Société et philosophieEnvoyé Spécial: le danger Facebook?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 29/11/11, 20:46

Moué moué...

http://www.liberation.fr/medias/0101237 ... dentialite

Facebook signe un accord avec les autorités américaines sur la confidentialité

Les autorités américaines et Facebook ont annoncé mardi un accord censé mettre fin à des poursuites de la Commission fédérale du commerce (FTC), qui accuse le site internet d’avoir violé ses propres promesses sur la confidentialité des données de ses usagers.

«Le règlement proposé suppose que Facebook prenne plusieurs mesures pour s’assurer qu’il honore ses promesses à l’avenir, y compris (….) en demandant le consentement explicite des consommateurs avant que leurs informations soient partagées au-delà de ce qui est prévu par leur réglage de confidentialité», a expliqué la FTC dans un communiqué.

Le PDG fondateur de Facebook Mark Zuckerberg a convenu mardi sur le blog de sa société qu’elle avait commis «un paquet d’erreurs», notamment «une mauvaise mise en oeuvre quand nous avons changé notre modèle de confidentialité il y a deux ans».

Ces erreurs ont, selon lui, «souvent éclipsé une grande partie du bon travail que nous avons fait».

L’accord prévoit notamment que Facebook, un géant qui revendique plus de 800 millions d’utilisateurs dans le monde, obtienne l’approbation des internautes avant de changer la façon dont leurs données sont communiquées, et se soumette à des audits indépendants sur ses pratiques en la matière pendant 20 ans.

M. Zuckerberg a rappelé que la FTC avait «conclu récemment des accords avec Google et Twitter qui aident à façonner les nouvelles normes de confidentialité pour notre secteur».

«Aujourd’hui la FTC a annoncé un accord similaire avec Facebook», a continué Mark Zuckerberg. «Cela veut dire que nous prenons un engagement clair et à long terme pour faire ce que nous avons toujours essayé de faire et prévoyons de continuer à faire, en donnant (aux internautes) les outils pour qu’ils contrôlent qui a accès à leurs informations».
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 29/11/11, 21:07

Et par chez nous, ca donne ceci: http://www.ecrans.fr/Si-toi-aussi-tu-po ... 13646.html

Si toi aussi tu portes plainte contre Facebook

Quand Facebook a établi son siège international à Dublin, fin 2008, son service juridique ne devait pas mesurer l’ampleur des ennuis à venir — sinon, ils auraient annulé le déménagement sur-le-champ. Après la salve de (22 !) plaintes déposées par le désormais célèbre étudiant en droit Max Schrems, c’est au tour de l’association française Internet sans frontières de réclamer une enquête sur les pratiques douteuses du réseau social en matière de vie privée.

Voilà deux ans, en effet, que tous les utilisateurs non-américains de Facebook sont sous contrat avec la société Facebook Ireland Limited, elle-même dépendant des lois irlandaises et des directives européennes. Lesquelles sont, bien sûr, beaucoup plus restrictives que leurs homologues californiennes en matière de protection de la vie privée. Facebook ne s’étant pas adapté à ce nouveau cadre juridique, son fonctionnement viole désormais de nombreux points de droit européen et de la loi Informatique et Libertés.


« L’enquête qu’a menée notre organisation démontre que Facebook, par divers instruments, et sans en avertir ses utilisateurs, a constitué un fichier biométrique et suit à la trace des personnes physiques identifiées », explique Internet sans frontières. L’association a porté plainte (PDF) auprès de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL).

L’association a listé quatre points problématiques :

- « Facebook collecte de manière parfaitement déloyale et frauduleuse des données personnelles de ses utilisateurs, sans que ces derniers n’en soient informés ni que leur consentement n’ait été requis. » Ces données sont recueillies par l’intermédiaires de fichiers « cookie » automatiquement installés sur l’ordinateur des utilisateurs, même lorsque ceux-ci ont déjà supprimé lesdits cookies ou qu’ils en ont interdit le stockage. L’association a observé que les cookies Facebook peuvent contourner les choix de l’internaute car « ils ne sont pas entièrement configurés comme des cookies traditionnels. »

- « Il apparaît que les scripts diffusés par Facebook permettent aux sites internet de proposer des boutons « like » et de collecter ainsi des données sur l’historique de la navigation des internautes. » En clair, chaque site Internet ayant intégré le bouton « like » crée une connexion et un échange de données automatique avec Facebook. Il n’y a même pas besoin de cliquer sur « like » : la seule présence du bouton sur une page permet au réseau social de savoir que tel ou tel internaute l’a visitée.

- « Facebook met en œuvre un système de reconnaissance faciale, à l’insu des personnes concernées, et ce, alors qu’il s’agit d’une technologie biométrique soumise à autorisation préalable de l’autorité de régulation compétente. » L’option de reconnaissance faciale, qui permet à Facebook de « taguer » automatiquement les utilisateurs sur les photos qui les représentent, est effective par défaut chez les 800 millions de membres et difficilement désactivable.

- « Facebook collecte des données personnelles relatives à des personnes physiques qui ne sont même pas titulaires de compte Facebook ». C’est ce qu’a montré Max Schrems : à chaque fois que l’on cherche une personne sur Facebook ou que l’on synchronise son carnet d’adresse avec le réseau social, ce dernier stocke tous les noms fournis ainsi que leurs éventuels amis, même si les individus concernés ne sont pas inscrits sur le réseau.

Internet sans frontières attire également l’attention de la CNIL sur « le non respect du droit de suppression des données et la conservation pendant une durée excessive des données personnelles ». Comme montré par Max Schrems — toujours lui —, aucune information ne disparaît des serveurs de Facebook, même lorsqu’on croit la « supprimer » ou qu’on clôture son compte.


Sur le point 2 je m'en doutais fortement (vu le lag que les script FB apportaient au site cf explication ici : https://www.econologie.com/forums/socialisez ... 10933.html ) c'est bien pour cela que j'ai désactivé au bout de quelques semaines les boutons de script Facebook !

N'ayez pas peur: le bouton actuel est une simple image tout reste sur le serveur d'econo...il n'y a aucun tracking possible!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 20/12/11, 23:52

http://www.netpublic.fr/2011/12/utilisa ... x-sociaux/

Utilisation des données personnelles par les réseaux sociaux (CNIL)

L’Institut Rhône-Alpin des Systèmes Complexes a organisé les 12 et 13 décembre 2011, un colloque sur la thématique des réseaux sociaux avec une approche scientifique. L’une des sessions était consacrée à la politique des données. Gwendal Le Grand (chef du service de l’expertise informatique à la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés) a proposé une présentation générique : La CNIL et les réseaux sociaux téléchargeable en pdf à cette adresse.


Au sein de ce document : une analyse fine des enjeux liés à l’utilisation des données personnelles par des réseaux sociaux grand public (avec un focus sur Facebook), la question des médias sociaux et du Droit et le travail et les actions de la CNIL sur ces sujets.

300 plaintes

Concernant les particuliers, on y apprend que la CNIL a reçu 300 plaintes depuis 2008 (dont plus de 200 pour Facebook) pour des services en ligne tels que Badoo, Viadeo, Trombi et Copains d’Avant.

Le marché de la e-réputation en plein développement

L’utilisation des réseaux sociaux a un impact sur la vie des personnes et des entreprises. La CNIL cite plusieurs exemples. En page 14, Gwendal Le Grand dresse un tableau du marché florissant de la gestion de la e-réputation en France avec un tableau analytique de 6 offres commerciales en cours (publics visés, tarifs, types de prestation…). Ce parallèle montre que l’utilisation des réseaux sociaux créée un écosystème économique qui n’est pas sans interroger la notion d’éducation au multimédia et de recul critique vis-à-vis des services de ces services en ligne.

Facebook et utilisation des données personnelles : 9 problèmes soulevés

Le focus sur Facebook montre concrètement les problèmes d’utilisation des données effectuées par Facebook avec 22 plaintes en août et septembre 2011 qui portent sur les données sur les non membres, des contenus impossibles à supprimer et des personnes suivies à la trace ; Facebook garde le détail des machines (téléphones, ordinateurs, tablettes…) utilisées par les utilisateurs pour se connecter.

En la matière, la CNIL évoque 9 problèmes soulevés par Facebook : les paramètres de confidentialité, la validation des applications et modifications régulières, la reconnaissance faciale, quel Droit est applicable ? Des paramètres par défaut (changeants), la publicité sensible (données sensibles et profilage), le développement de la géolocalisation, la conservation des noms/prénoms/email des non membres, l’extension de fonctions Facebook dans d’autres sphères (Facebook Connect, OpenGraph, bouton like sur sites Web ou blogs).

Pédagogie et actions d’information

Sur ces thématiques, la CNIL mène bien évidemment des actions pédagogiques auprès des enfants, adolescents et enseignants et des informations auprès du grand public. Nous évoquons ces activités régulièrement sur NetPublic.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 21/12/11, 19:33

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 27/02/12, 18:26

Ca s'améliore mais c'est un peu tard: http://www.lemonde.fr/technologies/arti ... 51865.html

Les utilisateurs de réseaux sociaux de plus en plus soucieux de leur vie privée
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Message non lupar sen-no-sen » 27/02/12, 19:35

Christophe a écrit :Ca s'améliore mais c'est un peu tard: http://www.lemonde.fr/technologies/arti ... 51865.html

Les utilisateurs de réseaux sociaux de plus en plus soucieux de leur vie privée


Ouai enfin fessebouc et la confidentialité c'est comme mac dobe et l'obésité,si on veut pas d'ennui, on a qu'a ne pas y aller! :?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1762
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 145

Message non lupar grelinette » 27/02/12, 20:02

A part tous ces abus et mensonges de facebook concernant le non respect de la vie privée, et qui sont finalement plutôt sans importance, quels sont finalement les véritables risques de facebook ?

Quand j'écris "sans importance" c'est finalement que je trouve plutôt sans danger la reconnaissance faciale des photos ("faciale" au sens que le script localise un visage dans la photo mais pas son identité).
De même, le croisement de données qui permet à facebook de m'afficher la pub d'une entreprise qui fabrique des caleçons à fleurs juste après, comme par hasard, que j'ai mis une photo de moi dans mon jardin en caleçon à fleurs...
Certes facebook envoie des messages en faisant croire que tel internaute demande à tel autre de faire partie de son réseau d'amis sans qu'aucun n'est fait la démarche : c'est astucieux de jouer sur le quiproquo en faisant croire à 2 personnes qu'elles souhaitent se lier d'amitié. C'est vicieux mais pas forcément grave !

Bref, tout ça me parait bien banal.

Par contre, d'après le tollé soulevé par certains, il y aurait des risques et des dangers bien plus importants pour les internautes.

Mais quels sont-ils ?

Le seul vrai danger que j'ai lu dans une revue spécialisée, c'est ce qui permet à certains, à partir d'une photo affichée sur facebook, de localiser le lieu précis (GPS) du domicile d'un internaute (données EXIF), et par la suite, lorsque des photos sont ajoutées depuis le lieu de vacances, certains déduisent que le propriétaire d'une habitation est en vacance loin de chez lui et en profite pour aller cambrioler le domicile !

Sait-on vraiment quelles exploitations sont faites des données sur Facebook et des dérives possibles ?
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 28/02/12, 09:56

Ne me dis pas qu'il ne parlait que de ce risque pour une revue "spécialisée"?

Le risque est juste TOTAL, facebook vampirise le net et c'est très très grave !

Je suis assez surpris, en tant que webmaster, qu'il n'y ait pas plus d'action anti facebook...

Juste 2 exemples:

a) L'utilisation interne :

Il y a quelques semaines j'ai testé FB...

C'est juste infecte !

C'est bugé à mort (formulaire validé pas pris en compte, faute d'orthographe, traduction bugé...) et cela incite insidieusement à fournir un max d'info les plus privée possible (au bout de 3 clics, on demandait un numéro de téléphone).

Le comble c'est la demande de mot de passe de ta messagerie pour "trouver" tes amis (en fait dire pour "scanner" tes mails, inclus mot de passe bancaire par exemple, serait plus honnête).

J'ai bien rigolé mais ca ne l'est pas du tout !

FB est saloperie faite par des salopes et utilisé par des personnes qui peuvent être inconscientes du danger qu'il représente !

FB vendra (vend?) à n'importe qui des infos sur n'importe qui!

Cela inclus une population entière à une nouvelle dictature !

b) L'utilisation externe :

FB permet des modules pour externaliser le login...

De trop nombreux médias du net tombent dans le piège et utilisent le login FB chez eux: leur admin sont des nazes car non seulement FB récupère toutes leur stats, met un mouchard sur leur serveur mais un jour ils risquent d'être bien emmerdé quand FB décidera unilatéralement (ce qu'il a toujours fait) que l'utilisation de ce service sera limité (de quelque manière que ce soit) ou plus simplement en cas de panne réseau...

Facebook diminue la qualité du net...Quand on perd son temps à des futilités sur FB, on s'instruit pas...

Exemple flagrant: que et qu'a fait FB pour informer la crise de la dette? Niet Nada ! Sur econo on en parlait en 2008 !

Facebook est une grande bergerie...et pas au sens noble du terme! FB est un bel outil pour "crétiniser" les populations...et les détourner des vrais problèmes...

Je ne pense pas être parano c'est un avis après 10 ans de webmastering et 15 ans de suivi d'évolution de la naissance du net grand public...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 06/03/12, 21:55

Vi Vi,

c'est un réseau dit social
faut pas en attendre plus, c'est un divertissement pour certains, une addiction pour d'autres... de plus en plus d'autres

C'est pas pire que la TV :cheesy:
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51465
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1041

Message non lupar Christophe » 06/03/12, 21:57

Pas pire que la TV? Pas sur...quand tu regardes la TV t'es pas vraiment fliqué...et ta vie privée n'a pas vraiment à craindre...

On peut monter un réseau social en respectant ses utilisateurs !

Il y a plein d'autres réseaux sociaux moins pires que FB à ce niveau là! Alors pkoi le "système" fait la pub du pire d'entre eux?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités