Vers une guerre en Europe contre la Russie?

Débats philosophiques et de sociétés.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26375
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4838

Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par Obamot » 08/07/16, 21:47

Comme annoncé ici >> (et ailleurs, suite à l'intervention Russe qui avait sauvé l'Europe de DAE$H >>>).

Et après le fil de Christophe: >>> Kiev, vers une guerre civile en Ukraine?

Hélas la menace se précise.

Les Etats-Unis, fort de l'un de ses rares alliés docile durant les guerres du Golfe, semblent vouloir remettre ça et durcir le ton.

Après l'ex-Yougoslavie et la guerre qu'elle mène sous couverture en Syrie, souhaite-t-elle à nouveau plonger l'Europe dans la guerre?

J'avais dit sans me douter que les choses iraient si vite:

Obamot à propos du BREXIT a écrit :Quelques constatations au passage sur la NOUVELLE position de l'Angleterre politique:

    [...]

    k) en cas de conflit militaire entre l'UE et la Russie, l'Angleterre pourrait dire qu'elle ne serait pas concernée et ne pourrait pas de facto être la cible des missiles russes (bien qu'elle pourrait envoyer quelques contingents, mais selon le principe bénéfice/risque, je les verrais mal faire ça...)

    [...]

Au fond, j'ai bien l'impression que l'on a assisté à un joli tour de passe-passe et tout le monde semble berné [...]


Profitant de la pause estivale, les choses hélas s'accélèrent... S'en est terrifiant de perspectives et ce sur le dos des populations civiles qui elles n'ont pas leur mot à dire. Quelle démocratie en Europe?

Pourquoi l'OTAN se montre-t-elle belliqueuse face à la Russie?
Et ce, alors qu'il n'y a absolument aucune menace qui plane sur nous.

OTAN belliqueuse face à la Russie.jpg

Illustration: TSR

FRANCE 24 avec l'AFP, le 08/07/2016 a écrit :Sommet de l'Otan : les États-Unis vont déployer 1'000 soldats en Pologne

Barack Obama a annoncé, vendredi, avant l'ouverture du sommet de l'Otan que 1 000 soldats américains seraient déployés en Pologne. Il accompagnera celui d'autres soldats de l'Otan dans les pays baltes.

Voilà une annonce qui ne risque pas d'améliorer les relations entre Washington et Moscou. Le président américain Barack Obama a annoncé, vendredi 8 juillet, le déploiement de 1 000 soldats américains en Pologne dans le cadre du renforcement du flanc oriental de l'Otan face à la Russie.

Ces soldats "serviront côte à côte avec les soldats polonais", a-t-il déclaré à l'issue d'une rencontre avec le président polonais Andrzej Duda à Varsovie, peu avant l'ouverture d'un sommet de l'Otan, précisant qu'ils se relaieront par rotation dans ce bataillon, tout comme ceux de l'Alliance qui seront basés dans les pays baltes.

Il s'agit de l'une des principales annonces du sommet de l'Otan, qui se tient vendredi et samedi, en réponse aux interrogations suscitées par les ambitions russes depuis la crise ukrainienne.

Les hôtes polonais du sommet, comme leurs voisins baltes, redoutent en effet de faire les frais de la puissance russe après le précédent ukrainien. L'Otan espère ainsi dissuader toute tentation russe de pousser plus avant ses pions vers son ancienne sphère d'influence. Avec ces bataillons, "une attaque visant un allié se heurtera à des forces venant de toute l'Alliance", a noté le sécrétoire général, Jens Stoltenberg.

Certes, les quatre bataillons ne pèseraient pas lourd face aux divisions russes si elles franchissaient la frontière. Mais les grands pays de l'Ouest seraient physiquement impliqués et donc incités à riposter, dans la logique même de sécurité collective de l'Otan.

Le Royaume-Uni, le Canada, l'Allemagne et les États-Unis assureront le commandement de ces bataillons et fourniront une bonne partie des troupes. Comme d'autres pays de l'Otan, la France y participera en fournissant l'équivalent d'une compagnie (150 hommes).

"Pour la France, la Russie n’est pas un adversaire, n’est pas une menace"

Le président russe Vladimir Poutine, qui voit d'un mauvais œil toute présence de l'Otan aux frontières de son pays, accuse de son côté l'Alliance de vouloir entraîner Moscou dans une course "frénétique" aux armements.

"Des soldats de l'Otan se trouvent à nos frontières, des avions de l'Otan volent à nos frontières, ce n'est pas nous qui nous approchons des frontières de l'Otan", a relevé son porte-parole Dmitri Peskov avant le sommet.

"L'Otan n'a pas du tout vocation à peser sur les relations que l'Europe doit avoir avec la Russie; et pour la France, la Russie n'est pas un adversaire, n'est pas une menace", a toutefois déclaré François Hollande, vendredi, devant la presse, à son arrivée au sommet de l’Otan. Pour le président français, "la Russie doit être considérée comme "un partenaire".

Le secrétaire général de l’Otan a lui aussi voulu souligner que "l’Otan reste ouverte au dialogue avec la Russie", note par ailleurs l’envoyé spécial de France 24, Gulliver Cragg. "Il y a peut-être un sentiment qu’avec ce sommet qui se tient à Varsovie, l’Otan est allée trop loin dans la rhétorique antirusse. Certains officiels cherchent donc désormais à mettre un peu d’eau dans leur vin."

Les principales annonces attendues à Varsovie, dont le coup d'envoi d'un bouclier antimissile de l'Otan, risquent en tout cas une nouvelle fois de faire grincer des dents à Moscou.

La Russie redoute notamment que ce bouclier ne porte atteinte à sa dissuasion nucléaire. Tout comme la Chine, elle a d'ailleurs vivement critiqué l'installation d'un bouclier antimissile américain en Corée du Sud, estimant qu'il va "porter atteinte à l'équilibre de la région".
Source: http://www.france24.com/fr/20160708-pol ... ts-poutine

Notez bien que la décision des américain est à considérer comme unilatérale (au mieux bilatérale) du moment qu'elle a eu lieu AVANT la tenue de ce sommet, et non à son issue après consultation.
Et que cela intervient après une situation de détente entre le Président Turc Erdogan et Poutine.
L'Europe n'a-t-elle qu'à suivre le dictat yankee va-t'en-guerre sans réagir?

Vu par les russes sur Sputnik News (qui fait aussi le rapprochement avec le Brexit):

Le 20:04 08.07.2016 Sputnik News a écrit :L'Otan comme principal instrument de contrôle US sur l'Europe

Si le Brexit a lieu et que le Royaume-Uni se retire effectivement de l'UE, le contrôle américain sur l'Europe reviendra à l'Otan, estime un ancien de la diplomatie yougoslave.
Il n'est pas sûr que le Brexit ait lieu finalement, vu les tentatives actuelles d'organiser un nouveau référendum, ce qui est évidemment dans l'intérêt des Etats-Unis et de l'Otan, a supposé dans une interview à Sputnik Vladislav Jovanovic, par le passé ambassadeur de Yougoslavie en Turquie.

«Mais si le Royaume-Uni se retire tout de même de l'Union européenne, l'Otan reprendra le rôle dont ce bloc a été chargé lors de sa fondation il y a 50 ans, à savoir tenir l'Allemagne en Europe et l'Union soviétique, aujourd'hui la Russie, le plus loin possible de l'Europe et assurer en permanence aux Etats-Unis leur statut de force militaire la plus puissante dans le vieux monde", a déclaré l'interlocuteur de l'agence»

Et d'ajouter qu'en plus de sa fonction militaire, «l'Otan devrait assumer le contrôle sur le niveau d'influence américaine au sein de l'Union européenne».

«Auparavant, les Américains exerçaient leur autorité sur l'Europe par le biais de l'Otan et du Royaume-Uni, mais avec le départ des Britanniques, il faudra renforcer l'Alliance", a conclu le diplomate».
Source: https://fr.sputniknews.com/international/201607081026515471-otan-brexit-instrument-controle-usa-europe/

Je pense que les questions complémentaires sont:
— Sommes-nous menacés par la Russie ?
— Avons-nous besoin d'une guerre en Europe ?
— Quand ?
1 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 721

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par sen-no-sen » 08/07/16, 22:28

Le bloc americano-occidental se livrent depuis le 11/09 à une tentative accéléré de monopolisation économico-culturelle sous l'égide des USA.
Cela il est vrai est loin d'être nouveau,la première phase ayant débuté après la seconde guerre mondiale,nous en sommes donc à la phase 2 si je puis dire...
La Russie est loin d'être la seule nation à être mis sur la liste des indésirables,les pays d’Amérique latine sont actuellement(plus particulièrement le Brésil) victime d'une guerre culturelle assez sournoise,notamment par le biais des religions(offensive évangéliste contre l'église catholique,montée de l'atheisme post moderne etc...).
La Russie et plus largement les BRICS(Brésil,Russie,Inde,Chine,Afrique du sud) s'inscrive dans une logique multipolaire qui ne plait guère à l'oncle Sam...d’où la nécessité de renverser les anciens bastion de non alignés(Irak,Libye,Syrie) par la force, directement, ou indirectement via des "printemps"(sic!), ou tenter de renverser des gouvernements par le biais d’assassinats masqués(Hugo Chavez?),de guerre culturelle ou économique...
La France dans tout cela? Et bien disons que le Général De Gaulle dois se retourner dans sa tombe! :|
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11565
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 1041
Contact :

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par izentrop » 09/07/16, 09:35

Renforcer la partie orientale de l'Alliance, face aux craintes suscitées par la Russie, voilà l’objectif que se sont fixé les 28 pays de l'Otan réunis vendredi 8 juillet à Varsovie pour réaffirmer leur cohésion. Pour les hôtes polonais du sommet, comme pour leurs voisins baltes, inquiets pour leur sécurité depuis l'annexion de la Crimée par la Russie et l'offensive séparatiste pro-russe en Ukraine, la décision la plus attendue concerne le déploiement de bataillons multinationaux.
http://www.france24.com/fr/focus/20160708-varsovie-otan-compte-renforcer-defense-est-europe-face-russie-poutine

C'est collégial, faut bien contenir les dissipés. Y voir un prémisse de guerre est anticipé. :mrgreen:
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26375
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4838

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par Obamot » 09/07/16, 12:36

Collégial ? Collégial ? Mais la guerre menée par l'Amérique a déjà commencé en Europe et à ses portes et ce n'est pas qu'un conflit larvé...

C'est le paradigme de « guerre anticipée » (preemptive war) qui s'applique plutôt, dans le but d'accélération de la globalisation manu militari.

voir les prémisses évoqués par Sen-no-Sen!

 ! Message de : Obamot
>1 million de morts avec la guerre du golfe >1 million de morts résultant du (so called) «Printemps arabe», avec la cohorte de blessés et de drames qui va avec, puis simultanément le renversement du gouvernement démocratiquement élu de l'Ukraine: ce n'est pas ce qui s'appelle «être collégial» — si on compte les engloutis dans le sanctuaire méditerranéen: les «boat-people» — tout ça ne prête pas à rire et non, ce n'est pas « collégial ». Si on y ajoute le conflit syrien fomenté par la C!A, c'est plutôt une puissante machine de déstabilisation de toute l'Europe, dont nous ne sommes même pas reconnaissant à la Russie d'y avoir mis un terme.
Mais voilà que ça repart avec l'envoi de 4 bataillons américains aux portes de la Russie: perseverare diabolicum


Malgré toute cette velléité guerrière occidentale: la Russie ne laissera JAMAIS tomber son seul accès aux mers chaudes. Après... Collégialement...

« Bien entendu... on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant:
— l'Europe, l'Europe, l'Europe, mais ça n'aboutit à rien et ça ne signifie rien»


https://www.youtube.com/watch?v=zufecNrhhLs
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 13523
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3728

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par Remundo » 09/07/16, 13:01

ah... l'OTAN...

du culot quand même d'aller faire des manoeuvres militaires juste sous le museau de l'Ours russe... qui est fondé à habiter dans sa tanière sans voir les fusils devant lui...
0 x
ImageImage

izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11565
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 1041
Contact :

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par izentrop » 09/07/16, 13:57

Faut ce poser la question : qui viole les droits internationaux et qui est le plus belliqueux dans cette affaire ?
Le contenir est normal.
L’hégémonie américaine a bien du plomb dans l'aile aujourd'hui. Qui est le banquier de l’Amérique actuellement ?
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26375
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4838

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par Obamot » 09/07/16, 15:20

Si tu vois ça sur le plan de la «primauté du droit» sur la politique, c'est très bien. Donc:

— C'est l'ONU, qui en 1945, a donné à la Russie 3 voix (au lieu d'une) au Conseil de sécurité et le droit de véto (si je ne m'abuse, mais on ne parle que du droit de véto qui n'est d'ailleurs utilisé que rarement....). Et ce par le truchement des votes de la Biélorussie et de l'Ukraine. L'Ukraine n'avait donc pas être scindée de la Russie. C'est une trahison au plan légal.

— L'Occident n'avait donc surtout pas à intervenir en Ukraine pour renverser un gouvernement démocratiquement élu.

— Le plus belliqueux et ça c'est très clair, c'est l'axe Washington Tel-Aviv qui est impliqué sous plusieurs angles pour déstabiliser les non-alignés arabes et tenter faire tomber la Russie par un tour de passe-passe qui n'a pas fonctionné. C'est pourquoi ils remettent ça.
=> L'Europe, excepté pour leur business et en espérant son collapse (après plusieurs tentatives toutes plus vicieuses les unes que les autres), les américains n'en ont strictement rien à faire, pas plus que l'Afrique ou que l'Asie, pas plus qu'il ne souhaitaient le «bien-être» du peuple irakien après avoir fait tomber Saddam. Tout pour eux est basé sur le fric et comment en gagner un maximum et ce à n'importe quel prix, même à coup de millions de morts si nécessaire, cela a clairement été démontré maintes fois.
1 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 721

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par sen-no-sen » 09/07/16, 16:46

Obamot a écrit : Tout pour eux est basé sur le fric et comment en gagner un maximum et ce à n'importe quel prix, même à coup de millions de morts si nécessaire, cela a clairement été démontré maintes fois.


Tous les systèmes monopolistiques œuvres de la même manière,leurs expansions ne fait pas dans le sentiment...
Le maintient d'une telle structure nécessite sans cesse une expansion accrue pour reculer au plus tard le collapse,hors nous vivons actuellement une période de ce genre,celle ci est strictement déterministes bien évidemment.
D'un point de vu meta-historique, le S.A.T (super-organisme antropo-technique),largement constitué avec la seconde guerre mondiale(la première servant d'amorce),à désormais "besoin" d'un nouveau saut quantitatif dans le technologisme,de ce fait il est désormais nécessaire qu'une nouvelle guerre (tiède?) est lieu,pour cela rien de mieux de mettre en compétition USA et Russie,sachant que les deux sont les meilleurs faiseurs d'apocalypse qui soi.

Le plus belliqueux et ça c'est très clair, c'est l'axe Washington Tel-Aviv qui est impliqué sous plusieurs angles pour déstabiliser les non-alignés arabes et tenter faire tomber la Russie par un tour de passe-passe qui n'a pas fonctionné. C'est pourquoi ils remettent ça.


Israël joue en effet le rôle d'un 51 ème état au proche orient,le projet commun(messianique) d'une Amérique éclairant le monde et d'un grand Israël semble être le moteur idéologique de ce gigantesque processus d'expansion...le traité transatlantique également.
Les méthodes de guerres préventives lancé par les Bush se sont avérés être un désastre humain et économique,la nouvelle tendance,ou plutôt la tendance remise au gout du jours est celle de la guerre économique et culturelle,"silent weapon for quiet war",qui seront les prochains?
La France?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26375
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4838

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par Obamot » 09/07/16, 18:25

Il y a quelque chose de profondément injuste dans le modèle de «partage» actuel. Et c'est l'attitude de l'Europe, rien d'autre.

C'est qu'en même temps que la Russie avait concédé 14 républiques qui sont devenues "états indépendants". Et ce par gain de paix pour en terminer avec la guerre froide. Seule l'Europe semble avoir profité des retombées économiques de cette modification de l'échiquier. Offrant de la main d'œuvre à bon marché aux dinosaures de l'Europe, et surtout la PAIX...NE L'OUBLIONS PAS.

Et comme tu le dis Sen-No-Sen, le jeu occidental serait certainement de pousser le bouchon le plus loin possible.
Mais dans cette direction prise sur le plan militaire, faudrait-il être aveugle pour ne pas comprendre que nous allons dans un mur?

Et c'est la où la Russie devait prendre ses responsabilités, mais elle a été muselée par le clan occidental, alors qu'elle avait été placée devant le fait accompli de ses intérêts menacés en Ukraine (avec sa majorité de russophones dans l'Est, ainsi que sa capitale), et ce par un renversement illégal d'un gouvernement pro-russe (même si la situation n'était pas claire dans le pays, c'est tout au moins le résultat actuel que l'Occident a cru bon devoir s'en mêler en faisant pencher la balance vers l'affrontement généralisé: quelle funeste responsabilité avec des milliers de morts). Ce qui poussa la Russie a soutenir en catimini les séparatistes russophones de la partie proche de sa frontière, plutôt que de trouver un compromis politique dans un jeu de barbichette (qui a lieu de toute manière, mais sur un terrain mille fois plus risqué, nous sommes donc perdants). L'Europe poussée par l'axe transatlantique, n'aurait jamais dû intervenir, mais en a tout de suite profité pour établir un «partenariat Ukraine-Europe» et de le signer le plus vite possible. Au plan du droit, c'est ce qui s'appelle faire un enfant dans le dos: c'est pas très joli-joli....

Bref, nous avons une situation qui a été obtenue au forceps, et une réaction russe du même tonneau...

Comment pourrions-nous donc espérer, en amenant des contingents de milliers d'hommes et du matériel militaire à la frontière RUSSE (tout en accusant la Russie des faits dont nous sommes la cause), obtenir un règlement "pacifique" alors que nous n'avons que des visées belliqueuses en perspective (et que nous ne faisons pas le poids par rapport à une éventuelle réponse Russe). Et de plus, avec nos nez de pinocchios, nous voudrions un apaisement alors que tout dans cette situation, pue le traquenard, comme avec le cas de DAE$H en tant que brouillage de pistes d'un enflammement généralisé de la région?

L'Europe qui n'est pas même mature politiquement — et dans sa grande fragilité actuelle — voudrait-elle faire front commun contre un ennemi purement imaginaire issu de la fantasmagorie des stratèges du Pentagone...?!?!

Là j'avoue que j'ai du mal.

Je pense que les européens devraient se réveiller. Et se dire qu'ils ont une chance incroyable d'avoir un bassin de population énorme à disposition pour l'écoulement de leur "force de travail" — et ce alors que selon le modèle actuel (même si il ne nous plait pas et il y a des raisons à cela) est proche de la croissance zéro — ainsi il serait beaucoup plus judicieux pour l'Europe (désormais coupée de l'Angleterre) d'établir de nouveaux partenariats: non pas CONTRE la Russie, mais bien AVEC elle, dans le respect de sa spécificité.

Développer des relations pacifiques de jumelage et d'échanges dans tous les domaines: scientifiques, formation, culture (après tout nous avons un tronc commun bien mieux ancré qu'avec les ricains) et bien sûr économique, voire politique avec la Russie. Nous y avons tout intérêt, bien mieux qu'un jour néfaste, se prendre des missiles sur la figure! Car tant que les Russes auront "à manger" chez eux. Ils n'auront aucun intérêt à venir chez nous! Et il y a certainement de la place et de la dignité pour tout le monde.
0 x
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11565
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 1041
Contact :

Re: Vers une guerre en Europe contre la Russie?




par izentrop » 09/07/16, 18:57

Faut rester cohérent là.
Il est question de la réunion des 28 pays de l'OTAN dont Israël ne fait pas partie.
Quatre mille soldats américains, canadiens, allemands britanniques vont être déployés en permanence en Pologne et dans les Pays Baltes. Ces bataillons comprendront également 150 français, qui seront déployés l'an prochain en Estonie avec les Britanniques. De quoi rassurer les anciens pays satellites de l'URSS, aujourd'hui membres de l'Otan, qui ont rappelé leurs inquiétudes face aux agissements de Moscou en Ukraine.
https://www.franceinter.fr/monde/les-pa ... -la-russie

Poutine n'est pas à défendre, faut voir ce qu'il a fait de la Tchétchénie. C'est un tyran qui musèle et appauvrit son peuple pour s'enrichir, lui et ses oligarques. http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20 ... rques.html
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : AD 44, FALCON_12 et 100 invités