Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Sciences et technologiesTim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Débats scientifiques généraux. Présentations de nouvelles technologies (hors directement liées aux énergies renouvelables ou biocarburants ou autres thématiques développées dans les autres sous forums).
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46685
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar Christophe » 11/06/16, 14:32

Tim Berners-Lee a réagit il y a quelques jours aux déviances de l'internet actuel...déviances qu'on avait déjà anticipées sur ce forum dès 2008 dans ce sujet: societe-et-philosophie/envoye-special-le-danger-facebook-t6650.html

Inventeur du Web il y a plus de 25 ans, Tim Berners-Lee regrette le pouvoir qu'ont pris sur lui les états et les grandes entreprises comme Google ou Facebook. Il souhaite pousser vers un Web plus déconcentré et plus sûr pour ses utilisateurs.

Mais qu’a-t-on fait d’Internet ? C’est la question que se posent régulièrement des pionniers du Web, qui rêvaient de changer le monde et qui l’ont effectivement fait, sans toujours bien savoir si c’est pour le meilleur ou pour le pire. Internet a apporté son lot incontestable d’améliorations dans la vie sociale, en permettant aux citoyens de s’informer davantage, de partager des connaissances et d’entrer plus facilement en contact les uns avec les autres. Mais il est aussi devenu un moyen inédit de surveillance de la population, et une machine libérale qui favorise les plus gros dans une économie plus que jamais mondialisée. (...)


http://www.numerama.com/politique/17524 ... ernet.html

Tim Berners-Lee : On perd le contrôle du Web, il faut réagir

Face aux dérives de surveillance, Tim Berners-Lee (père du World Wide Web) veut « re-décentraliser » l’Internet et s’associe à une reconquête militante.


Ce n’est pas tout à fait la trajectoire escomptée par les créateurs du Web. Mais la perception de l’Internet comme le plus grand réseau de surveillance du monde devient tangible pour Tim Berners-Lee.(...)


http://www.itespresso.fr/tim-berners-le ... 31832.html

Sa page wiki: https://fr.wikipedia.org/wiki/Tim_Berners-Lee

J'aime ce gars! J'ai la même vision que lui d'un internet libre et sans abus...mais comme lui, je dois être dans la famille des doux rêveur...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46685
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar Christophe » 07/09/17, 14:20

Ce livre dénonce les conséquences des abus des réseaux sociaux...et AMHA c'est que le début...

https://www.scienceshumaines.com/tous-n ... 38660.html

tous-narcissiques.jpg
tous-narcissiques.jpg (111.45 Kio) Consulté 433 fois


Politiques à l’ère de Facebook, intellectuels qui s’écoutent parler, stars mégalos, anges de la téléréalité, accros aux réseaux sociaux…, sommes-nous tous devenus narcissiques, s’interroge le psychiatre Jean Cottraux ? Le narcissisme, c’est tout d’abord un passage obligé dans notre développement. Avant 7 ans, tout un chacun passe par une phase caractérisée par l’égocentrisme et un sentiment d’omnipotence. Seulement, certains restent accrochés à cette idée bien au-delà ! Mais attention, dit J. Cottraux, le narcissisme, ce n’est pas forcément une maladie ! Certes, il y a les fameux pervers narcissiques, des manipulateurs dénués d’empathie.

Mais de l’autre côté, on trouve aussi des narcissiques qui souffrent. Fragiles, dépressifs, perfectionnistes, leur besoin de reconnaissance masque un fort sentiment d’infériorité. Enfin, le narcissique à haut fonctionnement est, lui, doté d’un fort potentiel intellectuel et charismatique. C’est l’artiste, le savant, le dirigeant politique ou chef d’entreprise qui a su mettre son excès d’amour-propre au service de la créativité. Pourquoi le narcissisme serait-il en train de proliférer ? J. Cottraux évoque l’héritage de Françoise Dolto. Une éducation centrée sur le désir de l’enfant, une autorité parentale fragilisée, la crainte de frustrer l’enfant, puis évidemment la génération Internet obnubilée par l’image et le virtuel. Que faire lorsqu’on partage sa vie avec un narcissique ? Deux seules options selon le psychiatre : mettre des limites ou fuir ! Sans limites, le narcissique devient vite invivable, dit-il. Même si certains resteront sourds aux besoins de leur partenaire, d’autres sauront en tenir compte. Le mérite de cet ouvrage tient justement dans ce « oui mais ». Dans un débat où les narcissiques sont souvent présentés comme irrécupérables et insoignables, J. Cottraux offre une vision plus nuancée du phénomène. Être narcissique ne serait pas forcément un défaut. Tout est question de dosage…
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 893
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar nico239 » 09/09/17, 02:56

Bof je suis moins alarmiste.

Mon ex beau père engueulait sa fille parce qu'elle se coupait du monde, restait dans sa chambre, ne communiquait pas avec ses amis, qu'elle ne sortait pas (ça ne vous rappelle rien ces griefs) parce qu'elle........... LISAIT.

J'ai écouté un débat débile sur France Inter il y a quelques mois sur les téléphones portables.
Une intervenante disait que les gens étaient esclaves de leur portable...
Du grand n'importe quoi
Quand j'habitais dans un immeuble et que les démarcheurs venaient sonner à la porte et que je n'avais pas envie d'ouvrir je n'ouvrais pas
Du temps où j'avais un fixe et qu'il sonnait et que je n'avais pas envie de répondre je ne répondais pas
Maintenant que j'ai un portable et qu'il sonne et que je n'ai pas envie de répondre je ne réponds pas : même si c'est ma fille, ma femme ou ma mère ou mon père Image)... je fais CE QUE JE VEUX
Si je reçois un sms et que je n'ai pas envie de répondre je ne réponds pas

Les gens ne sont pas esclaves de leur portable ils sont esclaves d'eux-même et de leur trufferie

Idem pour les réseaux sociaux nulle obligation d'en faire partie
Je n'y suis pas ni sur Facebook ni sur Tweeter
Et même si j'y étais je serais le seul DÉCIDEUR

Les abus ne sont pas le fait des réseaux sociaux mais des gens qui les font fonctionner
Si plus personne ne faisait fonctionner les réseaux sociaux (style FB ou TW) ils ne commettraient pas d'abus.

Rien ne se fait par l'opération du St Esprit Image c'est les gens qui se rendent eux-mêmes esclaves ... ou pas

On ne perd aucun contrôle du tout.
Cf le paragraphe sur le portable
Celui qui perd le contrôle c'est qu'il le perdrait avec la TV ou tout autre addiction
Il suffit de choisir ses supports
On peut LIRE du Barbara Cartland et regarder des émissions passionnantes et très instructives à la TV
Je dis cela pour ceux qui n'ont pas la télé et qui croient que c'est un signe d'intelligence. Image ou de libération supérieure

On dit du net ce que des armées d'ignorants ont dit (et disent encore) des livres, les autodafés ont la vie dure
On dit du net ce qu'on a dit pour la TV
On dit du net ce qu'on a dit du téléphone : «arrête de passer des heures au téléphone avec tes copines........» (vous ne l'avez jamais entendu cela?)
On dit du net ce qu'on disait du rock : «arrête de passer des heures dans ta chambre à écouter cette musique de décérébrés»
On dit du net ce qu'on dit ou disait pour les jeux vidéos.

Bref les gens font des choix, LEURS choix, personne ne les force et le net ou les livres ou la TV ou le rock ou FB n'y sont pour rien.

Le net est très loin d'être une contrainte
Je choisis mes forums, je choisis mon mode de communication (mail, forums, newsletter, abonnements)
Chacun a le CHOIX

Et rien ne dit que les générations futures ne regarderont pas FB en étant morts de rire devant cette antiquité...
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46685
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar Christophe » 09/09/17, 19:51

Oui mais...pour avoir le choix, encore faut-il être au courant des alternatives...les jeunes ne connaissent ajd plus que youtube, facebook, snapshat et instagram et ils s'en contentent...donc déjà c'est pas fameux niveau intellectualité du contenu...

Pire les algorithmes modernes confinent les internautes dans leur bulle d'intérêts...avec le risque d'un confinement intellectuel grave à terme...

A la TV on peut encore zapper et tomber au hasard sur des sujets qui ouvrent l'esprit et déclenchent de la curiosité, pareil pour la presse écrite...ce qui est devenu quasi impossible avec le ciblage d'intérêts des réseaux sociaux...ciblage qui détruit l'esprit de découverte et la curiosité et à terme l'envie d'apprendre...c'est assez grave pour la majorité des jeunes...amha...

Même remarque pour la vod genre netflix et cie...a force de trop proposer des suggestions similaires on ne regarde plus que les mêmes genres de trucs...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 893
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar nico239 » 10/09/17, 02:43

Les jeunes?

La vie se charge de broyer tous les rêves de jeunesse

La jeunesse?
12-18 ans?

Cela passe si vite

Fut un temps c'était
Arrête de t'abrutir avec tes lectures
ou
Arrête de t'abrutir avec tes BD
ou
Arrête de passer des heures au téléphone
ou
Arrête de passer des heures devant la télé
ou
Arrête de passer des heures devant ton ordi
ou
Arrête de fumer ces trucs
ou
Arrête de passer des heures devant ta nintendo
ou
Arrête de passer des heures sur ton portable

Et je ne parle pas des arrête de passer des heures à écouter cette musique de sauvages

Arrête de passer des heures à jouer au baby foot

Arrête de passer des heures à jouer au flipper, au billard, au foot, dans l'abri bus avec tes copains???

Et où sont-ils tous ces «jeunes» dont la jeunesse est passée à toute vitesse???

Mariés, divorcés, séparés, chômeurs, rangés, casés???
Jouent-ils toujours la console, au flipper, au baby, écoutent-ils toujours du rock, font-ils toujours de la moto ou du fun board?
Que sont-ils devenus ces ados lyriques ou addicts?
Je vous fais grâce des descriptions du passage à l'age adulte, des pressions du boulot, des horaires, des enfants, de la famille et de tout ce qui fait que la vie bascule des soi disant addictions de l'adolescence à l'intransigeance de la vie sociale et de toutes ses servitudes.

Et à chaque petit cycle de 5, 6 ou 7 années les sociologues de tous poils ont prédit que la «jeunesse» était perdue.

À chaque évolution technologique (surtout si elle est à la mode) on a prédit le pire
Il faut bien élucubrer et vendre de nouvelles idées de «fin du monde»
Et la fin du monde n'est jamais arrivée
Les jeunes se sont fondus dans la masse et sont devenus des travailleurs, des maris et des femmes ou des célibataires comme tous ceux des générations précédentes et comme tous celles qui leurs succèderont.

De toutes façons quel que soit le «média» : livre, télé, téléphone, ordi, ou.... chasse, pêche, foot, alcool, troubadours, tournois, guerre, jardinage... femmes, forums, sms, mails, boite aux lettres, cinéma, théâtre, opéra, facebook, snapchat, pinterest, hommes, argent, drogue, pouvoir... cela fait longtemps que le sens de tout cela a été énoncé en quelques mots fort justement sentis par un certain Pascal et tout aussi bien illustré (vulgarisé?) par un certain Giono : «un roi sans divertissement est un homme plein de misère».
1 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)

Petrus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 238
Inscription : 15/09/05, 02:20
x 30

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar Petrus » 11/09/17, 18:11

Ce qui m'inquiète au delà des réseau sociaux, c'est que l’accès à internet se fait maintenant beaucoup par des terminaux de consommation (smartphones et tablettes) alors qu'auparavant, les ordinateurs en avaient l'exclusivité. Je crains que les nouveaux internautes se contentent de consommer sur leur terminaux, très simple d'utilisation, parfaitement adaptés aux réseaux sociaux mais aux fonctionnalités limités au lieu de s’intéresser à comment tout ça fonctionne, prendre le contrôle de la machine et éventuellement créer leurs propres sites.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46685
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar Christophe » 11/09/17, 18:15

Petrus a écrit :Ce qui m'inquiète au delà des réseau sociaux, c'est que l’accès à internet se fait maintenant beaucoup par des terminaux de consommation (smartphones et tablettes) (...).


Tout à fait, bonne remarque et cela contribue à "idiocratiser" encore un peu plus le net...finalement tout est "logique" et s'emboite très bien!

Notez quand même qu'il existe une versions 'light" d'OpenOffice...qui permet surtout la visualisation de documents car personne ne voudrait rédiger un rapport sur un smartphone...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 893
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar nico239 » 11/09/17, 19:05

Petrus a écrit :Ce qui m'inquiète au delà des réseau sociaux, c'est que l’accès à internet se fait maintenant beaucoup par des terminaux de consommation (smartphones et tablettes) alors qu'auparavant, les ordinateurs en avaient l'exclusivité. Je crains que les nouveaux internautes se contentent de consommer sur leur terminaux, très simple d'utilisation, parfaitement adaptés aux réseaux sociaux mais aux fonctionnalités limités au lieu de s’intéresser à comment tout ça fonctionne, prendre le contrôle de la machine et éventuellement créer leurs propres sites.


Ma foi tu ne crois pas qu'au contraire le nombre de gens qui créent leurs sites, leurs blogs, leurs forums, leurs chaînes You Tube (pas vrai Didier?) est beaucoup beaucoup beaucoup plus important qu'il y a quelques années lorsqu'il fallait utiliser Dreamweaver et le HTML et tout ce qui s'en suit???
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
nico239
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 893
Inscription : 31/05/17, 15:43
Localisation : 04
x 118

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar nico239 » 11/09/17, 19:16

Christophe a écrit :
Petrus a écrit :Ce qui m'inquiète au delà des réseau sociaux, c'est que l’accès à internet se fait maintenant beaucoup par des terminaux de consommation (smartphones et tablettes) (...).


Tout à fait, bonne remarque et cela contribue à "idiocratiser" encore un peu plus le net...finalement tout est "logique" et s'emboite très bien!

Notez quand même qu'il existe une versions 'light" d'OpenOffice...qui permet surtout la visualisation de documents car personne ne voudrait rédiger un rapport sur un smartphone...


Non je ne pense pas
On peut lire du Barbara Cartland sur un bon vieux bouquin à l'ancienne et regarder des clip à la c.... sur n'importe quelle chaîne musicale
(n'oublions pas qu'il n'y a pas bien longtemps le MAL c'était... le livre puis la télé, puis l'ordi, puis maintenant la tablette et le téléphone portable, et quoi demain?)
Et lire du Victor Hugo sur son téléphone portable... et y écouter du Chopin

Tout cela pour dire que ce n'est pas l'objet qui est en cause mais l'éducation des gens.

C'est exactement comme l'intervenante de l'émission de France Inter qui dit que les possesseurs de tél portable sont esclaves de leur téléphone portable car ils décrochent quand le téléphone sonne.

NON

On peut ne pas répondre quand on vous appelle, ne pas écrire si on vous écrit, ne pas ouvrir la porte si on y sonne, ne pas répondre si on vous adresse la parole, ne pas répondre à un email, ne pas répondre à un sms.... etc

On n'est prisonniers que de nous-mêmes....

Pour le reste relire Les Pensées de Pascal.
0 x
«Un outil qui ne consomme pas d'énergie et qui respecte les sols c'est quoi? Ben c'est un outil qui fait rien» (citation conférence François Mulet)
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46685
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 356
Contact :

Re: Tim Berners Lee contre les déviances de l'Internet 2.0

Message non lupar Christophe » 11/09/17, 19:38

nico239 a écrit :Tout cela pour dire que ce n'est pas l'objet qui est en cause mais l'éducation des gens.


Oui l'éducation, tout à fait!

Et comme l'humain 2.0 a tendance à choisir la facilité plutôt que la difficulté...hé bien pour 1 livre lu, il y aura 1000 vidéos vues...et encore je suis "gentil" dans cette proportion car je pense que c'est plus en vrai...

:cheesy:
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!


Revenir vers « Sciences et technologies »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités

Recherches populaires