Solaire photovoltaïque: électricité solaireDouble alimentation pour cumulus ECS ??

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
chris34
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 18/08/11, 17:34

Double alimentation pour cumulus ECS ??

Message non lupar chris34 » 15/03/15, 17:24

bonjour !
je suis en train de réfléchir à une possibilité ... peu classique.
En site autonome, PV + baterries + Convertisseurs , je fais mon eau chaude sur un petit cumulus ( 30 L) . Il est alimenté en 230 V par un "horodateur" qui le fait chauffer régulièrement ( 3 min. toutes les 30 min.) .
Je voudrais ajouter un PV "dédié ECS" avec un micro-onduleur pour envoyer le jus vers mon cumuls , en plus de l' alim. actuelle. Vous suivez ?
Bref, ma question :
1) est-il possible de faire chauffer (doucement !) une résistance de 1000 VA avec du 500 VA ?
2) est-il risqué de connecter 2 alim. sur mon cumulus ( la PC standard + la connexion venant du micro-onduleur ?

Merciiiii ;O)
CP
0 x
Chris34

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1896
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Re: Double alimentation pour cumulus ECS ??

Message non lupar Gaston » 16/03/15, 12:26

1) C'est possible, mais pas si évident car si tu branche une résistance de 1000W sur un onduleur de 500VA, l'onduleur ne va pas parvenir à produire la tension attendue, et il va très probablement se mettre en sécurité.

On ne peut pas faire varier la résistance du cumulus, il faudrait donc adapter la tension d'alimentation pour obtenir la puissance désirée :
Si la puissance nominale de la résistance du cumulus est de 1000W sous 220V, ça correspond à une impédance de 50 ohms (R=U²/P)
Pour avoir une puissance de 500W sur une telle résistance, il faut une tension de 160V (U=rac(P.R))

Il faut donc trouver un onduleur produisant du 500VA / 160V...
A moins de le fabriquer sur mesure, ça ne sera pas simple.

On pourrait utiliser un onduleur produisant du 110V (facile à trouver aux US), mais la puissance sera alors de 250W...

2) Oui, c'est risqué (entre autres parce que les tensions ne seront pas les mêmes suite à la question 1). Il faut prévoir un relai qui bascule d'une alimentation sur l'autre et qui assure que les deux ne sont jamais connectée simultanément.

Il serait peut-être plus simple de trouver un cumulus avec deux résistances séparées...
0 x
chris34
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 18/08/11, 17:34

Message non lupar chris34 » 17/03/15, 08:48

OK !! Merci Gaston,
je crois que je vais soit brancher mon micro onduleur direct sur mon tableau ...
quitte à perdre un peu d 'energie ..
Merci !
0 x
Chris34
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 17/03/15, 10:50

il y a beaucoup plus simple:
brancher la resistance du cumulus directement au PV (en DC) sans onduleur.
une resistance marche tres bien sur DC.
il faut juste calculer le nb de PV en serie pour que la tension soit compatible avec la resistance et la puissance des PV mais ensuite, ça s'auto régule quand l'ensoleillement est faible la tension va chuter car P est faible mais R est constant, et quand le soleil donne, P augmente donc U et I augmentent.
tu pourrais même faire une adaptation un peu plus fine entre le PV et la resistance car certains cumulus ont en fait 3 resistances en parallele. en jouant sur les couplages serie/ paralleles et/ou resistances seules, tu peux parfaitement adapter ton PV à la charge.
0 x
Image
cliquez ma signature
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1896
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Message non lupar Gaston » 17/03/15, 11:18

dirk pitt a écrit :il y a beaucoup plus simple:
brancher la resistance du cumulus directement au PV (en DC) sans onduleur.
C'est effectivement une solution (on y perdra un peu en rendement car le point de fonctionnement de l'installation ne sera que rarement au point de puissance maximale du PV).

Reste que pour passer d'une alimentation PV au réseau, il faudra quand même bien sécuriser les commutations.
0 x

dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 17/03/15, 19:13

chris34 a indiqué etre en site autonome, d'ou la solution que je propose.
coté point de fonctionnement, c'est vrai mais ça ne va pas jouer beaucoup je pense car la tension etant elevée et le courant faible, les variations de point de fonctionnement sur resistance fixe seront faibles.
0 x
Image

cliquez ma signature
chris34
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 18/08/11, 17:34

Message non lupar chris34 » 18/03/15, 11:43

bonjour,

Merci pour vos réponse / infos !

en fait je pensais à des PV 250W (BenQ) de tension 30 V et courant 8 A .Exactement Vmp = 30 , Imp = 8, Voc = 37,2 (le matin?) et Isc = 8,6 .
Si je fais une jolie série , m'ne faudrait combien alors, juste pour chauffer un chouïa .. ???
:D
0 x
Chris34
chris34
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 85
Inscription : 18/08/11, 17:34

Message non lupar chris34 » 18/03/15, 11:46

re ...

oui et une autre question ... y'a t-il pas des risques avec le scénario PV=> Cumulus direct en DC d'avoir des retours qui viendraient de la connexion tableau => cumulus en AC ???
0 x
Chris34
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1896
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Message non lupar Gaston » 18/03/15, 12:30

chris34 a écrit :en fait je pensais à des PV 250W (BenQ) de tension 30 V et courant 8 A .Exactement Vmp = 30 , Imp = 8, Voc = 37,2 (le matin?) et Isc = 8,6 .
Si je fais une jolie série , m'ne faudrait combien alors, juste pour chauffer un chouïa .. ???
C'est là que se pose la question du point de fonctionnement de l'ensemble.

Comme je l'ai écrit plus haut, un chauffe-eau de 1000W a une résistance d'environ 50 ohms qui est parcourue par une intensité de l'ordre de 4,4A.

Tes panneaux sont prévus pour fournir une tension plus faible et une intensité plus forte.
Ils vont donc fonctionner près de leur tension max (disons 37V par panneau).


Pour 1 panneau, tu auras donc une puissance de 37²/50 = 27W
Pour 2 panneaux, 110W
Pour 3 panneaux, 250W
Pour 4 panneaux, 440W
Pour 5 panneaux, 685W
Pour 6 panneaux, 985W

Tu ne peux pas dépasser 6 panneaux pour ne pas dépasser les 240V du cumulus.

Au mieux, tu pourras donc récupérer que 65% de la puissance de tes panneaux (985W pour 6*250W installés)

Il vaudrait mieux trouver des panneaux de même tension, mais de puissance plus faible (des 24V / 100W seraient mieux adaptés).


chris34 a écrit :y'a t-il pas des risques avec le scénario PV=> Cumulus direct en DC d'avoir des retours qui viendraient de la connexion tableau => cumulus en AC ???
Oui, j'en parle depuis le début.
Il faut un mécanisme fiable de relais ou de commutateurs qui isolent les deux réseaux.
0 x
dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 66

Message non lupar dirk pitt » 18/03/15, 15:30

tu parlais de site autonome.
si tu as une liaison au reseau EDF, la question est différente
0 x
Image

cliquez ma signature


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités