Société et philosophieLes jeunes français, génération négligée?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
edfed
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 116
Inscription : 16/12/09, 10:05

Message non lupar edfed » 02/04/10, 18:19

voilà
0 x

gasmad939
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 01/04/10, 08:16

Message non lupar gasmad939 » 06/04/10, 10:42

Avec la population vieillissante et les autres soucis auxquels on doit faire face, on a en effet tendance à oublier que les jeunes, qui sont plutôt les maillons productifs de notre économie soient confrontés à des problèmes aussi graves. Et la liste est longue avec de quoi se faire du mauvais sang : drogue, délinquance, chômage, obésité et anorexie, suicide et j’en passe. Les articles de sondage dans les magazines d’information ne trompent personne, il est vraiment temps de se pencher sur le problème. L’Etat et l’économie ne pourront que mieux se porter.

www.leuromag.com
0 x
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 06/04/10, 14:43

J'arrive sur le sujet

en réponse au titre "génération négligée" je répond oui et non pour e que je pense être une majorité de cas :


Oui, car la plus part n'ont pas connu de véritable "galère" au sens propre (guerre, famine, abandon) et que c'est malheureusement par le manque que l'on se créé l'envie de "s'en sortir"


Non, parceque une majorité de nos jeunes ont été trop gâtés, trop cocooné, trop dirigés aussi au point que toute initiative dans leur intérêt est considérée par eux comme une contrainte supplémentaire (exemple le permise de conduire... c'est du vécu), cela en fait des ados "mous"


Et puis, il y a cette prison mentale des jeux vidéos, qui de fait, deviennent un échapatoire à la vie réelle et ses problèmes (devoirs, tâches diverses, ambiance familiale dégradée et aussi maltraitance etc... )

Le temps de jeu vidéo est très difficilement gérable par les parents si ils ne prennentpas le temps d'organiser une vie familiale construite
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
zorglub
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 501
Inscription : 24/11/09, 10:12

Message non lupar zorglub » 07/04/10, 19:56

et surtout que meme les parents jouent aux jeux vidéo .quel exemple !
en attendant , attendons encore un peu et par chance , on verra peut etre le problème evoluer en bien (ou en mal .)
mais je suis tout à fait d'accord avec toi
0 x
chaque matin regardez vous , nu , dans une grande glace , au bout de 3 minutes vous verrez que votre intérieur et pire que votre image ......
recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 08/04/10, 20:05

n'oublions pas certaine console qui répare certain vecteur corporel

n'oublions pas les gens différent de toi

et peux être ils ne t'oublierons pas

passe moi la zappeuse chérie il y a merdouille sur la deux
0 x

recyclinage
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1596
Inscription : 06/08/07, 19:21
Localisation : artiste land

Message non lupar recyclinage » 11/04/10, 00:56

https://www.econologie.com/forums/nunchaku-i ... t9035.html

tien ça leur apprendra les retours de bâton

mdr
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48995
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 730

Message non lupar Christophe » 21/12/11, 15:47

http://www.lemonde.fr/idees/article/201 ... _3232.html

Quel avenir pour les jeunes en Europe ?

Près de 100 millions d'Européens sont âgés de 15 à 29 ans, soit 20 % de la population totale de l'Union Européenne (UE). L'accès au marché du travail des jeunes est un des grands défis d'aujourd'hui. Les jeunes composent la génération plus diplômée que l'UE n'ait connue. D'après l'Organisation internationale du travail, 78 % des 20-24 ans ont atteint au moins un niveau d'éducation secondaire supérieur. En Grèce par exemple, les inscriptions universitaires depuis dix ans sont en hausse de 50 %.

Pourtant les jeunes européens sont en fragilité et subissent de plein fouet les conséquences de la crise actuelle. Eurostat précise que, l'Union européenne compte environ 5 millions de jeunes chômeurs (15-24 ans) soit environ 21 % de la population active. Ce taux de chômage est très élevé avec toutefois des disparités comme aux Pays-Bas (7,6 %) ou Espagne (45 %). En France, le chômage des jeunes représente 25 % et 40% dans les quartiers populaires.

L'UE a considéré les jeunes dans ses politiques tardivement. Les premières références furent introduites par le traité de Maastricht pour "favoriser le développement des échanges de jeunes et d'animateurs socio-éducatifs". Par des actions ciblées, l'UE fait la promotion de la conscience européenne et citoyenne. Les programmes d'échanges universitaires et scolaires sont l'élément essentiel de cette politique. Mais, les politiques européennes en direction des jeunes restent principalement du ressort des Etats membres.

QUELLES PERSPECTIVES PROPOSER AUX JEUNES ?

Comme nous le voyons encore aujourd'hui, la construction du projet européen a été le plus souvent déconnectée des populations. En France, peu d'entre nous font le lien entre ce que nous vivons en matière d'emploi, de santé, d'éducation et de logement et les apports d'une véritable politique européenne pour résoudre les difficultés de ce quotidien. Le citoyen européen est considéré comme un consommateur, un producteur ou une personne assistée. Alors qu'il est capable de réflexions, d'émancipation et de propositions sur le monde qu'il l'entoure. Cette mise à distance favorise l'incompréhension ou la peur. Le projet européen ne se construira pas sur des craintes et sur des doutes.

La mauvaise volonté des Etats à mettre la question européenne au cœur d'un véritable débat public, doit obliger la société civile et particulièrement les associations de jeunesse et d'éducation populaire à engager la réflexion, à informer encore plus, à organiser de vastes confrontations sur les grands enjeux comme la constitution européenne, les politiques jeunesse, ou même l'identité et la citoyenneté européenne. Ces actions doivent permettre de lutter contre les populismes qui trouvent dans les institutions européennes le bouc émissaire de toutes les difficultés que connaissent les Etats, notamment pour proposer un projet de société plus juste s'appuyant sur la perspective d'un réel progrès social.

INVESTIR LES DIFFÉRENTS PARTIS POLITIQUES

Il s'agit de construire les fondations d'un vrai redémarrage et une source d'espoir. A terme, c'est renforcer le pouvoir politique de l'Europe en s'appuyant sur le parlement. Il faut engager la construction d'une véritable politique publique européenne en direction des jeunes ne reposant plus seulement sur la mobilité et l'éducation mais permettant à un jeune de se projeter dans un véritable projet de vie. Les politiques nationales doivent être coordonnées entre les différents pays.

Dans un contexte de sous-emploi massif des jeunes européens, la crise financière peut être une occasion pour l'Union européenne de se rénover et de s'impliquer dans de nouvelles politiques. Aujourd'hui, le lieu de construction de l'Europe, c'est le Parlement. Pour se donner un avenir, la nouvelle génération d'européens doit investir les différents partis politiques et pousser à leur européanisation. L'Europe manque de substance avec un vrai pouvoir politique, économique et financier, aujourd'hui elle est trop floue pour que chacun en comprenne la nécessité et le projet.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 21/12/11, 16:52

Pas d'analyse des causes et encore moins de vraies solutions, en supprimant ces causes !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48995
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 730

Message non lupar Christophe » 21/12/11, 16:57

Forcément...faut surtout rien changer...

:evil: :evil:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48995
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 730

Message non lupar Christophe » 19/03/12, 10:02

A voir: https://www.econologie.com/forums/logement-i ... 11618.html

Et vive la jeunesse comme on dit hein ! :| :| :|
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités