Société et philosophieEducation nationale: bonnet d'âne pour l'école Française?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49158
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 12/02/14, 10:12

chatelot16 a écrit :cette evolution est flagrante en lisant les vieux livre scolaire de 1900 : les programme de l'epoque etaient beaucoup mieux adapté a ce qui etaient utile : l'ecole poussait le progrès dans la vie courante

aujourd'hui les livres scolaires sont désesperant : aucune utilité pratique


Utile je ne sais pas mais d'un niveau bien plus poussé...

J'étais tombé sur un livre scolaire de préparation du certificat d'études des années 1920...donc qu'on passe vers les 11-12 ans je pense (avant le collège)...

Hé bien dedans il y avait de l'algèbre et des intégrales doubles!!

2 choses que j'ai vu en classe préparatoire...donc post bac ! :shock:

Chacun fera sa propre conclusion...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 12/02/14, 11:35

Quand je vois que j'ai passé un bac electronique en 1989..Qu'on avait 43 heures de cours/semaine..avec e de la mecanique de l'electrotechnique physique mesure...J'ai eut mon bac avec des notes honorables dans les matieres techniques...
Aujourd'hui j'entrave queudale dans ma pauvre saxo electrique qui reste quasiment un grand mystere pour moi(d'un autre coté ca fait 25ans que je n'ai pas pratiqué l'electronique a part souder des tempos et des thermostats welleman :mrgreen: ) ....Non vraiment je ne pense pas que toutes ces heures a gratter des dessin tec des typons manipuler des pages de jlwomega , de pi de radian de sinus cosinus tangente leurs inverses et autres joyeusetés, m'aient été bien utiles, aussi bien profesionelement que dans la vie... Ha si la geometrie pour poser mes plaques de placo :mrgreen:

Mon gamin qui suit sensiblement le meme parcourt...M'effraie..il est en 1ere STI2D dans le publique...J'ai franchement l'impression qu'ils passent leur temp a jouer..Avec des outils ludiques dont ils ne connaissent(ou ne retiennent) rien...
J'avais vendredi dernier 2 elements de la meme classe qui sortaient d'un TP de chimie...Ils avaient passe 4heures a fabriquer ce qu'ils ont appelé du "slyme"(un espece de cahoutchouc plus ou moins liquide selon qu'ils avaient reussit ou pas) aucun des deux n'etaient fichu de me donner la liste des composants precis..Y'avait de l'acide truconique, de l'alcool culbutrique, du groutchemeu perlimpinpinique, un peut de latex sadomasique...Rien , ils n'avaient rien retenu et n'avaient aucun support papier de ce qu'ils avaient fait...seulement une evaluation au resultat ...

Bon j'suis ptete tombé sur les deux cancres de la classe...

Bref j'en suis presque rendu a penser qu'il feraient mieux d'aprendre a faire pousser des carottes, des pattates et du steak (comment ca s'plante un arbre a nouilles au fait???) plutot que d'aller user leurs fonds de pantalons sur les chaises de ces lycées...

Affligeant,ecoeurant...a 17ans (avec des resultats scolaires au dessus de la moyenne) c'est tout juste s'il savent lire..ne parlons meme pas d'ecrire...

L'EN remplit parfaitement la mission qui lui est confiée:
faire des generations futures des crétins asservissables et corvéables à mercie, suivant les ordres et la conduite qui leur seront balancée par smartphone...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 12/02/14, 13:32

Macro a écrit :Quand je vois que j'ai passé un bac electronique en 1989..Qu'on avait 43 heures de cours/semaine..avec e de la mecanique de l'electrotechnique physique mesure...J'ai eut mon bac avec des notes honorables dans les matieres techniques...
Aujourd'hui j'entrave queudale dans ma pauvre saxo electrique qui reste quasiment un grand mystere pour moi(d'un autre coté ca fait 25ans que je n'ai pas pratiqué l'electronique a part souder des tempos et des thermostats welleman :mrgreen: ) ....Non vraiment je ne pense pas que toutes ces heures a gratter des dessin tec des typons manipuler des pages de jlwomega , de pi de radian de sinus cosinus tangente leurs inverses et autres joyeusetés, m'aient été bien utiles, aussi bien profesionelement que dans la vie... Ha si la geometrie pour poser mes plaques de placo :mrgreen:


Je rejoint tout à fait cet avis!
En effet, l'éducation nationale c'est fait une spécialité dans le "brassage" de matières qui servent à rien.

Par exemple ,un CAP plomberie durent 2 ans,alors qu'il faut environ 6 mois pour former un plombier correcte,3 mois pour un technicien de surface et 8 mois pour un mécano de base.
En mécanique automobile la partie pratique n'occupe que 8 heures par semaine,le reste:français,mathématique,histoire/géo,sport,SVT,calcul de forces etc...
Résultat des courses après ses 2 ans,beaucoup d’élèves n'ont qu'une connaissance de la mécanique plus que limité et pour seul avenir que de bosser chez speedy à changer des plaquette,alors que dans le même temps l'on pourrait aisément former un BTS!

On pourrait former 2 à 4 fois plus d'élèves si l'on réduisait l'apprentissage au stricte nécessaire.
L'une des principales cause de chômage des jeunes est justement lié au fait que certaine filières ne proposent pas assez de places,ce qui est synonyme pour beaucoup d’élèves de finir dans une voie de garage,avec beaucoup d'abandon à la clés(=chômage=délinquance...).
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 235

Message non lupar chatelot16 » 12/02/14, 13:45

et maintenant qu'on a des gros doute sur le niveau de l'enseignement donné a l'ecole , il ne faut pas s'etonner qu'une rumeur sur un enseignement douteux démarre au quart de tour ! je parle de l'histoire de la theorie du genre ...

quand on voit le manque de resultat en francais et en calcul tout simple ... l'absence de resultat en savoir vivre collectif , il parait absurde que l'ecole mette le nez dans des sujet polemique

pour mettre fin a ce genre de polemique qui est je l'espere completement non justifié , il faudrait publier clairement les programme de toutes les classes ... je craint que ça aurait un autre effet , on mettrait en public toute les autres absurdité : trop faible place des chose utiles , et trop de chose inutiles

l'education nationnale est en danger a cause de programme obligatoire trop mauvais

seul les parent ayant le bon niveau peuvent offrir ce qu'il faut a leur enfant ... et impossible avec de la bonne volonté d'offrir la même chose a un grand nombre d'enfant en créant une ecole privé : toute ecole même privé doit appliquer les même programmes

absurde ! on est mauvais , on fonce dans le mur et on interdit de faire autrement
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7533
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 12/02/14, 14:06

bonjour
il ne faut pas oublier que la prolonguation des études jusqu'à 16 ans a été considérée comme utile pour ne pas mettre sur le marché du travail quelques centaines de milliers de jeunes. Même chose pour le BAC (là ou un CAP aurait suffit) qui maintient dans le cycle scolaire des gamins qui sinon se retrouveraient grossir le nombre des chômeurs. Et plus le niveau d'étude réclamé est élevé et plus cela diminue encore les demandeurs d'emplois. C'est, et quelle que soit l'étiquette politique, la même politique depuis les trentes glorieuses. Là où, à une certaine époque, les cadres sortaient du rang avec toute l'expérience de terrain acquise, on pond actuellement (souvent en surnombre) des têtes bien remplies, technocratiques, souvent en inadéquation avec les réalités professionnelles et qui vont devoir jouer les chefs d'orchestres avec des subalternes qui en savent souvent dix fois plus qu'eux. Ce n'est pas leur faute, c'est le système qui est comme ça!
De plus, plus le niveau scolaire est élevé et plus le conditionnement est prégnant et dont on voit, par exemple non limitatif, les effets avec les diplomés de l'ENA (toutes les EN d'ailleurs), tous conformés et conformistes.
D'ailleurs l'éducation nationale (nationale ou pas!) devrait plutôt s'appeller le conditionnement national destiné à faire de gentils soldats bien obéissants le petit doigt sur la couture du pantalon.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 12/02/14, 14:25

chatelot16 a écrit :et impossible avec de la bonne volonté d'offrir la même chose a un grand nombre d'enfant en créant une ecole privé : toute ecole même privé doit appliquer les même programmes

absurde ! on est mauvais , on fonce dans le mur et on interdit de faire autrement

Ceux qui ont decidé de cette mise a niveau par le bas envoient leurs enfants dans de trés bonnes ecoles privées a l'etranger(et meme en France) ou ils aprennent de nombreuses chose dont une: comment manipuler les masses qui sortent de l'education destinée au tout venant...

C'est bien orchestré,reglé comme du papier musique..
Surtout ne pas permetre au petit de s'en sortir..
le pouvoir la richesse l'oppulance reservée a quelques privilégiés...
Parodie de republique egalitaire,odieux spectacle,en guise de consolation et d'exutoire :les jeux du cirque sur android pour la masse de la populasse..

Mais on est d'heureux esclaves, meme quand ils nous envoient 2 semaines en CP sous le soleil, on revient de nous meme les servir,les enrichir eux et leur descendance..Meme plus besoin de nous metre un boulet au pied...

Leur seuls grands enemis..Le troc et l'auto production, qu'ils essaient (et arrivent) par le biais de la non-education nationale, a tuer dans l'oeuf...
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7533
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 132

Message non lupar janic » 12/02/14, 14:55

Leur seuls grands enemis..Le troc et l'auto production, qu'ils essaient (et arrivent) par le biais de la non-education nationale, a tuer dans l'oeuf...
tout aussi illusoire! Le troc se fait aussi sur des biens de consommation (ça réduit la production et en même temps augmente le chomage) et l'auto production, qui n'est pas pour autant de l'autarcie (impossible actuellement) ne fait là aussi que réduire, pas remplacer le système.
Donc l'éducation (titre usurpé car ce n'est ni son rôle, ni sa résultante), nationale ou pas, sert surtout, effectivement, à maintenir les différentes classes sociales du serf moderne aux chefs de corvées choisis parmi ces mêmes serfs ou esclaves. L'illusion serait de croire que sous prétexte de démocratie, les choses pourraient changer.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8541
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 155

Message non lupar Remundo » 08/03/14, 18:24

Face à la crise des vocations, l'Education Nationale lance une campagne de recrutement de jeunes professeur(e)s de toute matière... pour les amateurs, Voici ce qu'ils convient d'appeler des petits spots publicitaires

Jean Paul Brighelli ne se prive pas de donner son opinion ciselée...
Jean Paul Brighelli a écrit :Les candidats ne rêvent pas sur ce qui était le coeur du métier, la transmission des savoirs, parce qu'on a vidé ce coeur et que l'on envisage très sérieusement de le remplacer par une mécanique "curriculaire" (sic !) qui mettra les "compétences" de l'élève au centre du système. Non, ils ne rêvent plus sur "le plus beau métier du monde", parce que les apprentis sorciers de la pédagogie en ont fait un repoussoir, à force d'imposer aux futurs enseignants leurs lubies et leurs propres incompétences.


Crise de recrutement

De ce désamour, je ne veux pour preuve que la raréfaction des candidatures dans les concours de recrutement. Dans certaines disciplines, il y a aujourd'hui plus de postes offerts que de candidats - et les jurys n'osent même pas les affecter tous sur les postes, tant le niveau est parfois bas.

Source : Le Point
@+
0 x
ImageImageImage


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité