % de rendement relatif en moins.


Il faudrait mesurer à combien monte l'un ou l'autre...si il y a que 10°C à 20°C de différence entre un panneau "ventillé" et un autre non ventillé, peut-on vraiment considéré le ventillé comme ventillé?

elephant a écrit :Ce qui m'effraie le plus dans l'intégré est ceci: quelle garantie avons nous de trouver un panneau de rechange de même aspect et de même dimension dans 10 ans ?


Oui...et quel coût pour...remettre les tuiles.

Si y a un truc qui m'énerve particulièrement c'est faire pour défaire plus tard...

elephant a écrit :Ceci dit, il existe des panneaux " éléments de couverture" ( ces panneaux n'ont pas de cadre et ont une fixation comparable à celle des ardoises) et des tuiles et ardoises solaires


Oui au niveau look c'est le "top" mais difficilement intégrable dans du non neuf à un cout "raisonnable"...ca ressemble à s'y méprendre à des ardoises...mais connaissant la T° de surface des ardoises au soleil je doute que de tel systeme qu'elle ne montent que de 10 à 20°...

Ne pas confondre beau et bon, c'est bien connu! :cheesy:

ps: on peut très bien faire du non intégré en France, mais avec des conditions financières moins intéressantes...donc ce n'est pas lié aux règles urbanistiques...je pense...
0 x

Soreo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 21/07/09, 17:36

Message non lupar Soreo » 05/08/09, 13:22

Bonjour à tous,


Je pense que l'intégré a deux principaux atouts:

- l'esthétisme :avec le boom de l'énergie solaire de nombreux panneaux vont arrivés sur les toits de nos voisins et l'intégré permet de "réguler la mise en place de ceux ci", en imaginant un cas extrême sans intégré on pourrait arriver à une anarchie des poses de modules pv et ainsi à une défiguration du paysage français ( j'exagère intentionnelement).

- l'intégré permet à mon humble avis de séparer les vrais professionnels du PV et les autres, une pose en intégré induit d'enlever les tuiles (ou autre) de poser le bac adéquat et de réaliser une installation étanche pour les prochaines décennies.

L'intégré pour moi sert presque de filtre dans le marché du PV en imposant des limites et des régles dans ce secteur encore assez jeune.


En espérant que mes réponses ne m'auront pas fait passer pour un intégriste de l'intégré , j'essaie juste de trouver de bons côtés au choix de l'État.


A très bientôt

Solarblogger

http://www.soreo-energie.fr
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1570
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 05/08/09, 13:24

Défigurer ? Trop tard !
Il n'y a qu'à voir les paraboles multiples sur les toits et balcons...
0 x
[Mode MODO=ON]

Zieute mais n'en pense pas moins...
Soreo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 21/07/09, 17:36

Message non lupar Soreo » 05/08/09, 13:32

Oui je suis tout à fait d'accord mais il vaut peut être mieux essayer de contrôler dés maintenant la pollution visuelle ( chose qui n'a pas été faite avec les paraboles/antennes).

Si l'intégration permet de ne pas amplifier ce phénomène ce peut être une bonne chose je crois.

Après une fois de plus je ne suis pas pro intégré mais le PV étant directement lié à la volonté de l'État je pense qu'il faut voir le verre d'eau à moitié plein plutôt qu'à moitié vide.

Je vous souhaite à tous une radieuse journée.

http://www.soreo-energie.fr
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53609
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1430

Message non lupar Christophe » 05/08/09, 14:07

Soreo a écrit :Je pense que l'intégré a deux principaux atouts:

- l'esthétisme :avec le boom de l'énergie solaire de nombreux panneaux vont arrivés sur les toits de nos voisins et l'intégré permet de "réguler la mise en place de ceux ci", en imaginant un cas extrême sans intégré on pourrait arriver à une anarchie des poses de modules pv et ainsi à une défiguration du paysage français ( j'exagère intentionnelement).


Alors on veut SAUVER la planète ou REGULER les installations? Faudrait savoir...en Allemagne, je ne crois pas que cela soit "l'anarchie" que tu annonces si?

Soreo a écrit :- l'intégré permet à mon humble avis de séparer les vrais professionnels du PV et les autres, une pose en intégré induit d'enlever les tuiles (ou autre) de poser le bac adéquat et de réaliser une installation étanche pour les prochaines décennies.


Ok donc, pour être un "vrai pro" il faut, au moins, être couvreur et électricien de puissance?

Soreo a écrit :En espérant que mes réponses ne m'auront pas fait passer pour un intégriste de l'intégré , j'essaie juste de trouver de bons côtés au choix de l'État.


Moi j'en trouve pas...du moins pas pour l'éconologie...le paysage français, Edf l'a flingué depuis longtemps avec ses lignes électriques aérienne de THT...

Au fait, toi qui est pro, c'est quoi le SURCOUT d'un systeme intégré sur tuile ou ardoise? Disons au m² pour 20 m²?
0 x
Soreo
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 21/07/09, 17:36

Message non lupar Soreo » 05/08/09, 15:50

Rebonjour,

concernant la mise en œuvre de "régulation des installations" je ne vois pas en quoi sauver la planète et essayer de le faire avec certaines règles soit antinomique.

L'Allemagne quand à elle est un pays "vert" avec une réelle puissance écologique depuis plusieurs décennies, la France quand à elle débute doucement son processus d'éconologie.

En Allemagne une maison sur quatre est déjà équipée de panneaux photovoltaïques, en France les installations Pv représentent quelques milliers de cas.

De plus je grossissais le trait en parlant d'anarchie mais je reste convaincu que le milieu du pv doit rester bien encadrée.

oui pour être un pro il faut être couvreur et électricien de puissance mais aussi réaliser plusieurs stage spéciaux dédiés au pv.
Je ne voulais pas m'attirer vos foudres en disant cela mais uniquement rappeler que ce secteur est assez jeune et représente une manne financière importante d'où le risque de voir apparaitre des entreperises peu scrupuleuse venu faire fortune et laissant le client avec du matériel très moyen et une SAV nulle.

le surcout du système intégré au m2 pour 20m2 est d'a peu prés 10% du prix total ( matériel + pose) compter 1000euros de plus pour le matériel et 400 euros de plus pour la pose pour une installation a 14000euros ( 2kwc).

En espérant que ce message ne m'attire pas encore vos foudres.

Je vous souhaite une belle aprés midi

A Lille il fait gris :(

solarblogger
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités