Le Monde de l'après Coronavirus

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4876
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 1156

Re: L’après Coronavirus




par GuyGadeboisLeRetour » 06/03/21, 13:08

Christophe a écrit :Jsais pas si c'est authentique...

https://www.debunkersdehoax.org/la-faus ... t-mondial/
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Exnihiloest, aka Blédina)

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10048
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1266

Re: L’après Coronavirus




par Ahmed » 13/03/21, 12:27

À l'heure du grand barricadement national anti-covid, le gouvernement mondial n'a jamais été si peu à l'ordre du jour...
En revanche, la virtualité des existences me semble beaucoup plus d'actualité: jamais l'emprise du numérique n'a été si grande que depuis le début de cette pandémie. Il est à craindre, et beaucoup œuvrent ouvertement en ce sens*, que ce soit irréversible et que notre dépendance à la technologie n'augmente de façon irréversible et inversement proportionnellement à la désocialisation accélérée (qui n'en représente que la contre-partie). Ce n'est que l'amorce de mutations plus délétères, comme celles que représentent le transhumanisme... et plus globalement l'accélération vers la technosphère dont le capitalisme n'aura été qu'un tremplin provisoire: "Vous n'avez pas aimé le capitalisme? Le post-capitalisme sera bien pire!" :mrgreen: .

Nota: La médecine numérique sera d'autant plus "utile" que la sédentarisation accrue fera le lit (sic) des comorbidités qui amplifient à la fois la sensibilité et l'impact aux virus présents et à venir...

* J'ai des noms! :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17272
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1500

Re: L’après Coronavirus




par Obamot » 13/03/21, 17:28

Et ça s’est/se fait dans la douleur, la dématérialisation des administrations par exemple (le télé-travail... le passage au tout numérique par scanning des documents) obligeant quasiment quiconque à disposer d’un portable, est comme un viol, une contrainte folle pour les esprits! Je schématise à peine, vous demandez quoi que ce soit hors des dispositions prévues à un opérateur au téléphone, il rigole, il vous dit:
“Mais Môssieur, je suis chez moi, je travaille à la maison là, je n’ai pas accès à votre dossier en faisant du télétravail, je suis vraiment désolé/e (sous-entendu, soumettez-vous ou/et allez-vous faire cuire un œuf). :cheesy:

La simplification du système n’est pas faite pour les usagers, elle est faite dans le sens bien compris d’un asservissement généralisé (qu’on le veuille ou non, que ce soit organisé de manière délibérée ou pas) obligeant ceux qui ne veulent pas s’y soumettre où ceux qui n’y arrivent pas à toutes sortes de contraintes, tracas, turpitudes et pénalités (qui peuvent se chiffrer par effets indirects ou indirects en milliers d’euros pour les familles dans le besoin, par rapport à l’ancien système, je n’ai pas le temps de tout détailler...). Il n’y a plus de souplesse d’esprit et d’adaptativité qui tienne, ça devient rigide comme une dalle de béton sans rambarde, imaginer perdre son portable c’est comme si on avait brûlé votre bureau. Pire, c’est perdre son identité (qui, même si on nous y amène, n’est PAS numérique, elle...! Quoi que...) Un simple exemple: si on prend le système des contraventions, il n’est plus possible de négocier qu’elles vous soient retirées, si vous arrivez (comme avant) au moment de la verbalisation en faisant du gringue aux pervenches, une fois dans le système et validées à distance en temps réel, plus moyen de les retirer: on n’arrête pas le “progrès”, même dans la coercition. Et ça laissera une “trace” sur votre identité numérique, et la peur d’être perçu comme un “mauvais citoyen”. Sans droit à l’oubli nous seront tous un jour “multirécidivistes”, le fardeau s’alourdissant de plus en plus.

Ce nouveau système ne pouvant subvenir aux demandes “hors normes”, le carcan est incontournable et l’inadaptation n’étant pas un critère “pertinent”, tout pousse vers plus “d’imprévus” vers plus d’endettement (avec des incitations faites par les banques elles-mêmes...)

Le passage au “tout numérique” est un accouchement douloureux par césarienne sans anesthésie, un sac sur la tête et dans le silence. Et c’est pas le bracelet électronique qui pansera les esprits dans un monde de plus en plus déshumanisé! D’ailleurs le port du bracelet deviendra-t-il la norme, un jour? Faut-il renoncer à la liberté pour être libre? Bientôt n’y aura-t-il plus que le suicide comme palliatif? Le suicide? Suis-je fou... mais il est déjà là en prémisse dans les esprits, et même dans une forme collective avec la crise du covid... (pour certains acculés par le système) en tant qu’ultime porte de sortie après l’effacement virtuel des citoyens en tant que “sujets” ...? Ne le sommes-nous pas presque tous...? Effacés, puisque placé de facto en indivision avec les valeurs fictives (puisqu’elles sont physiquement insaisissables). Valeurs virtuelles devant lequelles les individus n’ont d’autre choix que de se mettre en position sacrificielle! Face à un monde avec lequel les citoyens n’ont plus prise.

Je me suis arrêté aux aléas du citoyen lambda, mais on mesure ce que cela doit être pour les “petits entrepreneurs”, et jusqu’aux sphères d’influences notoires (et parmi les plus controversés) de celles qui battent la mesure à contre-temps des algorithmes de “l’insoumission” electricite-electronique-informatique/censure-covid-de-facebook-youtube-ras-le-bol-t16530-110.html#p436289
— “Ne vous inquiétez pas mon bon Môssieur, on vous règle ça par une censure à la nano-seconde” (...tout comme les transactions financières spéculatives sur les marchés.)

On ne mesure pas encore tout ce qu’il se passe dans l’entièreté du système, de multiples mécanisme anthropotechniques qui se défient, ou la soumission et l’effacement immédiat de toute protestation est la règle — puisqu’elles ne sont de facto pas implémentées dans le système(!) car pas introduites par les programmeurs dans les “softwares” — les mal nommés, c’est du hard...!
Imaginez introduire la “contestation” voire “la désobéissance civile” dans les choix possibles des programmes informatiques? :P

Le sociologue Jean Ziegler (86 ans, et toujours rapporteur spécial auprès de l’ONU sur la question du droit à l’alimentation dans le monde, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations unies et détracteur de l’oligarchie bancaire helvétique) a dit lui-même que:
— “le capitalisme ne pouvait pas être adapté. Qu’il fallait le détruire”.
0 x
Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple, Pedrodelavega.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10048
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1266

Re: L’après Coronavirus




par Ahmed » 13/03/21, 18:44

Tant les orientations budgétaires européennes (mais pas que!) que les grandes entreprises numériques entendent bien profiter de cet opportunité inouïe pour accélérer les mutations déjà en cours et dématérialiser à tout va. Prenons l'exemple de la "relocalisation" des industries du fait du souhait d'être moins dépendant de fournisseurs extérieurs: il s'agit en réalité de booster la robotisation et l'automatisation. Ceci va dans le sens d'un renforcement des grandes structures au détriment du tissu économique classique; bien sûr, ce dernier n'est pas oublié et ses représentants sommés de rejoindre un mouvement qui les condamne... Sans défendre le travail (faut pas pousser! :P ), la situation va devenir très difficile pour beaucoup et il sera impensable d'espérer engager un dialogue avec des I.A. (c'était déjà très compliqué avec ceux qu'elles vont remplacer).
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13231
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1057

Re: L’après Coronavirus




par janic » 13/03/21, 19:38

Sans défendre le travail (faut pas pousser! :P ), la situation va devenir très difficile pour beaucoup et il sera impensable d'espérer engager un dialogue avec des I.A. (c'était déjà très compliqué avec ceux qu'elles vont remplacer).
l'esprit humain a du mal à saisir que ce monde idéalisé n'aura plus , progressivement, besoin de lui et que, en tant que produit devenu inutile, la seule solution étant de s'en débarrasser tel un parasite vivant sur le dos d'un autre être vivant, même si cela devient sa propre condamnation à la mort comme ce virus.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10048
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1266

Re: L’après Coronavirus




par Ahmed » 13/03/21, 20:06

Ce n'est pas ainsi que je le formulerais, mais je parlerais plutôt d'une technosphère dans laquelle l'homme-machine, malgré ses transformations n'est pas assez adapté et disparait, comme c'est la règle évolutive classique. Je ne pense donc pas à une élimination active, telle "la révolte des robots", mais à une auto régulation, soit par les perturbations engendrées (l'apparition de virus en constitue un bel exemple) ou bien par exacerbation de l'atomisme social, comme on le voit actuellement au Japon, tendance qui devrait se répandre partout du fait de la distanciation sociale et de la virtualité des contacts...
L'image du parasitisme des humains à l'égard des autres espèces renvoie plutôt aux atteintes à la biosphère, le stade précédent celui que j'évoque...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17272
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1500

Re: L’après Coronavirus




par Obamot » 13/03/21, 21:24

Oui mais “l’atomisme social” ne suppose-t-il pas que les individus qui en composent les tissus, soient largement autosuffisants? Sinon on peut rayer le mot “social”. Par ailleurs, comme “autosuffisant” signifie une prédation quelconque en dehors de ce cercle (restreint) de “privilègiés”, ne serait-ce que pour les besoins en énergie, je crains que ça finisse au même stade que le stade initial.

On voit bien que le drame social commence dans les champs dont les exploitants ne sont même plus en mesure d’être autosuffisants eux-mêmes, tellement ils sont endettés pour répondre au seul critère de “compétitivité” qu’on leur a imposé.

D’où ma question précédente (qui est celle posée à la société par R. Gori) car plus j’y pense et plus il apparaît que nous vivons dans un monde composé d’un maillage conduisant ã des absurdités.
Dernière édition par Obamot le 13/03/21, 21:32, édité 1 fois.
0 x
Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple, Pedrodelavega.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10048
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1266

Re: L’après Coronavirus




par Ahmed » 13/03/21, 21:32

L'atomisme social est un oxymore qui ne peut renvoyer qu'à une "société asociale" (autre oxymore), comme l'écrit Sandrine Aumercier. Nulle idée d'autosuffisance là-dedans, seulement celle que des individus dépendants d'inconnus ne sont plus en relation avec leurs semblables, sauf de façon abstraite et dématérialisée, au travers du "système"...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17272
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1500

Re: L’après Coronavirus




par Obamot » 13/03/21, 21:36

C’est un oxymore oxidant_al...
0 x
Club des “marrant(e)s”: ABC2019, Izentrop, Sicetaitsimple, Pedrodelavega.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10048
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1266

Re: L’après Coronavirus




par Ahmed » 13/03/21, 21:44

..même au Japon? :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités