Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?

Débats philosophiques et de sociétés.

Que va-t-il arriver au Président Emmanuel Macron ?

Vous pouvez sélectionner 1 option

 
 
Consulter les résultats
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 26480
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 4864

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Obamot » 18/01/23, 17:26

Remundo a écrit :
gegyx a écrit :Quand je mense

ta faute de frappe m'évoque quelque chose, un néologisme.

menser,c'est un verbe qui caractérise tellement Macron. La pensée qui ment, ou le mensonge qui pense.

Adopté!

Y'a l'idée d'une préméditation à tiroirs...
1 x

Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5645
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1861

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par gegyx » 18/01/23, 18:29

Oui, peut-être, il est arrivé à ce moment là ce con. Et la "messe" est dite.

Mais ce doit être plus simple: comme ancien latiniste distingué, les mots, dans un esprit lacunaire covidé(?), cherchent souvent un chemin de sortie.

"mens" = pensée, tout simplement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5191
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 544

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Exnihiloest » 18/01/23, 23:14

gegyx a écrit :Oui, peut-être, il est arrivé à ce moment là ce con. Et la "messe" est dite.

Mais ce doit être plus simple: comme ancien latiniste distingué, les mots, dans un esprit lacunaire covidé(?), cherchent souvent un chemin de sortie.

"mens" = pensée, tout simplement.

Ah c'est sûr, si on a fait du latin, c'est qu'on a un esprit lacunaire.
Encore un bel exemple de ce que j'ai écrit y'a pas 5 mn.

Concernant Ciotti, je ne sais pas si c'est à sa demande ou si c'est un dysfonctionnement (de plus) du système de santé, mais le minimum c'est d'attendre l'enquête avant d'accuser. Quand l'extrême-droite aura le pouvoir, la méthode changera peut-être, avec jugements à la gueule du client et livraison à la vindicte publique, mais il va te falloir attendre.
0 x
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5645
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 1861

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par gegyx » 19/01/23, 00:03

aucun rapport l'Abruti. La poissonnière des raccourcis.

**
Oui, si médiapart ne l'avait sorti, tu aurais patienté encore 18 ans ? Mais mon pauvre, d'ici là un vent nouveau t'aura versé dans le collecteur
1 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 13547
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3745

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Remundo » 22/01/23, 22:17

Le Zapping de Yoyo, toujours rythmé et cinglant

3 x
ImageImage

Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 74256
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8791

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Christophe » 23/01/23, 17:29

Elle a mis un peu de temps à comprendre la mamie…

3 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 74256
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8791

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Christophe » 25/01/23, 13:13

Messiha, il se prend pour le Messie ou quoi ?

1 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 13547
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3745

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Remundo » 25/01/23, 13:39

il se marre et savoure son retour, c'est tout.

Plus sérieux...



La pétition à signer :
https://www.debout-la-france.fr/actuali ... r-le-pays/

La démarche est une union nationale transpartisane pour bloquer le gouverne-ment.

Ci-dessous l'argumentaire développé par NDA
Argumentaire :

1. le régime des retraites par répartition n’est pas menacé.

En 2022, le régime est excédentaire à hauteur de 3,2 milliards d’euros. La part du produit intérieur brut consacrée aux retraites est prévue, dans la pire des prévisions du Conseil d’orientation des retraites (COR), en légère augmentation en 2032 (14,5%), puis en baisse en 2050 (14,1%) contre 13,7% en 2021.

Le COR prévoit, au pire, un léger déficit en 2030 (7 à 10 milliards) sur un montant total de retraites versées aujourd’hui de 346 milliards. Cela représente l’augmentation récente du versement net de la France à l’Union européenne (de 5 à 12 milliards en quelques années), ou la moitié du coût financier annuel des millions de fausses cartes Vitale (20 milliards).

Plutôt que de faire souffrir les retraités, et les sacrifier une nouvelle fois, chassons les vrais gaspillages financiers de la France.

Cette réforme ne vise pas à empêcher un déficit grave, mais tout simplement à réduire, sous l’influence de Bruxelles, la part de notre richesse nationale réservée à nos retraités, et à ouvrir un nouveau marché aux fonds de pension, pour compléter l’insuffisance future des retraites des Français.

2. Une réforme dangereuse : les retraités vont être paupérisés.

Comment, dans un pays qui licencie les seniors dès 55 ans, peut-on demander l’augmentation de l’âge légal de départ à la retraite, qui va contraindre une majorité des non retraités, entre 62 et 64 ans, à toucher les minimas sociaux ?

En 2019, Emmanuel Macron le clamait lui-même haut et fort :

« Est-ce qu’il faut reculer l’âge légal de départ à la retraite qui est aujourd’hui à 62 ans ? Je ne crois pas. (…) Vous ne savez déjà plus comment faire après 55 ans. (…) On doit d’abord gagner ce combat avant d’expliquer aux gens, mes bons amis travaillez plus longtemps, ça serait hypocrite. »


Seulement 30% des 60-64 ans ont un emploi, et les recruteurs ne sont pas enclins à changer cette politique. Ainsi, selon une récente étude réalisée par Indeed, 4 chefs d’entreprises sur 10 n’envisagent pas d’employer une personne de plus de 45 ans dans un futur proche.

Ce ne sont pas les 60-64 ans qui vont prendre les métiers en tension (infirmières, soignants, enseignants, conducteurs de train ou de bus), ce ne sont pas eux, dans une ère du tout numérique, qui formeront les plus jeunes sur les nouvelles technologies. La précédente réforme, qui a augmenté l’âge de départ de 60 à 62 ans, n’a eu aucune influence sur le taux d’emploi des ouvriers, des aides à domicile ou des métiers du bâtiment.

Au vu du faible taux d’emploi précédemment cité, l’inactivité est, et restera, conséquente chez les seniors. Le passage de 62 à 64 ans va, de fait, réduire la période d’activité prise en compte pour l’établissement des pensions, qui seront encore plus faibles qu’auparavant.

Les économies voulues par le Gouvernement seront principalement financées par ceux qui ont commencé à travailler très jeune, qui, pour avoir une retraite à taux plein, devront travailler « gratuitement », c’est-à-dire sans gagner de nouveaux droits de retraite, puisqu’ils auront déjà cumulé assez de cotisations à 62 ans.

Les classes modestes seront, une nouvelle fois, les premières victimes, alors qu’elles ont, comparativement aux classes les plus riches, une espérance de vie bien inférieure (29% des hommes les plus modestes sont décédés à 64 ans contre 6% des hommes à très fort revenus).

Non content de contraindre une partie de la population à vivre au RSA, cette réforme ne fera que multiplier le nombre de travailleurs qui, auront commencé très jeune, mais n’auront jamais eu le loisir de profiter de leur retraite.

Le Gouvernement, pour tromper les Français, promet une pension minimale de 1200 € mais cela vaut uniquement pour les carrières complètes. Or, la réforme présentée va entraîner de fortes discontinuités de carrière.

3. Pour solidifier le régime de retraite par répartition, des solutions existent.

Plutôt que de multiplier des réformes successives réduisant les dépenses de retraite, il faut, pour rendre durable à moyen terme le régime de retraite par répartition, se concentrer sur les recettes qui dépendent de la création d’emplois sur le sol français et de la natalité :

Seule une politique incitant à produire en France, et à relocaliser nos industries, permettra de baisser le taux de chômage à 5%, ce qui représenterait une dizaine de milliards de recettes supplémentaires pour les caisses de retraite.
Renouer avec une vraie politique familiale, en revenant sur les suppressions d’aides décidées par François Hollande et Emmanuel Macron, ce qui permettrait d’augmenter la natalité et de préserver le ratio actifs-inactifs pour les décennies à venir.

Seul un référendum, issu d’une vaste mobilisation populaire, dépassant les clivages politiques, peut permettre de bloquer le Gouvernement sans bloquer le pays.
1 x
ImageImage
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 74256
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8791

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Christophe » 25/01/23, 15:32

J'espère que c'est un fake (ou alors juste pour les + de 75 ans !)

La fin de permis à vie dès l’été 2023 : Macron va réformer le permis de conduire il va falloir le renouveler tous les cinq ans bien-sûr payant

0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 74256
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 8791

Re: Politique française : quel avenir pour Macron (et la France) et pourquoi ?




par Christophe » 25/01/23, 15:39

0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 105 invités