Société et philosophieManifeste pour le droit des animaux

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Manifeste pour le droit des animaux

Message non lupar sen-no-sen » 26/02/14, 20:21

Droit des animaux : le manifeste de 24 intellectuels pour un changement du statut juridique de l'animal


DROIT DES ANIMAUX - 24 penseurs, philosophes, écrivains, historiens et scientifiques veulent voir évoluer le régime juridique de l'animal dans le Code civil et que soit reconnu sa nature d'être sensible. Ils ont donc signé un manifeste à l'initiative de la Fondation 30 Millions d'Amis.

Il ne s'agit pas de mettre les animaux au même rang que celui des humains, mais de mettre en avant une dignité qui leur est inhérente, ainsi que leur capacité à ressentir de la douleur et du plaisir, comme nous, êtres humains.

Aujourd'hui, l'article 528 du Code civil considère toujours les animaux comme des "biens meubles", au même titre qu’une armoire ou une chaise, ce qui est inacceptable pour la Fondation et ces 24 signataires, bien décidés à bousculer le droit.


http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/24/24-intellectuels-changement-statut-juridique-animal_n_4149765.html?utm_hp_ref=fr-animaux


J'abonde tout a fait dans cette citations de Kundera:
"La vraie bonté de l'homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu'à l'égard de ceux qui ne représentent aucune force. Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. Et c'est ici que s'est produite la faillite fondamentale de l'homme, si fondamentale que toutes les autres en découlent ..."

Extrait du coup de gueule de Aurélien Barrau (Astrophysicien):

http://www.huffingtonpost.fr/aurelien-barrau/souffrance-animale_b_4169993.html[/quote]
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7513
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 27/02/14, 07:42

sen no sen bonjour
L’inconvénient (pour les amateurs de violence et d’assassinat des animaux) de ce genre de reconnaissance, c'est que ce serait mettre le doigt dans un engrenage qui emporterait le bras puis le reste du corps. Ce qui est inenvisageable actuellement. C’est pourquoi il y a déjà des lois qui font la distinction entre animaux de compagnie et animaux d’élevage et qui interdisent les violences « gratuites » comme s’il y avait des violences justifiables comme celles de la chasse, de l’abattage ou des jeux de sang comme la tauromachie.
Après cela les humains, amateurs de sang et de violence, s'étonnent lorsqu'il y a un retour de baton dont ils sont victimes à leur tour. On ne récolte que ce que l'on sème comme l'a souligné Gandhi aussi.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 27/02/14, 11:15

En effet, et c'est bien pour cette raison qu'il serait intéressant de mettre en œuvre un statut garantissant la dignité animale,cela serait une sorte d'examen nous permettant ensuite de passer à "l'application humaine".

Il est intéressant de noter que nombre de tueurs en série on commencé par exprimer leurs pulsions de mort sur des animaux avant de passer à leurs congénères bipèdes.
D'une certaine façon le super-organisme qui chapeautent notre société se comporte de la même façon qu'un psychopathe...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7513
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 27/02/14, 12:44

En effet, et c'est bien pour cette raison qu'il serait intéressant de mettre en œuvre un statut garantissant la dignité animale,cela serait une sorte d'examen nous permettant ensuite de passer à "l'application humaine".
cela changerait-il quelque chose? Il existe des tas de lois contre toutes sortes de violences et cela ne limite, ni ne réduit celles-ci.
C'est donc lié à un état de conscience, plus qu'à des cadres juridiques. Ainsi Gandhi (à son grand regret) n'a-t-il pas pu éviter les conflits entre musulmans et hindouistes dès que les anglais ont abandonné leur position dominante.
Il est intéressant de noter que nombre de tueurs en série on commencé par exprimer leurs pulsions de mort sur des animaux avant de passer à leurs congénères bipèdes.
Peut-on généralisé cela? Par contre, et cela est physiologiquement démontré, les produits animaux absorbés excitent (avec d'autres produits comme l'alcool, le tabac, les excitants alimentaires,...)l'organisme ce qui le prédispose à exprimer cette excitation provoquée, avec sa forme extrême le meurtre effectivement. D'où les défouloirs comme les sports de violence: boxe, certains arts dits martiaux, les spectacles violents aussi comme les sports collectifs, genre rugby, foot et consorts où le spectateur évacue son trop plein par la violence verbale ou physique. Et au sommet de ces dérèglements psycho/physiologiques; les jeux de mort comme la tauromachie ou la chasse.
D'une certaine façon le super-organisme qui chapeautent notre société se comporte de la même façon qu'un psychopathe...
Effectivement, le système est à l'image de ce qui le compose.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 27/02/14, 13:32

janic a écrit :cela changerait-il quelque chose? Il existe des tas de lois contre toutes sortes de violences et cela ne limite, ni ne réduit celles-ci.


Même si l'on peut toujours ironiser sur l'évolution "en bien" des conditions humaines,force est de constater qu'un certain nombre de points on évoluer de façon positifs:tel que l'abandon de l'esclavage(même si de nouvelles formes sont apparues),la liberté octroyés aux femmes etc...

Dans l’Angleterre victorienne (tout comme dans certain pays actuellement) il était assez courant de pratiquer par simple amusement la torture d'animaux:chat bruler vif,bouc lancer du haut d'une tour,clouage d'oiseau vivant sur des portes etc...
Bien de ses pratiques n'avaient même pas de finalité superstitieuse:on faisait mal pour le plaisir!

Dorénavant la majorité des gens sont éduqués de façon à aimer les animaux,même si cette amour est très hypocrite(on câline le toutou mais on se régale d'une pièce de veau!)
Il est donc nécessaire d'aller plus loin par le biais de l'éducation.

D'où les défouloirs comme les sports de violence: boxe, certains arts dits martiaux, les spectacles violents aussi comme les sports collectifs, genre rugby, foot et consorts où le spectateur évacue son trop plein par la violence verbale ou physique.Et au sommet de ces dérèglements psycho/physiologiques; les jeux de mort comme la tauromachie ou la chasse.


OH la,il y a de sacré nuance!
Les sports de combat héritage codifiés des arts martiaux répondent à un besoin de l'humain qui est la survie,la plupart des maitre orientaux étaient profondément pacifiste et souvent végétarien(lire la biographie de O Sensei Ueshiba fondateur de l'Aikido.
C'est le rôle du "DO" du Judo,Aikido,Karate DO,Transformer l'action meurtrière en voie spirituelle....
De même on ne peut nullement comparer la chasse et la tauromachie.
La chasse* réponds également à une logique de survie(=manger),la tauromachie quant à elle est une ritualisation des religions à mystère tombé dans le domaine du spectacle! Nuance!


*Il y a chasseur et chasseur!
Il ne faut pas confondre le bon vieux chasseur du terroir qui ramène du gibier et qui ne va pas grossir les caisses des hypermarché d'un coté, et les amateurs de massacre/safari en Afrique poursuivant des troupeaux d’éléphant en hélicoptère les dégommants à coup d'armes de guerre!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7513
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 27/02/14, 17:01

Même si l'on peut toujours ironiser sur l'évolution "en bien" des conditions humaines,force est de constater qu'un certain nombre de points on évoluer de façon positifs:tel que l'abandon de l'esclavage(même si de nouvelles formes sont apparues),la liberté octroyés aux femmes etc...

C’est effectivement ce que l’on appelle la civilisation destinée à faire des individus civilisés et d’une certaine façon, ça marche ! Puisque le système fonctionne sur la carotte ou le bâton. Qu’arriverait-il si il n’y avait plus de code de la route, plus de limitation de vitesse, plus de priorité à droite ? La mortalité grimperait jusqu’à 10 fois le chiffre actuel ! C‘est ce que je voulais dire par prise de conscience qui, sans répression, n’en donne même pas l’apparence.
Dorénavant la majorité des gens sont éduqués de façon à aimer les animaux, même si cette amour est très hypocrite (on câline le toutou mais on se régale d'une pièce de veau!)
l’amour hypocrite, ce n’est pas de l’amour, ça s’appelle juste faire vibrer la corde de la sensibilité sélective.
Il est donc nécessaire d'aller plus loin par le biais de l'éducation.

On peut toujours essayer d’y croire ! Bon courage.
Citation:
D'où les défouloirs comme les sports de violence: boxe, certains arts dits martiaux, les spectacles violents aussi comme les sports collectifs, genre rugby, foot et consorts où le spectateur évacue son trop plein par la violence verbale ou physique.Et au sommet de ces dérèglements psycho/physiologiques; les jeux de mort comme la tauromachie ou la chasse.

OH la,il y a de sacré nuance!
Les sports de combat héritage codifiés des arts martiaux répondent à un besoin de l'humain qui est la survie,

En théorie seulement!
la plupart des maitre orientaux étaient profondément pacifiste et souvent végétarien(lire la biographie de O Sensei Ueshiba fondateur de l'Aikido.

Maitre Ueshiba n’est devenu pacifiste qu’au milieu de sa vie parce que confronté à un maitre spirituel ; c’est celui-ci qui l’a orienté vers une approche non violente et basée sur la défense et non l’attaque (mais l’Aïkido fait un peu exception) quant à être VG cela ne serait arrivé qu’à la fin de sa vie (dit-on sans véritable témoignage de cela, mais admettons-le). D’ailleurs le VG n’est guère ou pas enseigné ou pratiqué par les disciples des Ueshiba.
De même on ne peut nullement comparer la chasse et la tauromachie.
La chasse* réponds également à une logique de survie(=manger),

Plus maintenant, la chasse a correspondu à une logique de survie, plus culturelle qu’autre chose d’ailleurs, mais plus depuis que l’on connait l’agriculture et la conservation des aliments.
Pour l’anecdote passait un documentaire sur les chimpanzés qui de façon habituelle ne mangent pas de viande, mais au changement de chef et parce que celui-ci en mangeait toute la tribu en à fait autant. Besoin réel ? Instinct de survie ? Non : mimétisme comme ces jeunes qui fument ou boivent pour faire comme leurs ainés et être admis dans le groupe. Et le mimétisme actuel est hérité du même besoin d’intégration et lorsque les dominants mangent forces viandes, le menu peuple n’a qu’une aspiration : en faire autant. (mécansime analysé et reconnu par l’OMS et vérifié dans les comportements sociaux actuels.)
la tauromachie quant à elle est une ritualisation des religions à mystère tombé dans le domaine du spectacle! Nuance!

Peu importe l’origine ! Nous sommes supposés être civilisés et dégagés des superstitions, en théorie d’ailleurs, puisque ce ne sont pas des grenouilles de bénitiers qui assistent à ces tueries.
*Il y a chasseur et chasseur!
Il ne faut pas confondre le bon vieux chasseur du terroir qui ramène du gibier et qui ne va pas grossir les caisses des hypermarché d'un coté,

Image d’Epinal de nos chères campagnes d’antan. La plupart des accros de la gachette est citadine et vient avec ses 4x4 pour faire un carton sur des animaux qu’ils ne mangeront d’ailleurs peut être pas : le canard aux plombs, ce n’est pas bon pour les dents !
et les amateurs de massacre/safari en Afrique poursuivant des troupeaux d’éléphant en hélicoptère les dégommants à coup d'armes de guerre!

Pas d’accord, ce sont les mêmes individus ! Si nos chasseurs avaient les moyens financiers d’en faire autant (certains les ont) ils se précipiteraient là aussi pour faire un carton et afficher des têtes de lions et d’éléphants sur leurs murs plutôt que de cerf ou de sanglier. Bizarrement lorsque l'on écoute les chasseurs, très peu (en tout cas je n'ai guère ou pas entendu) parlent de nourriture, mais plutôt de picoler entre copains.( l'humour des Inconnus!)
Un de nos présidents avait fait scandale politique quand il avait voulu chasser des tigres blancs, je crois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 27/02/14, 22:34

janic a écrit :C’est effectivement ce que l’on appelle la civilisation destinée à faire des individus civilisés et d’une certaine façon, ça marche ! Puisque le système fonctionne sur la carotte ou le bâton. Qu’arriverait-il si il n’y avait plus de code de la route, plus de limitation de vitesse, plus de priorité à droite ? La mortalité grimperait jusqu’à 10 fois le chiffre actuel ! C‘est ce que je voulais dire par prise de conscience qui, sans répression, n’en donne même pas l’apparence.
l'éducation.


C'est pour cette raison qu'il est tout a fait possible d'arriver en quelques générations seulement à une société beaucoup plus respectueuse,je ne dis que nous arriverons je dis que c'est possible.


Maitre Ueshiba n’est devenu pacifiste qu’au milieu de sa vie parce que confronté à un maitre spirituel ; c’est celui-ci qui l’a orienté vers une approche non violente et basée sur la défense et non l’attaque (mais l’Aïkido fait un peu exception) quant à être VG cela ne serait arrivé qu’à la fin de sa vie (dit-on sans véritable témoignage de cela, mais admettons-le).



C'est au contact de Kumagusu Minakata,un grand érudit japonais et naturaliste que Morihei Ueshiba compris l’intérêt de la justice et de la protection de l'environnement,il avait 25 ans.
Morihei Ueshiba fut également enrôlé dans la guerre Russo-japonaise ou il fut par plusieurs fois confronté à l'horreur.
Ses secrets martiaux quant à eux lui ont été principalement enseigné par Sokaku Takeda,considéré comme l'un des plus grands maitre d'arts martiaux japonais,mais qui devait avoir a son actif plusieurs dizaines de morts....mais c’était l’époque!
C'est plus tard lors de sa rencontre avec Wanisaburo Deguchi (à l'age de 37 ans) que Morihei Ueshiba s'orienta dans une démarche spirituelle forte (car il fut dès tout jeune baigné dans cette recherche).
A l'age de 42 ans il atteint le "Satori"(illumination).
Il fut végétarien mais pas de façon stricte,il vécu notamment en Hokkaido (la Sibérie japonaise) ou comme beaucoup de ses compatriotes il devait manger du poisson pour agrémenter le quotidien.

Historiquement les arts martiaux ne relève pas de la pulsion de mort,mais au contraire,de la volonté de vouloir conserver la vie.
Les sports de combats moderne suivent mais de façon édulcorée cette logique.




Plus maintenant, la chasse a correspondu à une logique de survie, plus culturelle qu’autre chose d’ailleurs, mais plus depuis que l’on connait l’agriculture et la conservation des aliments.


A l'origine, la chasse faisait partie des nécessitées de survie,mais bien qu'elle soit totalement dénuée de sens de nos jours dans nos pays industrialisé(mais c'est une histoire de temps!)elle à perdurer en tant que tradition.
Maintenant il ne faut pas confondre tout les chasseurs entre eux,idem pour la pêche.
Un grand nombre de chasseurs pratique encore la chasse pour manger du gibier et limite les populations de sanglier par le même fait.
D'autre, il est vrai ,pratique pour le "sport",d'autre encore pour être avec les copains et boire un "petit" coup!


Pour l’anecdote passait un documentaire sur les chimpanzés qui de façon habituelle ne mangent pas de viande, mais au changement de chef et parce que celui-ci en mangeait toute la tribu en à fait autant.


Oui en effet, d'ailleurs il existe des clans de chimpanzé principalement végétarien et d'autre avec un gout prononcé pour la viande,certain aillant développés des techniques de chasse relativement élaborées.

Nous sommes supposés être civilisés et dégagés des superstitions, en théorie d’ailleurs, puisque ce ne sont pas des grenouilles de bénitiers qui assistent à ces tueries.


Supposé en effet!
Globalement la tauromachie est défendu par ses partisans comme faisant partie du patrimoine...gageons que les prêtre sacrificateur d'enfants au dieux Baal devait tenir le même discours dans le passé....preuve que l'on a quelques peu avancé depuis et que nous pouvons aller encore plus loin!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7513
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 28/02/14, 08:45

Ni l'un ni l'autre! une automobile ou une machine à café, n'est pas qu'un simple assemblage de pièces, c'est aussi une création, un acte destiné à une application précise dont la destination n'est pas de créer des accidents futurs et ne sont pas plus sacrés qu'une icone religieuse ne l'est (sinon aux yeux de ceux qui le croient)

Oui mais une machine à café n'est pas vivante!

Au sens cellulaire, non ; mais elle est composée des mêmes éléments que la matière vivante : molécules, atomes. Cependant lorsqu’une voiture bouge, elle s’anime… (animus : être animé) comme nous. C’est bien le but de toute création vivante sauf qu’a nos créations manquent un élément subtil : le principe de vie, le souffle de vie pour que cette animation se fasse sans secours extérieur.
Citation:
la biologie de synthèse ou l'espérance de recréer la vie, rentre dans cette catégorie d'apprenti sorciers qui se prennent pour des (ou un) dieu (x)

Je ne sais pas si il se prenne pour des dieux, mais il ferait mieux d'essayer de guérir le cancer!

Le meilleur moyen de guérir le cancer, c’est surtout d’ adopter une conduite qui évite son apparition et la même conduite pour que celui-ci disparaisse. Quant à se prendre pour des dieux c’est avoir la prétention de maitriser la vie et la reproduire, mais « si tu manges de ce fruit…tu dois mourir »
C'est pour cette raison qu'il est tout a fait possible d'arriver en quelques générations seulement à une société beaucoup plus respectueuse, je ne dis que nous arriverons je dis que c'est possible.

Ca fait tout de même quelques milliers d’années que les sages, les philosophes et quelques religions prêchent pour la non violence ; résultat : rien ou presque. Ce qui n’empêche qu’il faut continuer, mais seulement à l’attention d’une toute petite minorité réceptive.

Il fut végétarien mais pas de façon stricte,il vécu notamment en Hokkaido (la Sibérie japonaise) ou comme beaucoup de ses compatriotes il devait manger du poisson pour agrémenter le quotidien.
ce que l'on appelle aujourd'hui flexitarien, donc pas végétarien.
Où as-tu puisé tes sources?
Historiquement les arts martiaux ne relève pas de la pulsion de mort,mais au contraire,de la volonté de vouloir conserver la vie.

Comme tous les systèmes guerriers qui dévient progressivement de leur objectif premier : préserver la vie et se mettent au service de la guerre de conquête.
Les sports de combats moderne suivent mais de façon édulcorée cette logique.

Selon moi, des combats de boxe ou tout autre « sport » qui frappe réellement un individu ne le fait pas pour préserver sa vie.
A l'origine, la chasse faisait partie des nécessitées de survie, mais bien qu'elle soit totalement dénuée de sens de nos jours dans nos pays industrialisé(mais c'est une histoire de temps!)elle à perdurer en tant que tradition.

On verra ça dans quelques centaines ou milliers d'années (j'entends cela par choix et non par obligation qui elle risque d'arriver assez rapidement)
Maintenant il ne faut pas confondre tout les chasseurs entre eux, idem pour la pêche.
Un grand nombre de chasseurs pratique encore la chasse pour manger du gibier et limite les populations de sanglier par le même fait.

C’est effectivement le discours de ces obsédés de la gâchette qui justifient ainsi leur raison d’être. Mais c’est le même discours tenu par les éleveurs avec justification de nourrir les populations, idem pour la justification de la tauromachie avec ses arguments de tradition, de noblesse de l’animal, d’une mort glorieuse, etc… (comme si la mort était glorieuse) et justifient encore que cette mort et plus « propre » que les abattoirs. Ou les américains avec leurs obsession de l'armement individuel et de ses bavures.
En effet, en France, il est interdit de posséder des armes et de s'en servir sauf... les policiers et les chasseurs.
Oui en effet, d'ailleurs il existe des clans de chimpanzé principalement végétarien et d'autre avec un gout prononcé pour la viande, certain aillant développés des techniques de chasse relativement élaborées.

C’est effectivement ce genre de comportement déviant qu’à adopté l’humanité et pour laquelle elle s’autojustifie.
Citation:
Nous sommes supposés être civilisés et dégagés des superstitions, en théorie d’ailleurs, puisque ce ne sont pas des grenouilles de bénitiers qui assistent à ces tueries.

Supposé en effet!
Globalement la tauromachie est défendu par ses partisans comme faisant partie du patrimoine...gageons que les prêtre sacrificateur d'enfants au dieux Baal devait tenir le même discours dans le passé....preuve que l'on a quelques peu avancé depuis et que nous pouvons aller encore plus loin!

Quel optimisme ! Ces prêtres de Baal sacrifiant des enfants, ont été remplacés par d’autres prêtres (avec ou sans religion) continuant de justifier leurs sacrifices pour le bonheur des autres hommes en sacrifiant des animaux en leur lieu et place (le fameux sacrifice du fils d’Abraham, entre autres) avec une prétention d’autorisation et de soutien des divinités passées et actuelles. « ils ont pour dieu leur ventre »
Mais, au "crédit" de ces tueurs, ces massacres d'animaux évitent peut-être en partie ce goût du sang sur les autres humains.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 28/02/14, 13:16

janic a écrit :Ca fait tout de même quelques milliers d’années que les sages, les philosophes et quelques religions prêchent pour la non violence ; résultat : rien ou presque.


Prêcher est une chose, étudier les mécanismes de la violence en est une autre.
La violence fait partie de la nature,elle s'inscrit dans le processus de dominance et des mécanismes de sélections qui ne sont ni plus ni moins que la résultante biologique de la thermodynamique.
Lorsque tout ses procédés auront été compris et correctement intégrés à la société humaine,il sera alors possible d'évacuer les grands maux de l'humanité sévissant depuis l'aube des temps.
Cela ne se fera pas dans un futur immédiat mais uniquement après en ensemble de prises de conscience.


Comme tous les systèmes guerriers qui dévient progressivement de leur objectif premier : préserver la vie et se mettent au service de la guerre de conquête.


Ne t'en déplaise, si les mécanismes de défense n'avaient pas existé nous ne serions pas là pour en parler!

Selon moi, des combats de boxe ou tout autre « sport » qui frappe réellement un individu ne le fait pas pour préserver sa vie.

Non l'idée c'est de préserver sa propre vie!
Les sports de combats sont une représentation sportive du rituel d'affrontement.
Tout les mammifères dès leurs plus jeunes âges pratiquent instinctivement l'affrontement rituel,cela est naturelle.
Les sports de combat permettent de canaliser la violence de façon positive,beaucoup de personnes ont reconnu que grâce a la pratique ils ont obtenu le bien être,ça été mon cas également.

C’est effectivement ce genre de comportement déviant qu’à adopté l’humanité et pour laquelle elle s’autojustifie.


Comment est il possible d'invoquer un comportement déviant pour un chimpanzé?
Quel est ta définition de la déviance?
Il est extrêmement hasardeux de vouloir appliquer le raisonnement humain à des comportements animaux.
Pour ce qui est de la consommation de viande,si l'humanité n'en n'avait pas fait consommation nous n'aurions encore une fois pas cette discussion et nous ne serions pas là pour en parler!

ce que l'on appelle aujourd'hui flexitarien, donc pas végétarien.
Où as-tu puisé tes sources?


C'est une définition contemporaine,si tu es végétalien mais que tu te retrouve dans une contrée polaire tu saura bien obligé de t'alimenter,non?
Il faudra donc bien faire avec ce qui est disponible!
Qui plus est, le Japon est une ile ou les zone montagneuse représente 3/4 de la surface,les zones arables sont donc limitées,il y était donc difficile d'appliquer un végétarisme stricte.
J'ai lu la biographie du "O Sensei" faite par John Stevens.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7513
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 28/02/14, 16:55

Sen no sen bonjour
janic a écrit:
Ca fait tout de même quelques milliers d’années que les sages, les philosophes et quelques religions prêchent pour la non violence ; résultat : rien ou presque.

Prêcher est une chose, étudier les mécanismes de la violence en est une autre.

C’est présupposer que ces « sages » ne l’étaient justement pas, que les philosophes n’y avaient pas pensé et que ces religions étaient ignorantes de la nature humaine.
Lorsque tout ses procédés auront été compris et correctement intégrés à la société humaine, il sera alors possible d'évacuer les grands maux de l'humanité sévissant depuis l'aube des temps.

Douce illusion démentie par l’Histoire. A chaque naissance, il faut sur le métier remettre son ouvrage c'est-à-dire essayer d’élever le niveau de conscience et, jusqu’à ce jour, c’est resté un échec malgré les armées de psy et les religions de toutes sortes.
Cela ne se fera pas dans un futur immédiat mais uniquement après en ensemble de prises de conscience.

Je te souhaite d’avoir raison, mais c’est mal parti !
Ne t'en déplaise, si les mécanismes de défense n'avaient pas existé nous ne serions pas là pour en parler!

Disons plutôt que ce monde serait différent ! Gandhi avait dit à son peuple que répondre à la violence par la violence ne ferait que générer des millions de mort sans régler pour autant leur situation puisque l’Angleterre était mieux armée, mieux entrainée et aurait peut-être même eut le soutien d’autres nations esclavagistes . Sa voie a été la résistance passive avec quelques milliers de morts qui en ont évité des millions.
Citation:
Selon moi, des combats de boxe ou tout autre « sport » qui frappe réellement un individu ne le fait pas pour préserver sa vie.

Non l'idée c'est de préserver sa propre vie!

Absolument pas ! Les boxeurs ne sont pas en état de légitime défense (d’où l’utilisation de ce vocable : légitime !), les toréros pas plus, les chasseurs encore moins.
Les sports de combats sont une représentation sportive du rituel d'affrontement.
Tout les mammifères dès leurs plus jeunes âges pratiquent instinctivement l'affrontement rituel, cela est naturelle.

Effectivement, mais sans volonté de nuire, de blesser ou de tuer, c’est là toute la différence d'avec les humains
Les sports de combat permettent de canaliser la violence de façon positive,beaucoup de personnes ont reconnu que grâce a la pratique ils ont obtenu le bien être,ça été mon cas également.

Là, je partage ce point de vue (que j’ai exprimé plus tôt), mais cela relève de la psychanalyse plus que du sport. Or les gens ont plus peur des psy que des arènes de combat. Car les psy placent chacun face à lui-même et c’est un adversaire bien plus difficile à affronter. D’où ces dérivés physiques pouvant, partiellement, évacuer des tensions accumulées pendant de nombreuses années, mais qui referont surface un jour comme pour les cancers évoqués ailleurs.
Comment est il possible d'invoquer un comportement déviant pour un chimpanzé?

Pas difficile et je l’ai largement exprimé ailleurs et que chacun est supposé avoir appris à l’école : l’anatomie et la physiologie comparée.
Quel est ta définition de la déviance?

C’est lorsque l’on veut faire fonctionner un moteur diesel avec de l’essence ou l’inverse : c’est pas fait pour. Ou lorsqu'un chasseur prend son fusil pour tirer sur quelqu'un!
Pour ce qui est de la consommation de viande, si l'humanité n'en n'avait pas fait consommation

Entièrement faux ! On veut nous le faire croire avec quelques peintures rupestres supposées représenter des scènes de chasse (de plus en plus contesté d’ailleurs) que nous (la totalité donc) des humains étaient chasseurs. Or on ne s’appuie que sur des cas d’exception pour en faire une généralité. On sait actuellement retrouver dans des os anciens si leur propriétaire mangeait ou pas de la viande et, selon les lieux, les époques tantôt on y trouvera des traces, tantôt pas.
nous n'aurions encore une fois pas cette discussion et nous ne serions pas là pour en parler!

Au contraire ! C’est parce que la consommation de viande n’était qu’un pis aller, un complément occasionnel, que nous sommes encore ici car, contrairement aux images d’Epinal qui nous sont présentées, là où il y a des animaux, là aussi se trouve de la végétation et si la végétation se réduit ou disparait les êtres anatomiquement constitués pour se nourrir de végétaux, se déplacent ou disparaissent comme l'a constaté Darwin et qu'il exprime fortement dans son ouvrage "l'origine des espèces" qui a servi de moteur à l'évolutionnisme.
Citation:
ce que l'on appelle aujourd'hui flexitarien, donc pas végétarien.

C'est une définition contemporaine,si tu es végétalien mais que tu te retrouve dans une contrée polaire tu saura bien obligé de t'alimenter,non?

Frileux comme je suis, je ne suis pas assez fou pour m’y rendre ! :cheesy:
Place n’importe quel animal en dehors de son milieu de vie naturel et en peu de temps il disparait. L’humain utilise des astuces pour survivre un peu plus longtemps, mais ce n'est qu'un pis aller là aussi. D'ailleurs il y a de moins en moins d'individus vivant dans ces contrées trop froides.
Qui plus est, le Japon est une ile ou les zone montagneuse représente 3/4 de la surface,les zones arables sont donc limitées,il y était donc difficile d'appliquer un végétarisme stricte.

Autre vision faussée ! La culture en plateau n’est pas récente et pratiquée au Japon aussi. Or l’élevage consomme d’immenses surfaces qui entrent en concurrence avec les surfaces agricoles à usage humain. C’est donc un choix de société car là où l’on nourrit une vache, une chèvre ou autre on peut nourrir 5/ 10 humains.
Enfin, historiquement la nature équilibre les populations et les ressources alimentaires. Donc là où il y a manque de nourriture, les individus réduisent leur copulation ou bien en meurent comme les autres animaux.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité