Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7816
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 627
Contact :

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par izentrop » 13/03/21, 10:11

ABC2019 a écrit :
izentrop a écrit :C'est simple, on n'injecte rien du virus, juste la recette pour fabriquer une protéine, du coups ça ne peut pas être mutagène. :wink:

La protéine "spike" étant la clé d'entrée du virus dans l'organisme, il ne peut pas la perdre lors des mutations, c'est pour ça qu'on est assuré que le vaccin fonctionnera, même sur des mutants.
c'est pas si simple, la protéine spike peut muter et etre plus efficace pour entrer dans la cellule, mais etre moins reconnue par les anticorps produits grace au vaccin.
Oui, pour l'instant les mutations sur la protéine restent mineures, on en connait exactement les changements
la souche majoritaire en Occident est toujours D614G. Par rapport à la souche de Wuhan, elle possède une mutation à la position 614 de la protéine S, un acide aspartique a laissé sa place à une glycine. Un changement qui semble mineur mais qui a permis au mutant D614G de se substituer à la souche originelle. https://www.futura-sciences.com/sante/a ... rus-85822/
la mutation N501Y signifie que, en position du 501e acide aminé de la protéine S, une asparagine (N) a remplacé une tyrosine (Y). De la même manière, E484K signifie qu'un acide glutamique (E) a remplacé une lysine (K) comme 484e acide aminé de la protéine S. https://www.vidal.fr/actualites/26672-c ... -t-on.html
et les vaccins restent efficaces.

Pour une modification plus importante, les vaccins à ARN messager peuvent rapidement modifier la recette de fabrication des acides aminés composant la nouvelle protéine, pour être de nouveau efficaces...
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12491
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 956

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par janic » 13/03/21, 10:37

et les vaccins restent efficaces.
en apparence!
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7816
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 627
Contact :

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par izentrop » 13/03/21, 11:37

janic a écrit :
et les vaccins restent efficaces.
en apparence!
Habituelle "lapalissade" qui fait vachement avancer le débat :wink:
L'article de Vidal est très long
Les laboratoires producteurs de vaccins (par exemple Novavax, Pfizer ou Moderna) ont annoncé être déjà en cours de production de vaccins modifiés à partir de protéines S des lignées B.1.351 et P.1. Le scénario de rappels périodiques avec des vaccins adaptés aux lignées prédominantes du moment semble prendre corps.

En conclusion, de très nombreuses incertitudes demeurent concernant l'impact réel de ces lignées émergentes de SARS-CoV-2, tant en termes d'évolution de la pandémie que d'impact sur l'efficacité des vaccins actuels. S'il semble avéré que les lignées B.1.351 et P.1 puissent augmenter le risque de réinfection et réduire l'efficacité de certains vaccins, il est trop tôt pour en tirer des conclusions à propos de leurs effets sur l'évolution de la pandémie.
2 vaccins à ARNm et un nouveau venu :
De quoi se composele vaccin NVX-CoV2373 ?
Le vaccin NVX-CoV2373 se compose de protéines Spike (S) de SARS-CoV-2, dans leur intégralité, zone transmembranaire incluse. Produites dans des cellules d'insecte (issues de larves de la noctuelle américaine du maïs, Spodoptera frugiperda) infectées par un baculovirus recombinant, ces protéines sont légèrement modifiées pour que le site de clivage polybasique (la « charnière » entre les deux sous-unités de S) soit stable, la protéine S étant alors immobilisée dans sa configuration de « préfusion » avec la cellule cible.
La partie transmembranaire de ces protéines est insérée dans des nanoparticules lipidiques. On obtient ainsi des « rosettes » portant chacune quelques copies de S, présentées aux cellules immunitaires comme c'est le cas avec une particule de SARS-CoV-2.
À cette construction est ajouté un adjuvant original, développé par Novavax, la Matrix-M, un dérivé de saponines extraites du bois de Panama (Quillaja saponaria molina). Cet adjuvant a été testé dans d'autres projets de vaccins Novavax, chez plus de 4 300 personnes âgées de 5 mois à 85 ans, y compris chez des femmes enceintes.
Ce vaccin, présenté sous forme liquide, peut être conservé à une température comprise entre 2 et 8°C.

Très immunogène, ce vaccin a réussi, chez les macaques, à obtenir ce qu’aucun vaccin contre la COVID-19 n’avait obtenu jusque-là : une immunité stérilisante, sans traces de virus dans les voies respiratoires après infection expérimentale. De plus, des résultats antérieurs portant sur les effets de son adjuvant laissaient espérer une immunité capable de s’adapter aux variations virales, une propriété essentielle en ces temps de variants émergents.

Les résultats de ces essais sont en demi-teinte : un bon taux de protection contre le variant « historique » (95,6 %) et le variant « britannique » (85,6 %), mais une moins bonne performance contre le variant « sud-africain » : 60,1 % chez les patients séronégatifs pour le VIH/sida ; 49,4 % dans une population comportant 5,6 % de patients VIH+. Quoiqu’un peu décevant, un taux de protection de 60 % reste néanmoins au-dessus des exigences des agences de régulation sanitaire.

Par ailleurs, l’étude de phase 2b menée en Afrique du Sud a permis de montrer que les personnes ayant des anticorps contre le variant « historique » de SARS-CoV-2 ont le même risque de réinfection avec le variant « sud-africain » que celles n’ayant jamais développé de COVID-19 par le passé.

Un autre essai de phase 3, plus vaste que celui mené au Royaume-Uni, est en cours aux États-Unis et au Mexique. Enfin, Novavax a annoncé avoir commencé à développer une nouvelle version de son vaccin incluant les protéines S des variants émergents(en particulier « sud-africain » et « brésilien »), qui fera l’objet d’une étude clinique démarrant au printemps. https://www.vidal.fr/actualites/26613-v ... odium.html
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16560
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1306

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par Obamot » 13/03/21, 17:55

Rien ne permet d’affirmer qu’ils sont efficaces, les labos se sont bien gardés d’offrir une “garantie de résultat”.
Il n’ont même pas fait de promesse, donnant un pourcentage d’efficacité tout en ayant dit de manière totalement contradictoire (quelque chose comme): l’effet des vaccins sur la propagation n’aurait pas été le critère!

izentrop a écrit :Oui, pour l'instant les mutations sur la protéine restent mineures, on en connait exactement les changements

C’est qui “on” :cheesy:
0 x
Club des “marrants” du forum: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple (rien ne change)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 59360
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2381

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par Christophe » 05/04/21, 13:37

Thérapies ARN : un patient aveugle recouvre la vue pendant un an après une seule injection

Dans le cadre d'un essai d'une nouvelle thérapie ARN, un patient atteint d'une maladie génétique grave de la rétine a recouvré la vue suite à une seule injection.


0 x

Avatar de l’utilisateur
GuyGadeboisLeRetour
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3900
Inscription : 10/12/20, 20:52
Localisation : 04
x 929

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par GuyGadeboisLeRetour » 05/04/21, 13:51

Obamot a écrit :Rien ne permet d’affirmer qu’ils sont efficaces, les labos se sont bien gardés d’offrir une “garantie de résultat”.
Il n’ont même pas fait de promesse, donnant un pourcentage d’efficacité tout en ayant dit de manière totalement contradictoire (quelque chose comme): l’effet des vaccins sur la propagation n’aurait pas été le critère!

izentrop a écrit :Oui, pour l'instant les mutations sur la protéine restent mineures, on en connait exactement les changements

C’est qui “on” :cheesy:

Bah, "on" c'est Izy et ses potes épidémiologistes, virologues et chercheurs de première bourre avec qui il boit des pots tous les soirs et avec lequel il taille le bout de gras. :mrgreen:
0 x
"Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. La plus grave maladie du cerveau, c'est de réfléchir". (J.Rouxel)
"Non ?" ©
"Par définition la cause est le produit de l'effet" .... "Il n'y a strictement rien à faire concernant le climat".... "La nature c'est de la merde". (Truyphion)
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12491
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 956

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par janic » 05/04/21, 14:34

avec lequel il taille.... le bout de gras. Nom d'une pipe, il l'a échappé belle! :oops:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16560
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 1306

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par Obamot » 05/04/21, 15:13

Suis sûr qu’il ne connaît pas même le rôle d’une protéine (zut il va se ruer sur wikipedia maintenant... comme ABC pour le placebo!)
0 x
Club des “marrants” du forum: ABC2019, Izentrop, Pedrodelavega, Sicetaitsimple (rien ne change)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 59360
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2381

Re: Un vaccin ARN fonctionne comment ? C'est de l'OGM par CRISPR-Cas9 in Vivo ?




par Christophe » 05/05/21, 10:04

Le 1er épisode de "Il était une fois la Vie" diffusé en 1988 :

La_vie.jpeg
La_vie.jpeg (325.43 Kio) Consulté 185 fois
0 x


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités