Société et philosophieFrançois Roddier, thermodynamique et société

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6091
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 362

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar sen-no-sen » 22/07/19, 10:57

Oui il est vrai François Roddier n'est plus tout jeune (83 ans),j'espère sincèrement sont retour.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7817
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 641

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar Ahmed » 22/07/19, 12:09

Son éditeur doit me donner prochainement de ses nouvelles... Évoquant son âge, il m'a assuré que la dernière fois qu'ils se sont parlés, en juin dernier, "il avait toute sa tête"; je lui ai répondu que je n'en doutais pas, mais que la tête ne fait pas tout...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7817
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 641

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar Ahmed » 26/07/19, 14:13

Bonne nouvelle, François Roddier se porte bien, il a seulement un peu réduit ses activités, le poids des ans se faisant sentir et, en ce moment précis je pense qu'il se tient bien tranquille, l'intensité de l'étoile solaire n'épargnant même pas les astronomes!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6091
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 362

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar sen-no-sen » 26/07/19, 14:29

Excellente nouvelle! 8)
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6091
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 362

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar sen-no-sen » 28/07/19, 18:14

142 – L’effondrement de l’empire romain


Mes précédents billets montrent que les caractéristiques de nos sociétés actuelles se rapprochent de celles des sociétés en voie d’effondrement.

Un des exemples les mieux connus d’effondrement de société est l’effondrement de l’empire romain. Que nous apprend-il sur notre société actuelle? Pour le savoir, on peut se référer au livre de Kyle Harper intitulé: « Comment l’empire romain s’est effondré? » (1). On y apprend que l’effondrement de l’empire romain est lié essentiellement à deux facteurs: un changement climatique et une modification de l’environnement. Cela ressemble étrangement à ce qui se passe aujourd’hui.

De nos jours, on parle beaucoup de réchauffement climatique. En cette période de canicule, je pense que même le lecteur le plus sceptique aura du mal à douter de sa réalité. Les scientifiques attribuent ce réchauffement au taux croissant de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Celui-ci serait dû à l’activité humaine. Nous serions ainsi responsables de nos propres malheurs.

Kyle Harper montre qu’à la fin de leur empire, les romains auraient été aussi responsables de leurs propres malheurs. Le développement des bains publics aurait favorisé la naissance des épidémies dont la propagation a été assurée par le commerce.

Ainsi, en se développant, les sociétés modifient leur propre environnement au point que celles-ci finissent par s’effondrer. L’exemple de la fin de l’empire romain est à méditer si l’on veut comprendre où mène l’évolution de nos sociétés actuelles.

(1) Comment l’empire romain s’est effondré (le climat, les maladies et la chute de Rome) par Kyle Harper, préface de Benoit Rossignol, La découverte, janvier 2019.

http://www.francois-roddier.fr/
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7817
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 641

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar Ahmed » 28/07/19, 22:56

Il serait probablement plus pertinent de voir l'effondrement de l'empire romain comme une fuite en avant atteignant ses limites fonctionnelles, comme tout système de type "Ponzi", qui ne tient que tant qu'il peut s'augmenter, augmentation qui elle-même rend cette condition de plus en plus difficile à réaliser.
Que des contraintes externes apparaissent, je ne le conteste pas, mais elles ne font que précipiter une chute logiquement inéluctable.
Le piège intellectuel consiste à établir un parallèle entre ces deux situations en projetant une analyse tronquée de notre situation sur cette période antérieure, alors que le but affiché serait de tirer des enseignements du passé susceptibles d'éclairer notre présent...

Quant aux deux facteurs évoqués, ils constituent étrangement une possibilité pour le système économique de se dépasser sous cette forme de la "transition énergétique", du "développement durable", d'une économie "circulaire", tous dispositifs censés transformer les nouvelles contraintes en autant d'opportunités...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6091
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 362

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar sen-no-sen » 29/07/19, 12:35

Ahmed a écrit :Il serait probablement plus pertinent de voir l'effondrement de l'empire romain comme une fuite en avant atteignant ses limites fonctionnelles, comme tout système de type "Ponzi", qui ne tient que tant qu'il peut s'augmenter, augmentation qui elle-même rend cette condition de plus en plus difficile à réaliser.


C'est l'analyse qui est tenu dans thermodynamique de l'évolution(page 132).

C'est également celle deThomas Homer-Dixon(politologue)qui avait mis en avant la chute de l'empire Romain du fait d'un taux de retour énergétique en large baisse.

Sur Wiki on peut lire de ce dernier:
"Dans son livre The Upside of Down (non traduit en Français à ce jour), il suggère que le TRE permet en partie d'expliquer l'expansion et le déclin des civilisations. Au moment de l'extension maximale de l'Empire Romain (60 millions d'habitants), les denrées agricoles étaient affectées d'un rapport de 12/1 par ha pour le blé et de 27/1 pour la luzerne (ce qui donnait un rapport de 2,7/1 pour la production de viande bovine). On peut alors calculer que, compte tenu d'une base de 2500 à 3000 calories par jour et par personne, l'essentiel de la surface agricole disponible était alors consacrée à l'alimentation des citoyens de l'Empire. Mais les dégâts écologiques, la déforestation, la baisse de la fertilité des sols en particulier dans le Sud de l'Espagne, le Sud de l'Italie et l'Afrique du Nord, ont amené un effondrement du système à partir du IIe siècle apr. J.-C. Le plancher fut atteint en 1084, moment auquel la population de Rome était descendue à 15 000 habitants, là où elle avait culminé sous Trajan à 1,5 million. Cette même logique s'applique également à la chute de la civilisation Maya et à la chute de l'Empire Khmer d'Angkor."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_de_retour_%C3%A9nerg%C3%A9tique


Globalement comme pour tout phénomène,un effondrement ne peut être expliqué que par un multitude de facteurs.
C'est principalement une convergence entre problématiques énergétique,climatique et culturelle qui est la cause de la majeur partie des effondrements de grande ampleurs.


Sur la phase actuelle nous somme face à une superposition de problématiques:d'une part énergétique(Pic tout pétrole),économique(bulle spéculative),écologique(RCA) et technologique(hyper-dépendance et risques non conventionnels).
Le point de croisement des deux premiers facteurs semble se situer vers 2030...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7817
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 641

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar Ahmed » 30/09/19, 19:08

Notre ami François Roddier semble en petite forme: il avertit ses correspondants qu'il n'est pas en mesure actuellement de répondre à leurs messages et nous gratifie d'un court article sur ses premiers souvenirs d'enfance...
J'en suis d'autant plus navré que j'étais parvenu à figurer au nombre de ceux-ci et en attendais beaucoup... J'espère, comme lui, qu'il se rétablira promptement et continuera de produire de nouveaux articles...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7817
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 641

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar Ahmed » 30/09/19, 19:16

Sen-no-sen, tu écris:
Sur la phase actuelle nous sommes face à une superposition de problématiques: d'une part énergétique (Pic tout pétrole), économique (bulle spéculative), écologique (RCA) et technologique (hyper-dépendance et risques non conventionnels).
Le point de croisement des deux premiers facteurs semble se situer vers 2030...

Concernant le facteur économique, je doute que ce soit à proprement parler la bulle spéculative qui pose problème. Probablement s'agit-il de ta part d'une formulation raccourcie? En effet, les bulles spéculatives ne sont que la conséquence de la difficulté croissante à la valorisation de l'énorme masse de valeur abstraite accumulée.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1394
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 71

Re: François Roddier, thermodynamique et société

Message non lupar Exnihiloest » 30/09/19, 19:27

De quelles "sociétés en voie d’effondrement" parle-ton ?
Car il y a une grande différence entre aujourd'hui et l'époque de l'empire romain, ou toute époque passée où un empire pouvait s'effondrer. C'est qu'aujourd'hui la mondialisation constitue un engrenage entre toutes les sociétés. Si effondrement il y a, il ne sera pas sélectif d'une ou de quelques sociétés.
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités