Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

Débats philosophiques et de sociétés.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 57081
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1942

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par Christophe » 28/11/19, 13:02

Traitre!!! Au pilori !

Nan t'as raison...ce qui est condamnable c'est la SURconsommation: acheter ce dont tu n'a pas besoin! Y en a qui sont très douéEs pour cela! :mrgreen: Quoi c'est du sexisme? Oui et j'assume!

Je vais aussi en profiter pour acheter du matériel pour mes projets de propulsion électrique...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Adrien (ex-nico239)
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8777
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 1639

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par Adrien (ex-nico239) » 01/12/19, 01:08

Il est certain que le BF est parfois un attrape nigauds.

Cependant on peut également y faire de bonnes affaires, un peu comme durant les soldes, il y a des arnaques et des bonnes affaires aussi.

Rien n'est tout blanc ou noir... c'est le cas de le dire.

Par ailleurs tenter de faire anticiper aux gens leurs achats de Noel n'est pas non plus totalement idiot.

Dans le lot je suis certain que certains en profitent aussi pour faire des achats à bon compte

Cela fait des dizaines d'années que les soldes existent et le principe est similaire mais peu décrié.

Soldes, ventes privées, Noel, fête des mères, des pères, des grands mères, épiphanie, carnaval, 14 juillet, anniversaires (et je dois en oublier).... sont à leur manière des BF que le temps nous a fait intégrer comme «naturels»

Ceci dit je ne connais pas les chiffre.

Reporté au montant d'une consommation annuelle, le BF est-il une sur consomation et de combien?
Je veux dire, s'il est possible de comparer : quand le BF n'existait pas la conso annuelle était de X et maintenant qu'il existe la conso annuelle est de combien?

5, 10, 15, 20, 30% de plus qu'avant l'existence du BF?

Après faudrait le voir aussi au niveau des marges
Bref l'étudier un peu plus comptablement

Si vous avez des chiffres fiables cela m'intéresse.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 57081
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1942

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par Christophe » 01/12/19, 11:32

Les meilleures soldes pour faire ses achats de noël c'est quand même...en janvier! :cheesy:

Le BF est intéressant tant qu'ils ne favorise pas l'achat compulsif...achat compulsif qui compense généralement une crise existentiel: je consomme pour me sentir vivre...Encore que une fine dans tous les cas quelle que soient les conditions de l'achat, cela augmente la production industrielle!

Si on achète en Solde on peut acheter 2 fois plus avec le même potentiel d'achat: est ce un bon calcul pour la planète????

D'un autre coté on aura travaillé moins pour satisfaire ses besoins...donc l'impact est moins fort. L'oisiveté était un comportement très écologique mais très condamné dans nos sociétés!

Dans mon coin, j'ai constaté dans les magasin réel que c'était plutôt un bide cette année le BF...après je n'ai pas fait des 10aines de magasins!

Au fait personne n'a encore fait le jeu de mot: Carbon Friday #CarbonFriday
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 57081
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1942

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par Christophe » 01/12/19, 20:54

friday.jpg
friday.jpg (391.86 Kio) Consulté 929 fois
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 57081
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1942

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par Christophe » 01/12/19, 20:55

Et pour les retardataires, pas d'inquiétude, demain c'est CYBER MONDAY !!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 969

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par GuyGadebois » 01/12/19, 20:56

Ouf!!! Enfin une bonne nouvelle!!!
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 987
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 135

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par dede2002 » 02/12/19, 16:22

Christophe a écrit :Les meilleures soldes pour faire ses achats de noël c'est quand même...en janvier! :cheesy:

...
Si on achète en Solde on peut acheter 2 fois plus avec le même potentiel d'achat: est ce un bon calcul pour la planète????

D'un autre coté on aura travaillé moins pour satisfaire ses besoins...donc l'impact est moins fort. L'oisiveté était un comportement très écologique mais très condamné dans nos sociétés!

...
Au fait personne n'a encore fait le jeu de mot: Carbon Friday #CarbonFriday


Ou bien, ce dont on a besoin à moitié prix, faut-il encore en avoir besoin.

Steve Jobs disait "les gens ne savent pas de quoi ils ont besoin tant qu'on ne le leur a pas montré", mais il ne l'a pas inventé, il l'a juste constaté en en a profité :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 57081
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1942

Re: Black Friday, cette ode à la consommation! Un vendredi noir...de pollution?

par Christophe » 04/12/20, 09:16

En pleine crise, le Black Friday met à l'épreuve la volonté de consommer plus responsable

Les Français vont-ils profiter des bonnes affaires du Black Friday ce vendredi ? Depuis son arrivée dans l’Hexagone il y a cinq ans, ce jour de soldes qui provoque des milliards de dollars de ventes chaque année est fortement critiqué par les tenants d’une consommation plus responsable. Au point d’avoir créé son contrepoint, le Green Friday. Mais avec la crise sanitaire et économique, la volonté de consommer moins et mieux commence à vaciller face à la quête des prix bas.

Cette année plus que tout autre, le Black Friday est scruté. Ce jour de soldes, devenu symbole de l’hyperconsommation, est un marqueur de tendances. En France, il a été repoussé à ce vendredi 4 décembre pour permettre aux petits commerçants fermés depuis début novembre d'y participer. Mais dans les autres pays où il a été maintenu le 27 novembre, comme aux États-Unis ou en Angleterre, on parle déjà d’un Black Friday "pas comme les autres".

Le match "commerce en ligne contre boutiques physiques" tourne de plus en plus en faveur du premier. Les ventes sur Internet se sont envolées en faisant de ce 27 novembre dernier "la deuxième journée d’achats en ligne de l’histoire, derrière le Cyber Monday 2019 (un jour spécial de promotion en ligne, ndr)", selon le Wall Street Journal. Le signal prix restant un levier majeur dans l'acte d'achat. Cependant ces ventes en ligne des boutiques n'ont pas compensé l'absence de clients physiquement dans les rayons (baisse de 50 % de la fréquentation moyenne aux États-Unis).

Des Français sensibles au signal prix

Que va-t-il en être dans l’Hexagone ? Le cabinet de conseil EY prévoit un vendredi record en France, même si au final les promotions s'étalent sur plusieurs jours. Après la vague de consommation responsable, très marquée pendant le premier confinement, où les Français ont privilégié le local et le bio, les consommateurs se font "pragmatiques". C’est le constat que fait le cabinet, qui a analysé l’évolution des consommateurs sur l’année 2020. En cause : le pessimisme tricolore, note EY.

34 % d’entre eux disent éprouver des difficultés au quotidien, soit quatre points de plus que la moyenne mondiale et six points de plus que celle européenne. Résultat, entre juillet et octobre, les décisions d'achat ont été très fortement influencées par les prix bas au détriment des enjeux sociétaux ou écologiques. Pour plus de 70 % des Français donc, pas question de rater les soldes du Black Friday.

Mais si le Black Friday l’emporte cette année sur le Green Friday, l'alternative solidaire proposée par les marques qui se veulent plus durables, il ne faut pas non plus y voir un enterrement de la dynamique du "consommer moins mais mieux". Selon une autre étude, réalisée par OpinionWay pour Max Havelaar fin octobre, la crise a tout de même provoqué un tournant dans la prise de conscience consumériste. "La pandémie de Coronavirus est venue bouleverser les certitudes et les pratiques des Français. Elle les a conduits à davantage réfléchir à leurs façons de consommer en achetant équitable, bio ou en limitant leurs emballages", note l’étude.

L'alimentation plus responsable

Cela se voit principalement dans les assiettes pour l'instant. Depuis le début de l’année, de plus en plus de Français se tournent vers les achats directs aux producteurs (+7 points par rapport à 2019), les marchés (+8 points) ou les enseignes bio (+4 points). Un succès dû à une préoccupation de plus en plus forte des Français sur la juste rémunération des producteurs, avant même les considérations écologiques.

Mais Max Havelaar fait le même constat qu’EY : les bonnes intentions se heurtent aux difficultés d’un quotidien bouleversé par le Covid-19 et ses conséquences. Face au contexte sanitaire, le vrac par exemple, qui décollait ces dernières années, connaît un coup d’arrêt. Et les Français semblent déboussolés face à la complexité d’une consommation responsable encore émergente : 70 % des sondés estiment que consommer durable demande trop d’efforts et de changements. Et 90 % demandent aux entreprises du secteur alimentaire de faire ces efforts pour eux…


https://www.novethic.fr/actualite/socia ... 04-12-2020
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités