Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4636
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 387

Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par Exnihiloest » 30/05/22, 19:28

 
Remarquable prestation du philosophe Yves Roucaute.

Sauver la planète ?...
Sauver l’humanité, voilà l’urgence pour le philosophe Yves Roucaute !

Aux obscurantistes verts qui font grand commerce de l’idolâtrie, de la culpabilité et de l’apocalypse, il oppose les faits. Et, au tribunal du bon sens et de la lucidité, il convoque ses témoins : l’histoire de la Terre, la grande aventure humaine, les sciences et les technologies.

Avec humour, Yves Roucaute démonte une par une les idées fausses :

Les cyclones, séismes et variations climatiques ? Pires hier qu’aujourd’hui.
Peut-on vivre en harmonie avec la nature sans la dominer ? Non.
Le CO2 ? Rien de diabolique.
L’éolien ? Beaucoup de vent pour rien.
Le nucléaire ? Une alternative.
Les produits bio ? Tous chimiques.
La « Transition écologique » ? Une chimère.
Le productivisme ? Une évidence.
Et la société de consommation ? Une espérance.
L’écologie ? Yves Roucaute est pour, mais une écologie non punitive, alimentée par le savoir, tournée vers l’avenir.


Réaliste, la vraie écologie rappelle aux nations que puissance rime avec croissance et décroissance avec décadence. Métaphysique, elle appelle à briser les spiritualismes d’occasion. Morale, elle remet l’humain au centre de l’univers. Voici une ode à la créativité, à la liberté, à la vie apte, enfin, à réenchanter le monde.

Agrégé de philosophie et de science politique, professeur d’Université, docteur d’État, conférencier et épistémologue, Yves Roucaute est l’auteur d’ouvrages salués par la presse et le lectorat, dont La Puissance de la Liberté et, récemment, Le Bel Avenir de l’Humanité.


0 x

phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 656
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 138

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par phil59 » 30/05/22, 19:51

La terre n'a pas besoin de ses parasites hommes pour "vivre".

Pour l'instant, l'inverse n'est pas vrai.

Alors ?

Ben, faut faire avec, et pas faire boum sur notre sol.

Un philosophe peut il être un "scientifique" neutre ?
2 x
Forum Econologie = Bientôt ex "cour de récréation en école maternelle".
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4636
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 387

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par Exnihiloest » 30/05/22, 20:49

phil59 a écrit :La terre n'a pas besoin de ses parasites hommes pour "vivre".

Pour l'instant, l'inverse n'est pas vrai.

Alors ?

Ben, faut faire avec, et pas faire boum sur notre sol.

Un philosophe peut il être un "scientifique" neutre ?

Un philosophe est censé avoir un peu plus de recul sur la vision des choses que le vulgus pecus.
"Pas faire boum sur notre sol" : s'il y a un "boum", es-tu sûr que ce ne seront pas les mesures soi-disant écologiques qui en seront à l'origine ?
Parce que se méfier de l'homme qui saloperait la nature, tout en prétendant que les solutions viendraient de l'homme, on comprend que la posture est totalement incohérente.

Si pour protéger le planète, on ne peut plus se nourrir, on ne peut plus se chauffer, et on ne peut même plus faire quoique ce soit, en fait, parce que toute activité humaine a un impact sur la nature, il n'y a pas lieu de protéger la planète mais l'homme. D'ailleurs c'est ce que montre Yves Roucaute : la planète n'a eu besoin de personne dans le passé pour se protéger, ni même pour se réchauffer et bien plus qu'aujourd'hui, et elle aura au contraire éliminé des millions d'espèces et encore plus d'individus. C'est de la nature dont il faut se méfier.
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16317
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2050

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par janic » 31/05/22, 08:39

et nullard y va encore de ses conneries habituelles en se servant de barjo de son genre pour s'auto-justifier!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 69590
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 6762

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par Christophe » 31/05/22, 09:54

Nihilo devrait lui sortir du néant intellectuel...pas sur que cela soit possible, le néant est dans son nom...
0 x

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16317
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2050

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par janic » 31/05/22, 10:24

effectivement!
Ce qui est urgent, c'est sortir de l'idolatrie de l'humanité et du mépris de la nature.
La vanité humaine c'est de se croire au dessus, supérieur [*] à toutes les autres formes de vie organique et autres, et de croire qu'il peut et va réparer tout ce qu'il a cassé, à commencer par lui même.
[*] effet pernicieux des autres religions, aussi, d'avoir placé l'humanité à ce niveau par orgueil!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10139
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 849
Contact :

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par izentrop » 31/05/22, 12:48

phil59 a écrit :Un philosophe peut il être un "scientifique" neutre ?
En effet, l'un ne va pas forcément avec l'autre.
Lui semble plutôt dans le camps des "climato réalistes"
Exnihiloest a écrit :L’éolien ? Beaucoup de vent pour rien.
Le nucléaire ? Une alternative.
Les produits bio ? Tous chimiques.
La « Transition écologique » ? Une chimère.
Le productivisme ? Une évidence.
Et la société de consommation ? Une espérance.
L’écologie ? Yves Roucaute est pour, mais une écologie non punitive, alimentée par le savoir, tournée vers l’avenir.
Plutôt d'accord
Exnihiloest a écrit :Les cyclones, séismes et variations climatiques ? Pires hier qu’aujourd’hui.
Peut-on vivre en harmonie avec la nature sans la dominer ? Non.
Le CO2 ? Rien de diabolique.
Le côté négationniste qui nie les travaux du GIEC...
Il nie aussi l'épuisement des ressources,ou du moins l'EROI
Et du pétrole, il s’en découvre tous les ans. Entre 120 à 135 milliards de tonnes sont présentes dans le off-shore, en eau non profonde, et de 50 à 100 milliards, sous 200 mètres. Sans même évoquer la formidable découverte de l’utilisation du gaz de schiste qui a donné aux Etats-Unis leur souveraineté énergétique.
Et là as-t'il réfléchi à la démographie, 10 milliards de terriens en 2050, tout en produisant du méthane avec les terres agricoles ?
Et par quel maléfice vert serait-il interdit de produire des hydrocarbures comme le fait la nature, et même mieux encore ?Ainsi, les bactéries appelées parfois « algues bleues », mais ce ne sont pas des algues, en produisent tous les jours. Elles produisent des centaines de millions de tonnes de méthane, de pentadécane, d’heptadécane… Créer des hydrocarbures à la demande, selon les besoins humains, voilà l’un des exploits des biotechnologies, dites « blanches ». C’est aussi un exploit que réalisent, à leur manière, les nanotechnologies.
https://atlantico.fr/article/decryptage ... nir-france
Il est toujours plus facile d'accuser ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4636
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 387

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par Exnihiloest » 31/05/22, 21:35

Christophe a écrit :Nihilo devrait lui sortir du néant intellectuel...pas sur que cela soit possible, le néant est dans son nom...

Quand tu comprendras le latin, donc jamais vu ton aversion pour la culture générale, tu verras que c'est plus subtil que ça.

Je remarque que tes propos et ceux de l'obscurantiste de service sont de l'argumentum ad personam, évidence qu'Yves Roucaute a eu des arguments béton contre lesquels les beaufs n'osent même pas faire d'objections.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4636
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 387

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par Exnihiloest » 31/05/22, 21:47

izentrop a écrit :...Le côté négationniste qui nie les travaux du GIEC...

En 2001 :
«Alors que je faisais des recherches il y a 12 ou 13 ans, j'ai rencontré Jim Hansen, le scientifique qui, en 1988, a prédit l'effet de serre devant le Congrès. Je me suis approché de la fenêtre avec lui, j'ai regardé Broadway à New York et j'ai dit : "Si ce que vous dites sur l'effet de serre est vrai, est-ce que tout sera différent là-bas dans 20 ans ?" Il a regardé pendant un moment, s'est tu et n'a rien dit pendant quelques secondes. Puis il a dit : "Eh bien, il y aura plus de trafic." Bien sûr, je ne pensais pas qu'il avait bien entendu la question. Puis il a expliqué : "La West Side Highway [qui longe l'Hudson River] sera sous l'eau. Et il y aura du ruban adhésif sur les fenêtres de l'autre côté de la rue à cause des vents violents. Et les mêmes oiseaux ne seront plus là. Les arbres du terre-plein central changeront."»
Source : https://www.salon.com/2001/10/23/weather/

Cette anecdote est le reflet des "travaux" du GIEC. Personne ne nie les travaux du GIEC. Ce qui est nié, c'est la pertinence de leurs conclusions et leurs prédictions à la Nostradamus. Les prévisions sont systématiquement fausses.
0 x
phil59
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 656
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 138

Re: Sortir de l'idolâtrie de la nature et du mépris de l'humanité




par phil59 » 31/05/22, 22:17

J'y comprends rien à tout ça.

Mais j'ai eu un prof de latin chouette de 4 et 3ème. Gars, qui je pense, suite à un truc qui a du se passer lorsqu'il enseignait en fac, s'est retrouvé en collège ...
C'était en même temps un étymologiste.

Je me souviens, par exemple, de res-nihil (je garanti plus l'orthographe, ça fait au moins 45 ans), et de mots comme atroce, par exemple ( ater=sombre), etc.

Mais là, j'idolâtre l'homme.

J'aime "l'homme", mais est il, au moins sur terre, le "maillon" le plus important ?
1 x
Forum Econologie = Bientôt ex "cour de récréation en école maternelle".


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités