Pas de place pour le climat dans l'enseignement

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
joseph herm
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 09/09/22, 10:38
x 3

Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par joseph herm » 09/09/22, 11:29

Bonjour la communauté Econologie,

Aujourd'hui les écoles de commerce classiques ne parlent pas de changement climatique, ni des limites physiques du monde dans lequel devrait s'inscrire l'économie.
Pourtant, nous savons que trop de CO2 continue d'être émis, que l'Europe manque déja d'énergie de manière structurelle(1).
Nous pensons qu'il est temps d'intégrer ces limites à la façon dont le management classique est enseigné et aider les entreprises et organisations publiques à revoir leur business modèles pour les rendre plus sobres en ressources et moins menaçantes pour le climat.

Malheureusement le climat et la contrainte en ressources n'est pas évoquée dans 89% des formations (cours non optionnels) et encore, lorsqu'elles le sont, ces sujets sont souvent noyés en fin de parcours (66% en fin de master) (2)
6 business School de premier plan en Europe font d'ailleurs le constat dans un article publié par harvard BR que "les écoles de commerce sont trop en retard dans la constatation du changement climatique, ainsi que dans la réponse à apporter à cette question urgente et existentielle" (3)

Nous avons donc eu l'idée de créer KLIMA School, la nouvelle business school qui encapsule les enseignements business d'une école de commerce dans les limites physiques du monde moderne. Elle doit permettre de former les managers de demain à décarboner l'économie et à être plus sobre, à faire mieux en intégrant le climat et la raréfaction des ressources à leur logiciel de prises de décisions. (4)

https://www.klimaschool.com/

Que pensez-vous de ce constat et de notre projet ?

ps : nous cherchons en continu, intervenants, professeurs, conférenciers, partenaires pour prendre nos étudiants en stage ou alternance. N'hésitez pas à nous contacer.

sources :
1) https://theshiftproject.org/wp-content/ ... NTHESE.pdf
(2) https://theshiftproject.org/mobiliser-l ... le-climat/
(3) https://hbr.org/2022/02/business-school ... ate-crisis
(4) https://www.klimaschool.com/

graduation-g6f5e823d3_1280.jpg
graduation-g6f5e823d3_1280.jpg (106.56 Kio) Consulté 372 fois
2 x

humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 624

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par humus » 09/09/22, 12:12

Belle intention.
Juste une question, le problème n'est il pas le capitalisme, par essence croissantiste, dans un monde fini.
En conséquence ne faudrait-il pas enseigner une économie où la croissance n'est pas l'alpha et l'omega, ne faudrait-il pas enseigner le durable vs le rentable ?
Enseigner quoi se soit en demeurant dans le cadre du capitalisme ne sert pas a grand chose tant que la cadre ne change pas ?
Le problème c'est le cadre , non ?


PS je n'ai pas encore regardé les liens je vais manger, désolé si je tape a coté :wink:
0 x
Je ne m'attendais à rien mais je suis quand même agréablement surpris ( Moi)
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 71528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 7464

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par Christophe » 09/09/22, 12:15

Exact, et quand on fait des études supérieures, c'est pour gagner plus durant sa vie...avec tout ce que cela implique derrière...

Ah quel paradoxe...
1 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
joseph herm
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 09/09/22, 10:38
x 3

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par joseph herm » 09/09/22, 12:58

Bonjour Humus et Christophe,

Merci pour vos commentaires.
Les données de la banque mondiale montrent que les émissions carbone de l'URSS n'ont fait que croitre entre la sortie de la guerre et son effondrement dans les années 90. (source : https://perspective.usherbrooke.ca/bila ... TM.CO2E.KT)
Pour répondre à la question, le modèle de répartition des richesses produites ne semble donc pas en cause mais plutôt le caractère extractiviste et émetteur de carbone des activités l'humanité. Humanité qui devrait faire face aux limites physiques planétaires qui s'approchent.

Pour ce qui concerne durable vs rentable, comme dans tout changement structurel il devrait y avoir des gagnants et des perdants, dans un contexte globalement récessif.
On imagine donc volontiers les fabricants et équipementiers de vélo ou de trains/ tram se refaire la cerise après s'être fait damer le pion un siècle par les constructeurs automobiles. L'avenir nous le dira.

Ce dont nous sommes convaincus, c'est que face à l'ampleur des changements à venir, il est nécessaire de disposer de personnel qualifié, compétent et formé aux enjeux pour agir.
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 71528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 7464

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par Christophe » 09/09/22, 14:13

Bonjour Joseph

joseph herm a écrit :Les données de la banque mondiale montrent que les émissions carbone de l'URSS n'ont fait que croitre entre la sortie de la guerre et son effondrement dans les années 90. (source : https://perspective.usherbrooke.ca/bila ... TM.CO2E.KT)


Oui c'est certain, le communisme n'était pas synonyme de décroissance !!

Mais comparativement aux USA ? Qu'en est-il ? Par habitant et par PIB ?
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile

joseph herm
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 09/09/22, 10:38
x 3

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par joseph herm » 09/09/22, 15:37

Cher Christophe,

Merci pour vos questions,
Je vous recommande le site https://ourworldindata.org/co2-emissions
qui récapitule très bien avec des infographies précises retraçant les émissions par zone géographiques et par habitants au cours de l'histoire.
Vous y lirez qu'effectivement, pour les USA les émissions sont supérieures au global cumulé, par année et par habitant également.
Pour ce qui concerne les émissions par unité de PIB et par pays, je suis non sachant. Au niveau global néanmoins, l'intensité carbone de chaque unité de PIB n'a pas tellement diminué, puisque l'intensité carbonique d'une unité d'énergie est resté stable et que l'intensité énergétique d'une unité de PIB n'a décru que de 10% en 18 ans.


Source : https://drive.google.com/drive/folders/ ... 7CbHbDH1tw
1 x
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1887
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 624

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par humus » 09/09/22, 16:11

joseph herm a écrit :Les données de la banque mondiale montrent que les émissions carbone de l'URSS n'ont fait que croitre entre la sortie de la guerre et son effondrement dans les années 90. (source : https://perspective.usherbrooke.ca/bila ... TM.CO2E.KT)
Pour répondre à la question, le modèle de répartition des richesses produites ne semble donc pas en cause mais plutôt le caractère extractiviste et émetteur de carbone des activités l'humanité. Humanité qui devrait faire face aux limites physiques planétaires qui s'approchent.

Absolument, le problème est l'extractivisme mais pourquoi l' extractivisme, si ce n'est pour produire et croître ?
Je pointe le capitalisme car c'est le système économique mondial.
Il se trouve que par construction le capitalisme réclame l'extractivisme et la croissance.
A moins de me démontrer que la capitalisme puisse fonctionner sans extractivisme , sans croissance et sans crise ?

Je crains que vous ne vouliez résoudre un problème sans vous attaquer aux causes racines du problème, non ?


En admettant que le capitalisme décide de devenir vertueux en se rabattant sur le durable, le recyclable et le renouvelable, n'y aurait il pas une contradiction face à cette nécessité de croissance intrinsèque au capitalisme ?.
Pour rappel, sans croissance, il n'existe pas de monnaie pour échanger les biens et les services.
90% de la monnaie mondiale est du crédit et donc une perspective de croissance.
On ne contracte pas un crédit s'il on a pas une perspective de croissance.
1 x
Je ne m'attendais à rien mais je suis quand même agréablement surpris ( Moi)
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11147
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1887

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par Ahmed » 09/09/22, 19:05

On ne contracte pas un crédit si on a pas une perspective de croissance.

Ce schéma s'applique dans la phase "classique" mais, désormais, c'est l'absence de perspective réelle de croissance en quantité suffisante (par rapport à la masse de capitaux accumulés) qui oblige à recourir à une possibilité de croissance parfaitement imaginaire: une façon de se réfugier dans un futur accommodant qui est sommé de résoudre les problèmes actuellement devenus structurellement insolubles...
On peut aussi voir ça comme une nouvelle facette de l'extractivisme qui, après avoir conquis l'espace et le présent s'attaque dorénavant au futur...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Petrus
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 502
Inscription : 15/09/05, 02:20
x 219

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par Petrus » 09/09/22, 19:36

Je pense que l'on est justement entrain de vivre ce basculement. Sans croissance, le système capitaliste est entrain de sacrifier le bien-être et la liberté du peuple pour perdurer.
On l'a déjà vu au cours de la crise covid, le capitalisme à pu se maintenir et les grandes fortunes ont continué d’accroître leurs richesses (à grand renforts de subventions) malgré une économie en berne, alors que le peuple s'est appauvri.

Vu que la croissance n'est plus possible, ils basculent en mode "sobriété" (l'écologie n'est qu'un prétexte, ils n'en ont jamais eu rien à foutre) et commencent à faire leur pognon non plus sur la masse de biens vendus, mais en spéculant sur les pénuries.

C'est "la fin de l'abondance" pour citer le président.
1 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12517
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3026

Re: Pas de place pour le climat dans l'enseignement




par Remundo » 09/09/22, 19:46

Bonjour Joseph, merci de votre intervention

les écoles parlent bien un peu du changement climatique et des ressources limitées.

êtes vous collaborateur au Shift Project ? Jancovici a réfléchi sur le sujet de sensibiliser la Société à ces thèmes et pensent qu'il faut agir via toutes les institutions existantes (écoles, cercles économiques, politiques, scientifiques...)

décarboner l'économie est un petit peu une affaire d'ingénieurs, mais surtout un changement radical de mentalité consumériste vers quelque chose de plus calme.

ça ne se fera pas si vite...
0 x
ImageImage


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 27 invités