Société et philosophieEducation nationale: bonnet d'âne pour l'école Française?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3491
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 13/07/09, 18:46

Hazardine, pense tu vraiment que ce soit le système de l’école qui met en panique ton enfant quand il te ramène des 18/20 ?
D’abord c’est bizarre j ‘en étais à la notation ABCD, ou sur 10, à la limite…
Comme il est le meilleur élève, les autres de sa classe, ne doivent pas avoir ce sentiment pourtant ?
C’est son caractère.
Tu n’as qu’a lui parlé de tes résultats perso en classe , cela va peut être le rasséréner. :lol:
« je leur répond qu'ils n'ont pas à s'en faire, et que j'ai confiance en eux, la note ne prouve pas l'échec, mais un point à revoir.... »
Peut-être qu’il considère que cette confiance, il doit la mériter, et se défonce pour cela ?

J’ai 2 neveux qui ont été éduqués maison seulement en maternelle avant d’entrer au CP.
Ils savaient lire et écrire (et compter) au CP, si bien qu’il sont passé directement en CE1… Et ont fait des grandes études.
Ne faire que l’apprentissage de crèche et de maternelle, (quand on est disponible) est plus cool pour l’enfant. Il travaille suivant moins de conflits.
Cela permet de lui apprendre les bases et un peu plus, suivant les anciennes méthodes qui ont fait leur preuves. Et pas les dernières qui furent une catastrophe pour la lecture, la compréhension d’un texte, le calcul, et l’orthographe.

Egalement pour l’écriture, la surveillance de la bonne tenue en main du stylo. Bien se tenir assis, avec la lumière sur le cahier…
Tout ce que ne fait pas ma dernière, car pas assez corrigée à l’école.
(mais mention bien au bac, cette année, quand même !)
:D
0 x

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 13/07/09, 21:29

Hasardine a écrit:

Vous trouvez ça normal de coller une telle pression?

Moi je ne sais comment le consoler, la petite soeur stresse toute l'année, et pourtant la maîtresse prétend que c'est la meilleure élève de la classe, et je n'arrive plus à la calmer certains soir, tant elle pleure de trouille à l'idée d'échouer.

à la maison nous ne mettons aucune pression, lorsqu'ils me parlent de leurs craintes, je leur répond qu'ils n'ont pas à s'en faire, et que j'ai confiance en eux, la note ne prouve pas l'échec, mais un point à revoir....

Rien y fait ! en maternel il faut être le plus fort (y compris en gym!) le plus rapide (même en course, ou à vélo!) et le plus vif.

Où reste t'il une place pour la créativité? le rêve et la possibilité de poser la moindre question sans que l'on vous réponde que cette question est idiote et qu'elle n'appelle aucune réponse ?


Oh ! Pas de panique: mes 2 enfants sont passés par là, et pis, avec le même genre de points: 8 ans de conservatoire à Paris , dont 4 de CNSM pour l'un, un titre de major de promotion au baccalauréat pour l'autre, suivi d'un Bachelor en musique avec grande distinction ,plus des participation à des concours internationaux, en attendant le Master àl'étranger. Il y a trois ans, ma fille faisait 36 heures de diarrhée avant un concert ou un concours: elle a appris a gérer, y compris son alimentation. A l'origine, nous ne leur avions demandé que de réussir sans échec. Point.

la gestion des surdoués est difficile, mais c'est quand même plus gai qu'avoir un enfant handicapé ! Qu'il râlent sur un de leur soit disant échec, si c'est leur propre objectif n'est vraiment pas grave. Il doivent apprendre qu'il sont accessibles à l'erreur, et éventuellement qu'ils y ont droit et aussi à gérer la victoire.

Seule réponse: beaucoup d'amour et beaucoup d'humour. Veiller cependant à ce qu'ils n'aient pas l'impression de s'ennuyer à l'école.

Le monde a besoin d'eux !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Hasardine
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 350
Inscription : 26/07/08, 22:01
Localisation : Alsace

Message non lupar Hasardine » 13/07/09, 21:53

voilà justement le plus gros de mes soucis ! mon fils termine souvent son travail dans les premiers, ensuite il revisite l'animation !

"après chaque exercice mat. nous se donne en spectacle", voilà les dires de la maîtresse, pour la puce j'ai droit à un " excellent travail, domage que Mél. soit une véritable concierge"!

j'adore les pédagogues, mais le nombre d'enfants par classes n'est il pas trop élevé pour permettre à la fois aux uns de suivre et aux autres d'avancer ?

Ah ! je ne vais pas les sortir de l'école rassurez vous, nous avons parlé avec les enfants aujourd'hui, de la possibilité de changer nos habitudes scolaires, ils n'en veulent pas !

Peur du changement ou désir réel de retrouver les mêmes petits copains l'an prochain? je ne sais pas.

Mél. est impatiente d'avoir la maîtresse aux long cheveux, "elle a l'air d'une princesse" et Mat d'avoir pour la première année un maître "en plus il va nous parler du développement durable et de la biodiversité, sans doute mieux que toi!"
Tiens prends toi ça dans les dents, t'es moche et quand t'expliques un truc c'est vraiment nul ! merci les schtroumpfs ! je vous rapellerais ça à l'occas !

Bande de petits ingrats ! LOL!

La question est close, n'en parlons plus, vos arguments et ceux des enfants auront eu raison de mes intentions.

L'an prochain je m'impliquerais cependant à nouveau dans la vie de l'école (j'avais fait une pause l'an dernier!) et nous continuons bien entendu à être le plus à l'écoute possible de nos petites têtes blondes .

Eléphant, je penses que tu as tout à fait raison, il se met sans doute une pression terrible pour "mériter" notre confiance, je vais le rassurer, il va de soit qu'elle lui est acquise!
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 14/07/09, 08:41

Hasardine a dit:

"après chaque exercice mat. nous se donne en spectacle", voilà les dires de la maîtresse, pour la puce j'ai droit à un " excellent travail, dommage que Mél. soit une véritable concierge"!


Mes gosses sont passés dans des classes où ils pouvaient prendre un livre dans la bibliothèque quand ils avaient fini leurs exercices ou même aider d'autres élèves en difficulté. Le seul petit problème est qu'un jour ma fille a épuisé la susdite bibliothèque.
Il faut surveiller ( et faire tester pour objectiver le diagnostic) les enfants qu'on soupçonne d'être surdoués, car un surdoué qui s'ennuie peut devenir un cancre.
L'apprentissage de la musique constitue un bon dérivatif, car l'enfant y évolue à sa propre vitesse et va toujours finir par tomber sur des difficultés réelles qui vont lui demander un effort et du travail. Ca augmente encore la surdouance ( hou, le beau néologisme :D ), mais tant pis !

Bon courage !
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Hasardine
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 350
Inscription : 26/07/08, 22:01
Localisation : Alsace

Message non lupar Hasardine » 15/07/09, 08:02

merci Elephant, je vais voir si la musique l'intéresse, car il semble d'avantage penché sur les arts plastiques.
Il aime les mangas et en dessine les personnages, on va bien voir ce que ça donne.
0 x

Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 15/07/09, 12:39

:arrow: j'ai survolé le sujet car globalement bien informé... Je suis impliqué dans des associations de parents depuis plus de 10ans.
:|

J'en profite juste pour partager avec vous le dernier slam de grand corps malade : éducation nationale.

Et un article du Nouvel Obs.
Par Sophie Delassein
*Ce matin, sur la quatrième de couverture de «Libération», on pouvait lire un slam de Grand Corps Malade intitulé «Education Nationale», où */*«l'égalité des chances»*/* est */*«un concept de ministère»*/* (voir la vidéo ci-dessous). Comme la démarche est peu banale, j'ai illico téléphoné à Fabien, alias Grand Corps Malade, pour comprendre de quoi il retourne. *

*«Ce slam, je l'ai écrit il y a six mois,* selon l'inspiration du jour - comme chaque fois. Il n'est sur aucun de mes deux albums, mais, depuis le mois de janvier, je l'intègre à mon spectacle en tournée. Les réactions sont à chaque fois très bonnes. Il est même arrivé que le public se lève pour l'applaudir. A la sortie, on me demande où on peut le trouver.
Si bien que j'ai fini par en faire un clip, à la hâte, avec mon réalisateur attitré Mehdi Idir. Nous l'avons tourné dans une école de Saint-Denis.

*Le thème de l'école m'intéresse et me préoccupe.* Mais l'idée (ou le déclic) m'est venue lors d'un atelier d'écriture avec des élèves de CM2, dans une école d'Epinay. J'ai rencontré une institutrice pleine de bonne volonté, qui bosse comme une folle.
Pour organiser une sortie avec ses élèves à la Cité des Sciences, comme on ne lui donne aucun moyen de le faire, elle a mobilisé ses élèves pour qu'ils gagnent des places sur Internet.
J'ai trouvé ça tellement triste et déplorable qu'on puisse en arriver là. Vous vous rendez compte, elle n'a pas les moyens d'emmener ses élèves en sortie !* *

*Je n'attends rien de l'Education nationale,* mais je ne comprends pas que les professeurs soient si mal payés quand on sait quelles responsabilités pèsent sur eux. Ils doivent assurer l'enseignement, le confort et la sécurité de trente enfants quotidiennement. J'ai beaucoup de respect pour eux et je suis scandalisé qu'ils soient à ce point dévalués au niveau du salaire. J'ai eu envie de réagir.

*A mon niveau, je fais ce que je peux. *Je n'ai rien à faire dans des réunions ministérielles, je n'ai aucune légitimité. En revanche, je rencontre des élèves, j'anime des ateliers d'écriture et de slam, je fais inviter des jeunes à des concerts (et pas seulement à mes spectacles).»

*Grand Corps Malade*
(propos recueillis par Sophie Delassein)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49157
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 759

Message non lupar Christophe » 11/02/14, 10:24

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6061
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 350

Message non lupar sen-no-sen » 11/02/14, 11:23

L'éducation nationale est un peu à l'image de tout le reste dans notre pays:en train de couler, lentement mais surement...

Il y a un trop grand fossé entre le monde du travail et l'école,en France on cherche plus à décrocher un diplôme qu'a vraiment préparer au monde de l'emploi.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1892
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 82

Message non lupar Gaston » 11/02/14, 11:35

sen-no-sen a écrit :Il y a un trop grand fossé entre le monde du travail et l'école,en France on cherche plus à décrocher un diplôme qu'a vraiment préparer au monde de l'emploi.
Lors de la création de l'école publique, sa fonction était d'éduquer les citoyens, pas de leur trouver du travail (il n'y avait quasiment pas de chômage,...)

C'est récemment (quelques dizaines d'années) que la société lui a assigné cet objectif, mais sans se rendre compte que des réformes profondes seraient nécessaires pour atteindre ce nouveau but.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Message non lupar chatelot16 » 11/02/14, 18:10

l'ecole ne doit pas forcement etre aux ordres des employeur : elle peut preferer aprendre ce qu'il faut pour etre utile

helas le problème est ancien , j'ai 55 ans et je le voyais deja venir quand j'etait a l'ecole : le but n'y est pas d'aprendre des chose utile mais d'apprendre ce qu'il faut pour passer a la classe superieur , puis ce qu'il faut pour avoir les diplome

et celui qui passe ses meilleure année dans ce systeme arrive dans la vie active trop vieux pour apprendre ce qui serait utile

cette evolution est flagrante en lisant les vieux livre scolaire de 1900 : les programme de l'epoque etaient beaucoup mieux adapté a ce qui etaient utile : l'ecole poussait le progrès dans la vie courante

aujourd'hui les livres scolaires sont désesperant : aucune utilité pratique
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité