Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Société et philosophieSommes-nous seuls dans l'Univers?

Débats philosophiques et de sociétés.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6105
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 372

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Ahmed » 18/08/17, 12:55

L'erreur est de se percevoir statiquement en tant qu'aboutissement, alors qu'il faut raisonner en termes de processus et ce dernier est en cours... :wink:

Je ne pensais pas à une (très éventuelle) menace extra-terrestre, mais au fait qu'il est très improbable qu'un contact avec une "intelligence" extérieure à bien peu de probabilité de susciter autre chose qu'un prétexte à de nouveau conflits internes (ou plutôt, une extension des anciens)...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar lilian07 » 18/08/17, 14:11

Je ne pensais pas à une (très éventuelle) menace extra-terrestre

Moi non plus,je ne pense pas du tout à ça, c'est une autre spéculation qu'on ne peut vraisemblablement mener de manière cohérente si ce n'est pas le conflit.
En plus d'une impossibilité technique notoire qu'après un contact d'un signal qui aurait voyagé durant des siècles il faudrait pouvoir décoder puis retransmettre des données vers un autre voyage de plusieurs siècles. Ensuite cette civilisation ET devra si elle est toujours là, prendre la décision de venir si elle le peut où pas nous visiter pour un voyage encore plus lent que le signal lui même...
Chose temporellement impossible dans cet immense univers même si une civilisation "avancée" était présente sur notre voisine d'étoile à 4 années lumières...ce qui est hautement improbable selon le même paradoxe de Fermi.

Dès lors il devient évident que des formes primitives n'auraient pas les moyen de communiquer avec nous et qu'une hyper-civilisation éviterait d'entrer en contact direct avec un civilisation trop récente.


Ok pour la première affirmation une forme de vie biologique ne peut communiquer mais pourquoi une civilisation technologique maîtrisant tout où partie des 4 forces fondamentales réglées par les constantes cosmologiques de l'univers ne voudrait pas communiquer ou n'aurai pas laissé de traces de communications....
Si une forme biologique passe au technologique "dans le sens maîtrise des forces physiques dont l'électromagnétisme" elle laisserait nécessairement alors sur son passage évolutif des signaux électromagnétiques qui inonderaient l'univers comme le bruit de fond primitif qui nous fait voir ce qui se passe 300 000 ans après le big bang au moment du découplage des forces fondamentales qui règle à jamais notre univers.
C'est en ce sens que Whitmire mesure l'absence de signal par l'absence de vie technologique qui pour lui ne peut durer plus que quelques siècles d'après les réglages qu'il a effectué avec les écart-type de sa courbe statistique.

En résumé la durée d'un civilisation technologique est si faible que le signal qu'elle émet ne dure pas très longtemps à l’échelle du temps univers et il part de l'hypothèse également que notre terre est banal dans l'univers, elle n'est pas une exception et nous sommes une espèce médiocre (au sens moyen)... ce qui peut la rendre aussi commune et potentiellement nombreuse dans l'univers mais le"hic" c'est qu'on reçoit pas de trace donc une déduction final qui consiste à dire qu'une espèce technologique est vouée à disparaître.

Sur terre son analyse prend tout son sens en ce moment ce qui probablement en fait une hypothèse de circonstance et donc certainement peut probable...mais c'est une piste à ouvrir ou à refermer selon les observations cosmologiques...
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6105
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 372

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Ahmed » 18/08/17, 14:17

Sen-no-sen, tu écris:
Si nous échappons à l'engrenage de la technique (façon catastrophe), nous n'échapperons pas à sa résultante technologique, c'est à dire l'humanité 2.0, ce qui fait que si l'on s'en tient au déterminisme ambiant l'humanité devrait disparaître dans tout les cas de figure...

Tu poses parfaitement l'alternative déterministe: soit l'effondrement économique ne permet pas au technologisme de s'émanciper de cette contrainte à laquelle il est actuellement structurellement lié, soit il parvient à remplacer l'actuel paradigme de telle façon que les contradictions systémiques soient repoussées encore une fois et dans des proportions inédites. Ce ne serait que pour rendre la situation plus catastrophique à terme: un effondrement rapide nous laisserait plus de chances d'adaptation, mais là aussi, plus il tarde, plus les possibilités s'amenuisent , au fur et à mesure que notre psychisme s'appauvrit (il faudrait d'urgence inverser la tendance actuelle: diminuer le nombre d'ingénieurs et augmenter celui des poètes! :wink: ).

Lilian, nul besoin d'examen cosmologique, le simple oxymore de "développement durable" résume parfaitement, en tant qu'il constitue une injonction propriatoire de son impossibilité, donc le désir de conjurer sémantiquement la réalité: nous ne sommes pas loin des danses pour la pluie! :lol:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar sen-no-sen » 18/08/17, 16:29

lilian07 a écrit :
Ok pour la première affirmation une forme de vie biologique ne peut communiquer mais pourquoi une civilisation technologique maîtrisant tout où partie des 4 forces fondamentales réglées par les constantes cosmologiques de l'univers ne voudrait pas communiquer ou n'aurai pas laissé de traces de communications....


Une hyper-civilisation ne voudrait pas communiquer avec nous pour des raisons sociologique,en effet la confrontation entre deux civilisations est quelque chose de particulièrement dangereux pour la moins avancé des deux technologiquement(le plus grand génocide de l'histoire,celui des amérindiens nous le rappel).
La maitrise technologique d'une de ses hypothétiques civilisations E.T passe nécessairement par la compréhension de lois physique et donc de la thermodynamique.
Hors l'application de cette dernière à la sociologie est sans appel:l'introduction brusque d'une espèce,ou d'une idéologie nouvelle dans un environnement donné entraine un déséquilibre du système.
En somme les membres d'une hyper-civilisation ne chercherait pas à entrer en contact avec nous afin d'éviter un désordre mondiale sans précédent.

Pour ce qui est de la dissipation des ondes électromagnétique compte tenu du fait que l'Univers observable s'étend sur environ 45 milliards d'années lumière(!) il existe de forte probabilités pour que nos "voisins" soit situé loin, très loin de nous et que leurs signaux ne nous soit pas encore arrivé...

Ahmed tu écris:

(il faudrait d'urgence inverser la tendance actuelle: diminuer le nombre d'ingénieurs et augmenter celui des poètes! :wink: ).


Le système aurait vite fait de transformer ses derniers en poètes en ingénierie! :lol:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar lilian07 » 18/08/17, 21:40

Une hyper-civilisation ne voudrait pas communiquer avec nous pour des raisons sociologique
En savoir plus sur societe-et-philosophie/sommes-nous-seuls-dans-l-univers-t12248-430.html#ar4bZVL64ASGQUSB.99


Soit, si cette dernière est moins avancée que nous d'accord pour la raison sociologique mais avouons que nous sommes une jeunes société technologique et qu'il y a fort à parier que les plus avancés soit les autres donc peu plausible dans ce cas.
Par ailleurs notre système solaire est très jeune donc la théorie sociologique tient à mon humble avis mal.
Enfin même si c'est une réelle menace la rencontre de 2 civilisations il n'y a pas vraiment de frein sociologique qui empêche cette rencontre d'un coté comme de l'autre...la curiosité prend toujours le dessus...

l'Univers observable s'étend sur environ 45 milliards d'années lumière(!) il existe de forte probabilités pour que nos "voisins" soit situé loin


Pour se rendre compte de l'immensité.
http://www.futura-sciences.com/sciences ... vers-3424/

qui à mon sens encore n’empêche en rien d'obtenir des flux électromagnétique de civilisations passées ou récentes....ne serait ce que dans notre galaxie d'un milliard d'étoiles et dont le disque mesure 100 000 années lumières.... l'homme moderne (Sapiens) était déjà en route vers la technologie il y a 100 000 ans.

Vraiment j'ai du mal à croire que ce paradoxe en soit finalement un d'autant que depuis la nuit des temps l'homme croit être à tord au centre de l'univers ou croit être une exception d'espèce ce qui rend la théorie de la médiocrité plus crédible que celle de l'anthropocentrisme.
Mais je conçois volontiers que c'est avant tout une piste comme une autre...
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar sen-no-sen » 18/08/17, 22:24

lilian07 a écrit :Soit, si cette dernière est moins avancée que nous d'accord pour la raison sociologique mais avouons que nous sommes une jeunes société technologique et qu'il y a fort à parier que les plus avancés soit les autres donc peu plausible dans ce cas.
Par ailleurs notre système solaire est très jeune donc la théorie sociologique tient à mon humble avis mal.
Enfin même si c'est une réelle menace la rencontre de 2 civilisations il n'y a pas vraiment de frein sociologique qui empêche cette rencontre d'un coté comme de l'autre...la curiosité prend toujours le dessus...


Si il s'agit d'une super-civilisation ils seraient tout à fait possible que des ET se baladent sur terre incognito,l'invisibilité étant une technologie qui devrait être maitriser sur terre d'ici moins de 50,que dire donc pour une société de plusieurs millions d'années d'avance sur nous.
Par contre une telle super civilisation aurait bien saisi le risque qu'elle déclencherait en cas de contact,exit donc la curiosité d'une apparition soudaine.

qui à mon sens encore n’empêche en rien d'obtenir des flux électromagnétique de civilisations passées ou récentes....ne serait ce que dans notre galaxie d'un milliard d'étoiles et dont le disque mesure 100 000 années lumières.... l'homme moderne (Sapiens) était déjà en route vers la technologie il y a 100 000 ans.


Si les débuts de la technique date de plus de 100 000 ans ce n'est que depuis 1850 -c'est à dire hier- que la technologie invasive à fait ses débuts,donc pas grand chose.
L'Univers observable quant à lui contient environ autant d'étoiles que de grains de sables sur les toutes les plages du monde(!),rien ne prédispose donc à ce que nos voisins soient situé dans un périmètre "proche"...et qui sais peut être existe t'il des possibilité de développement non technologique?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar lilian07 » 19/08/17, 09:14

rien ne prédispose donc à ce que nos voisins soient situé dans un périmètre "proche"...
En savoir plus sur societe-et-philosophie/sommes-nous-seuls-dans-l-univers-t12248-430.html#fvxcPFcGZ0bYXecf.99


Selon le principe de médiocrité oui, notre plage, notre galaxie d'un milliard d'étoiles est dense et petite (100 000 années lumière) ce qui la prédispose à avoir des millions de terres habitables....mais rien de tangible, comme si dans cette longue évolution de l'espèce biologique (toujours selon la théorie qui passerait dans un certain nombre de cas à l'espèce technologique) la durée de l'espèce technologique était insignifiante au point de rendre la maîtrise des forces fondamentales de la nature fatale et ce très très rapidement (environs 200 ans....).

Peut être que finalement une espèce biologique en passant à l'espèce technologique n'a pas le temps d'évoluer génétiquement au point d'avoir la pleine conscience et la maîtrise de la force. C'est toujours l'homo-sapiens instinctif et primitif (de même génétique) qui joue avec le nucléaire de fission et commence à jouer à la fusion... alors que ce dernier est compétent par lui même pour courir après sa nourriture vivante.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6732
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 163
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar chatelot16 » 26/08/17, 18:46

si l'univers est infini , l'infini c'est grand ! et il y a forcement d'autre forme de vie ailleurs dans l'infini ... mais l'infini est tellement grand que si il y a des etres vivant ou des civilisation tellement loin qu'aucune communication ne sera jamais possible a quoi bon savoir si ça existe ?

la seule chose que l'on sait vraiment , c'est que toutes les planète a distance raisonnable pour communiquer ne sont pas habité par des être capable de communiquer avec nos moyen

il y a certainement des civilisation lointaine que nous ne connaîtrons jamais

il y a peut etre des être vivant plus proche mais completement different , vivant avec une chimie completement differente a une temperature et une pression que l'on imagine même pas

il y en a un qui disait : l’éternité c'est long surtout vers la fin ... je dit l'infini c'est loin surtout vers les bords ...
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar lilian07 » 27/08/17, 14:49

la seule chose que l'on sait vraiment , c'est que toutes les planète a distance raisonnable pour communiquer ne sont pas habité par des être capable de communiquer avec nos moyen


C'est peu être tout simplement ça l'explication du paradoxe de Fermi rapproché du principe de médiocrité. La soupe moyenne des planètes proches habitées la plupart du temps par de la vie biologique mais seulement certaines bascules sur de la vie technologique avec la maîtrise des forces de l'univers. Comme l'univers est immense nos proches voisins (rayon de 200 à 300 années lumières) n'abritent pas de vie technologique et quand bien même dans un tel rayon la communication serait complexe, attendre 100 ans une réponse après avoir capté une vie potentielle n'est pas réaliste.

Alpha du Centaure qui est à 4 années lumière nos plus proches voisins solaire serait déjà difficilement accessible à la communication.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6105
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 372

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Ahmed » 27/08/17, 15:07

Lilian07, tu écris:
...mais seulement certaines bascules sur de la vie technologique avec la maîtrise des forces de l'univers.

C'est une formulation très excessive en ce qui concerne la "maîtrise", du moins pour ce qui est de la seule connue... :lol:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires