Société et philosophieQue restera-t-il de l'Europe dans dix ans?

Débats philosophiques et de sociétés.

Que restera-t-il de l'Europe dans dix ans? Votez en fonction de ce qui arrivera probablement et non en fonction de ce que vous souhaiteriez (et dites pourquoi?):

Le sondage a expiré le 18/04/13, 20:08

Rien, l'Europe éclatera et sera dissoute
3
60%
L'Europe continuera tant bien que mal, mais l'Euro baissera
2
40%
Le status quo
0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 5
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Que restera-t-il de l'Europe dans dix ans?

Message non lupar Obamot » 18/04/12, 20:08

La liste des problèmes non résolus est longue, vous les connaissez:

— Espoirs relativement déçus du mouvement des «indignés» qui n'arrive pas à redécoller!
— Attaque massive du dollars très bas, contre un euro trop bas...
— Crise de la dette qui n'en finit pas...
— Gouvernement conciliants avec des banques qui ont créé une vraie fausse crise de la dette...
— Aucune harmonie fiscale au plan européen...
— Délocalisation massive d'entreprises ayant obtenu des réductions fiscales (ou non) mais qui s'exilent une fois les profits engrangés, pour un coût plus bas de la M.O. alors qu'ils écoulent leur production en ...Europe!
— Modèle théorique actuel à bout de souffle dans presque tous les domaines et beaucoup de pays...
— Traitement généralisé des causes au lieu de s'attaquer aux vrais problèmes.
— Lacunes du droit comparé entre les pays d'Europe qui aboutit trop souvent à l'impunité, qui aboutissent à des injustices flagrantes...
— Montée du nationalisme dans toute l'Europe, très contenu et très contrôlé dans la plupart des pays, alors que les problèmes ne sont pas résolus et que la colère gronde...
— Meurtres collectifs idéologiques qui font éclosion comme en Norvège, par une incompréhension des problèmes de fond stigmatisé par un dépit total conduisant à un nationnalisme extrême...
— Puis aussi, la Crise de l'énergie et du nucléaire avec Fukushima etc
— Et pour tout arranger, l'emprise toujours plus grande du portable conduisant à l'abêtissement des foules et au "syndrome de précarité acquis!" ...

Bref, tout est dans le titre:

Que restera-t-il de l'Europe dans dix ans?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 18/04/12, 21:46

En fait tu parles surtout de l'ordre mondial, et en particulier économique. Spécifiques à l'Europe ne ne vois que:
— Aucune harmonie fiscale au plan européen
— Crise de la dette qui n'en finit pas

A mon avis, ce que prône le FN se fera par la force des choses: réintroduction des monnaies nationales, et flottement des cours pour trouver un nouvel équilibre. C'est la conséquence inévitable des divergences fiscales et budgétaires.
La crise de la dette provoquera peut-être une baisse de l'euro mais cela sera différencié directement sur les monnaies nationales. Les pays du sud entrés tard et poussés à l'investissement par l'Europe devront être massivement aidés, ou il faudra accepter des" pertes sur créances irrécouvrables" énormes. Faut juste deviner ce qui sera le moins énorme ...

Les indignés, sans importance, une anecdote. L'euro n'est pas si surévalué pour les pays nordiques. Les délocalisations se font aussi hors Europe. Le problème est plutôt le refus de reconnaitre et d'accepter l'appauvrissement induit et ses conséquences.
La montée nu nationalisme est plutôt un simple rejet des populations qui ne viennent que pour profiter du système tout en refusant de s'intégrer. Je n'ai rien vu de tel de la part des asiatiques et pas de rejet non plus.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Napo le nain
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 180
Inscription : 04/03/10, 10:43
Localisation : Somewhere over the rainbow

Message non lupar Napo le nain » 19/04/12, 10:14

si tout s'effondre, vu le communautarisme entrenu depuis trente ans par l'immigration non controlée (le français non parlé, parkage dans des cités donc pas de travail et non intégration c'est un scandale de ne pas s'en être soucié avant), on risque quand même des affrontements très violent voire des morts
quand il s'agit de survie, les instincts primaires reviennent et çà c'est une valeur universelle qu'on soit bbb ou autres

et puis que nous sommes dans une société de consommation on ne sait même plus faire des bocaux de haricot pousser des tomates ...
pour les citadins ça va être dur .... très dur ^^
0 x
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 19/04/12, 20:11

Philippe Schutt a écrit :En fait tu parles surtout de l'ordre mondial, et en particulier économique. Spécifiques à l'Europe ne ne vois que:
— Aucune harmonie fiscale au plan européen
— Crise de la dette qui n'en finit pas


Ah tout à fait, et l'harmonisation des lois est très importante aussi, et elle fait défaut:
— Notamment dans le secteur... financier! Comme par hasard, non? — Surtout pour les pays n'ayant pas encore adhéré!
— Il y a aussi et surtout des choses qui sont légales et qu'il faudrait supprimer.
— Il manque cruellement le droit de référendum, d'intiative, dans beaucoup de pays il n'y a pas les deux!
— Il manque également le droit de se faire élire au plan local, si on n'est pas ressortissant de l'état dans lequel on vit (du moins, ce n'est pas automatique).

Philippe Schutt a écrit :A mon avis, ce que prône le FN se fera par la force des choses: réintroduction des monnaies nationales, et flottement des cours pour trouver un nouvel équilibre. C'est la conséquence inévitable des divergences fiscales et budgétaires.

J'ai de la peine à me faire une idée... A moins que des nouveaux accords voient le jour, poussés pas la nécessité?
Finalement ce que veulent les banques, car lorsque les caisses sont vides, elles sont gênées aux entournures pour renflouer leur caisse lorsqu'elles jouent au «jeu de l'avion».

Philippe Schutt a écrit :La crise de la dette provoquera peut-être une baisse de l'euro

Inévitable

Philippe Schutt a écrit :mais cela sera différencié directement sur les monnaies nationales. Les pays du sud entrés tard et poussés à l'investissement par l'Europe devront être massivement aidés, ou il faudra accepter des" pertes sur créances irrécouvrables" énormes.
Si l'Euro restais, ne ne vois pas bien le mécanisme, si ce n'est celui du nivellement par le bas... Sinon autant qu'ils restent dans l'Euro, s'agissant de les aider (et ça je n'y crois pas, ça n'existe pas, même la dette de l'Afrique prétenduement gommée, ne l'a pas été réellement... Pour la Grèce ce sera pareil, ils nous font croire que, mais j'aimerais bien lire tous les textes...)

Faut juste deviner ce qui sera le moins énorme ...


Précisément

Philippe Schutt a écrit :Les indignés, sans importance, une anecdote. L'euro n'est pas si surévalué pour les pays nordiques. Les délocalisations se font aussi hors Europe. Le problème est plutôt le refus de reconnaitre et d'accepter l'appauvrissement induit et ses conséquences.

Excellent !

Philippe Schutt a écrit :La montée du nationalisme est plutôt un simple rejet des populations qui ne viennent que pour profiter du système tout en refusant de s'intégrer. Je n'ai rien vu de tel de la part des asiatiques et pas de rejet non plus.

...et voilà... :?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 19/04/12, 22:28

... bien, bien... Là je réponds. Mais évidemment si on trouve des palliatifs... alors on ne règlera pas les problèmes de fond, ni les causes profondes.

Faut-il souhaiter une grosse crise pour tout remettre à plat? Qui voudrait ça, socialement ce serait catastrophique (toujours les mêmes qui trinquent, non)... N'est-ce pas Ahmed? Et toi, t'en penserais quoi de ce qui restera de l'Europe dans dix ans?
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu

bambou
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1534
Inscription : 19/03/07, 14:46
Localisation : Breizh

Message non lupar bambou » 19/04/12, 23:00

Obamot a écrit :— Il manque cruellement le droit de référendum, d'intiative, dans beaucoup de pays il n'y a pas les deux!

Et si un Suisse utilisait justement ce droit qu'il a de demander une consultation sur l'entrée de la Suisse dans l'Europe ?

Et s'ils jouaient le jeu de la solidarité en participant au budget de redistribution vers les pays sur-endettés ? :cheesy:

Ca peut aussi être ça l'Europe, dans 10 ans... 8)
0 x
Production solaire + VE + VAE = l'électricité en cycle court
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 19/04/12, 23:07

C'est pas faux... Bien pour ça que j'en parle. Mais si leurs caisses ne sont pas «vides», c'est peut-être bien aussi parce qu'ils ne vivent pas au-dessus de leurs moyens?

Car d'un autre côté il semblerait que la Suisse ait déjà voté, avec un "moratoire" prenant fin précisément dans dix ans!
http://www.20min.ch/ro/news/suisse/stor ... E-31602893

L'ironie de ta proposition pourrait bien faire que les helvètes perdent beaucoup de leurs droits en entrant dans l'Europe, et précisément le droit d'initiative et de référendum. Puisque ils seraient complètement inféodés aux droits et au dictat du Goliath Européen...

Ainsi tu serais éventuellement pour «une Europe fédéraliste, avec droit de référendum et d'initiative»? Et un «Président Européen», c'est ça? Est-ce le cas et où? Dans quels pays ces droits existent? Et est-ce que ces droits existeront partout dans dix ans? J'ai un gros doute, là-dessus! A voir comment l'Europe a été amenée... Et ce qui s'y passe ...>

Et donc — sans faire de l'anti-européanisme primaire — tu serais quand même confiant et «penserais que l'Europe existerait toujours dans dix ans...» Et qu'elle serait devenue plus «démocratique»...? C'est à voir, soyons positifs. Mais les yeux grands ouverts...
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités