Polarisation : le phénomène anti débat

Débats philosophiques et de sociétés.
Rajqawee
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 523
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Corse
x 161

Polarisation : le phénomène anti débat




par Rajqawee » 04/02/21, 09:28

Je pense qu'en ce moment ça s'appliquerait assez bien à ce forum...



D'une part, c'est pile dans le sujet, d'autre part ça vous fera peut être découvrir la chaîne de ce Monsieur, qui est vraiment sympa.

Je vois des intervenants, sur ce forum, qui finissent par repartir "dégoutés" de ne pas avoir pu "convaincre" l'autre.

Réjouissez-vous plutôt d'avoir échangé avec quelqu'un qui n'a pas votre façon de voir les choses, ça peut élargir vos horizons !
3 x

eclectron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2455
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 322

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par eclectron » 04/02/21, 10:15

Rajqawee a écrit :Je pense qu'en ce moment ça s'appliquerait assez bien à ce forum...



D'une part, c'est pile dans le sujet, d'autre part ça vous fera peut être découvrir la chaîne de ce Monsieur, qui est vraiment sympa.

Je vois des intervenants, sur ce forum, qui finissent par repartir "dégoutés" de ne pas avoir pu "convaincre" l'autre.

Réjouissez-vous plutôt d'avoir échangé avec quelqu'un qui n'a pas votre façon de voir les choses, ça peut élargir vos horizons !

Il faut aussi admettre qu'il y a des cons nuisibles. :lol:
Honnêtement tout n'est pas nul chez eux mais en moyenne, hélas , si.
Et un seul bien insistant suffit ...
Comment crois tu que des lois a l'encontre du bien commun arrivent a passer aux parlements (France , Europe): Lobbyisme.
ce n'est pas juste un avis "différent" qui s'exprime, c'est de la propagande organisée avec un intérêt bien souvent nauséabond derrière. Si, si des mechants...
1 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14827
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 924

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par Obamot » 19/02/21, 20:13

Rajqawee a écrit :Je pense qu'en ce moment ça s'appliquerait assez bien à ce forum...

D'une part, c'est pile dans le sujet, d'autre part ça vous fera peut être découvrir la chaîne de ce Monsieur, qui est vraiment sympa.

Je vois des intervenants, sur ce forum, qui finissent par repartir "dégoutés" de ne pas avoir pu "convaincre" l'autre.

Réjouissez-vous plutôt d'avoir échangé avec quelqu'un qui n'a pas votre façon de voir les choses, ça peut élargir vos horizons !


Pas qu’à ce forum, dans le milieu scientifique, les médias... d’ailleurs un fil de ce type manquait ! Merci.

Il y a eu les fake-news, puis les check-news, qui sont vite devenues un outil de propagande elles aussi...

Voici maintenant venue l’heure du Re-Check :

Science en mode pandémique:
l’étrange cas de la Swiss National COVID-19 Science Task Force


La Swiss National COVID-19 Science Task Force, groupe d’experts censé éclairer les décideurs sur l’évidence scientifique dans la crise du coronavirus, continue de jouir d’une visibilité extraordinaire et d’influencer le quotidien des Suisses de manière inédite. Un débat sur sa légitimité et son rôle apparaît plus nécessaire que jamais.
Et surtout, il est grand temps d’examiner de manière critique la qualité de son travail scientifique.

https://www.re-check.ch/wordpress/fr/sc ... ask-force/
0 x
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5695
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 266

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par ABC2019 » 19/02/21, 20:29

Rajqawee a écrit :Je pense qu'en ce moment ça s'appliquerait assez bien à ce forum...



D'une part, c'est pile dans le sujet, d'autre part ça vous fera peut être découvrir la chaîne de ce Monsieur, qui est vraiment sympa.

Je vois des intervenants, sur ce forum, qui finissent par repartir "dégoutés" de ne pas avoir pu "convaincre" l'autre.

Réjouissez-vous plutôt d'avoir échangé avec quelqu'un qui n'a pas votre façon de voir les choses, ça peut élargir vos horizons !

la méthode scientifique a pu se développer parce qu'il y avait un accord sur un standard de discussion : on fait des modèles qui font des prédictions quantitatives, et on compare des faits aux prédictions. Si ça ne marche pas, on accepte d'abandonner l'idée ou de la faire évoluer.

Mais ça ne marche que si on s'est préalablement mis d'accord sur ce qu'est la méthode scientifique et les critères de "vrais ou faux". Si tu discutes avec un intégriste islamiste qui prend comme critère de vérité que ça doit être dans le Coran, comment veux tu avancer ? on ne peut discuter utilement qu'avec des gens qui partagent un minimum de conventions de ce qu'est la vérité et l'erreur.

Par exemple si tu offres une démonstration mathématique à l'appui de ce que tu dis, mais qu'on te rétorque que tu es nul et que t'as surement tort (mais sans expliquer pourquoi, ni fournir une autre réponse ), quelle est la réponse à faire ?
0 x
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par GuyGadeboisLeRetour » 19/02/21, 20:42

ABC2019 a écrit :quelle est la réponse à faire ?

Pour toi y'en a qu'une: "Tu es nul". :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©

Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14827
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 924

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par Obamot » 20/02/21, 00:53

ABC2019 a écrit :— “Luke je suis Ampère” !

E12A9C7A-056A-467F-9EB2-4E3D5330D211.gif
E12A9C7A-056A-467F-9EB2-4E3D5330D211.gif (788.43 Kio) Consulté 787 fois


Image
2 x
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 01:17

Image
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14827
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 924

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par Obamot » 20/02/21, 01:54

62D9A459-71EF-47DF-A263-EF4FE9326840.jpeg
62D9A459-71EF-47DF-A263-EF4FE9326840.jpeg (41.91 Kio) Consulté 764 fois


Image
1 x
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1531
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 520

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par GuyGadeboisLeRetour » 20/02/21, 02:27

Image
1 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
eclectron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2455
Inscription : 21/06/16, 15:22
x 322

Re: Polarisation : le phénomène anti débat




par eclectron » 20/02/21, 08:33

Lorsque je faisais allusion aux cons nuisibles que je pourrais tout aussi bien qualifier de pourriture de l’humanité, je pensais a ceux évoquées dans ce documentaire.
Ce sont évidemment des "gros sous" qui sont derrière et ensuite le désir individuel de ne pas être dérangé dans son petit confort ou son idéologie, ne pas être contraint par la réalité, qui relayent tout ça.

la fabrique du doute...

la recherche doute, la science ne doute pas et ils ont amené le doute dans la science pour arriver à leurs fins : noyer le problème dont ils sont a l'origine dans un brouillard de problèmes afin de diminuer le poids du problème dont ils sont a l'origine: tabac, amiante, roundup RCA, abeilles...

Quel véritable débat avoir face a cette mauvaise foi financée et organisée ? Voilà pourquoi ça clash.

https://www.arte.tv/fr/videos/091148-00 ... ignorance/

Comment, des ravages du tabac au déni du changement climatique, on instrumentalise la science pour démentir... la science. Une vertigineuse investigation dans les trous noirs de la recherche et de l'information.

Pourquoi a-t-il fallu des décennies pour admettre officiellement que le tabac était dangereux pour la santé ? Comment expliquer qu'une part importante de la population croie toujours que les activités humaines sont sans conséquence sur le changement climatique ? Les pesticides néonicotinoïdes sont-ils vraiment responsables de la surmortalité des abeilles ? Pourquoi la reconnaissance du bisphénol A comme perturbateur endocrinien n'a-t-elle motivé que de timides interdictions ? Au travers de ces "cas d'école" qui, des laboratoires aux réseaux sociaux, résultent tous de batailles planifiées à coups de millions de dollars et d’euros, cette enquête à cheval entre l'Europe et les États-Unis dévoile les contours d'une offensive méconnue, pourtant lancée dès les années 1950, quand la recherche révèle que le tabac constitue un facteur de cancer et d'accidents cardiovasculaires. Pour contrer une vérité dérangeante, car susceptible d'entraîner une réglementation accrue au prix de lourdes pertes financières, l'industrie imagine alors en secret une forme particulière de désinformation, qui se généralise aujourd'hui : susciter, en finançant, entre autres, abondamment des études scientifiques concurrentes, un épais nuage de doute qui alimente les controverses et égare les opinions publiques.

Agnotologie
Cette instrumentalisation de la science à des fins mensongères a généré une nouvelle discipline de la recherche : l'agnotologie, littéralement, science de la "production d'ignorance". Outre quelques-uns de ses représentants reconnus, dont l'historienne américaine des sciences Naomi Oreskes, cette investigation donne la parole à des acteurs de premier plan du combat entre "bonne" et "mauvaise" science, dont les passionnants "découvreurs" des méfaits du bisphénol A. Elle expose ainsi les mécanismes cachés qui contribuent à retarder, parfois de plusieurs décennies, des décisions vitales, comme le trucage des protocoles, voire la fabrication ad hoc de rats transgéniques pour garantir les résultats souhaités. Elle explique enfin, au plus près de la recherche, pourquoi nos sociétés dites "de l'information" s'accommodent si bien de l'inertie collective qui, dans le doute, favorise le business as usual et la consommation sans frein.


Dans la même veine, il y a 3 documentaires sur Murdoch
https://www.arte.tv/fr/videos/098154-00 ... edias-1-3/

Après tout ça,on comprend pourquoi il devient difficile d'avoir un débat serein, avec ou contre au moins 2 activistes sur le forum.
1 x


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 19 invités