Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.

Débats philosophiques et de sociétés.
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 660

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par humus » 07/01/22, 14:00

janic a écrit :humus » 07/01/22, 10:53
janic a écrit :
Leur seul point commun c'est de croire parce que ancré dans la culture des peuples, y compris chez ceux qui disent ou prétendent ne pas croire. :roll:
C'est surtout plus simple, moins prise de tête de croire en Dieu ou de croire qu'il n'y a rien.
Peu explorent sérieusement et honnêtement le sujet.
Bien au contraire, ne pas se poser de questions, pourtant fondamentales, c'est bien plus simple, et même simplificateur, que de se poser des questions (même partiellement insolubles) . Si certains ne s'étaient pas posé la question de la rotondité de la terre, de l'héliocentrisme; on en serait encore à la terre plate et la terre centre de l'univers qui sont, elles, dans le visible.

PS: je ne pensais pas uniquement à croire dans un discours religieux, mais bien au quotidien, et sur nombre de sujet comme vaccin ou pas vaccin, chacun en croit ce qu'il veut croire!.

C'est quoi le souci ??? :shock:
"Bien au contraire" puis paraphraser ce que je dis ? :shock:
Apres "bien au contraire" on ne dit pas la même chose que l'autre, sauf chez les dupond et dupont.
"Croire" et "ne pas croire" , c'est ne pas se poser de questions.
0 x

humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 660

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par humus » 07/01/22, 14:08

Rajqawee a écrit :Oui, et si on veut aller plus loin, donc continuer dans la philosophie, la croyance est non seulement utile mais peut être même souhaitable : elle permet de s'affranchir de certaines questions, potentiellement insolubles et angoissantes (la mort, l'origine, le sens, l'infini...). Croire en quelque chose "d'improuvable" permet donc, en somme, de cesser de réfléchir et de "tourner en rond".

Ca ne rassure qu'en surface, car subsiste toujours le doute.
Le graal, si je puis dire, est d'accepter et vivre bien avec l'incertitude. A cet instant des réponses peuvent venir.


Rajqawee a écrit :En somme, la mort, comme tout autre trait, est utile à notre fonctionnement. Si le processus du vivant nous a donné une durée de vie de cet ordre, c'est que c'est....la meilleure solution :)

Oui, elle permet le renouveau et donc l’évolution.
Nous avons tous un certain age et nous n’évoluons plus beaucoup.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 721

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par sen-no-sen » 07/01/22, 14:09

janic a écrit :Uniquement si l'on considère cette "connaissance" à sens unique à savoir de l'humain ( voire plus) vers ce que ces humains appellent dieu, mais pas dans l'autre sens. Par exemple, nos ordinateurs non pas de connaissance de leurs utilisateurs, mais les concepteurs de ceux-ci ont la connaissance nécessaire pour les concevoir et les utiliser.


Les ordinateurs ne sont pas dotés d'intelligence et encore moins de conscience.Si toutefois ils le devenaient à l'avenir il est fort à parier qu'ils aient très rapidement connaissance de leurs concepteurs...c'est d'ailleurs probablement la première chose que l'on programmeraient dans leurs circuits,histoire de ne pas avoir des ennuis!
Pour le reste:
La connaissances est une somme d'information,et les humains des systèmes capable d'en collecter.
Extrapoler que dieu aurait accès à une "connaissance de l'information" ,réduit celui ci à l'idée de "système collecteur",(nous pourrions alors le pirater le moment venu?)...nous ne somme plus dans la métaphysique,dieu devient "une chose".
Dans la mesure ou la réfutabilité de cette chose n'est pas possible nous restons dans l'imaginaire et les tournures de phrases*.
Si le vœux de silence(vocale ou mental) et si important dans les spiritualités,c'est qu'il n'y a strictement rien à dire et à penser...

*Ta remarque est intéressante toutefois car elle démontre en quoi une croyance est capable d'influencer sont hôte pour garantir sa survie.
Les systèmes de croyances ont élaborés une multitude de stratégies visant à maintenir leurs pérennité...toujours par le recours à l'intellect ou à l'affect si le premier ne fonctionne pas.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17349
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2647

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par janic » 07/01/22, 14:18

humus
"Croire" et "ne pas croire" , c'est ne pas se poser de questions.
où plutôt l'inverse, croire est la réponse à des questions posées puisqu'elles imposent un choix. Tes différentes interventions démontrent justement que tu crois en des sujets pour lesquels tu t'es préalablement posé ces questions, sinon tu t'en foutrais ou les subiraient tout simplement!
Par exemple, déja cité, je suis indifférent au foot et je ne me pose aucune question sur ce sujet, mais ses fans font l'inverse, ils s'y sont intéressés et ils ont choisi d'y adhérer (si tu préfères ça à croire)
Oui, elle permet le renouveau et donc l’évolution.
Nous avons tous un certain age et nous n’évoluons plus beaucoup.
Voilà, çà c'est une bonne utilisation du mot évolution qui se rapporte à la pensée,uniquement!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11828
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 3049

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par GuyGadeboisLeRetour » 07/01/22, 14:19

Pour moi, le problème n'est pas de croire ou ne pas croire en "dieu". Le problème est simple, puisque ce concept existe (Lui, bel et bien): Qu'est-ce que j'en fait ? Est-il signifiant ou pas ? Qu'est-ce que je peux mettre dans toutes ces cases vides ? Dans quel but ? Bref, je le répète, j'en ai fini avec "ça" et "croire" ou "ne pas croire" est inutile et dépassé puisque j'ai une trouvé explication rationnelle qui ME contente et m'affranchit définitivement de cette problématique. Vous pouvez pas savoir à quel point je voyage léger depuis !

Ps: Croire est TOUT sauf une réponse à des question posées.
1 x
Obamot a écrit: Présente tes excuses pour tout le mal que tu as fait ! Présente tes excuses ici tout de suite — surtout à Christophe — et que tu tacheras de ne plus recommencer. C’est pas un”gag”. C’est ta seule chance. Si tu attends trop tu le paieras très très cher plus tard, un prix que tu ne soupçonnes même pas.

Rajqawee
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1322
Inscription : 27/02/20, 09:21
Localisation : Occitanie
x 577

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par Rajqawee » 07/01/22, 14:21

GuyGadeboisLeRetour a écrit :Pour moi, le problème n'est pas de croire ou ne pas croire en "dieu". Le problème est simple, puisque ce concept existe (Lui, bel et bien): Qu'est-ce que j'en fait ? Est-il signifiant ou pas ? Qu'est-ce que je peux mettre dans toutes ces cases vides ? Dans quel but ? Bref, je le répète, j'en ai fini avec "ça" et "croire" ou "ne pas croire" est inutile et dépassé puisque j'ai une trouvé explication rationnelle qui ME contente et m'affranchit définitivement de cette problématique. Vous pouvez pas savoir à quel point je voyage léger depuis !

Ps: Croire est TOUT sauf une réponse à des question posées.


Mon avis est que ça n'a pas d'importance pour mener la vie que l'on a.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11828
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 3049

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par GuyGadeboisLeRetour » 07/01/22, 14:22

Rajqawee a écrit :
GuyGadeboisLeRetour a écrit :Pour moi, le problème n'est pas de croire ou ne pas croire en "dieu". Le problème est simple, puisque ce concept existe (Lui, bel et bien): Qu'est-ce que j'en fait ? Est-il signifiant ou pas ? Qu'est-ce que je peux mettre dans toutes ces cases vides ? Dans quel but ? Bref, je le répète, j'en ai fini avec "ça" et "croire" ou "ne pas croire" est inutile et dépassé puisque j'ai une trouvé explication rationnelle qui ME contente et m'affranchit définitivement de cette problématique. Vous pouvez pas savoir à quel point je voyage léger depuis !

Ps: Croire est TOUT sauf une réponse à des question posées.


Mon avis est que ça n'a pas d'importance pour mener la vie que l'on a.

Bien entendu ! C'est uniquement la curiosité qui m'a poussé à répondre à ce questionnement.
0 x
Obamot a écrit: Présente tes excuses pour tout le mal que tu as fait ! Présente tes excuses ici tout de suite — surtout à Christophe — et que tu tacheras de ne plus recommencer. C’est pas un”gag”. C’est ta seule chance. Si tu attends trop tu le paieras très très cher plus tard, un prix que tu ne soupçonnes même pas.
humus
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1951
Inscription : 20/12/20, 09:55
x 660

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par humus » 07/01/22, 14:23

GuyGadeboisLeRetour a écrit :
Ps: Croire est TOUT sauf une réponse à des question posées.

+1
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11828
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 3049

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par GuyGadeboisLeRetour » 07/01/22, 14:24

humus a écrit :
GuyGadeboisLeRetour a écrit :
Ps: Croire est TOUT sauf une réponse à des question posées.

+1

Croire, c'est la paresse de l'esprit, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres, c'est la ruine de l'intellect, c'est un poison qui vous ronge toute votre vie et ce, sur n'importe quel sujet. Une croyance doit être momentanée, c'est une étape vers quelque chose d'autre en évolution permanente, qui se dessine et à laquelle on n'a pas encore de réponse car on est insuffisamment informé, trop ignorant. :mrgreen:
1 x
Obamot a écrit: Présente tes excuses pour tout le mal que tu as fait ! Présente tes excuses ici tout de suite — surtout à Christophe — et que tu tacheras de ne plus recommencer. C’est pas un”gag”. C’est ta seule chance. Si tu attends trop tu le paieras très très cher plus tard, un prix que tu ne soupçonnes même pas.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 17349
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2647

Re: Evolution des systèmes de pensées,mythes et croyances dans l'histoire.




par janic » 07/01/22, 14:51

GuyGadeboisLeRetour » 07/01/22, 15:19
Pour moi, le problème n'est pas de croire ou ne pas croire en "dieu". Le problème est simple, puisque ce concept existe (Lui, bel et bien): Qu'est-ce que j'en fait ? Est-il signifiant ou pas ? Qu'est-ce que je peux mettre dans toutes ces cases vides ? Dans quel but ?
voilà, ça c'est la bonne démarche, il faut se poser des questions avant d'obtenir des réponses...ou pas d'ailleurs!
Bref, je le répète, j'en ai fini avec "ça" et "croire" ou "ne pas croire" est inutile et dépassé puisque j'ai une trouvé explication rationnelle qui ME contente et m'affranchit [*]définitivement de cette problématique. Vous pouvez pas savoir à quel point je voyage léger depuis !
ca c'est un choix, qui est consécutif justement aux questions posées et donc tu crois à ce choix, donc tu crois
Ps: Croire est TOUT sauf une réponse à des question posées.
si tu places croire comme une forme de culture héritée pour laquelle on considère qu'il n'"y a pas de raison valable d'en changer. On peut comparer ça à l'alimentation, à la santé, aux vaccins puisque c'est le sujet en cours: un système a dit et il faut croire(là encore) ce que dit le système ou bien le remettre en question (partiellement ou totalement) en fonction des questions que cela pose justement.
Apres, pas avant, tu peux changer d'avis culturel et, selon ta formule, t'en affranchir...mais s'affranchir de quoi justement?!

[*] beaucoup font la confusion entre ce que le gens appellent dieu et les religions et c'est bien dommage pour tous!
Pour l'anecdote, j'ai eut un collègue qui avait subi des attouchements d'un religieux étant enfant, religieux soutenus par sa hiérarchie, il y a 50 ans. Athée convaincu, syndicaliste et marié à une catholique fervente, le pire en somme. Et l'invocation de ce mot le mettait dans tous ses états.Il lui a fallu un certain temps pour considérer que cette notion de dieu (et son sens profond) propagée par les religions n'avaient aucun rapport et c'était même de la récupération à des fins douteuses (je parle du système pas de tous ses adhérents) système d'ailleurs récupéré en copier coller par l'athéisme montant.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 85 invités