Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Société et philosophieSommes-nous seuls dans l'Univers?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 367
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Christophe » 08/06/17, 00:47

Exnihiloest a écrit :ce qui veut dire qu'un voyage réaliste à la vitesse de la lumière devra durer au moins deux ans si l'on ne veut pas subir une accélération pénible de plusieurs g...
Mais bon, on peut aussi espérer trouver le truc pour l'anti-gravité (donc de l'anti-accélération). Il y a du boulot...


Je disais ceci surtout pour avoir une idée de l'énergie et de la durée d'accélération nécessaires pour tâter la vitesse de la lumière...

Sinon 1G c'est nul pour nous: c'est l'accélération verticale qu'on subit de notre naissance...l’accélération d'un vaisseau qui accélèrerait à 1G serait donc imperceptible.

Je pense que le corps humain supporterait assez facilement entre 1.5 et 2G pendant de longues durées, c'est juste les mouvements qui seront plus pénibles! Tant mieux pour les muscles: ils s’atrophieront moins!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1739
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 55

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Gaston » 08/06/17, 12:06

Exnihiloest a écrit :
...
ps: il faut subir 1G d'accélération pendant un peu moins d'une année pour arriver à la vitesse de la lumière. Ordre de grandeur à avoir en tête....puis faut pas oublier de freiner :mrgreen: Bref on est mal pour aller se balader dans les étoiles :cheesy: :cheesy:

ce qui veut dire qu'un voyage réaliste à la vitesse de la lumière devra durer au moins deux ans si l'on ne veut pas subir une accélération pénible de plusieurs g...
Mais pour maintenir une accélération de 1g il faut une force de plus en plus grande au fur et à mesure qu'on s'approche de la vitesse de la lumière.

L'énergie à fournir pour atteindre une vitesse V est égale à mc²(1/√(1-V²/c²)-1)

Pour accélérer 1 kg de 0 à 0,999999c , il faut fournir une énergie de 1 * 9 10^16 * (1 / √2 10^-6 -1) = 6,4 10^19 J = 1,7 10^13 kWh.

17 000 Tera Watt heure par kg (sans tenir compte du rendement du moteur) :mrgreen:
1 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 367
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Christophe » 08/06/17, 12:28

Ah oui quand même et là on ne parle que d'énergie...pas de technologie!

Je veux dire par là qu'à l'heure actuelle on a pas trouvé mieux que l'action-réaction pour propulser dans l'espace (même si il y a d'autres idées comme les voiles solaires)...action-réaction qui consomme pas mal de masse embarquée...à prendre en compte dans le calcul ce qui devrait décupler les 17 000 TWh/kg - si on parle en kg utile ! Puis faut freiner aussi...comme dit plus haut !

Conclusion: il n'y a plus qu'à découvrir l'anti gravité :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Sinon on peut prendre soin de la planète Terre aussi... je dis ça je dis rien... :|
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5401
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar janic » 08/06/17, 15:58

Sinon on peut prendre soin de la planète Terre aussi... je dis ça je dis rien...
tu es trop terre à terre! :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 367
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Christophe » 08/06/17, 22:13

Ah bon?

Je croyais que j'étais trop rêveur !! :cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Exnihiloest » 09/06/17, 13:54

Gaston a écrit :...Mais pour maintenir une accélération de 1g il faut une force de plus en plus grande au fur et à mesure qu'on s'approche de la vitesse de la lumière.

L'énergie à fournir pour atteindre une vitesse V est égale à mc²(1/√(1-V²/c²)-1)

Pour accélérer 1 kg de 0 à 0,999999c , il faut fournir une énergie de 1 * 9 10^16 * (1 / √2 10^-6 -1) = 6,4 10^19 J = 1,7 10^13 kWh.

17 000 Tera Watt heure par kg (sans tenir compte du rendement du moteur) :mrgreen:

Oui, c'est considérable.
Je me demandais, sachant que l'énergie totale disponible à bord du vaisseau est E=m.c², quelle vitesse max on pourrait atteindre en consommant une partie de la masse du vaisseau comme "carburant", par exemple la moitié. Comme la masse du vaisseau va alors diminuer avec le temps, comme pour une fusée classique, il y aurait un petit calcul intégral à faire, a priori Ec = ∫v.dp = ∫v.d(γmv) avec γ=1/√(1-v²/c²).
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 367
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Christophe » 09/06/17, 13:59

Il faut obligatoirement garder (au moins) 50% de la masse carburant pour la décélération...donc l'intégrale doit être faite sur 100% à 75% de masse pour l'accélération...et 75% à 50% pour la décélération en considérant que 50% de la masse du vaisseau est du carburant...

Pour le calcul intégral, je laisse ça aux matheux :D
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 787
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 29

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Exnihiloest » 09/06/17, 14:16

Christophe a écrit :...
Conclusion: il n'y a plus qu'à découvrir l'anti gravité :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Même avec ça, car il est peu probable que l'anti-gravité soit contraire à la conservation de l'énergie. Il y aura donc toujours quelque part où on en aura besoin pour atteindre le bilan énergétique final. Entre les lois de la physique et celles de Murphy, il n'y a souvent pas beaucoup de différence. :(

Quant au "trou de vers" de sen-no-sen, ça marcherait peut-être mais côté énergétique, je crois me souvenir que ce serait démentiel pour un trou assez grand pour le passage d'un vaisseau capable d'emmener des passagers.

Au 19ème siècle, la physique partait de quasiment zéro, le progrès a été spectaculaire, mais aujoursd'hui ce n'est plus le cas. Je pense qu'il faudra d'abord créer des intelligences artificielles capables d'aller au-delà des possibilités du cerveau humain si l'on veut des solutions à ce genre de problème.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46726
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 367
Contact :

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Christophe » 09/06/17, 14:25

Pas certain du tout...tout dépend la nature de la transformation physique...

Avant la physique nucléaire, personne n'aurait pu imaginer l'énergie considérable contenu dans les atomes...donc la nature peut réserver des surprises...

Sinon oui pour les IA ou le transfert de conscience humaine (je suis persuadé que Google y arrivera avant 2050)...Ce sont les thématiques des (bons) films Oblivion et Transcendance...(entres autres...)

https://www.youtube.com/watch?v=2LA_Na_WJe8

https://www.youtube.com/watch?v=HXNdqJF_igo
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1739
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 55

Re: Sommes-nous seuls dans l'Univers?

Message non lupar Gaston » 09/06/17, 14:27

Christophe a écrit :Il faut obligatoirement garder (au moins) 50% de la masse carburant pour la décélération...donc l'intégrale doit être faite sur 100% à 75% de masse pour l'accélération...et 75% à 50% pour la décélération en considérant que 50% de la masse du vaisseau est du carburant...

Pour le calcul intégral, je laisse ça aux matheux :D
En simplifiant un peu, je pense qu'on peut se passer du calcul intégral.

Si on consomme 25% de la masse pour accélérer, on a donc une énergie de 0,25 mc² d'un côté et une énergie cinétique en fin d'accélération de 0,75 mc²(1/√(1-V²/c²)-1)

Donc :
1/√(1-V²/c²) = (0,25 / 0,75) + 1 = 4/3
√(1-V²/c²) = 3/4
1-V²/c² = 9/16
V²/c² = 1-9/16
V=√(7/16) c
V = 0,66 c

En fait, on peut faire un peu mieux car on a besoin de moins de carburant pour freiner que pour accélérer (car le vaisseau est plus léger durant la phase de freinage).

Notons que "consommer" 25% de la matière, c'est bien mieux que ce que ferait un moteur à fusion : la fusion de l'hydrogène pour produire de l'hélium ne consomme "que" 0,69% de la masse de l'hydrogène initiale.
Mais même avec un moteur à anti-matière qui annihilerait 100% du carburant, si on consomme 49,99% de la masse du vaisseau pour accélérer et 49,99% pour décélérer, on n'atteint que 0,87 c :!:

Pour dépasser cette vitesse, il faut un moteur qui puise son énergie ailleurs que dans une masse embarquée.
1 x


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires