Société et philosophieUne définition du mondialisme par Aymeric Chauprade

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Une définition du mondialisme par Aymeric Chauprade

Message non lupar sen-no-sen » 02/05/12, 14:16

Une passionnante interview de Aymeric Chauprade( écrivain, politologue et géopoliticien français) sur la définition du mondialisme et de ses origines historiques:

http://www.youtube.com/watch?v=uXrCjSLq0xc&feature=relmfu

Il y est notamment question des différences entre mondialisation et mondialisme,confusion volontairement entretenu par nos médias.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8617
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 793

Message non lupar Ahmed » 02/05/12, 18:42

Loin de trouver ses analyses particulièrement pertinentes, je les vois plus comme une vision assez formelle et institutionnelle de la mondialisation, déconnectée en grande partie de l'aspect purement économique (et parasitée par son obsession du souverainisme).

Par exemple, l'impérialisme américain est essentiellement économique, à mon avis; il est vrai que cela conduit souvent à des interventions armées à l'extérieur du territoire, mais c'est plus une conséquence qu'un véritable désir... (mode humour: le monde est tellement méchant, mon pauvre monsieur!)
Une idéologie de la croissance implique en effet un extractivisme* durable (sic!) qui, tôt ou tard , suscite des résistance du côté des victimes...

La mondialisation est plus une fuite en avant qu'un processus planifié.
Lorsque les limites du globe sont atteintes, il y a un reflux, que l'on constate actuellement, dirigé contre la substance même des nations "du centre", d'où le mouvement est originaire.

*Vous allez voir que vous finirez par vous familiariser avec ce concept clé! :P
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Message non lupar sen-no-sen » 02/05/12, 19:55

Ahmed a écrit :La mondialisation est plus une fuite en avant qu'un processus planifié.


La volonté d'unir le monde me semble être un processus planifié,néanmoins à l'instar de nombreux projets* la finalité a quelque peu déviée de l'idée originale.
Partant (peut être?) d'un bon sentiment celle ci c'est pervertie par l'aliénation à la marchandise.



*C'est le cas avec la nation d’Israël.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8617
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 793

Message non lupar Ahmed » 02/05/12, 20:24

Considérée à posteriori, l'apparence d'une planification semble se dégager, cependant ce processus de mondialisation s'explique aisément et complétement par la nécessité centrale du capitalisme qui est l'accumulation toujours plus grande de la valeur.

Dit autrement, la croissance inhérente à notre système de fonctionnement entraine le besoin de matières premières toujours plus abondantes, de main d’œuvre plus "malléable", de consommateurs toujours plus nombreux ce qui oblige à étendre la sphère d'influence économique toujours plus loin, afin que les échanges de marchandises soient une règle universelle et que soient détruite toutes les autonomies locales.

Alors que Chauprade distingue (à raison) soigneusement l'universalisme des idées, d'une mondialisation politico-économique*, il serait très intéressant de se pencher sur le rôle de l'universalisme des lumières comme facteur favorisant ou permettant le développement de l'idéologie du libéralisme économique qui conduit à la mondialisation.
C'est ce que fait, par ex. J.C. Michéa dans des écrits assez intéressants, même si son concept "d'anarchisme tory" peut laisser, à bon droit, rêveur...

*C'est plus l'inverse: économico-politique.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Message non lupar sen-no-sen » 02/05/12, 20:52

Ahmed a écrit :
il serait très intéressant de se pencher sur le rôle de l'universalisme des lumières comme facteur favorisant ou permettant le développement de l'idéologie du libéralisme économique qui conduit à la mondialisation.


Mondialisation et mondialisme sont des concept différents.
La mondialisation résulte d'un faite, le mondialisme d'une doctrine.

La mondialisation est une finalité somme toute assez logique, a fortiori avec la maitrise de la thermodynamique et des NTIC.
L’universalisme des lumière a vu le développement des sciences et a donc faciliter cette émergence,pour autant elle ne prédestinait pas forcément a la mise en place d'une gouvernance mondiale basé sur la finance,il y a donc bien eu des instigateurs.

Reste a savoir si désormais le système est "autonome"(c'est a dire fonctionnant sans cerveau humain directement au commande), une matrice en quelque sorte!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 03/05/12, 02:03

On commence à envisager à aller chercher les minéraux des météorites passant près de la terre !!!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités