Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Société et philosophieSommes-nous seuls dans l'Univers?

Débats philosophiques et de sociétés.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3186
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar moinsdewatt » 09/06/17, 20:07

Le mystérieux signal "Wow !" ne vient pas des extraterrestres

Le 09.06.2017

Vieux de 40 ans, le mystère du signal "Wow !" est enfin expliqué par le passage d'une comète. Repéré par un radiotélescope en 1977, certains espéraient qu'il puisse s'agir d'un message venant d'une intelligence extraterrestre.

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/ ... res_113692
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46723
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 367
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Christophe » 15/08/17, 12:44

moinsdewatt a écrit :
Le mystérieux signal "Wow !" ne vient pas des extraterrestres

Le 09.06.2017

Vieux de 40 ans, le mystère du signal "Wow !" est enfin expliqué par le passage d'une comète. Repéré par un radiotélescope en 1977, certains espéraient qu'il puisse s'agir d'un message venant d'une intelligence extraterrestre.


https://www.sciencesetavenir.fr/espace/ ... res_113692


Cet autre article contredit le fait que la comète soit à l'origine d'une telle intensité et il donne d'autres faits sur ce signal Wow que je ne connaissais pas: http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html

Notamment que le signal n'est en fait qu'une intensité de signal et non un enregistrement de signal en lui même...
1 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar sen-no-sen » 17/08/17, 17:03

Quand des statistiques annoncent que nous sommes seuls dans l’Univers

S‘il y a d’autres civilisations dans l’Univers, alors pourquoi, en près de 60 ans d’écoute et de regard porté sur le ciel, n’avons-nous trouvé aucune preuve de leur existence ? Selon Daniel Whitmire, astrophysicien à l’université de l’Arkansas, c’est peut-être parce qu’il n’y a personne à trouver là-haut. À l’aide d’analyse statistique, Whitmire conclut que, si la Terre est typique, il n’est pas possible pour toute autre civilisation technologique d’exister en même temps que nous.


Cependant, l’explication la plus simple est que la raison pour laquelle nous ne trouvons pas d’autres civilisations est qu’elles ne sont pas là. La position de Whitmire est que, si le concept cosmologique appelé principe de médiocrité est appliqué au Paradox de Fermi, cela donne la raison pour laquelle nous sommes seuls, que nous sommes une civilisation typique et que nous allons nous éteindre bientôt, alors que nous sommes capables de communication interstellaire.

http://www.gurumed.org/2017/08/15/statistiques-annoncent-sommes-seul-lunivers/
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar lilian07 » 17/08/17, 23:09

Je trouve l'approche de Whitmire très intéressante il donne une explication très crédible de l'absence de signal extraterrestre en 60 ans d'écoute.

Il part du principe simple que si nous n'avons aucun signal c'est que nous sommes actuellement seul dans l'univers et pour ça il rapproche le paradoxe de Fermi du principe de médiocrité (La terre est un cas typique de l'univers, dans le sens moyen en opposition à un cas exceptionnelle favorisant la vie).
En effet notre espèce technologique n'existe que depuis peu comparativement à la vie biologique donc c'est en ce sens déjà un événement peu probable d'avoir une autre espèce technologique au même stade (même avec des milliards de possible vie extraterrestre) .
La plupart du temps les planètes habités le sont par des espèces biologiques qui ne mène par forcement à des espèces technologiques.
Ensuite, même si dans l'immensité des possibilités des espèces technologiques apparaissent elles ne peuvent en aucun cas être persistantes et c'est là une des explications des plus intéressante et crédible car une espèce technologique ne peut vivre très longtemps car elle détruit les ressources de sa planète.
Le paradoxe devient alors une évidence ce qui malheureusement condamne de facto l'espèce humaine a ne pas durée et surtout à ne laisser aucun espoir aux autre générations biologiques sur la planète.

C'est une des explications possibles et cette dernière trouve beaucoup de sens sur terre et actuellement.
Il est en revanche peu probable de pouvoir le vérifier à moins d'avoir un contact ou pas avant la fin.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2400
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 121
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar izentrop » 18/08/17, 01:30

lilian07 a écrit :une espèce technologique ne peut vivre très longtemps car elle détruit les ressources de sa planète.
Conséquence pessimiste. Je pense au contraire que la raison va l'emporter.
Comprendre les mécanismes qui nous mènent à notre perte, va nous permettre de redresser la barre.
Comme Hubert Reeves, j'ai confiance dans les immenses possibilités du cerveau humain … http://www.hubertreeves.info/spectacles/maldeterre.html
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6105
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 372

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Ahmed » 18/08/17, 09:45

Lilian07, tu écris:
Le paradoxe devient alors une évidence, ce qui malheureusement condamne de facto l'espèce humaine à ne pas durer et surtout à ne laisser aucun espoir aux autre générations biologiques sur la planète.

La technologie n'est qu'un aspect du problème et sa nocivité résulte du contexte dans lequel elle se déploie. La raison permet d'espérer, comme le dit Izentrop, un éventuel changement de trajectoire, mais cet espoir reste ténu, du fait de la prédominance de la seule rationalité performative qui est, de façon sous-jacente, au service de la maximisation de la dissipation de l'énergie (ou de l'accumulation sans fin de la valeur abstraite, si l'on se réfère à une autre grille explicative). Cependant, une disparition de l'espèce humain et d'autres espèces "sensibles" a peu de probabilité d'entraîner la destruction de toute forme de vie sur terre, loin de là.
Tu écris également:
une espèce technologique ne peut vivre très longtemps, car elle détruit les ressources de sa planète.

C'est une analyse un tantinet sommaire qui confond (je reconnais que c'est tentant!) les moyens d'un système et ses finalités, or c'est dans ces dernières que résident les raisons de son inéluctable anéantissement (Cf.https: //www.econologie.com/limites-physiques-croissance-pertinentes/).
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 402
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 33

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar lilian07 » 18/08/17, 10:43

La technologie n'est qu'un aspect du problème et sa nocivité résulte du contexte dans lequel elle se déploie.
En savoir plus sur societe-et-philosophie/sommes-nous-seuls-dans-l-univers-t12248-420.html#Z5xZEM1kHyb3gQFl.99


Et bien justement non, si nous sommes dans l'explication simple et concrète du paradoxe de Fermi de l'absence de signal électromagnétique d'origine technologique (forcement issue de la maîtrise des paramètres physiques présent et immuables dans tout l'univers) rapproché du principe de médiocrité alors toute technologie issue de l'évolution biologique du vivant est une impasse quelque soit le contexte et donc vérifié par l'absence de signal ET sur 60 ans d'écoute.
Donc nous ne sommes plus dans l"anthropocentrisme dont prône plutôt Izentrop et qui nous conduit au paradoxe de Fermi qui retire toute possibilité de résoudre la question de la vie extraterrestre....mais je ne dis surtout pas que c'est pas une autre piste à explorer mais je lui préfère une piste rationnel ou plutôt presque mesurable.

de façon sous-jacente, au service de la maximisation de la dissipation de l'énergie

Tu l'as dit toi même la technologie issue du biologique passe forcément par là et donc avec l'absence de signal constaté l'être technologique ne peut revenir à la raison car il en est incapable ou alors à un moment donné de son évolution technologique très courte (200 ans max....) il franchit la ligne rouge et finit par détruire ses ressources biologiques vitales pour maîtriser les paramètres physiques de l'univers (force nucléaire faible et forte, électromatique, gravité....)
Amhed, si j'ai bien compris ton affirmation sur mon analyse que tu dis sommaire et qui peut confondre les moyens d'un système et ses finalités je répond simplement que dans le principe de médiocrité toute espèce biologique de l'univers va passer par la recherche de la fission nucléaire, fusion, communication électromagnétique et donc sortir de son équilibre naturel quelque soit le contexte en modifiant à jamais le milieu réglé par la simple nature de l'univers....
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6105
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 372

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Ahmed » 18/08/17, 11:18

L'ennui dans ton approche réside dans le fait que la technique est une donnée incontournable, mais qu'il existe une différence de degré entre technique et technologie (mais à quel stade?) qui en change quasiment la nature (sans jeu de mots!).
La référence au paradoxe de Fermi reste assez spéculative et peu significative pour moi, au regard d'autres considérations.

Sur la seconde partie de ton message précédent, je suis d'accord, mais je persiste à penser que la destruction des ressources naturelles et du milieu, bien que loin d'être négligeable, est secondaire aux contradictions internes à un système qui nous rend de plus en plus dépendants de son métabolisme, alors même que ce dernier se condamne par son simple fonctionnement. C'est là que se situe le danger: trop assujettis à sa trajectoire, nous périrons avec lui*. Reste une hypothétique déprise volontaire qui mènerait à une transition en douceur... :roll:

La question d'éventuels contacts avec des extra-terrestres ne me passionne pas vraiment: ne peut-on se faire suffisamment d'ennemis sur terre? :lol:

* Par incapacité à construire un projet viable dans un contexte d'effondrement brutal.
Nota: l'effondrement a déjà commencé et les réactions que cela provoque sont très majoritairement** dirigées vers la préservation de ce qui nous condamne...
**Je ne parle pas ici du nombre de réactions, mais de leur poids dans la marche du monde.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2400
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 121
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar izentrop » 18/08/17, 12:30

Comme Ahmed, rien n'indique une menace extra-terrestre. La priorité est de reprendre en main notre planète.
La véritable prise de conscience viendra peut-être avec la pénurie d'eau potable, pour l'instant ça n'en prends pas le chemin.
Même si "l'homme" ne se raisonne pas, la nature reviendra à un nouvel équilibre.
Le siècle de la vitesse probablement oublié et le soleil continuera à alimenter la vie sur terre pour 3 ou 4 milliards d'années.
0 x
Avoir des raisons de croire ne signifie pas que l’on a raison de croire.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar sen-no-sen » 18/08/17, 12:46

lilian07 a écrit :Je trouve l'approche de Whitmire très intéressante il donne une explication très crédible de l'absence de signal extraterrestre en 60 ans d'écoute.


Oui sont approche est basé sur un raisonnement simple et efficace,toutefois cette étude élude les observations d'OVNI qui bien qu'encore inexpliqués sont à prendre en compte.
Considérons également le fait que statistiquement si il existe d'autre forme de vie,celle ci sont soit primitives soit des hyper-civilisations,il est très peu probable de tomber sur des civilisations semblable à la notre technologiquement.
Dès lors il devient évident que des formes primitives n'auraient pas les moyen de communiquer avec nous et qu'une hyper-civilisation éviterait d'entrer en contact direct avec un civilisation trop récente.
Reste aussi la possibilité qu'une hyper-civilisation est découvert que l'univers ne serait après tout qu'une vaste illusion et qu'elle ci se tourne vers "d'autre formes d'explorations".

Le paradoxe devient alors une évidence ce qui malheureusement condamne de facto l'espèce humaine a ne pas durée et surtout à ne laisser aucun espoir aux autre générations biologiques sur la planète.


Je ne pense pas (mais ce n'est que mon humble avis) que l'espèce humaine disparaissent suite à un effondrement écologique,par contre il existe de forte probabilité pour que l'humanité subissent "un grand bond en arrière" en raison du développement de certaines technologies comme le génie génétique.
Des méthodes visant à durcir des bactéries ou des souches virales étaient il y a encore 15 ans en arrière l'apanage exclusifs des superpuissances,toutefois depuis quelques années les "progrès" en matière de séquençages ou de manipulations génétiques(comme CRISPR-CAS9) sont désormais à la portée d'étudiants en fin de cycle...
Il devient alors évident que l'engrenage de la technique s'applique,à titre d'exemple quant les premiers drones civils ont été commercialisés il paraissait évident que ses derniers allaient être utilisés à des fins terroristes,il n'a hélas pas fallut beaucoup de temps pour le confirmer...
Qu'elle serait le résultat de la dissipation d'un virus avec 99% de mortalité à l'heure de la mondialisation?
Si l'on s'en tiens au études sur le collapse des civilisations,la notre devrait s’effondrer en un temps records,quelque mois au plus...?

Izentrop
Conséquence pessimiste. Je pense au contraire que la raison va l'emporter.
Comprendre les mécanismes qui nous mènent à notre perte, va nous permettre de redresser la barre


Je serais volontiers de cette avis,toutefois il apparait que le système anthropotechnique dispose de capacités hypnotique qui font entrer le discours alarmistes dans une sorte de fiction. Objectivement ou sont les avancées en matière écologique,malgré les bulletins d'informations quotidien?
Si nous échappons à l'engrenage de la technique (façon catastrophe) nous n'échapperons pas à sa résultante technologique c'est à dire l'humanité 2.0,ce qui fait que si l'on s'en tiens au déterminismes ambiant l'humanité devrait disparaitre dans tout les cas de figure...
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

Recherches populaires