Solaire photovoltaïque: électricité solaireDes milliers de panneaux solaires

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2025
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 65

Re: Des milliers de panneaux solaires

Message non lupar Maximus Leo » 26/07/18, 22:36

Il me semble aussi que c'est automatisé, ça semble évident. Mais c'était fermé. Pas de visite. C'est les vacances.

C'est géré par le Laboratoire PROMES du CNRS. C'est un centre de recherche et de formation : https://www.promes.cnrs.fr/
0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.

Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1621
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 98

Re: Des milliers de panneaux solaires

Message non lupar grelinette » 27/07/18, 12:38

Maximus Leo a écrit :
grelinette a écrit :...Je n'ai pas compris le principe de stockage de l'énergie appelé "Thermocline (solution innovante et économique)" qui permet de pallier l'énergie solaire intermittente...

J'ai trouvé ça : https://www.equipex-socrate.fr/equipeme ... sol-r.html
Voir le paragraphe "Zoom sur le stockage thermique" vers la fin.

Merci pour ce lien. Le stockage de l'énergie thermique produite se fait donc avec un matériaux solide : de l’alumine sous forme de billes de 2 cm de diamètre dans une cuve de 4 m3, soit 6280 kg. (Alumine : wiki)
Intéressant !

Zoom sur le stockage thermique
La micro centrale est pourvue d’un système de stockage de l’énergie essentiellement constitué d’une cuve de type thermocline de 4 m3. Cette cuve possède une capacité de stockage d’environ 220 kWh (fonctionnement entre 220 et 300°C) ce qui correspond à environ 1h30 de production à une puissance thermique de 140 kW. Il n’y a pas d’échangeur entre la boucle solaire de captation et le système de stockage : le même fluide est utilisé pour le transfert d’énergie dans la boucle de captation et dans le système de stockage (stockage direct).

La cuve thermocline, haute de 3,2 m et d’un diamètre de 1,28 m, est remplie en partie par un matériau de stockage solide, l’alumine, qui est sous forme de billes de 2 cm de diamètre. La nature de ce matériau sera changée durant les essais car c’est un des objectifs des recherches. La masse totale d’alumine est d’environ 6280 kg. Les billes sont contenues sur une hauteur de 2,64 m grâce à 4 paniers de dimensions identiques. Les paniers permettent également de remplacer aisément le matériau solide (futurs tests de la Cofalit® et d’autres matériaux issus du recyclage de sous-produits industriels). Deux volumes tampons aux extrémités de la cuve cernent le lit d’alumine ainsi créé. Des diffuseurs permettent une homogénéisation du flux d’huile entrant dans la cuve. La porosité (rapport du volume de fluide sur le volume total considéré) du lit d’alumine est d’environ 49 %. L’alumine permet de stocker environ 105 kWh, l’huile dans toute la cuve environ 99 kWh, et le reste de l’énergie est stockée par l’acier (1700 kg d’acier environ).

Lors des opérations de stockage et de déstockage, le fluide de transfert (Jarytherm® DBT) traverse les billes d’alumine et l’échange d’énergie s’effectue entre l’huile et le solide et vice versa selon la phase du procédé mise en œuvre. A tout instant la cuve thermocline est remplie de fluide. Une partie étant à la température haute du circuit, une partie à la température basse du circuit, et le reste étant à une température intermédiaire constituant un front de température. Les phases de charge et décharge sont représentées sur la figure 5 ci-dessous.

Figure 5 : fonctionnement d'une cuve de type thermocline en charge et en décharge.

Afin d’étudier en détail ce front de température, la cuve thermocline est instrumentée en son centre avec 25 thermocouples espacés de 11 cm et latéralement avec quatre jeux de 5 thermocouples espacés de 10 cm qui permettent de mesurer le front de température radial à quatre hauteurs différentes. Enfin, deux thermocouples sont placés dans les volumes tampons, dans le but de connaître la température moyenne d’entrée et sortie.

La cuve thermocline est complétée par un stockage conventionnel de type « deux cuves », constitué d’une cuve chaude et d’une cuve froide, de 1 m3 chacune, assurant une capacité de stockage d’environ 45 kWh (220-300 °C), ce qui correspond à 20 min de production à une puissance thermique de 140 kW.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2025
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 65

Re: Des milliers de panneaux solaires

Message non lupar Maximus Leo » 28/07/18, 10:30

A priori, ce système de stockage d'Odeillo a été développé par Jean-Francois Hoffmann.

On peut télécharger sa thèse de doctorat intitulée "Stockage thermique pour centrale solaire thermodynamique à concentration mettant en œuvre des matériaux céramiques naturels ou recyclés"

C'est ici : https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01284834/document

Jean-Francois Hoffmann (https://fr.linkedin.com/in/jean-fran%C3 ... n-01976a31) est parti travailler aux Émirats arabes unis chez Masdar Institute of Science and Technology, Université Khalifa. (https://en.wikipedia.org/wiki/Masdar_In ... Technology) (pas de page en français).
0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Re: Des milliers de panneaux solaires

Message non lupar chatelot16 » 29/07/18, 21:16

le solaire thermodynamique a concentration avait ses avantage a l'epoque ou les photovoltaique etaient trop cher ... mais au prix des photovoltaique actuel le solaire thermodynamique est sans interet sauf la ou l'ensoleillement est très regulier

avec le photovoltaique , quand il passe un nuage qui coupe de rayon de soleil direct , ça continue a produire assez bien avec l'eclairage diffus

avec le solaire thermique a concentration l'eclairage diffus ne sert a rien : la production chute completement au moindre petit nuage ... et si le bazar refroidi ça ne redemarre pas dès que le nuage s'en va ... il faut que ça chauffe

le moteur thermique d'une centrale a concentration demande beaucoup plus d'entretient qu'un photovoltaique
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité