Société et philosophieRetraite des politiques, scandale Européen ?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13811
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 533

Retraite des politiques, scandale Européen ?

Message non lupar Flytox » 18/02/10, 22:52

Arrivé dans mes mails sans aucune espèce de garantie d'authenticité.

Image

Image
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8708
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 18/02/10, 23:08

Salut Flytox,

je ne sais pas pour les européenns, par contre je sais pour la France...
"Députés et sénateurs bénéficient de régimes spéciaux de retraite particulièrement avantageux"

Rendement imbattable, possibilité de cotiser double, pension de réversion sans condition de ressources… le système de retraite des élus Français est pour le moins intéressant. Revue de détail de leurs avantages avec Marie-Laure Dufrêche, déléguée générale de Sauvegarde Retraites.

Capital.fr : A l'heure où la classe politique s'empare de la question des retraites, de quels régimes dépendent les parlementaires Français ?
Marie-Laure Dufrêche : Alors qu’ils sont censés donner l’exemple, députés et sénateurs bénéficient de régimes spéciaux particulièrement avantageux. Un seul mandat de cinq ans permet aux députés de percevoir une retraite de 1.550 euros ce qui correspond, à ce que touche, en moyenne, un salarié du privé, après 40 années de travail. Mieux encore, la quasi-totalité d’entre eux cumule cette pension avec d’autres pensions, notamment celle d’élu local.

Capital.fr : Quels sont ces "privilèges" ?
Marie-Laure Dufrêche : Le régime de retraite des députés fonctionne par répartition, mais leur caisse n’est alimentée qu’à hauteur de 12 % par des cotisations. Le solde du financement est assuré par une subvention votée par les… parlementaires et payée par l’Etat, donc les contribuables. Le régime des députés coûte aux Français la bagatelle de 52 millions d’euros par an, sur les 60 millions de prestations versées. Autre avantage : ils peuvent cotiser double pendant 15 ans, puis 1,5 fois les 5 années suivantes. Ils auraient tort de s’en priver puisque le rendement de leur régime est imbattable : pour un euro cotisé, un député touchera 6 euros à la retraite, contre 1 à 1,5 euro pour un Français lambda. Ainsi, en seulement 22,5 années un député validera l’équivalent d’une carrière pleine, soit quarante annuités.

Capital.fr : Les sénateurs sont-ils aussi bien lotis ?
Marie-Laure Dufrêche : Les sénateurs peuvent aussi cotiser double et le rendement de leur régime est équivalent à celui des députés. Leur caisse fonctionne, en partie, par capitalisation. Les cotisations couvrent 43% des dépenses, le reste est financé par les intérêts de leurs placements. Leur régime a le mérite d'être bien géré puisque fin 2008, leur caisse était excédentaire de 575 millions d’euros, ce qui leur permet d'assurer 23 années de prestations. Dernier avantage de nos élus : en cas de décès, le veuf ou la veuve reçoit 66% de la pension du défunt, sans condition de ressources. Or, dans le privé, les conditions pour recevoir une pension de réversion sont tellement drastiques que le conjoint survivant ne perçoit rien du régime général dès lors que ses ressources personnelles dépassent 1528 euros par mois.

Propos recueillis par Frédéric Cazenave

source : Magazine Capital
De quoi être vraiment "dépité" :?
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1569
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 19/02/10, 00:19

Rien avoir avec les transports, si ce ne sont que les mouvements d'humeur.
Je déplace...
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...
Avatar de l’utilisateur
zorglub
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 501
Inscription : 24/11/09, 10:12

Message non lupar zorglub » 19/02/10, 11:03

un clip s'il veut se charger
https://www.econologie.info/share/partag ... wJ6OcS.pps

ma retraite à coté de ça .........!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8708
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 19/02/10, 19:33

Ah ah ! :cheesy:

Si vous en avez vraiment trop marre, cherchez l'inspiration aux USA :mrgreen:
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50361
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 930

Message non lupar Christophe » 19/02/10, 19:36

Lol Raymond, je lisais justement un autre article à ce propos...

Tu noteras que sur ce coup ci il y a eu des F16...
8) 8) 8) 8)

Le batiment est sacrément bien amoché quand meme vu le petit avion qui l'a percuté...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8708
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 19/02/10, 22:14

c'est marrant, sur ce coup les F16 ont décollé et le bâtiment ne s'est pas écroulé... :P
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8708
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 178

Message non lupar Remundo » 19/02/10, 22:33

On en sait un peu plus sur le pilote, il s'agit de Joe Stack
source Le Monde
Aline Leclerc pour Le Monde a écrit :"Le credo communiste : de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins ; le credo capitaliste : de chacun selon sa crédulité, à chacun selon son avidité. Joe Stack (1956-2010)." Ainsi finit le long message laissé, sur Internet, par l'Américain qui a précipité volontairement son petit avion sur un immeuble de l'administration fiscale à Austin, au Texas, jeudi 18 février. Agé de 53 ans, l'homme est vraisemblablement mort dans l'accident, un employé des impôts étant également porté disparu, et deux autres grièvement blessés.
Sur le site, fermé peu de temps après le crash, de la société de logiciel informatique qu'il avait créée en 1983, Joe Stack a laissé un testament de six pages, désormais disponible sur le site du Washington Post, dans lequel il s'attache à démonter le mythe du rêve américain. "Malheureusement, écrit-il, dans ce pays, nous subissons un lavage de cerveau dès notre plus jeune âge pour nous faire croire qu'en échange de notre dévouement et de nos services, le gouvernement œuvre pour la justice pour tous (...), qu'il y a de la liberté dans ce pays, et que nous devrions être prêts à donner notre vie pour les nobles principes de nos pères fondateurs. (...) J'ai passé toute ma vie d'adulte à essayer de me sortir tout ce bordel de la tête."


A 8 heures par e-mail, recevez la Check-list, votre quotidien du matin
Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts

Sur le même sujet
Portfolio
Crash fiscal au Texas
Les faits Un pilote précipite son avion sur un immeuble texan
Dans sa ligne de mire, les hommes politiques, "des voleurs et des menteurs qui ne pensent qu'à leur propre intérêt", le sauvetage des banques et des grandes entreprises "qui se sont écroulées sous le poids de leur gloutonnerie", comme General Motors, le système de santé et les compagnies d'assurances qui "tuent des dizaines de milliers de gens", ou encore les lois : "On demande une signature sur la déclaration d'impôts, mais qui peut dire qu'il comprend vraiment ce qu'il signe ? (...) Si ceci n'est pas une mesure digne d'un régime totalitaire…"

DÉBOIRES FINANCIERS

Stack situe son entrée dans ce qu'il appelle le "vrai cauchemar américain" au début des années 1980, moment où il monte sa propre société en tant qu'ingénieur indépendant spécialisé dans les logiciels informatiques. A l'origine des multiples déboires financiers qu'il raconte, une réforme fiscale adoptée en 1986 au profit du géant informatique IBM qui a rendu très difficile, pour les ingénieurs en informatiques, de rester indépendants. Dans le New York Times, un avocat qui défend l'abrogation de la loi, confirme que ce texte a "ruiné la vie de beaucoup de gens". Joe Stack écrit avoir dépensé au moins 5 000 dollars, et mille heures de son temps à essayer de convaincre des politiciens de sa nocivité. En vain, la loi, bien que très critiquée, existe toujours.

En moins de trente ans, Joe Stack raconte avoir perdu plusieurs fois toutes ses économies avant de rebondir, pour retomber de nouveau. Mal conseillé par un avocat fiscaliste, il finit par se retrouver "planté au milieu du désastre", poursuivi par le fisc. Selon Associated Press, il a, durant sa carrière, monté deux sociétés de logiciels informatiques, toute deux suspendues par l'administration fiscale, en 2000 et 2004.

BILAN DES MORTS

"J'en ai eu plus que je ne peux supporter. Dire que les gens ne meurent plus pour leur liberté dans ce pays est un mythe (...). Je sais qu'il y a eu des victimes avant moi, qu'il y en aura d'autres après. Mais je sais aussi que si je n'ajoute pas mon corps au bilan des morts, rien ne changera", écrit Stack en conclusion.

"Je choisis de ne pas continuer à regarder Big Brother me désosser, je choisis de ne pas ignorer ce qu'il se passe autour de moi, je choisis de ne pas prétendre que le 'business as usual' ne continuera pas, j'ai eu mon compte. Je peux juste espérer que le nombre [de cadavres] sera bientôt trop important pour (...) être ignoré et que les zombies américains vont se réveiller et se révolter", ajoute-t-il.

Ces derniers mots lui valent déjà une certaine popularité sur la Toile. Plusieurs pages Facebook ont été créées pour lui rendre hommage. Sur l'une d'elle, nommée "La philosophie de Joe Stack", qui compte déjà plus de 770 fans, l'administrateur a cru bon de préciser dans un encadré : "Cette page n'a pas pour but de glorifier ses actions mais simplement de dire, après avoir lu son message, que nous sommes d'accord avec les réflexions de Joe Stack." Il reprécise sur le mur que la page veut "réveiller les gens". "Je ne cautionne pas le fait de précipiter un avion dans un immeuble !"

Aline Leclerc

Pour les anglophones Le manifeste de Joe Stack
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Napo le nain
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 180
Inscription : 04/03/10, 10:43
Localisation : Somewhere over the rainbow

Message non lupar Napo le nain » 28/04/10, 16:12

je viens juste de découvrir ça je suis sur le c**

déjà nos députés et nos parlementaires nationaux se servent allègrement dans les caisses mais si en plus au niveau de l'Europe ça fait pire ...

affligeant :evil:
0 x
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent
Avatar de l’utilisateur
zorglub
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 501
Inscription : 24/11/09, 10:12

Message non lupar zorglub » 30/04/10, 12:55

prenez le temps de regarder .........
https://www.econologie.info/share/partag ... ChnCAZ.pps

et vous pourrez pleurer
0 x
chaque matin regardez vous , nu , dans une grande glace , au bout de 3 minutes vous verrez que votre intérieur et pire que votre image ......


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités